Richard Therrien

Archive de la catégorie ‘Téléromans’

Mardi 16 septembre 2014 | Mise en ligne à 10h27 | Commenter Commentaires (3)

Unité 9: une tueuse si proche

guylainetremblay

Ne comptez pas sur moi pour vous révéler si Élise a survécu à ses blessures après le braquage de banque raté. Encore moins pour vous dire qui a tenté d’en finir avec Marie en lui plantant un couteau dans le dos. Parce que vous voudriez m’envoyer tout droit au trou, tiré par le bras par l’IPL Nancy Prévost. Autant vous dire de tourner la page, là, tout de suite, si vous n’êtes pas à jour dans vos épisodes d’Unité 9.

Nous l’attendions impatiemment, cette troisième saison, après la spectaculaire finale du printemps. L’intérêt n’a pas baissé pour la série de Danielle Trottier, au contraire: de 1 825 000 la première saison, le nombre de fidèles a grimpé à 2 029 000 pour la deuxième, sur ICI Radio-Canada Télé.

Retour à Lietteville, ce soir à 20h, alors que trois semaines se sont écoulées depuis l’attaque contre Marie (Guylaine Tremblay). Clairement, elles sont quelques-unes à savoir quelque chose mais à tenir leur langue, et pas forcément celles que vous imaginez. Dans la cour, le régime de terreur persiste, au point où les filles de la 9 ne quittent plus leur unité.

Après avoir dévoré les trois premiers épisodes, je vous rassure, on ne passera pas la saison à tourner autour du pot. Le ou la coupable vous sera révélé assez tôt, mais pas ce soir. Un avantage que nous aurons sur les filles, qui devront attendre plus longtemps avant d’élucider l’affaire. Un élément-clé : le fameux couteau.

Henriette Boulier (extraordinaire Danielle Proulx, sur la photo), dont l’arrivée a été reçue comme un électrochoc au printemps, apparaît comme l’une des suspectes dans l’attaque contre Marie. Vous verrez que sous des allures de sorcière repoussante, elle cache, bien enfoui, un passé autrement plus civilisé. Je sais, c’est dur à croire.

À propos de la détenue Boulier, une chose me chicote : comment Normand Despins (François Papineau), un homme aussi strict et toujours tiré à quatre épingles, peut-il tolérer un seul instant qu’une de ses détenues refuse de se laver et impose sa puanteur aux prisonnières comme au personnel de l’établissement? Ça me semble insensé.

J’ai évoqué Élise (Micheline Lanctôt), mais qu’en est-il de Shandy, qui l’a entraînée dans ce malheureux désastre? Vous n’en avez pas fini avec elle, et c’est tant mieux pour Catherine-Anne Toupin, qu’on a trop peu vue l’an dernier.

Luc Guérin excelle toujours dans le rôle du psy, qui semble consolider son importance dans les premiers épisodes, et que j’aime de plus en plus. La dernière fois qu’on l’a vu, il semblait au bord de la crise cardiaque. Jeanne (Ève Landry) en avait même profité pour songer à fuir avec Mélissa, son IPL adorée. L’issue de cet incident m’a paru un peu escamotée.

On ne croyait plus revoir Martin Lavallé (Normand Daneau), l’agent de libération conditionnelle, viré pour avoir fait entrer de l’herbe à Lietteville. Il est repentant, et vous le verrez même parler poliment à Despins, ce qu’on n’a pas vu souvent. Chez les IPL, Nancy Prévost (Debbie Lynch-White), que je déteste souverainement, en mènera moins large dans les premiers épisodes, ce qui n’est pas sans me réjouir. La pauvre semble s’être mise dans un pétrin dont elle peine à sortir.

Je ne peux m’empêcher de souligner la grande performance de Frédérique Dufort au deuxième épisode. Devant l’avocate, la fille de Marie ouvre les vannes sur un pan de sa vie qu’elle voudrait oublier. Une scène bouleversante, d’une incroyable vérité, qui nous arrache les larmes.

C’est aussi ce soir à 21h que reprend Mémoires vives, qui avait fini dans le sang au printemps, quand le jeune Clovis tombait sous les balles du méchant Baz. Là encore, allons-y de prudence, mais disons qu’une phrase échappée par Christian pendant que Claire tente de le consoler, laissera planer toutes sortes de scénarios à propos de la disparition de Sylvie. Et des flashbacks confirmeront les doutes de plusieurs sur Jérôme Fortier, l’ancien patient de Claire. Encore quelques heures à patienter, tenez bon!

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






Mercredi 7 mai 2014 | Mise en ligne à 14h07 | Commenter Commentaires (33)

Mélissa Désormeaux-Poulin, nouvelle prof de 30 vies

mdesormeauxpoulin

Mélissa Désormeaux-Poulin jouera Lou Gauthier, prof de géographie en 5e secondaire, cet automne dans 30 vies.

Septième prof vedette de la série de Fabienne Larouche, Lou vient du quartier Limoilou, refuse d’avoir un téléphone cellulaire, et fréquente le prof d’éducation physique du Vieux Havre, Carlos (Sacha Charles), sans vivre avec lui. Maternelle avec ses élèves, elle ne veut pas pour autant avoir d’enfants. Son deuil est relié au divorce de ses parents.

30 vies ralliait en moyenne 700 000 fidèles la saison dernière sur ICI Radio-Canada Télé. L’équipe ne sera pas touchée par les compressions, le diffuseur ayant choisi de préserver la programmation aux heures de grande écoute.

Plus de détails dans Le Soleil de jeudi.

Suivez-moi sur Twitter.

Lire les commentaires (33)  |  Commenter cet article






Jeudi 3 avril 2014 | Mise en ligne à 23h14 | Commenter Commentaires (24)

Laurie, où es-tu ?

memoireslaurie

À droite, le personnage de Linda, joué par Sophie Paradis. À gauche, le portrait robot de ce qu’aurait l’air Laurie Berthier aujourd’hui. La photo-montage circule actuellement, et on ne peut nier la ressemblance.

La théorie voulant que Laurie puisse être la femme qui a trouvé la photo sous le matelas, et qui prend soin du patient de Claire Hamelin dans Mémoires vives, semble se confirmer depuis le dernier épisode, diffusé mardi soir. Une lectrice, Mme Michèle B. Tremblay, qui m’avait exposé cette possibilité il y a deux semaines, avait vu juste.

«Il l’a enlevée, enfermée pendant des années jusqu’à tuer en elle toute idée de son identité. Il l’a graduellement laissée prendre un peu de liberté. Elle a développé le syndrome de Stockholm et prend soin de cet homme tout en ayant l’air la moitié du temps égarée, aliénée et effrayée par lui», élaborait Mme Tremblay dans son message.

Une autre lectrice, Mme Dyann Rhéaume, allait plus loin: «Une scène de la saison dernière nous montre qu’il va donner des fleurs à la docteure à son domicile alors qu’elle recoit sa famille. Pourquoi a-t-il remarqué autant la présence de Roseline (qui a le même profil d’enfant de Laurie) et ensuite, il a fortement remarqué la photo de Laurie dans le bureau de la docteure et il l’a volée?… Et pour ce qui est de Frank Fisher qui est en prison, il serait peut-être le frère de ce patient, car celui-ci, affaibli par sa maladie, ferait en sorte que l’autre pourrait continuer “les affaires de la famille” en capturant les petites filles qui ont toutes le même profil d’enfant que celui de Laurie.»

Autre hypothèse, celle de Madeleine: «Moi, je crois que Laurie, c’est plutôt la blonde qui vient d’avoir un bébé et qui a tout oublié de son passé (pas sûre toutefois à cause de l’âge) … ou bien la fameuse Nancy qui hante la jolie docteure…» On sait maintenant que les chances sont minces.

Comme Unité 9 juste avant, Mémoires vives a pris fin dans le sang, avec le jeune Clovis, victime d’un coup de feu. Il n’est pas forcément mort, même si des policiers se sont présentés au domicile de Claire pour annoncer à Christian le tragique événement. La suite en septembre…

Suivez-moi sur Twitter.

Lire les commentaires (24)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité