Le Blogue-Trotter

Archive, mai 2010

Lundi 31 mai 2010 | Mise en ligne à 3h21 | Commenter Commentaires (10)

Mes deux derniers jours à Copenhague

ÉMILIE CÔTÉ

J’espère que vous avez passé un bon et beau weekend.

Avant de vous raconter mes deux derniers jours à Copenhague, laissez-moi d’abord répondre à certains de vos questions/réflexions/commentaires.

Oui, le coût de la vie à Copenhague est très élevé, mais il y a des trucs pour les voyageurs pour que ce soit moins cher et je vais en parler dans mes articles qui seront publiés dans le journal (s’assurer que le déjeuner soit inclus à l’hôtel, par exemple, ou se procurer la “carte Copenhague“).

Comme me le soulignait l’un d’entre vous, il est vrai que Copenhague est plus “austère” qu’Amsterdam. Mais c’est ça, la Scandinavie: le ciel à la température changeante, l’impression de ”grand espace” et une démographie beaucoup moins dense (le Danemark ne compte que 5,5 millions d’habitants).

Mais pour répondre à la question d’un lecteur dont le pseudonyme est “android”, je préfère la cuisine scandinave à la cuisine française. En plein dans mes goûts: beaucoup de poisson et de fruits de mer servis avec des légumes, du pain de grande qualité, des produits frais, des recettes pas trop riches mais pleines de saveurs…mais avec du fromage quand même:)

Copenhague 2 1139a

Merci à une lectrice d’avoir précisé que les oies ne font pas “coin-coin” et que les parcomètres fonctionnent aussi grâce à un écran solaire à Montréal. Mon erreur…

Et merci pour vos suggestions. Malheureusement, mon itinéraire est tout tracé d’avance… Je serais très bien allée en campagne ou en Suède (depuis 2002, le pont de l’Øresundun relie Copenhague et la ville suédoise de Malmö en 35 minutes), mais ce sera pour une autre fois.

***

Mais revenons à mes deux derniers jours passés à Copenhague. J’ai loué un vélo donc je me déplaçais en un rien de temps et j’ai eu le temps de visiter une foule de trucs.

Copenhague 2 904a

Je suis d’abord allé voir la fameuse “communauté de Christiania”. Une communauté libre et auto-gérée, fondée en 1971 sur le terrain d’une ancienne caserne militaire par des chômeurs, des hippies, des idéalistes, des squatteurs, etc.

Copenhague 2 851a

Copenhague 2 898a

Copenhague 2 845a

Copenhague 2 893a

L’endroit est devenu touristique (il y a des restaurants et des musées), mais son esprit “libertaire” est encore là: des gens qui boivent de la bière à midi, des clochards qui traînent, des jeunes qui viennent y fumer du pot, des artistes qui y ont une galerie…

Cela m’a un peu fait penser à Venice Beach, à Los Angeles.

Copenhague 2 882a

Copenhague 2 861a

C’est impressionnant de voir un tel quartier central mais indépendant survivre avec les années (les relations avec la police sont parfois tendues). C’est une île déserte perdue dans Copenhague, une enclave, en quelque sorte.

Et en haut d’une côte, on aboutit sur un superbe lac:

Copenhague 2 897a

Il y a même une écurie:

Copenhague 2 895a

Il faut absolument voir Christiania si on est à Copenhague. Il est impossible de prendre des photos à plusieurs endroits. Les résidents pro-écologie/auto-gestion/tolérance de Christiania veulent protéger ce qu’ils ont.

Copenhague 2 846a

(Plus d’infos à http://www.christiania.org/)

Voyez comme Christiania est un lieu vraiment à part. Son “territoire” est fortifié:

Copenhague 2 905a

Je suis ensuite allée en savoir plus sur une autre “marque de commerce” de Copenhague et du Danemark: le design.

J’ai enfourché mon vélo pour me rendre au Dansk Design Center, conçu par l’architecte Henning Larsen.

Copenhague 656a

Copenhague 2 980a

Copenhague 2 937a

L’une des expositions relatait l’essor du design danois après la Seconde guerre mondiale avec des créateurs comme Arne Jacobsen.

On y retrace l’évolution du design des articles ménagers aux meubles et gadgets de la maison, en passant par les espadrilles et les vêtements.

Copenhague 2 945a

Copenhague 2 952a

Copenhague 2 951a

Copenhague 2 959a

Une autre exposition s’intéressait au design du futur dans un contexte de développement durable. D’après plusieurs experts, le design sera appelé à être vert, artistique, émotionnel, personnalisé, intelligent, social, etc.

***

C’est par ailleurs à Copenhague que l’on a inauguré le tout premier “hôtel-design” au monde, le SAS Royal Hotel (cinq étoiles), en 1960.

Il faut savoir qu’il y a aussi des hôtels-design pour les plus petits budgets, dont l’Hôtel Fox, situé tout près du Dansk Design Center.

Copenhague 2 935a

J’y suis passée pendre un café. Le décor est spectaculaire.

Copenhague 2 932a

Copenhague 2 929a

Voyez aussi des photos des chambres sur le site Internet du Fox.

Ensuite, pour le lunch, je suis allée dans un must de Copenhague, un restaurant appelé Aamanns, où l’on sert un fameux sandwich (appelé smørrebrød) sans tranche sur le dessus.

Copenhague 2 981a

Copenhague 2 983a

Sans surprise, j’ai pris celui au saumon:

Copenhague 2 986a

(C’était aussi bon que cela en a l’air.)

Adam Aamann, le chef qui a réinventé et donné une touche contemporaine au sandwich-tartine danois est par ailleurs chargé de la restauration du pavillon du Danemark, à l’Expo universelle de Shanghai.

***

J’ai ensuite traversé un pont pour me rendre dans le secteur cool et branché de Nørrebro (plus d’infos ici). Pour vous situer, en haut et à gauche sur cette carte.

Copenhague 2 1007za

Copenhague 2 1006a

Nørrebro, c’est le coin des boutiques de designers, des cafés où traînent des jeunes hispters…avec une population plus artistique et multi-ethnique. Disons un quartier à 75% gentrifié…

Copenhague 2 991a

Copenhague 2 992a

Copenhague 2 1001a

Sur le chemin du retour, “ah ah!” j’ai pris les Danois les deux mains dans le sac. Ils ont beau aimer le design et les objets rares de grande qualité, eux aussi se font tenter par le Made in China.

Leur Dollarama à eux s’appelle le Tiger (dont le nom m’a aussi fait penser aux magasins Tigre géant).

Copenhague 2 1010a

Mais nous sommes au Danemark, donc on ne se croirait pas dans un magasin “à rabais”. Illusion décorative.

Copenhague 2 1009a

***

Le lendemain matin, il faisait un soleil radieux. Comme la température est très changeante à Copenhague, j’ai commencé ma journée en haut de Rundetaarn, la plus vieille tour ronde d’Europe.

Copenhague 2 1039a

Copenhague 2 1033a

D’en haut (34,8 métres au-dessus du niveau de la rue), on y voit des éoliennes au loin dans la mer.

Copenhague 2 1032a

Construite à l’initiative du Roi Christian IV (1588-1648), la tour comprend une rampe en colimaçon.

La rampe de 209 mètres monte en spirale et fait sept fois et demi le tour de la tour. Il s’agit de la seule liaison entre les différentes parties de l’édifice.

Pas d’escalier.

Impressionnant et facile à monter.

Copenhague 2 1013a

Copenhague 2 1036a

Copenhague 2 1015a

Et que dire de la bibliothèque, où j’organiserais bien un party de Noël.

Copenhague 2 1016a

Copenhague 2 1023a

Blague à part, j’ai lu sur le site officiel de la tour Rundetarrn que ”la salle de la bibliothèque est située au-dessus des voûtes de l’Église de la Trinité, qui a été utilisée comme bibliothèque dans la période de 1657 à 1861. En 1987, la salle a été rouverte après une importante restauration, et les 900 mètres carrés de la salle servent maintenant de cadre pour des expositions d’art, de culture, d’histoire et de sciences.”

Vous dire comment j’ai trouvé ce lieu beau, inspirant, et à la fois contemporain et historique.

Copenhague 2 1019a

Copenhague 2 1022a

Copenhague 2 1018a

Puis j’ai fait un saut au Palais royal de Rosenborg Slot, construit aussi à l’initiative de Christian IV de 1606 à 1634.

Copenhague 2 1045a

Les membres de la monarchie danoise y ont habité jusqu’en 1710, et sa vocation muséale date d’aussi loin que 1838.

Copenhague 2 1072a

Copenhague 2 1069a

Copenhague 2 1065a

Mais il reste que les monarques étaient des gens comme tout le monde.

Copenhague 2 1058a

Par un pont, vous avez accès du château au parc Kongens Have, soit l’ancien jardin royal.

Copenhague 2 1052a

Copenhague 2 1047a

Copenhague 2 1051a

Il vaut aussi la peine d’aller se balader dans le Jardin botanique de Copenhague (Botanisk Have) situé à quelques minutes à pied de là.

Copenhague 2 1090a

Copenhague 2 1096a

Copenhague 2 1106a

Copenhague 2 1107a

Tellement apaisant comme endroit.

Copenhague 2 1108a

Tant qu’à être dans le coin, vous pouvez aussi aller au Statens Museum for Kunst, la galerie nationale du Danemark.

Copenhague 2 1082a

***

Par la suite, j’ai changé d’hôtel pour ma dernière nuit. J’avais une chambre dans un dortoir féminin du Danhostel Copenhaguen City (celui-ci, il y a plusieurs Danhostel), le plus grand auberge de jeunesse de l’Europe, dit-on.

Copenhague 2 1129a

Pour vous dire comment la température peut faire des virages à 180 degrés à Copenhague.

Voici l’avant et l’après d’une demi-heure à peine.

Copenhague 2 1126a

Copenhague 2 1131a

Copenhague 2 1128a

Copenhague 2 1133a

Ma chambre était au 18e étage. Quelle vue de là-haut.

Copenhague 2 1164a

Copenhague 2 1132a

Copenhague 2 1134a

Ai-je besoin de préciser que j’ai bien aimé Copenhague?

***

Je vous parle de la capitale du Danemark (et je vous en reparlerai), mais je mets en ligne ce message en direct de Londres.

Je prends le temps d’arriver et je vous redonne des nouvelles bientôt.

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Vendredi 28 mai 2010 | Mise en ligne à 11h07 | Commenter Commentaires (5)

Copenhague: ville gastronomique

Notre journaliste Émilie Côté a entamé son troisième et dernier voyage, après un premier à Bali et Tokyo, et un deuxième en Éthiopie. Après Paris et Amstersdam, la voilà à Copenhague, au Danemark,  la troisième de plusieurs escales européennes.

ÉMILIE CÔTÉ

La dernière fois que je vous ai laissés, je partais pour un rendez-vous avec Henrik, l’attaché de presse pour les journalistes étrangers à l’office touristique de Copenhague.

Notre entretien a été fort intéressant. Je ne veux pas vendre la mèche de mes articles qui seront publiés dans le journal, mais le nombre de voyageurs canadiens qui visitent la capitale du Danemark a beaucoup augmenté ces dernières années.

Et saviez-vous que chaque jour, 1,2 million de kilomètres sont parcourus à vélo à Copenhague et que 36% de ses habitants roulent pour aller au travail? Et que l’objectif de l’administration est de dépasser à 40% en 2012 et  50% en 2015 ?

(La ville de Copenhague compte 500 000 habitants et sa région métropolitaine en compte 1,6 million).

Et saviez-vous que les restaurants de Copenhague ont droit présentement à 13 étoiles Michelin, soit plus que Rome et Madrid?

C’est par ailleurs à Copenhague que l’on trouve le meilleur restaurant au monde, le Noma, selon la revue britannique Restaurant Magazine. Plus d’infos ici.

Il faut s’y prendre de trois à quatre mois d’avance pour y avoir une réservation, mais je m’y suis rendue à vélo pour prendre une photo de l’établissement du jeune chef de 32 ans René Redzepi, ambassadeur de la «cuisine nordique», une cuisine basée sur des ingrédients locaux et de saison.

Noma 001a

Noma 003a

J’ai cherché le restaurant sur une carte sans savoir qu’il était en fait tout juste devant mon hôtel, mais de l’autre côté du canal! Je le vois de la fenêtre de ma chambre.

Noma 002a

Henrik m’a fait découvrir le restaurant BioM, où le jeune chef (son nom est Brian et il n’a que 28 ans) m’a dit avoir vu pleurer des membres de la délégation canadienne, lors de la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, qui a eu lieu à Copenhague , en décembre dernier.

Copenhague 770a

Copenhague 773a

Du papier de toilette aux chaises en passant par le saumon, tout chez BioM est organique, bio ou recyclé.

Copenhague 776a

Le restaurant mise sur la fraîcheur, donc il change son menu quatre fois par année, selon les produits de saison. En ce moment, c’est le temps des asperges et de la rhubarbe.

Copenhague mise beaucoup sur la créativité de ces jeunes chefs. Il existe même des bourses d’études très intéressantes pour les jeunes qui veulent étudier en cuisine, m’a expliqué Henrik.

Brian nous a servi une salade de saumon, des pétoncles sur un risotto aux champignons, du porc et des tomates confites, puis du striploin danois avec des asperges. Mmmm…

Copenhague 781a

Et pour dessert, deux fromages danois et du pecorino, servis avec du sorbet à la rhubarbe et un gâteau au chocolat.

Copenhague 782a

(Moi qui adore le saumon, je suis bien servie en Scandinavie.)

Copenhague 785a

Ensuite, Henrik m’a fait faire un tour du quartier pour me montrer des commerces typiquement danois.

Une boulangerie:

Copenhague 797a

Un café au décor de magazine:

Copenhague 813a

J’y ai vu la plus belle pinte de lait au monde:

Copenhague 795a

J’aime Copenhague: les enfants dans des boîtes en avant des vélos, les parcomètres qui fonctionnent à écran solaire, les jardins fleuris…

Copenhague 800a

Copenhague 802a

Copenhague 789a

J’ai dit au revoir à Henrik et je suis retournée à l’hôtel par un parc appelé Churchill, puis par le bord de l’eau, où j’avais fait en matinée le plus beau parcours de jogging de ma vie (avec le soleil, l’odeur des lilas en fleur et les bateaux au loin, c’était même euphorique).

Copenhague 816a

Copenhague 820a

Copenhague 819a

(Coin-coin!)

Le parc est situé à côté d’une citadelle fortifiée, le Kastellet:

Copenhague 821a

D’où j’ai abouti sur le bord de l’eau.

Copenhague 825a

Copenhague 828a

L’emblème de Copenhague, sa plus grande attraction touristique, la statue de La petite sirène, n’est malheureusement pas à son emplacement habituel. Elle a été transportée à Shanghai pour le pavillon danois de l’Expo universelle, ce qui a suscité un certaine controverse.

(La Petite sirène est un film de Disney, mais avant tout un conte écrit par le célèbre romancier danois Hans Christian Andersen en 1837.)

Mais une installation multimédia nous permet de voir la statue en direct de Shanghai.

Copenhague 831a

La voici en “temps normal” à la “maison”.

la-petite-sirene.1269805321

Allez, je vous laisse là-dessus pour aujourd’hui.

À bientôt.

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Jeudi 27 mai 2010 | Mise en ligne à 14h39 | Commenter Commentaires (14)

Vue sur le quai à Copenhague

Notre journaliste Émilie Côté a entamé son troisième et dernier voyage, après un premier à Bali et Tokyo, et un deuxième en Éthiopie. Après Paris et Amstersdam, la voilà à Copenhague, au Danemark,  la troisième de plusieurs escales européennes.

ÉMILIE CÔTÉ

J’ai quitté Amsterdam hier matin en me disant que j’y serais bien restée plus longtemps, mais tout en étant très enthousiaste à l’idée de savoir que je serais à Copenhague deux heures plus tard.

Je n’étais jamais allée au Danemark ou dans un autre pays scandinave, mais je n’en avais entendu que du bien.

Je suis atterrie à l’aéroport sur l’heure du lunch, puis j’ai pris le métro jusqu’à mon hôtel. J’étais assise dans le dernier wagon, derrière un couple d’amoureux.

Copenhague 497a

En 20 minutes, j’étais dans le hall de mon hôtel, situé dans le quartier “carte postale” de Copenhague, Nyhavn, la plus vieille partie de la ville. Voyez comme c’est beau.

Copenhague 615a

Copenhague 629a

Copenhague 624a

Copenhague 628a

Copenhague 613a

Nyhavn est en fait un canal dont le nom signifie “nouveau port” en danois. Les maisons colorées qui le bordent, dont l’ancienne de l’écrivain Hans Christian Andersen, datent du 17e siècle.

Le canal a été creusé des siècles auparavant pour permettre aux marchands d’acheminer leurs produits  directement au coeur de la ville.

Aujourd’hui, Hyhavn est rempli de restaurants-terrasses où les gens mangent sous des couvertures quand il fait frisquet. Charmant.

Copenhague 632a

Copenhague 579a

Copenhague 622a

Mon hotel, le Hyhavn 71, est situé à l’embouchure du canal, qui rejoint le Syhavnen, cours d’eau qui traverse Copenhague.

Copenhague 630a

Ma chambre ne pourrait être mieux positionnée géographiquement. Elle est sur le coin de l’hôtel, donc de ma fenêtre, je vois l’eau, les bateaux, les gens qui roulent à vélo ou qui font du jogging sur le quai.

Copenhague 500a

Avec ses poutres et ses mobiliers en bois massif, ma chambre me fait sentir comme si j’étais dans celle du capitaine d’un bateau, peut-être l’ancêtre d’un Viking… OK, je déraille:)

Copenhague 498a

Copenhague 499a

Copenhague 502a

Je suis ensuite ressortie dehors. Je suis d’abord passée par le Kongens Nytorv (qui signifie Nouvelle Place Royale), mais comme beaucoup de places publiques à Copenhague, l’endroit subit d’importants travaux pour la construction d’une nouvelle station de métro.

Au milieu de Kongens Nyrtorv inauguré en 1670, il y a une statue équestre du roi de l’époque, Christian V.

Copenhague 608b

Autour, il y a notamment le théatre Royal (Det Kingelige teater) et l’Hôtel d’Angleterre.

Copenhague 523a

Copenhague 527a

Copenhague 558a

Copenhague 605a

Au centre de Kongens Nyrtorv, les touristes peuvent entrer dans une installation et voir les attractions de Copenhague à l’aide d’un écran tactile:

Copenhague 529a

Copenhague 534a

Copenhague 536a

Pour ma part, c’était très instructif. Ensuite, je suis allée me balader sur la fameuse rue commerçante Strøget, la plus longue artère piétonne de Copenhague, qui aboutit à la Place de l’Hôtel de ville.

Copenhague 552a

Chouette, il y avait une boutique Tashen, maison d’édition dont j’ai plusieurs livres d’art.

Copenhague 540a

Avec le taux de change de la couronne danoise, cela na valait vraiment pas la peine. En fait, tout est plutôt cher ici, du point de vue de notre dollar canadien.

Mais j’aurais très bien pu dépenser beaucoup d’argent très rapidement.

Copenhague 589a

Je suis plutôt allée prendre un café dans le grand magasin danois Illum. Il y a une charmante épicerie au sous-sol.

Copenhague 555a

Ensuite, j’ai poursuivi mon chemin sur Strøget, mais je ne me suis pas rendue plus loin que le square appelé Amagertorv.

Copenhague 557a

Il se faisait déjà tard et j’étais crevée. Je suis simplement allée souper dans un café-bar charmant appelé Flottenheimer. (Ma conclusion: c’est le plus beau resto de “filles” que j’ai vu de ma vie).

Copenhague 564a

Le menu n’était qu’en danois, mais j’ai fini par choisir avec quelques ” mots repères” une excellente salade avec chorizo, tomates, roquette, féta et olives.

Copenhague 572a

Le restaurant était près d’un autre square avec des terrasses, mais le temps était trop frisquet pour que les gens mangent à l’extérieur.

Copenhague 575a

Sur le chemin du retour vers mon hôtel, je me disais que j’aimais déjà Copenhague. La capitale du Danemark ressemble beaucoup à Amsterdam: les vélos tout partout, la proximité de l’eau, mais disons qu’Amsterdam est plus romantique, alors que Copenhague est plus branchée.

Les deux villes sont d’une grande beauté, avec une architecture incroyable et de magnifiques monuments historiques… Mais comment dire, Amsterdam a un côté plus “bohème et condensé” alors que Copenhague a un côté “design et épuré”.

Vous me suivez?

Mais ce sont deux villes où je pourrais très bien y vivre demain matin. Un mode de vie urbain, avec des gens qui profitent des belles choses de la vie… grâce à leur choix infini de restaurants et de choses à voir.

***

Le lendemain matin (c’est-à-dire ce matin), j’ai repris la rue piétonne Strøget, mais je me suis rendue jusqu’au bout, à la Place de l’Hôtel de ville.

Copenhague 652a

Copenhague 646a

Je suis retombée en enfance en allant me balader dans l’attraction touristique principale de Copenhague: Tivoli.

Copenhague 753a

Copenhague 685a

Tivoli est un parc d’attractions… avec des manèges pour les enfants…

Copenhague 655a

Copenhague 709a

Copenhague 701a

(même un “vrai” bateau de pirates….)

Copenhague 737a

Mais aussi de magnifiques jardins et un choix multiple de restaurants qui plaisent aux 7 à 77 ans.

Copenhague 668a

Copenhague 749a

Copenhague 745a

Que l’on soit petit ou grand, tout le monde apprécie se balader à Tivoli, un site situé en plein coeur de Copenhague.

Copenhague 715a

Permettez-moi l’expression: Tivoli n’est pas cheap. C’est plutôt se sentir dans un film et retrouver son coeur d’enfant.

Copenhague 666a

Copenhague 738a

Je suis ensuite retournée à l’hôtel pour mettre en ligne ce message.

***

Cet après-midi, j’ai rendez-vous avec un représentant de l’office touristique de Copenhague.

Je vous dis donc à bientôt.

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2010
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité