Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 10 juin 2010 | Mise en ligne à 1h51 | Commenter Commentaires (18)

    Comment ne pas tomber sous le charme de Venise?

    Notre journaliste Émilie Côté en est à son troisième et dernier voyage, après un premier à Bali et Tokyo, et un deuxième en Éthiopie. Après Paris, Amstersdam, Copenhague et Londres, la voici à Venise, son avant-dernière escale européenne.

    ÉMILIE CÔTÉ

    Il ne me reste plus qu’une semaine et c’est la fin de tous mes voyages, qui m’ont amenée un peu partout sur notre belle planète.

    Je suis tellement privilégiée d’avoir vu tout ce que j’ai vu, d’avoir rencontré tous les gens que j’ai rencontrés, et d’avoir goûté à la vie d’autant de cultures en si peu de temps.

    Et que dire du soleil qui me suit de ville en ville, malgré qu’il m’a un peu boudée à Londres et Copenhague.

    Mais l’heure n’en est pas encore aux bilans.

    Venise, donc, où l’été bat son plein.

    Étais-je excitée à l’idée de visiter Venise? Oui et non. Je n’y pensais pas trop en fait. Pour moi, Venise était en quelque sorte un “check touristique”, rien de plus.

    Mais maintenant, je pense que tout le monde devrait passer un weekend de sa vie à Venise. Surtout que deux journées peuvent suffire.

    Mon hôtel n’est pas situé à Venise, mais à Mestre, tout juste devant la station de train. Je suis donc à 10 minutes et à un Euro de la cité lagunaire.

    Voici la gare de Venise (à droite):

    Venise-Lido 476a

    Et voici ce qu’on voit quand on y en sort:

    Venise-Lido 458a

    Au début, j’ai juste marché sans savoir où je m’en allais, tout simplement hypnotisée par le charme, la beauté de Venise et le bonheur d’y être.

    Venise-Lido 633a

    Venise-Lido 655a

    Venise-Lido 700a

    Venise-Lido 509a

    Venise-Lido 614a

    Venise-Lido 791a

    Les coins les plus touristiques de Venise comme le pont Rialto sont tous simplement bondés:

    Venise-Lido 669a

    Venise est hyper touristique, mais une simple ballade dans des ruelles qui n’ont l’air de rien nous permettent de voir la “vie quotidienne”.

    Venise-Lido 600a

    Deux gondeliers en “break” qui se racontent des histoires:

    Venise-Lido 507a

    Un marchand de poisson:

    Venise-Lido 523a

    Un petit garçon qui lit au bord de l’eau:

    Venise-Lido 482a

    J’ai même vu un mariage italien!

    Venise-Lido 799a

    Venise-Lido 800a

    J’ai “débuzzé” que j’étais à Venise en voyant ce poster, mais bon:)

    Venise-Lido 484a

    Mais LA photo du jour est ce gondolier…qui “texte” sur son cellulaire!!!

    Venise-Lido 672a

    Un peu d’histoire maintenant sur ce qu’était à la base des petits îlots entourés essentiellement de vase.

    Les Romains, qui vivaient d’abord sur la terre ferme, y ont trouvé refuge lors des invasions barbares. Ils y ont construit des cabanes, et petit à petit, la cité lagunaire de Venise s’est bâtie.

    C’est au 11e siècle que Venise est devenue puissante et que sa construction a pris de l’importance. C’est devenu un carrefour marchand donc les Vénitiens se sont enrichis.

    En 1797, le dernier doge (disons le roi) a vu Napoléon envahir sa ville.  Au 19e siècle, Venise a donc été sous l’emprise de la France, puis de l’Autriche (comme toute la Vénétie). C’est en 1866 qu’elle a joint l’unité italienne.

    Aujourd’hui, Venise est formée de 118 petites îles, est traversée d’environ 200 canaux et compte 400 ponts. C’est l’un des lieux les plus touristiques au monde, mais aussi l’un des sites les plus menacés par les changements climatiques et la montée du niveau de la mer, comme Amsterdam et le Bangladesh.

    ***

    Je prépare un 48 heures à Venise, type d’article publié chaque semaine dans la cahier Vacances/Voyage.

    Je ne veux pas que le blogue “révèle le punch” de mes articles, mais voici quand même brièvement quelques lieux que j’ai visités, entre un cappuccino, un granité au citron ou un verre de Prosecco.

    Les incontournables: la Basilique Saint-Marc, le Palais des Doges et la Torre Dell’Orlogio:

    Venise-Lido 685a

    Venise-Lido 710a

    Venise-Lido 689a

    La vue d’en haut de la Basilique :

    Venise-Lido 730a

    La place San Marco:

    Venise-Lido 735a

    Le musée d’art contemporain Palazzo Grassi, qui abrite la collection du richissime François Pinault. Tous les détails ici.

    Venise-Lido 563a

    (Oeuvre de l’artiste d’origine suisse Urs Fisher)

    Venise-Lido 547a

    Et un charmant marché d’antiquaires.

    Venise-Lido 765a

    Et j’ai mangé une lasagne dans ce bistro ultra sympathique caché dans une ruelle:

    Venise-Lido 811a

    ***

    Allez, je vous ferai part de mes autres trouvailles dans le journal.

    Je vous réécris de la plage, à Lido.


    • Et nous, qu’est-ce qu’on va devenir après tous ces trips? Dépression saisonnière? Ou aurons-nous le goût de faire l’école buissonnière? Vous ne vous en souvenez pas, mais nous on sait que le Québec tout entier s’enfonce lui aussi dans la lagune…Les projets sont bloquées dans les canaux…et même si on voulait bâtir un pont des soupirs, on n’y parviendrait pas…quelqu’un en quelque part s’y objecterait…
      mais voilà, c’est assez…profitez pleinement du temps qu’il vous reste et nous on profitera du temps qu’il vous reste…Alea jacta est!

    • Si tu n’as qu’un choix, Venise ou Amsterdam???

    • Une ville sans voiture ni vélo…..c’est dépaysant en effet…mais si merveilleux. Manquez pas Murano (le vaporetto 42 de la gare)

    • J’y ai passé quatre jours et trois nuits dans un petit hôtel tout près de la Place Saint-Marc et j’y retournerais n’importe quand pour déambuler au hasard, le jour et le soir, dans le dédale des petites rues et sur les “fondamentas”! Émerveillement et fascination devant autant d’histoire et d’art!

    • Venise est la seule ville qui ma fait pleurer de beautée.
      Quand le traversier est arrivé devant le grand Canal…je n’ai pas pu me retenir.
      J’ai repensé que ce fut durant longtemps le centre du monde et j’ai repensé à mes histoires d’enfance de Marco Polo.

      J’ai aujourd’hui un sentiment semblable…moins les larmes quand j’arrive à Time Square…le nouveau centre du monde.

    • aaaaah Venizia….quel ville fantastique !

      depuis que je suis adolescent, je me donne l’obligation d’emmener mes copines la-bas au moins une fois !

    • *Venezia

    • À jeanrene775: Amterdam, bien entendu…Venise est magnifique, mais je n’y habiterais pas (peu de jeunes adultes y vivent en fait). À Amsterdam, oui!

    • Magnifique ! Comment faite-vous pour faire d’aussi belles photos ? Venise et Copenhague, je n’y suis jamais allé, c’était déjà sur ma liste mais avec vos superbes articles, cela encore plus envie d’y aller.

    • Moi, j’habiterais à Venise demain matin! Je me sens à ma place dans ses dédales, ses canaux et ses oeuvres d’art !

    • À linus9157: j’aimerais vous dire que j’ai un talent d’artiste, mais le secret de mes photos est le Canon G11 qui appartient à La Presse. Je ne fais vraiment pas d’aussi belles photos avec mon appareil.

    • J’ai passé un après-midi à Venise il y a bien longtemps.

      Et on dira ce qu’on voudra, c’est absolument à voir. C’est beau, romantique, plein de charme.

      J’ai adoré.

      Ça pis Percé, faut voir ça avant de mourir. :-D

    • Deux jours, ce n’est pas assez. La dernière fois, j’y ai passé deux semaines et je crois que j’y retournerais encore et encore (une fois par deux ans, pour y être en même temps que la Biennale — aux années impaires). Et si vous avez les moyens, dormez à Venise même; pour vivre Venise du matin, Venise de la journée et Venise de la soirée, quand les touristes d’un jour sont partis).

      Dans la Lagune, plus que Murano, c’est Burano qu’il faut voir avec ses maisons colorées. Quand à choisir entre Amsterdam et Venise, moi aussi je choisirais Amsterdam pour vivre, mais Venise est encore plus belle qu’Amsterdam à visiter.

    • Une chance que c’est Émilie Côté, pour qui j’ai beaucoup de sympathie, qui a pondu cet article. Autrement, je ne l’aurais jamais lu.

      Hé, ça donne les blues d’être au Québec quand on se fait relater la dolce vita sur la lagune.

      Dur, dur!

    • Ooooh ! Bonjour Émilie Côté, quelle chance vous avez. Merci pour les photos de Venise en été. Est-ce que vous êtes payée pour voyager ? J’applique lol ! En tous cas, votre job est magnifique et j’ai peut-être une adresse à vous recommander : c’est un bar à vin pour les vénitiens qui s’appelle Un Mondo Divino. C’est tout petit, charmant, et on y mange aussi des petites bouchées délicieuses. Adresse : Cannaregio 5984 Vous perdez pas en route !

    • Dans un autre style (pellicule), pour des photos de Venise en hiver
      http://www.flickr.com/photos/room78/

    • Je ne regarderai pas vos photos tout de suite, car je compte y aller sous peu avec mon amoureux… ;-)

    • J’ai adoré Venise. Il y a quelques années, nous avons fait du camping à quelques kilomètres durant une semaine. Nous avons eu la chance de vivre comme les Vénitiens, ou presque. Restos délicieux, poisson frais, robes italiennes, se vernir les ongles Plaza San Marco et…perdre son enfant de 7 ans dans le labyrinthe des rues de Venise. Ça, c’était moins amusant :-(

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2012
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité