Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 28 octobre 2011 | Mise en ligne à 11h10 | Commenter Commentaires (2)

    Où aller en 2012 (encore) ?

    Un gorille du parc national de Bwindi, en Ouganda. Photo Reuters.

    Un gorille dans le parc national de Bwindi, en Ouganda. Photo Reuters.

    Simon Chabot

    Après Frommer’s, c’est au tour de Lonely Planet d’y aller de ses suggestions de voyages pour l’an prochain. À part Londres, cité aussi par Frommer’s, les propositions de Lonely Planet sont différentes. Et parfois surprenantes.

    Lonely Planet présente 10 pays, 10 villes et 10 régions à visiter en 2012.

    Côté pays, c’est l’Ouganda (voir ici le reportage de la collègue Marie Tison) qui trône au sommet du classement. Des montagnes enneigées, une jungle luxuriante, la source du Nil, une faune unique et, surtout, une relative stabilité politique, motivent ce choix. L’Ouganda fêtera l’an prochain le 50e anniversaire de son indépendance, souligne encore Lonely Planet, et sa capitale, Kampala, est l’une des villes africaines les plus sécuritaires. Un choix étonnant? Sans soute. Des internautes le contestent même avec fougue, comme le montre ce commentaire envoyé sur le site de l’éditeur de guide: «Kampala, sécuritaire? Pas si vous êtes lesbienne ou gai, pour qui les passages à tabac et les meurtres sont chose courante (…) Un très mauvais choix.»

    En deuxième place, un autre choix audacieux: la Birmanie. «Nous voulons que les gens viennent en Birmanie», ont fait savoir les responsables de l’opposition birmane, qui avaient pourtant demandé aux touristes d’éviter le pays en 1996. Qu’est-ce qui a changé? Eh bien, l’opposante Aung San Suu Kyi a retrouvé sa liberté l’an dernier. L’opposition encourage donc les voyageurs «indépendants» (qui ne font pas affaire avec des grossistes) à découvrir les plages de sable blanc et les paysages époustouflants du pays.

    L’Ukraine, la Jordanie, le Danemark, le Bhoutan, Cuba, la Nouvelle-Calédonie, Taïwan et la Suisse complètent le classement des pays à voir en 2012, selon Lonely Planet.

    Côté villes, Londres, organisatrice des Jeux olympiques et théâtre des célébrations du jubilé de diamant de la reine Élisabeth II, rafle la première place. Suivent Mascate à Oman, Bangalore en Inde, Cadix en Espagne, Stockholm en Suède, Guimarães au Portugal, Santiago au Chili, Hong Kong en Chine, Orlando aux États-Unis et Darwin en Australie.

    Côté régions, enfin, Lonely Planet propose les côtes du Pays de Galles, le pays Maya (Mexique, Honduras, Belize et Guatemala) — prophétie de fin du monde oblige –, le nord du Kenya, l’Arunachal Pradesh en Inde (tout près du Bhoutan), les environs de Hvar en Croatie, la Sicile en Italie, les provinces maritimes du Canada (Frommer’s suggérait pour sa part la baie de Fundy), Queenstown et les lacs du sud de la Nouvelle-Zélande, Bornéo en Indonésie et la région de Poitou-Charentes en France.


    • Je suis d’accord avec le choix de la Birmanie pour y avoir mis les pieds au printemps.
      Les Birmans sont géniaux!
      Mais il faut toujours se poser la «question qui tue»: est-ce qu’il faut y aller ou pas?
      Oui, la présence de touristes fait que la junte militaire est plus «tranquille»…
      Non, car une grosse partie de l’argent des touristes est redirigée vers la junte…

    • Hehehe, Orlando détonne vraiment avec tout le reste.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2010
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité