Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 13 mai 2010 | Mise en ligne à 5h36 | Commenter Commentaires (6)

    À une prochaine fois, chère Éthiopie

    ÉMILIE CÔTÉ

    Ça y est, je rentre ce soir à Montréal, après 18 jours passés en Éthiopie.

    Je passerai à peine trois petites nuits à la maison avant de repartir pour l’Europe.

    Au moment d’écrire ces lignes, je suis devant un lac, dans un village nommé Debre Zeit, situé pas très loin d’Addis-Abeba. Je recharge mes batteries.

    Je suis dans le grand luxe africain. J’en suis presque mal à l’aise. Je suis au Kuriftu Resort, dont le décor naturel est magnifique.

    Éthiopie8 015a

    Éthiopie8 016a

    Éthiopie8 026a

    Éthiopie8 004a

    J’y suis allée en autobus. Debra Zeit est situé à 45 kilomètres d’Addis-Abeba, donc à environ une heure et demie de route (avec  les nombreux arrêts).

    Éthiopie8 002a

    J’aurais aimé profiter davantage de mon escapade en dehors de la ville… J’ai eu une montée de fièvre suivi d’un gros rhume peu après mon arrivée. Comme tout le monde, je tombe souvent malade quand mon corps relâche.

    Il faut dire que ma dernière journée à l’orphelinat, en début de semaine, a été difficile, se terminant dans les larmes.

    Daniel, le petit garçon dont je vous parlais précédemment, ne voulait pas que je parte. C’était déchirant de le voir pleurer mon départ…

    C’est ça faire un voyage solidaire ou humanitaire, et non faire un voyage de groupe dans une destination touristique, où tout le monde retourne chez soi quand c’est fini.

    Je pars, mais l’orphelinat reste, avec ses employés qui gagnent moins que rien pour tout ce qu’ils font avec dévouement. Et que dire des enfants, pour la plupart trop jeunes pour comprendre qu’ils sont sans parents. Certains grandiront dans des pays occidentaux, à la grande tristesse du personnel de l’orphelinat, pour qui l’adoption est le dernier choix.

    Les autres resteront à la charge de l’ONG qui gère l’orphelinat. À cinq ans, ils seront transférés dans l’orphelinat des plus vieux. Peut-être qu’un jour, l’ONG aura les sous pour bâtir son “village”  pour enfants sans parents. Un projet de ”grande maison” permanente, dont l’ONG serait la propriétaire et non la locataire.

    Mais pour l’instant, l’ONG a besoin des revenus engendrés par l’adoption internationale.

    J’ai aussi dû dire au revoir à ma famille d’accueil. Je leur dis un grand merci. Ce n’est pas un hôtel qui m’aurait fait vivre la culture éthiopienne comme Aster, son mari et ses enfants me l’ont fait vivre. Merci pour les belles conversations et les réponses éclairées à mes nombreuses questions.

    J’ai aussi quitté Heidi, cette « colocataire » et « covolontaire ” avec qui je croyais n’avoir aucun point en commun. J’ai plutôt découvert une personne qui, je pense, cache un lourd secret. Heidi ne parle plus à ses parents, ni à ses frères et sœurs. Je ne sais pas ce qu’elle a vécu ou ce qui s’est passé, mais je suis persuadée que cela a été éprouvant.

    Heidi dit devoir se forcer pour sortir de la maison, sauf pour faire des voyages humanitaires en Afrique… Il doit y avoir quelque chose qu’elle vient chercher ici, quelque chose qui la grounde

    ***

    Alors voilà, je te dis à une prochaine fois, chère Éthiopie. Merci pour tout, merci pour la belle expérience remuante.

    ***

    Et à mon petit Daniel, j’espère que le Dieu de la croix que tu portes dans ton cou prendra soin de toi comme tu prends soin des autres.

    Éthiopie6 006a


    • Bon matin !
      Vous m,avez fait pleurer ce matin ! Surtout pour le petit Daniel !
      Bon retour …

    • Excellent texte…très émouvant, terre-à-terre, que dire de plus.

      Bon voyage, en espérant que le retour à la vie montréalaise ne sera pas trop pénible!

    • Bonjour Mme Côté,

      j’arrive d,un voyage en Éthiopie le mois dernier, deux semaines également. Je n’ai pas vécu dans les hôtels, mais plutôt chez des connaissances. Merci pour tous ces compte-rendus, je me rends compte que j’ai manqué certaines choses de mon voyage. Je plannifie un retour dans quelques années. J’adore la culture éthiopienne qui est très riche.

      Merci de m’avoir fait revivre ce voyage par l’entremise de ce blogue. Et bon retour!

    • Bravo Emilie. Formidable reportage.

    • Mon mari et moi sommes allés chercher notre fils à addis début Juin. Ce fut un voyage éclair de 4 jours et nous étions “enfermés” dans une certaine organisation. Nous avons tout de même pu approcher la culture éthiopienne et visité l’arrière pays (lac wenchi).
      Votre blog nous apporte aujourd’hui beaucoup de détails et un regard riche sur les origines de notre petit garçon.
      Merci pour ce témoinage, j’ai dévoré vos lignes et revécu des émotions encore récentes (en particulier lorsque l’enfant quitte l’orphelinat, nous avons très bien ressenti cette tristesse chez les nounous).
      C’est un très beau reportage!

    • Bonjour madame Côté,
      J’ai fait un voyage solidaire avec DOULBLE SENS, un organisme français qui est implanté au Bénin et au Burkina Faso. Cet organisme fonctionne avec beaucoup de sérieux et de respect pour les africain. Pendant notre voyage solidaire d’un mois au Bénin, nous avons voyagé pendant une semaine, par la suite nous sommes restés 3 semaines en “mission” à Ouidah. Mon mari était impliqué à l’hôpital de la ville et je faisais de l’animation dans un orphelinat.

      Notre expérience nous a tellement emballés que nous repartons dans quelques semaine pour le Bénin en tant qu’ “Amis de la St-Camille” (www.amis-st-camille.org) un organisme québécois qui supporte une organisation pûrement africaine l’Association St-Camille de Lellis qui s’implique avec les gens qui ont des problèmes de santé mentales. Merci de nous faire voyager autrement par le biais de vos articles”

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2010
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité