Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 29 juillet 2010 | Mise en ligne à 8h45 | Commenter Commentaires (3)

    Championnat de majorettes à Bergen

    Désolée, je ne serai pas en mesure de vous dire qui a gagné ce fameux championnat mondial de majorettes. C’est qu’il se tiendra à Bergen, du 31 juillet au 9 août prochain, et je serai alors déjà partie de cette très belle ville du sud-ouest de la Norvège.

    J’ai constaté que j’allais manquer cet événement d’envergure internationale en consultant le «calendrier culturel et événementiel 2010» de Bergen. Je manquerai également le festival des jeux de société, qui aura lieu du 31 juillet au 7 août.

    Ce que j’ai constaté en voyageant, c’est que Montréal est bien loin d’être le seul endroit à se  targuer d’être la ville par excellence des festivals.

    À Bergen seulement, je remarque qu’il y a un festival viking, un festival d’opéra et un festival de jazz en juin ; un festival de l’émigration en juillet ; deux festivals de musique, un festival de culture du littoral et un festival Metal Rock en août ; un festival de la gastronomie et un festival de la bande dessinée en septembre ; un festival de danse et un festival international de film en octobre, etc. Et cela, c’est sans compter le festival national des chorales en mai.

    La région de Stavanger, un peu plus au sud, a aussi sa floppée de festivals, qu’on parle de jazz, de vin, de rock, de cerfs-volants, de pêche en haute mer, de ski à roulettes, de jonglage, du cuisine du monde, de fiertée gaie, de danse du ventre… Il ne faut pas manquer non plus le festival de la pomme de terre en septembre et la semaine de l’ail en avril.

    Tout ça pourrait peut-être donner des idées à nos organisateurs de festivals.

    Quant à moi, je suis extrêmement déçue de manquer le principal événement à Bergen en décembre : la plus grande ville miniature en biscuits de Noël au monde…

    Et vous, quel est le festival le plus original que vous ayez eu la chance (ou la malchance) de voir en voyage ?

    Comme il s’agit d’un interlude hautement culturel, je vous présente à deux grands noms de la culture norvégienne.

    Edvard Grieg, un grand homme de la musique classique (il faisait 1,52 mètre...)

    Edvard Grieg, un grand homme de la musique classique (il faisait 1,52 mètre...)

    L'écrivain Henrik Ibsen, qui est notamment l'auteur de Peer Gynt, mais en musique par Edvard Grieg.

    L'écrivain Henrik Ibsen, qui est notamment l'auteur de Peer Gynt, mais en musique par Edvard Grieg.

    En ce qui a trait à Bergen elle-mème, j’ai eu un sérieux choc en y arrivant. Je venais d’Haugesund, une petite ville tranquille, très tranquille. J’arrive ici, il y a des foules de touristes. Il y a quatre bateaux de crosière au port. Cet été, ils en attendent 420. Ouch. Le marché aux poissons (où il se vend plus de souvenirs que de poisson) et le quartier historique de Bryggen fourmillent de gens. Heureusement, Diane, ma guide, m’entraine dans des quartiers plus tranquilles, où on voit bien peu de touristes, et où les maisons sont charmantes. Pour vous donner une idée, si jamais vous y allez, c’est surtout le quartier à droite du funiculaire, tout en pente, qui est joli, et le quartier autour de la rue piétonne Marken. Le centre-ville est aussi intéressant, surtout avec la chouette statue de M. Ibsen, qui «regarde ses compatriotes d’un air sceptique», me dit Diane.

    Il y a bien de gens au quartier de Bryggen. Qui vaut vraiment le détour, faut-il ajouter.

    Il y a bien de gens au quartier de Bryggen. Qui vaut vraiment le détour, faut-il ajouter.


    • À San Sebastian, Espagne, il y a la Tamborrada, le 20 janvier. Pendant plus de 24 heures, il y a une marche dans la ville avec des enfants habillés en petits soldats qui jouent du tambours dans les rues et le soirs, c’est plus des adultes habillés en cuisiniers qui frappent sur des petits barils, en jouant le même rythme et en chantant la même chanson. C’est la folie. Lorsqu’on habite en ville, on entend en permanence les battements de tambours pendant toute la fête.

      Au Québec, dans la région de Portneuf, il y a deux festivals aux intérêts plutôt non conventionel: Le festival de la grosse bûche à St-Raymond, et le festival du lin (?) à St-Léonard.

    • Vous oubliez le festival de tête de mouton à Voss, non loin de Bergen. Un évènement automnal norvégien à ne pas manquer !

      http://www.smalahovesleppet.no/

    • Malchance: le festival du Pain de Cookshire. Une parade bloquait la route principale, il a fallu la suivre patiemment. Les quelques spectateurs en chaise pliante sur le bord du chemin nous ont salué comme si on en faisait partie.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité