Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 7 octobre 2010 | Mise en ligne à 7h49 | Commenter Commentaires (7)

    J’accroche mon sac à dos

    Alors voilà, je range mon sac à dos et je reprends le boulot, le vrai, le sérieux, au cahier Affaires de La Presse. Au revoir les bottes de marche aux semelles usées, les pantalons dé-zippables et les t-shirts-techniques-qui-sèchent-extra-vite-mais-qui-sentent-bizarre. Bonjour les souliers de madame et les tailleurs.

    J’ai évidemment adoré cet été sur la route et sur les sentiers. J’ai surtout aimé partager mes découvertes et mes coups de coeur, même s’il était parfois difficile de mettre la main sur une connexion internet. Je me rappelle notamment un soir de grand vent au parc national des Pingualuit, au nord du Québec, alors que la connexion allait et venait au gré des rafales. Je me rappelle aussi du café internet de la petite ville de Cilaos, à La Réunion, qui fermait de midi à 16h00, sieste oblige.

    Parfois, je passais plusieurs jours sans avoir le moindre accès à internet. Il m’était donc impossible de modérer vos commentaires. J’étais bien consciente des frustrations que cela pouvait vous causer: c’est un peu embêtant de faire un commentaire et de devoir attendre cinq jours avant de le voir apparaître en ligne. Cela n’encourage certainement pas les échanges et les discussions entre les lecteurs! Nous allons peut-être revoir cette façon de procéder.

    Au début de cette aventure, je m’étais interrogée au sujet de cette connectivité. Pendant mes voyages personnels, j’évite soigneusement de lire mes courriels. Je fais comme si Montréal n’existait pas.

    Cet été, j’ai joué le jeu de la connectivité. Ma première question à mon arrivée à chaque nouvel hôtel était toujours: avez-vous internet? Et j’ai plongé dans mes courriels du bureau.

    Tout cela m’a conforté dans mes opinions. Pour le boulot, tout cela est très bien, Mais en vacances, il est impossible de décrocher pleinement lorsqu’on garde contact avec sa vie professionnelle. Lorsque je voyagerai pour moi-même, pour mes propres vacances, je continuerai à me tenir loin d’internet et des courriels. Ce sera silence radio. J’écrirai quelques cartes postales, voilà tout. Montréal n’existera plus.

    Au cours de ces trois mois au cahier Vacances voyage, j’ai couché dans de véritables palaces, notamment à York et à Oslo, mais aussi dans des dortoirs (à La Réunion) et des tentes battues par les pluies (sur le sentier Chilkoot, près du Yukon). J’ai eu droit à des repas très fins, notamment à Bergen, en Norvège, et à Dawson, au Yukon, mais aussi à des repas en sachet, au parc des Pingualuit. J’ai surtout rencontré des guides locaux, comme Elijah et Elijah aux Pingualuit et Juanito à La Réunion, qui ont généreusement partargé leur culture.

    La grande constante dans tous ces voyages, c’est la beauté des paysages que j’ai traversés, depuis les montagnes du Yukon jusqu’aux fjords de Norvège, en passant par les petits villages de pêcheurs de Terre-Neuve et les îlets de La Réunion.

    Je vous laisse donc avec quelques photos, histoire de se rappeler de bons moments.

    Randonnée sur le sentier Chilkoot, près du Yukon.

    Randonnée sur le sentier Chilkoot, près du Yukon.

    Le long des fjords de Norvège

    Le long des fjords de Norvège

    Paysage bucolique de Terre-Neuve

    Paysage bucolique de Terre-Neuve

    Randonnée dans les Pingualuit, au Nunavik

    Randonnée dans les Pingualuit, au Nunavik

    Les couleurs de La Réunion.

    Les couleurs de La Réunion.


    • Merci. A la prochaine.

    • Hey Salut Marie ! Ca toujours ete un plaisirs de voyager avec toi ( avec surtout un brin de jalousie ). Decouvrir tous ces endroits magnifique ou nous n irons jamais…

      Celine & moi etions toujours a laffut d un nouvel article: < ha bin; Elle est rendue la !

      merci bye a la prochaine

    • Ça a été un vrai plaisir de vous lire tout l’été. Vos photos sont superbes.

      Revenez nous vite avec d’autres récits de voyages et, surtout, de randonnées.

    • Merci, tu m’as fait découvrir de très beaux endroits. Tu fais de belles photos.
      À la prochaine!

    • Merci Marie.

    • Dommage que ce soit terminé, je m’identifiais a toi ! Par contre, je n’aurais pas pu relever les défis que as relevé. Mais disons que dans les rêves tout se peut.(15 minutes)Y aura-t-il un autre départ l’été prochain? Moi, je m’en vais vivre en Californie pour quelques mois. Ce sera mon défi a moi…

      lou Hg ou Louise Mercure ou tantelou

    • Après les péripéties, l’aventure et les faits cocasses,
      il ya bien sûr les souvenirs (et la fatigue) …

      Il y a aussi d’autres épisodes à signaler:
      Une que j’essaie de suivre, mais je ne comprends rien
      du néérlandais, est cette Laura Dekker, 15 ans, courageuse (!)
      sur les traces de Jessica Watson, autre fonceuse-aventureuse !
      Sans parler d’Alexia Barrier, qui a terminé cette été aussi un
      tour du monde en s’alliant à une cause sponsorisée – 4myplanet -
      organisée pour la santé, l’éducation et l’étude des Océans .

      Bravo à ces ambassadeurs ! et soutenons également la cause des
      prisonniers, reporters, accompagnateurs, détenus ou enlevés,
      de par le monde aspirant à un modèle plus juste, ouvert et libre.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2011
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité