Le Blogue-Trotter

Vendredi 30 janvier 2015 | Mise en ligne à 10h39 | Commenter Commentaires (28)

Ma première croisière

C’est le titre d’un reportage à venir et c’est ce que je ferai la semaine prochaine.

RYNDAM-BB-0631.JPG

L’industrie des croisières est gigantesque et en “repositionnement”.

Les clientèles traditionnelles des croisières? Les voyageurs d’un certain âge qui aiment bien poser leurs valises une seule fois, mais qui veulent voir du pays. La croisière leur offre cette magie de se réveiller à Florence un matin, et à Rome, le lendemain.

TraverseeAtlantique-003.JPG

L’autre clientèle naturelle des croisières, les familles, sont formidablement bien servis sur des bateaux qui se sont adaptés à leurs besoins. Pour séduire de nouvelles clientèles, les compagnies de croisières ajoutent des voyages à thèmes à leur offre : croisières heavy métal, croisières gourmandes, croisières yoga…

La croissance de l’industrie crée évidemment des problèmes et des frustrations pour les passagers.

Ma collègue Andrée Lebel, spécialiste du genre, racontait au retour d’une croisière fluviale en Europe qu’il y avait congestion dans les quais des villages, ce qui forçait les bateaux à se coller (littéralement) les uns sur les autres, sur la longueur. Les passagers qui souhaitaient rester à bord pour se reposer devaient fermer leurs rideaux car leurs cabines se retrouvaient ainsi carrément collées sur celles du bateau voisin. Ceux qui voulaient visiter le village, mais qui avaient le malheur de se trouver sur le bateau arrivé quatrième au quai devaient… passer à travers les trois autres pour accéder à la terre ferme!

Plusieurs surprises attendent les passagers qui voyagent en croisière “tout-inclus” pour la première fois. Le petit guide reçu avec mes billets indique qu’il faut donner 28$ de pourboire au serveur du restaurant, 21$ à son assistant, 7$ à leur patron, 28$ au concierge…

RHODES-016.JPG

Photos: Bernard Brault, La Presse

Et vous…

Vous faites des croisières?

Oui?  Où et pourquoi?

Non? Pourquoi?

Lire les commentaires (28)  |  Commenter cet article

 

Lundi 19 janvier 2015 | Mise en ligne à 12h04 | Commenter Commentaires (53)

Vous fiez-vous à TripAdvisor?

INDIA-SOCIETY

Photo: AFP

Une nouvelle application vient d’apparaître dans l’univers des applications de voyage. Heylets. Et dans le communiqué qui annonce le lancement de Heylets on promet que du beau. Aucune critique négative. Que du positif.

Bizarre…

Lorsque je consulte TripAdvisor, c’est précisément ce que je cherche, les critiques négatives. Le positif, c’est très bien, mais il ne fallait pas une enquête de la BBC pour découvrir que derrière la flopée de bons commentaires d’un hôtel, il y a parfois des gens engagés par cet hôtel. Ou l’aubergiste lui-même! Quand la photo sur TripAdvisor est la même que celle sur le site internet, il y a anguille sous roche…

Ce qui est pertinent avec les applications du genre, c’est précisément les photos un peu tout croches où l’on voit les travers de la chambre ou le plat tel qu’il est présenté au restaurant. Cet hôtel chic de South Beach est parfait, mais plusieurs voyageurs mettent en garde contre le bruit du bar du rez-de-chaussée?

Information pertinente.

La charmante auberge est située à côté de la voie ferrée et il y a un train de nuit?

Re-information pertinente.

Vous choisissez ensuite si ça vous convient quand même. Ou pas.

Vous fiez-vous à TripAdvisor?
Écrivez-vous des commentaires sur ces sites et leurs applications?
Quand? Lorsque vous avez adoré ou détesté?

Lire les commentaires (53)  |  Commenter cet article

 

Lundi 5 janvier 2015 | Mise en ligne à 11h29 | Commenter Commentaires (57)

Partiriez-vous avec un inconnu?

BRAZIL-TRANSPORT/

Photo: Reuters

L’histoire a beaucoup fait jaser durant le temps de Fêtes. Un jeune Canadien, Jordan Axi, avait acheté à son amoureuse un billet d’avion pour faire le tour du monde. Un formidable cadeau de Noël surprise que la belle n’a jamais reçu, car le couple s’est séparé à l’automne.

Dès lors, le jeune voyageur intrépide, qui avait en main un billet non remboursable au nom de son ex, s’est lancé à la recherche d’une homonyme!

Qui plus est, la nouvelle Elizabeth Quinn devait aussi être de nationalité canadienne.

Première surprise : il a trouvé sa nouvelle compagne à temps pour le grand voyage.

Deuxième surprise : elle a accepté de partir avec lui pour le bout du monde.

Ouf…

Même pour un billet gratuit à destination du paradis, je ne partirais jamais avec un covoyageur inconnu, probablement ronfleur et potentiellement ennuyant comme la pluie de novembre. Mais voilà que mes voisines de bureau avouent qu’elles y penseraient à deux fois…

Oui, oui, je voudrais bien voir ça…

Vous partiriez avec un pur inconnu?

Lire les commentaires (57)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2015
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives

  • publicité