Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 12 juillet 2010 | Mise en ligne à 9h30 | Commenter Commentaires (37)

    Le top ten des grandes randonnées

    De retour à Montréal…

    Ce n’est pas facile, quand on a encore la tête au Yukon, et surtout à quelque part sur la piste Chilkoot.Ah, la piste Chilkoot!

    Il s’agit définitivement d’une des grandes randonnées du monde, en raison de son caractère historique et de ses paysages très diversifiés. Je la compare ainsi au sentier de l’Inca, au Pérou.

    Ce qui m’a donné l’idée de proposer à mon patron de faire un top ten des grandes randonnées dans le monde. Mais voilà, j’ai besoin de votre aide pour la compléter. J’ai déjà des idées, mais j’aimerais bien voir ce que vous pouvez me proposer. Il s’agit de grandes randonnées, qui prennent au moins deux jours à compléter, et qui peuvent être beaucoup plus longues.

    Donc, j”y inscris le sentier de l’Inca et la piste Chilkoot. Et quoi encore?

    Évidemment, je veux mettre un trek au Népal. Mais lequel? Le trek des Annapurna, ou le camp de base de l’Everest? Que me conseillez-vous? Pourquoi?

    Je n’ai fait ni l’un, ni l’autre. Au Népal, j’ai fait le trek Helambu, très sympathique, mais qui n’a pas la même ampleur. Il avait toutefois l’avantage de se faire tout près de Katmandou.

    Donc, j’attends vos suggestions. Je n’écrirai pas ce palmarès tout de suite, alors, si vous avez des idées plus tard, n’hésitez pas à me les envoyer!


    • Bonjour!

      Bon, je n’ai pas beaucoup voyagé jusqu’à maintenant mais je vous suggère quelques grandes randonnées que j’ai faites par la passé et qui m’ont semblé exceptionnelles.

      Le sentier des caps de Cap Tourmente à Petite Rivière Saint-François : beaucoup de superbes points de vue sur le Fleuve (refuge du Mt Liguori, wow!), des refuges très bien aménagés et une nature sauvage. Je l’ai complété en 4 jours (3 nuitées)

      La section du Sentier International des Appalaches comprises entre le Mont Logan et le parc de la Gaspésie : je ne croyais pas voir des paysages alpins aussi impressionnant au Québec.

      N’importe quel circuit dans la Southern Sierra Nevada en Californie : pour ma part j’ai fait un circuit de 3 jours passant par Bishop Bass (14 000 pieds d’altitude) et Dusy Basin. La transition d’un climat sec et aride avec des cactus à un environnement de haute montagne avec des neiges éternelles est vraiment spectaculaire. Les paysages sont à couper le souffle.

      Pour faire changement, une randonnée inversée : une descente dans le Grand Canyon du South Rim jusqu’à la rivière Colorado. On a l’impression de s’enfoncer dans un abysse sans fond (près de 1500 m de dénivellé). Il ne faut pas avoir le vertige et redouter la chaleur (plus de 45 degrés à l’ombre au fond du canyon). Cependant, les paysages sont incomparables et ca nous permet de s’éloigner des hordes de touristes : la seule façon de descendre au fond du canyon, à part l’hélicoptère, est d’y aller à pied ou à dos de mule. J’ai effectué la descente par la South Kaibab Trail et la remontée par la Bright Angel Trail, en deux jours. Petit conseil : il faut réserver près d’un an d’avance pour avoir un permis de randonnée et de camping!

      Pour terminer, pourquoi pas une traversée des Monts Groulx à la carte et la boussole? Pour les fans de mouches noires et d’autonomie complète!

    • Je suggère Milford track en Nouvelle-Zélande. Voir par exemple http://www.milfordtrack.net/index.htm ou http://www.ultimatehikes.co.nz/mt_home.asp

    • l’AT !

    • Vous savez un “top dix” ça existe aussi. C’est déjà 50% plus français…

    • Je peux vous suggérer le Sentier de la Côte ouest (West Coast Trail) dans la réserve de parc national Pacific Rim – http://www.pc.gc.ca/fra/pn-np/bc/pacificrim/index.aspx

      C’est un sentier de 75 km qu’on estime prendre de 6 à 8 jours et est entièrement dans la forêt pluviale du nord-ouest de l’Amérique du Nord. Il y a aussi un caractère historique car on traverse un territoire qui fait l’objet d’un traité avec la première nation Huu-hay-aht ainsi que le territoire d’autres premières nations. Autrefois, il s’agissait d’un sentier qui longeait la côte pour permettre aux équipes de sauvetage d’atteindre les naufragés qui survivaient aux naufrages assez fréquents dans cette partie de la côte ouest.

      Les paysages sont extraordinaires avec d’un côté la mer et de l’autre la montagne et c’est un territoire relativement bien préservé des coupes à blanc des forêts anciennes mais ça peut être très difficile surtout lorsqu’il pleut, et il y a des gués à franchir. Les points de départ sont soit à Bamfield (par des routes forestières à partir du lac Cowichan ou de Port Alberni) ou a Port Renfrew (à environ 75 km de Victoria par la route 14 qui longe la côte).

      Incidemment, si le Sentier de la Côte Ouest constitue un trop grand défi, les gens peuvent faire le sentier Juan de Fuca qui est beaucoup moins long (47 km) et peut se faire en 5 jours: http://www.env.gov.bc.ca/bcparks/explore/parkpgs/juan_de_fuca/
      Il est un peu plus facilement accessible et comporte plusieurs points d’entrée et de sortie et lui aussi a constitué dans le passé un sentier d’évacuation pour les naufragés car le détroit Juan de Fuca était dangereux pour les navires. Il faut ajouter que c’est un endroit très apprécié par les adeptes du surf qui se rendent à la plage Sombrio (au milieu du sentier) pour y pratiquer leur sport préféré, surtout en hiver, pendant la saison des tempêtes.

      Bonne réflexion car ça va être difficile de choisir le top ten! Aussi, bonne randonnée.

    • Le sentier des Appalaches (Appalachian Trail) : près de 3 500 km, 14 États américains, va de la Géorgie au Maine. Et pour ceux qui ont envie de continuer, il est possible d’en ajouter 1 100 km et de poursuivre jusqu’au parc Forillon en Gaspésie, en passant par le Nouveau-Brunswick.

    • Le “west coast trail” sur l’ile de Vancouver est un classique des randonnés Canadienne…

      Tout comme traversé les Monts Groulx…

    • Il existe de très beaux livres sur les treks dans le monde, et je feuillette fréquemment la demi-douzaine que j’ai. J’aime bien les randonnées proposées au Québec mais jamais je n’aurais la prétention de les faire déclasser par des treks dans les Himalayas, les Andes ou le Karakorum. Chacun peut avoir ses critères, mais si je désire parcourir les 10 plus beaux sentiers de plus de 2 jours AU MONDE, je veux avoir un paysage qui me coupe le souffle encore plus que l’altitude, des rencontres avec des villageois qui seront aussi enchantés que moi que nous nous rencontrions, et un sentiment de dépaysagement complet, authentique.

      Ainsi, au Pérou, le Inca Trail que j’ai fait ne va pas à la cheville du trek de l’Ausangate, plus au sud, tant par les paysages que les rencontres avec les Quechuas qui vivent dans les hameaux perdus. Et surtout parce que nous étions à peu près seuls! Ce n’est qu’un exemple, il y a tant de sentiers peu fréquentés dans les Andes.

      Parmi ce que j’ai vu en photo de plus beau, la randonnée au camp de base du K2. Le sentier est entouré de part et d’autre de pics de 6 000 mètres et plus spectaculaires dont certains qui ne portent pas de nom tant il y en a.

      Les Annapurnas c’était très bien aussi, et je l’ai fait pendant la guerre civile, le sentier était donc plutôt désertique. Le Manaslu voisin pourrait lui ravir la pôle pour cette authenticité moins entachée par la grande fréquence des Annapurnas (et le camp de base de l’Everest).

    • Pour ma part, le parc Torres del Paine en Patagonie Chilienne vaut le déplacement. Le W trek prend 5 jours et offre des paysages à couper le souffle (glaciers d’un bleu clair, lacs turquoises, montagnes, arcs-en-ciel, animaux, etc.). Il y a aussi le O trek, d’une durée de 7 jours qui fait le tour complet du parc.
      Aussi, j’ai beaucoup entendu parlé du trek Chamonix-Zermatt qui permet de traverser les Alpes en passant par la France, l’Italie et la Suisse. Pour avoir déjà fait de la randonnée dans ce coin, je ne doute aucunement que les paysages sont magnifiques. À faire un jour.

    • @ frankdna

      Mon meilleur chum et moi avons parcouru en mars dernier les 40 km entre le Massif de la Petite-Rivière-Saint-François (Domaine Liguori) et le Saint-Tite-des-Caps… en 16 heures, et ce, après avoir inopinément et préalablement fait une escale non prévue au refuge Cap Gribane en raison de la noirceur. Les gens présents n’en revenaient tout simplement pas de voir du monde aboutir à 21 h. Bref, il n’y a pas à dire que vous avez été beaucoup plus raisonnable — et moins téméraire sied parfaitement… — que nous. Toute une aventure certes, mais en ne sous-estimant pas ce parcours.

      Je ne croyais pas le sentier des Appalaches aussi impressionnant, dans le sens qu’il s’étend sur un nombre si élevé de kilomètres. Non mais cet article relatant les exploits — n’ayons pas peur des mots — paru dans cyberpresse en automne dernier ne vous donne-t-il pas le goût de partir à l’aventure? Du moins la portion Québec? Et comment oui!

      Bien hâte de lire vos suggestions!

    • Ayant passé plusieurs mois en Nouvelle-Zélande, il y a deux ‘must’.

      Ile du Sud: Milford Track
      http://en.wikipedia.org/wiki/Milford_Track

      Ile du Nord: Tongariro Northern Circuit
      http://en.wikipedia.org/wiki/Tongariro_Northern_Circuit

      Il ne faut pas oublier la Haute Route entre Chamonix et Zermatt
      http://en.wikipedia.org/wiki/Haute_Route

      Francois

    • Vivement un grand sentier sauvage mais balisé, avec des ponts sur les ruisseaux et des refuges, dans le Nord du Québec. Histoire de nous permettre de découvrir notre grand nord, qui semble souvent plus loin et plus inaccessible que le reste de la planète.

    • Le sentier de GR 20 qui traverse la Corse. Il prend 14 jours à compléter, et est largement reconnu comme l’un des plus difficile d’Europe, en fonction des conditions climatiques.

    • Un classique : Le tour du Mont Blanc.
      Le Sentier des Caps (le sentier qui décape) est intéressant, mais il n’y a pas tant de beaux points de vue que ça. Dommage !!
      La traversée du parc de la Gaspésie est un must également.

    • Bonjour,

      Je vous suggère l’Overland track et Frenchman’s Cap en Tasmanie, avec la faune, la flore et les paysages particuliers. Ensuite, bien que ce ne soit pas balisé, une randonnée reliant la rivière Korock, le Mont d’Iberville et la baie de Ramah. Aussi les Drakensberg an Afrique du sud, les Chic-Chocs et le désert volcanique de la frontière Bolivie-Chili.
      À bien y penser, je suis un peu déçu de ne pas pouvoir vous suggérer davantage d’endroits que j’ai visités!
      Mais la plus belle des randonnées est toujours la prochaine que l’on planifie…

    • En Amérique du Nord: l’Appalachian Trail et le Pacific Crest Trail.

    • J’ai parcouru quelques sentiers du Big Bend National Park dans le sud du Texas, deux fois plutôt qu’une. Ce désert-parc national s’étend sur des kilomètres et est préservé tant par le gouvernement américain que mexicain (près de la moitié de cette réserve est située de l’autre côté de la frontière), à cheval sur le Rio Grande. Petites et grandes randonnées, sources sulfureuses, chaleur intense, paysage à couper le souffle, animaux de toutes sortes (du serpent à sonnettes aux javelinas, en passant par le puma, le coyotte et la tarentule), voie lactée le soir en raison de l’absence de pollution lumineuse et tout ca, avec les deux enfants sur notre dos (âgés à ce moment de 5 mois et 2 ans et demi). Tout simplement inoubliable.
      J ai aussi adoré l`Acropole des Draveurs, (parc des Hautes-Gorges) le sentier de la Mestachibo (Ste-Anne de Beaupré) et les sentiers du Mont Chocolat (Beauce). Le Grand Canyon est aussi un de mes endroits privilégiés. En passant, merci pour les autres suggestions… Melf

    • GR 20

    • Le pèlerinage des 88 temples de la secte bouddhiste shingon, dans le Shikoku, au Japon. Les paysages sont superbes, c’est exotique, la bouffe est sublime et les touristes occidentaux rares. L’expérience d’une vie.

    • Oubliez le GR20, c’est devenu trop peuplés. 150 personnes pour une bécosse à chaque étape: non merci, plus pour moi.

      Le parc de Glacier (avec départ en bateau au Canada) peut être une belle idée pour celui qui cherche la tranquillité et le contact avec la faune.

    • le GR20 en Corse, un des plus beaux et des plus difficiles aussi en Europe

    • Nouvelle Zélande, il y a aussi la Abel Tasman track, le long de la mer, il n’y a pas que les montagnes et la haute altitude qui soient jolies…
      sinon la Hump Ridge track, pour faire changement de la Milford track

      Chili, le tour des torres Del paine, tout simplement superbe, ou bien le W
      Europe:
      GR5 de Geneve à Nice
      le Tour du Mont Blanc
      La Haute Route (faite à ski par contre, pas en randonnée)

      quelques une que je n’ai pas faites, mais qui semblent intéressantes:
      Selvaggio Blu en Sardaigne, assez difficile si on ne se fait pas ravitailler par bateau (il n’y a pas beaucoup de points d’eau)
      http://www.vajouerdehors.com/Selvaggio_Blu.html
      Arnoweg en Autriche
      la route à la Frontière de l’Autriche et de l’Italie, oublié le nom
      et bien sur, les routes de St Jacques de Compostelle
      et plein d’autres, tant de choix, si peu de temps……

    • Bonjour,

      J’habite le Népal depuis 2006, et je ne saurais pas quel conseiller. Le camp de base de l’Annapurna (Sanctuary) est un très beau trek (4189m – 8 jours), pas trop difficile que j’ai pu faire avec ma fille de 7 ans. Celui du camp de base de l’Everest (5344m – 10 jours) n’est aussi bien mais a l’avantage d’offrir une vue imprenable sur la plus haute montagne du monde avec un petit détour par Kalapattar (5555m). Je l’ai fait avec mon neveu de 16 ans. Donc, pour les plus zen et baba-cool, l’Annapurna, pour les plus ambitieux (et type being there, done that – bucket list), EBC.

    • Dans aucun ordre particulier :

      West Coast Trail, BC
      East Coast Trail, Terre-neuve
      Gros-Morne Traverse, Terre-neuve
      GR20, mare a mare, mare et monti, Corse
      Chamonix-Zermatt, France/Suisse
      Tour du mont blanc, France/Suisse/Italie
      Torres del Paines, Patagonie
      West Highland Way, Écosse
      Routeburn Track + Milford Track, Nouvelle-Zélande

      …et puisque nous sommes entre randonneurs, permettez-moi de vous recommander un livre :

      Marcher, une philosophie
      http://www.amazon.fr/Marcher-une-philosophie-Frédéric-Gros/dp/2355360081

    • La Lycian Way en Turquie. Environ 500 km de sentier le long de la Méditerranée, entre Fethiye et Antalya, entre mer et montagne. Certains tronçons s’écartent de la côte pour passer par des petits villages authentiques. Le parcours est aussi parsemé de sites antiques lycien, grec, romain ou byzantin… bref, le parfait mariage entre la nature et la culture. Le tout sous un climat exceptionnel.

    • Les monts Fanns au Tajikistan. Région méconnue, avec des montagnes dénudées de végétations, de nombreux lacs turquoises, et plusieurs sommets dépassant les 5000 m.

    • Wow! Que de bonnes idées! Je vais avoir un problème lorsque j’aurais à faire un choix. Ce sera déchirant. Peut-être vais-je faire un palmarès pour le monde, et un autre pour le Canada, pour essayer de mettre le plus de suggestions possibles.
      Chose certaine, ça me donne des idées pour mes prochaines vacances.
      Continuez à faire des suggestions!
      À pep1: Surprise (et ravie) de voir votre suggestion sur les monts Fanns: ça a été un de mes grands coups de coeur.

    • Ce n’est pas vraiment du trek, mais le chemin de Compostelle doit faire partie du top 10 des randonnées je crois…

      Sinon, j’abonde avec quelques uns pour le West Coast Trail sur l’île de Vancouver.

    • Voici un des livres que je conseille à ceux qui aiment les randonnées. Il y a un deuxième aussi dans cette collection.

      http://www.evene.fr/livres/livre/collectif-sous-la-direction-de-steve-razzetti-trekking-et-randon-16072.php

    • À en juger par la quantité de réponses c’était une très belle question.
      Pour ma part, je suggère aussi le sentier “Routeburn” sur l’ile du sud en Nouvelle-Zélande. Le sentier a été tracé il y plusieurs milliers d’années par les Maoris pour transporter le jade.
      Beaucoup plus près de nous, le sentier des monts McGarrigle, entre le mont Jacques-Cartier et le Mont Albert en Gaspésie bien entendu.
      En terminant, bon retour et je vous souhaite un autre départ très bientôt.

    • J’ai déjà fait le trek de l’Annapurna (le sanctuaire), celui de l’Everest (Kala-Patar) et celui du K2 (Concordia) et là je me prépare à faire le tour du Kangchenjunga cet automne. Situé complètement à l’Est du Népal, à la frontière du Sikkim et du Tibet on en parle comme le plus beau trek au monde (un autre!) qui nous ramène au Népal originel d’avant l’invasion touristique.
      Voici ce qu’en a à dire un guide spécialisé, mes excuses pour la version anglaise:

      “At 8586m Kangchenjunga in far north-eastern Nepal is the world’s third highest peak after Everest and K2. It’s a huge, spectacular mountain with five tops and five glaciers dominating a spur from the main Himalayan axis. The trek to its base via the Nepalese foothills has been described quite simply as The Most Beautiful Walk in the World.

      It’s a sparsely populated region with a greater sense of isolation than in the more popular areas of Nepal.

      Trekking in Nepal can be far from a bed of roses and this particular adventurous journey can bring more hardship and potential danger than most of the country’s well-known alternatives. However, those who manage to ’survive the ordeal’ are sure to have a marvellous experience

      The trails are rougher, the facilities more primitive and the routes less well defined than on the Everest Trek, offering a different kind of experience to that of the more mainstream routes and with the undisputed scenic grandeur for which Nepal is famous.
      Trekking here is far from the facilities of the Everest (Khumbu) and Annapurna regions and the going is much rougher.

      Has been described as The Most Beautiful Walk in the World. For the views and the Nepali people and culture as well as the mountains.”

      Kev Reynolds, Kangchenjunga, A trekker’s guide

      Voila, je souhaite à tous ceux qui le peuvent d’aller un jour marcher dans l’Hymalaya.
      Salut bien!

    • Et pour les extrémistes :

      La route de la soie
      La route du thé

      ;)

    • Est-ce qu’il y a une route du chocolat, à quelque part?

    • J’ajouterais aussi la traversée du Haut-Atlas (Maroc), avec ascension du M’Goun. Plusieurs jours de trek (11 pour nous), plusieurs cols et une multitude de paysages.
      Aussi, je seconde le grand canyon, pour la traversée du south à la north rim.

    • Je seconde pour le trek de l’Ausangate. Époustouflant, pour les paysages grandioses, la solitude, les quechuas rencontrés en chemin, les troupeaux de milliers d’alpagas, et la panchamanca dégustée en festin le dernier soir du trek…

    • Los Picos de Europa en Espagne sont quand même très intéressants.

    • On peut également ajouter :
      -John Muir Trail en Californie (qui se fond parfois avec la Pacific Crest Trail)
      -La traversée de l’Islande (que je prévois pour l’an prochain).
      -Méconnu, le parc Gros-Morne à Terre-Neuve avec son Long Range Traverse.
      -Au Népal, j’arrive du tour des Annapurnas. Beaucoup de monde, mais s’en en vaut la peine. Par contre, il y a maintenant une route après Jomoson, à éviter. Et je retourne dans quelques mois au Mustang du Népal

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2011
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité