Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 30 janvier 2012 | Mise en ligne à 9h58 | Commenter Commentaires (3)

    Un prof de surf pour chiens à l’hôtel

    Photo: archives La Presse.

    Photo: archives La Presse.


    Violaine Ballivy
    Montréal

    Spécialiste du bronzage, réparateur de lunettes professionnel, instructeur de surf pour chiens : travailler dans un hôtel ne se résume plus à la réception, au ménage des chambres ou au transport des bagages, surtout dans les établissements de luxe où les exigences des clients semblent directement proportionnelles à la facture.

    Parmi les emplois les plus inusités, répertoriés par la BBC, notons celui d’instructeur de surf pour… chiens du Loews Coronado Bay Resort de San Diego.
    Le Holiday Inn Kensington Forum de Londres est pas mal non plus avec son service exclusif de «réchaud humain pour lits»: les clients frileux peuvent en effet exiger qu’un employé se glisse -habillé, précisons-le- dans leur lit cinq minutes pour en réchauffer les draps. Toujours autour du lit, l’Hôtel Andaz de Londres, a un «lecteur d’histoire» en résidence disponible pour faire la lecture aux clients, petits et grands.
    Autre boulot inusité, le Four Season d’Hawaï a embauché un spécialiste de la réparation des lunettes de soleil, chargé de s’assurer de réparer, nettoyer, ajuster les protections solaires de tous les clients sans qu’ils aient à franchir les portes de l’hôtel.
    Plus près d’ici, le Stowe Mountain Lodge, au Vermont, a embauché un pro des demandes en mariage pour aider les amoureux à formuler LA grande question pendant leur séjour et mettre toutes les chances de leur côté pour obtenir une réponse positive. Le service, cela dit, n’est pas garanti…
    À Scottsdale, en Arizona, un expert en bronzage offre ses conseils 24 heures sur 24 aux clients inquiets à l’idée de rentrer de vacances le teint soit trop pâle, soit trop rouge.
    Le luxueux Ritz Carlton de Dubai, de son côté, a embauché récemment un «sommelier de shisha» qui, comme pour le vin, est À chargé d’expliquer aux clients comment choisir leur tabac, les caractéristiques des différentes récoltes, etc.
    À lire sur bbc.co.uk et news.com.au

    Et vous, quel est le service le plus inusité que l’on vous ait proposé dans un hôtel?


    • Professeur de surf pour chien : quelle débilité !!!

      Y a t-il un seul chien au monde qui ait envie de faire du surf ??!!! Une telle initiative ne sert qu’à cautionner la sottise des clients irresponsables…

    • ..@VB: «Et vous, quel est le service le plus inusité que l’on vous ait proposé dans un hôtel?»
      ++++++++

      Un prof pour cabots! Un réchauffeur de lits humain! Non mais le monde «sont fous» !

      Je ne fréquente pas les hôtels où on offre des services inutiles, Oh! pardon, «inusités».

      En voyage, je n’ai pas besoin de services différents de ceux dont j’ai besoin chez moi. Une fois, j’ai combiné vacances et voyage d’affaires mais dans deux villes différentes, les affaires arrivant en dernier, pour des raisons d’ordre pratique.
      J’avais demandé au concierge de mon hôtel habituel un petit service: Recevoir un colis contenant mon attirail de «businessman» pour mes rencontres et voir à ce que tout soit dans ma chambre pour mon arrivée. Il avait accepté avec plaisir, me dispensant de trainer cela avec moi.

      Pour les autres besoins, à part des billets de thâtre, des adresses de bons restaurants,
      une pharmacie, rien à signaler sauf la fois où on s’était occupé de mon fils de 13 ans qui avait dû rester à l’hôtel parce que papa et maman allaient à une réception. Comme il s’agissait de mon hôtel habituel, inutile de dire que cela n’a pas posé problème.

      Et ne comptez pas sur moi pour traîner un animal en voyage. D’ailleurs je n’ai pas d’animal de compagnie. Justement trop de soucis quand vient le temps de s’absenter.

    • Faut vraiment être crétin à la puissace 1000 . À quand le baladi pour les chats et le breakdancing pour les furets.Heureusement le ridicule ne tue pas, quoi que…..

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2012
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité