Richard Therrien

Archive de la catégorie ‘Variétés’

Jeudi 13 novembre 2014 | Mise en ligne à 9h22 | Commenter Commentaires (14)

Recette pompette avec Coeur de Pirate

Au tour de Coeur de Pirate de se prêter aux hilarantes «Recettes pompettes» d’Éric Salvail sur V, mercredi soir. Peu habituée aux shooters, la chanteuse n’a pas mis de temps à avoir du mal à se tenir sur ses deux jambes.

Une fois feeling, Coeur de Pirate donne un cours de yoga et chante du Backstreet Boys.

Les confidences ne viennent pas seulement de l’invitée. Quand Béatrice lui dit qu’elle n’a pas le poids qu’il faut pour donner du sang, Éric Salvail lui répond ceci: «Join the club, moi non plus j’ai pas le droit de donner du sang, mais j’te dirai pas pourquoi!»

Le public d’En mode Salvail aime tellement «Les recettes pompettes» qu’on en fera une émission hebdomadaire d’une demi-heure sur V dans l’année qui vient.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article






Mercredi 12 novembre 2014 | Mise en ligne à 11h46 | Commenter Commentaires (7)

Lundi soir, tout sera permis

1117_ART_Voila_Salvail4.jpg

La patronne de la programmation de V, Nathalie Brigitte Bustos, parle de «pierre angulaire» et de «la plus importante production de la jeune histoire de V». Pas pour rien que le diffuseur a choisi Éric Salvail pour animer Ce soir tout est permis, en ondes dès lundi à 20h.

Le voici enfin, ce grand variété d’humour, où six artistes invités se prêtent à des défis loufoques, dans l’unique but de faire rire, dont le célèbre «décor penché», marque de commerce de cette adaptation de la populaire émission française d’Arthur. La formule semble pourtant avoir été conçue pour Éric Salvail, parfaitement dans son élément, comme on a pu le voir dans la première émission, montrée aux journalistes mardi, et qui regroupe Véronique Cloutier, Joël Legendre, Laurent Paquin, Alex Perron, Marie soleil Dion et Phil Roy, de SNL Québec.

Une vingtaine de jeux sont au programme, glanés parmi les 145 de la bible française. Des exemples : dans «Alors on danse», on demande à un artiste de se déhancher furieusement sur des musiques aussi variées qu’une sonate de Mozart et Poker Face de Lady Gaga. À ce jeu, Joël Legendre est particulièrement efficace sur Mamma Mia, déboulant les escaliers du décor penché tel Olivier Guimond.

Le jeu «Remue-méninges» est particulièrement délirant. L’artiste doit répondre à des questions de connaissances générales tout en se faisant brasser par un danseur étoile. Parlez-en à Alex Perron et Phil Roy, qui n’ont pas été épargnés par la danseuse Claudia Primeau. Plus tard dans la saison, on procédera au même exercice, mais avec des prises de judo.

Sur papier, les jeux paraissent simplistes, voire un peu débiles. Ce sont les vedettes qui font toute la différence en se donnant plus qu’il n’en faut. L’effet recherché est atteint.

On garde le meilleur pour la fin avec le jeu du «décor penché», où les vedettes doivent improviser à partir d’un scénario que leur expose à mesure l’animateur. Mais voilà, elles doivent s’exécuter sur une scène inclinée à 22,5 degrés, le maximum que peut endurer l’être humain normal sans avoir la nausée. Et c’est franchement très drôle.

Dans la première, Véronique Cloutier joue une femme au bord d’accoucher, Laurent Paquin, son mari qui perd connaissance, Joël Legendre, le voisin bienveillant, et Phil Roy, un livreur de pizza. Évidemment, la scène tourne à la foire, devant des spectateurs pliés en deux. On ne signale pas de blessés, le décor étant suffisamment matelassé.

Alternative parfaite à ses concurrentes Yamaska et L’auberge du chien noir, Ce soir tout est permis succède dans la grille à Allume-moi, Philippe Bond ayant été repêché par TVA. Quatre émissions seront présentées avant les Fêtes, quatre au retour, et les cinq dernières au printemps, pour un total de 13. Plus de 40 artistes se sont prêtés au jeu, et pas seulement des humoristes; Giovanni Apollo, Maripier Morin, Brigitte Boisjoli et Marie-Mai y seront également.

Nathalie Brigitte Bustos affirme déjà qu’une deuxième saison est «très envisageable». Avec trois émissions, incluant En mode Salvail et bientôt Les recettes pompettes, Éric Salvail est incontestablement le «king» de V.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Jeudi 6 novembre 2014 | Mise en ligne à 10h53 | Commenter Commentaires (18)

Les recettes pompettes en demi-heures

Quoi de mieux que l’alcool pour délier les langues? Tout le monde en parle l’a compris depuis longtemps, mais Éric Salvail aussi, avec ses populaires «recettes pompettes», qui font rire aux larmes les habitués d’En mode Salvail sur V.

Voici qu’on prolongera le plaisir de ce court segment délirant dans une émission hebdomadaire de 30 minutes, prévue à l’hiver ou au printemps prochain sur V. Une marque de confiance de plus pour Éric Salvail, qui aura désormais trois émissions sur cette chaîne, incluant la prometteuse nouveauté Ce soir tout est permis, qui commence bientôt.

Dans les «recettes pompettes», tournées à l’extérieur des studios et présentées à quelques reprises dans la saison, Éric Salvail invite des personnalités à concocter un plat, un prétexte pour boire des shooters de vodka. Tout au long de la recette, l’animateur sert plusieurs verres à son invité, qui finit la recette un peu ivre. Une première expérience avait été tentée avec Pénélope McQuade, tellement réussie, qu’on a choisi de remettre ça avec François Bellefeuille, Véronique Cloutier, Vincent Graton et Anne-France Goldwater, entre autres.

«On se rend compte en faisant le montage qu’on perdait beaucoup de bon matériel», explique Éric Salvail, qui produira l’émission. L’animateur ne souhaite pas dévoiler sa liste d’invités, mais le nom de Louis-José Houde circule.

D’ici là, d’autres «recettes pompettes» seront présentées au talk-show de fin de soirée, notamment avec Coeur de pirate, en milieu de semaine prochaine. De passage sur le plateau l’an dernier, la chanteuse a demandé à l’animateur de participer à une «recette pompette», après avoir vu celle de Véronique Cloutier, à mon avis la plus réussie.

Mais voilà, Éric et ses invités boivent-ils vraiment de la vodka? Oui, jure l’animateur. «On a pris du vin avec Marie-Élaine Thibert mais ça n’a pas eu l’effet escompté.»

Le secteur des ventes de V tente actuellement de convaincre l’organisme Éduc’alcool d’associer son nom à l’émission. «On ne veut pas minimiser la surconsommation d’alcool. Ce serait une belle collaboration, très audacieuse de leur part», croit Nathalie Brigitte Bustos, qui dirige la programmation. Éric Salvail songe déjà vendre le concept à l’échelle internationale.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (18)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité