Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 30 octobre 2010 | Mise en ligne à 16h19 | Commenter Commentaires (3)

    Mer! Mer!

    Une pause maritime entre deux tronçons d'autoroute

    Une pause maritime entre deux tronçons d'autoroute

    Descendre en Floride, c’est pour beaucoup rouler vers la chaleur. Pour d’autres, dont moi, c’est surtout rouler vers la mer.

    Après des heures d’autoroute entre des rangées d’érables et d’épinettes, j’avais envie de changer un peu de décor. Je voulais voir la mer. Ou se qui s’y rapprochait le plus.

    J’ai donc décidé de quitter l’autoroute pour le premier village de bord mer situé pas trop loin de la 95. Son nom, déjà, était invitant : Havre de Grace, ainsi nommé en honneur de la ville du Havre, en France, et planté sur les rives de Chesapeake Bay.

    Il faut traverser l’écran habituel des McDo, Starbucks et autres chaines pour trouver le cœur historique (et le port) d’Havre de Grace. National Geographic ne débarquera pas ici pour faire un grand reportage sur les beautés de l’endroit. Plusieurs boutiques ont fermés leurs portes et les locaux à louer sont nombreux.

    N’empêche, l’endroit possède un certain charme suranné avec ses boutiques d’antiquités (dont un, immense, installé dans une ancienne conserverie) et son magasin général… Ici et là, des maisons, peintes en jaunes, en rose, en turquoise. Sur le bord de l’eau, un phare tout blanc qui se dresse auprès d’un long trottoir en bois qui s’avance dans la baie. Au bout, deux pêcheurs discutent de leurs prises de la journée en regardant passer les voiliers…

    Pour le lunch, j’ai choisi le resto le plus chic de la rue : le Vineyard, un bar à vin qu’on verrait plus à sa place dans un quartier urbain que sur la vieillotte rue Washington.

    J’ai bien choisi : les assiettes sont splendides, savoureuses (du pecorino et des anchois blanches entières dans une salade, ça change de la vinaigrette industrielle ! » Mieux, on y offre plus de 70 vins, vendus au verre ou en format dégustation de 3 onces.

    Dommage que ma route ne s’arrête pas ici pour aujourd’hui…


    • Merci pour tes reportages…Ca donne le goût avec cette grisaille!!
      La mer, la mer, en passant en Floride il y a des trucs sympas comme St-Augustine ds le nord pour l’histoire et les antiquités et tu dois aller jusque dans les Keys à Bahia Honda le parc provincial, se réveiller au milieu de la mer au son des vagues…

    • Très heureux de voyager avec toi . Tu nous fais découvrir une autre facette de cette route empruntée chaque année par des milliers de québécois. La mer, la bouffe,les paysages etc… tout nous donne le goût de partir vers cette chaleur car présentement il neige à plein ciel et que c’est trop tôt Continue je te suis et je rêve

    • Bravo !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité