Le Blogue-Trotter

Le Blogue-Trotter - Auteur
  • Stéphanie Bérubé

    Stéphanie Bérubé est journaliste à La Presse depuis 1997. Elle a travaillé aux informations générales et aux arts, puis écrit désormais pour les sections du samedi, Voyage, Gourmand et Maison.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 6 octobre 2009 | Mise en ligne à 10h35 | Commenter Commentaires (5)

    Le pire hôtel de la planète

    Sylvie St-Jacques

    Avec des amis, on appelle ça des “sujets de conversations d’auberge de jeunesse.” Que l’on ait échoué dans un trou perdu et pluvieux des Highlands ou sur un “houseboat” en Inde, il y a de ces thèmes rassembleurs, chez les globe-trotter.

    - L’endroit sur la planète où la bouffe est la plus infecte.
    - Les trajets de bus les plus suicidaires (un ami m’a raconté récemment avoir pris deux somnifères, pour survivre psychologiquement à 7 heures de transport routier au Pérou.)
    - La meilleure façon de cadenasser son sac à dos, dans un train en Inde.
    -Et bien sûr, un grand classique, la pire chambre d’hôtel où l’on a eu le malheur de passer une nuit.

    Ma palme, pour cette dernière catégorie, revient à une pension dans un village du Burkina Faso. Dans cette chambre cauchemardesque, des coulisses brunes tapissaient les murs et les draps étaient d’une couleur douteuse. En prime, dans le couloir qui nous menait aux douches, nous avions droit à des regards lubriques de certains pensionnaires mâles qui semblaient se plaire dans cet antre de l’insalubrité.

    Or, le pire hôtel de la planète serait apparemment le Hans Brinker Hostel d’Amsterdam. Véritable institution auprès des “backpackers” cyniques et allergiques à l’hygiène, cet auberge s’est construite une réputation mondiale en se vantant d’être sale et infestée de rats. Paraît que l’hôtel est presque toujours plein, même si la présence de papier de toilettes n’est pas constante.

    Le Hans Brinker Hostel, qui se décrit comme “l’enfer, mais sans chauffage approprié” a fait paraître cette année un livre sur sa petite histoire vieille de 15 ans.


    • Les hôtels de prostituées du Mexique ne sont pas trop impressionnants. Pour les voyages de pôv…

    • Espèrons que leurs hôpitaux sont plus propres car c’est la place à se rendre après cela.

    • L’adresse du livre svp ;)

    • Ce que j’ai vu de plus dégueu, comme bouffe : Ex-aequo a) un Haggis à Glascow et b) un petit déjeuner à Wuxi, apres avoir fait le Grand Canal. Personne, ni même des Chinois, n’ont pu me dire dpuis ce qu’était cette substance qui ressemblai à ce qu’on trouve dans un sac d’aspirateur.

      - Les trajets de bus les plus suicidaires . Je confirme pour le Pérou, mais c’est pire quand on passe en Ecuador. ( Vu six voitures récemment accidentés le long de la route entre Quito et Otavalo ( environ 2h 30)

      - La meilleure façon de cadenasser son sac à dos, dans un train en Inde. Dormir a terre avec les bras dans les ganses et le sac comme oreiller.

      Le pire Hotel : Penas blancas à la frontiere Nicaragua-Costarica, avec des douzaines d’araignée suspendue au plafond et dont une vous tombe dessus à chaque 10 minutes…

      http://nouvellesociete.wordpress.com/auteur/

      PJCA

    • @ pierrejcallard

      Vous devriez écrire un petit guide touristique, vous feriez un malheur en librairie.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2010
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
  • Archives

  • publicité