Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 26 juillet 2010 | Mise en ligne à 7h09 | Commenter Commentaires (3)

    Des fantômes dans la ville

    Je vous l’ai déjà dit, j’aime bien les histoires de fantômes. Une excellente surprise m’attend donc dans la ville de York, au nord-est de l’Angleterre.

    Après avoir laissé mon bagage à l’hôtel (le Dean Court, pour ne pas le nommer, superbement placé en face de la cathédrale de York, le Minster), je passe au Centre des visiteurs de York . Et je tombe sur une pléthore de dépliants annonçant tel ou tel «Ghost Tour» : j’ai le choix entre «The Ghost Creeper», «The Ghost Hunt», «The Ghost Trail et «The original Ghost Walk of York»!

    On propose des «ghost tours» littéralementà tous les coins de rue à York.

    On propose des «ghost tours» littéralementà tous les coins de rue à York.

    «York est la ville la plus hantée de l’Europe», m’affirme Kay, du Centre des visiteurs.

    Rien de moins.

    Il faut dire que l’histoire de York remonte à presque 2000 ans, avec l’arrivée des Romains, qui ont établi une garnison et qui sont demeurés ici pendant quelques centaines d’années.

    Les anglos-saxons ont pris la relève, mais les Vikings ont conquis la ville en 866 et ont régné ici pendant 100 ans. Puis ce sont les Normands, en 1066. Etc.

    Aujourd’hui, la ville est plutôt issue de l’époque médiévale, avec ruelles étroites et deuxième étage des maisons en surplomb.

    Hmm.Il y a quelques semaines, je tombais en admiration devant des édifices ayant plus de 100 ans à Dawson City, au Yukon. Me voici maintenant à visiter une maison de 700 ans, aux planchers pas très droits, aux portes qui ne ferment plus. Une maison hantée, évidemment : une sombre histoire de servante tuée par sa patronne dans le cellier, sans bonne raison, évidemment. Je visite les pièces seule, d’en bas jusqu’en haut, dans la chambre de la servante, et d’en haut jusqu’en bas, dans le fameux cellier. Je ne ressens cependant aucune présence d’outre-tombe. Le seul truc un peu épeurant que je vois, c’est une araignée. Mais la maison elle-même vaut le déplacement.

    La fameuse maison hantée de la rue Stonegate.

    La fameuse maison hantée de la rue Stonegate.

    Il y a à York des restes des époques antérieures à l’époque médiévale, et notamment de l’époque romaine. Et c’est là d’où émane mon histoire de fantôme favorite.

    En 1953, un jeune plombier de 18 ans, Harry Martindale, travaille dans le cellier de l’ancienne maison du trésorier du Minster. Tout à coup, un soldat romain émerge d’un mur, traverse la pièce et entre dans l’autre mur. Il est suivi d’un autre légionnaire, puis d’un autre, un autre à cheval, un autre à pied, une vingtaine en tout. Ce qui est étrange, c’est que tout ce beau monde semble marcher à genoux.

    Notre pauvre plombier remonte les escaliers, où il croise le gardien de la maison.

    «Oh, vous avez l’air de quelqu’un qui a vu les soldats romains!», lui dit celui-ci…

    Notre plombier abandonne son métier et garde le silence pendant des années. Jusqu’à temps que des fouilles révèlent qu’une voie romaine passait sous le cellier, à 18 pouces sous le sol…

    Une gardienne de la maison a également vu les légionnaires à quelques reprises pendant les années 50, mais après, plus rien. Silence radio.

    La maison du trésorier est maintenant un musée et il est possible, moyennent cinq livres, de visiter le fameux cellier. On nous donne un casque de construction parce que certains passages sont plutôt bas, et nous descendons sous la terre… Il fait sombre, c’est humide, on peut voir un socle de colonne romaine, le fameux mur d’où ont émergé les soldats romains. Mais, hélas, je ne vois aucun légionnaire.

    Je ne vois pas non plus de petit Gaulois à moustache.

    Attention, on vous observe.

    Attention, on vous observe.


    • Les fantômes fuient les touristes…

    • Très bon article! Il y a en effet une pléiade de marches hantées à York. Pour ma part, j’ai opté pour The Ghost Hunt, disponible tous les soirs à 20h dans les Shambles. Très divertissant! J’en ai écrit un petit résumé ici: http://www.eurotriptips.com/?p=962

      N’est-ce pas que l’architecture de York est à couper le souffle! Tout semble sur le point de s’écrouler et pourtant, c’est ainsi depuis des centaines d’années. Saviez-vous que les Shambles était anciennement la rue des bouchers ? Remarquez les gros crochets au dessus des fenêtres, c’est là que les bêtes étaient accrochées. Et remarquez aussi les égoûts de la rue, très nombreux, pour recueillir le sang…

      J’attends avec impatience votre prochain article en terre britannique! ;)

    • Désolée mawie49, j’ai déjà quitté l’Angleterre! Y’a trop de fantômes!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2010
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité