Richard Therrien

Archive de la catégorie ‘Variétés’

Samedi 17 septembre 2016 | Mise en ligne à 21h00 | Commenter Commentaires (14)

«Un show de fou» pour Céline

celinefrance

«C’est écoeurant! Un show de fou!» Céline Dion planait au terme de l’enregistrement d’En direct de l’univers, qui lui était consacrée samedi soir à ICI Radio-Canada Télé. Encore étourdie par le plateau tournant, elle semblait ne pas croire ce qui venait de lui arriver.

L’équipe de France Beaudoin avait en effet sorti la grosse artillerie pour cette première de la saison, hors du commun, et qui revêtait tout de même un caractère intime avec seulement 80 personnes dans l’assistance. Une émission de plus d’une heure 30, réglée au quart de tour comme toujours, spectaculaire et surprenante dans chacun de ses segments. Des montagnes russes de pure émotion pour Céline, qui voyait défiler devant elle son univers musical.

Le numéro d’ouverture nous en avait déjà mis plein la vue, avec un collage explosif de titres de Stevie Wonder, Janis Joplin, Adele, Whitney Houston et bien d’autres. «Je regarde où?» a demandé Céline. D’entrée de jeu, la chanteuse Sia venait de la saluer en vidéo. Son frère Michel a repris son succès du groupe Le Show, L’homme de la rue. Céline, qui ne connaissait pas la formule, s’est levée spontanément pour sauter par-dessus la balustrade afin d’embrasser les artistes après le premier numéro, ce qu’on garde toujours pour la fin. «Je l’ai échappée! Gregory [Charles], explique-lui le concept!» s’est écriée France Beaudoin dans ce moment très cocasse.

René-Charles, qui n’a pu être présent en raison du début de sa saison de hockey à Las Vegas, a participé à une vidéo avec P.K. Subban. Accompagnées de leur grand-mère Thérèse, les jumeaux Nelson et Eddy n’affichaient pas le même enthousiasme que leur maman, faisant la moue, les yeux cachés sous leurs casquettes, même en voyant apparaître les ramoneurs de Mary Poppins et la jeune sensation américaine Nathaniel Cullors, qu’ils imitent à la maison.

L’un des plus grands moments de la soirée appartient à Fred Pellerin et aux nombreux membres de la famille Dion, qui ont entonné en choeur Mamy Blue. Fleuve de larmes quand la meilleure amie de la chanteuse, Robin, et sa confidente Coco lui sont apparues. «Toi là, arrête de me parler, t’es pas mon amie!» a lancé en larmes Céline à une France Beaudoin pas peu fière de la voir ainsi émue.

La liste des invités en studio ne comptait pas de gros noms internationaux. Pas de trace non plus de son ancien chef d’orchestre, Claude Mégo Lemay, avec qui ça s’est plutôt mal terminé. «Barbra Streisand n’est pas là hein?» a demandé Céline quand on a entendu l’air de Evergreen. Certains ont peut-être cru un moment qu’Adele avait fait pris l’avion pour saluer la diva, mais c’était Véronic DiCaire, derrière un grand voile blanc, qui l’imitait à la perfection pour l’interprétation de Rolling in the Deep.

Peu importe, les noms que souhaitaient le plus voir Céline ne venaient pas d’ailleurs. Ferland, Dubois, Nanette ont tous passé, et une Lulu Hughes particulièrement en voix malgré sa récente opération. Le tout s’est terminé dans l’euphorie avec Proud Mary.

Sérieuse par moments et entre deux sanglots, Céline s’est laissée aller à plusieurs blagues tout au long de la soirée. Notamment quand elle a raconté que son trémolo dans My Heart Will Go On était dû au café noir avec deux sucres qu’elle avait bu avant l’enregistrement. Elle a aussi rappelé le jingle publicitaire d’«Oldsmobile à Laval» que chantait Roger Whittaker. «Eille lui, y s’est fait avoir avec ça!» a-t-elle blagué.

En entrevue au Soleil, France Beaudoin a reconnu que la présence de Céline avait fait monter d’un cran la nervosité des artistes invités. «Ils avaient peur d’oublier les paroles!» Rien de ça n’est arrivé, à part Ferland qui a poussé quelques fausses notes. Tâche ingrate de succéder à Céline pour la deuxième semaine d’En direct de l’univers? L’animatrice préfère garder le secret sur l’identité de son prochain invité, mais annonce quand même que Maripier Morin, Catherine-Anne Toupin, Gilles Renaud, Isabelle Richer et Kim Thúy seront là au cours des prochaines semaines.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article






Jeudi 15 septembre 2016 | Mise en ligne à 18h06 | Commenter Commentaires (31)

Céline, euphorique chez France Beaudoin

Pas besoin d’être un grand fan de Céline pour apprécier En direct de l’univers, qui la reçoit samedi à 19h à ICI Radio-Canada Télé. Une spéciale de 90 minutes qui passe à la vitesse de l’éclair, et où la chanteuse se montre vulnérable comme on l’a rarement vue.

Le fait que Céline ne connaissait pas la formule a certainement contribué à l’effet de surprise. «On s’entend qu’elle ne nous regarde pas le samedi soir. Pour nous, c’est encore mieux, parce qu’elle n’avait aucune attente», m’a confié France Beaudoin, qui a vécu cette soirée sur un gros high. C’est la première fois qu’elle rencontrait Céline. «Elle a compris notre intention et a embarqué dès le départ.»

Pour embarquer, elle embarque, se lève, danse, sursaute chaque fois que le plateau tourne, monte sur la scène. Même que France Beaudoin a eu peur un instant de perdre le contrôle de l’émission. Seulement 80 privilégiés ont pu assister à l’enregistrement, le 23 août dernier. Vous dire l’intérêt autour de la présence de Céline: l’équipe avait reçu 63 854 demandes, rien de moins.

Après Tout le monde en parle, voilà une autre rare émission de Radio-Canada dont Céline accepte l’invitation; le clan Angélil a longtemps boudé le diffuseur public. L’équipe de France Beaudoin a profité de la présence de Céline au Québec durant l’été pour l’avoir à l’émission. Tout s’est organisé en très peu de temps.

Pour poursuivre l’expérience, Rebecca Makonnen nous fera voir les coulisses de l’émission, samedi dès 20h30.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (31)  |  Commenter cet article






Mercredi 25 mai 2016 | Mise en ligne à 14h15 | Commenter Commentaires (10)

Vox pop: encore trois émissions

andrerobitaille

Plusieurs, dont moi, ont été surpris d’apprendre au générique de Vox pop mardi soir que l’émission serait remplacée la semaine prochaine par Je vais à Rio, série sur des athlètes en préparation pour les Jeux d’été.

En réalité, il reste trois épisodes à Vox pop, qui en compte 11; ils seront diffusés après les Jeux, dans la même case du mardi à 19h30, du 23 août au 6 septembre, à ICI Radio-Canada Télé.

J’ai adoré cette série animée par André Robitaille, d’abord destinée à la chaîne ICI Trésor, qui ne verra jamais le jour. J’espère qu’on pense à une deuxième saison, considérant que la voûte de Radio-Canada ne doit pas manquer d’archives de vox pop. Les trois premières émissions ont attiré en moyenne 393 000 téléspectateurs. C’est presque identique aux chiffres de la défunte Tout le monde en parlait, mais je me serais attendu à beaucoup plus.

Par ailleurs, Je vais à Rio, qu’anime Alexandre Despatie, vaut aussi le détour; des histoires touchantes et inspirantes qui témoignent des embûches rencontrées par les athlètes, pour qui tout se joue en quelques secondes aux Jeux olympiques.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2016
    L Ma Me J V S D
    « août    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives