Richard Therrien

Archive de la catégorie ‘Sports’

Jeudi 23 juillet 2015 | Mise en ligne à 5h00 | Commenter Commentaires (55)

Souvenir Télé Presse: les Expos

expos

NOTE: Durant mes vacances, je vous laisse avec les meilleurs souvenirs Télé Presse de la dernière saison. Bon été!

Alors que plusieurs rêvent du retour des Expos à Montréal, c’est l’occasion de ressortir de vieux Télé Presse soulignant l’ouverture de la saison de baseball à la télévision. Avec en couverture, le joueur le plus célèbre de l’équipe, Gary Carter.

La première remonte à la semaine du 11 au 18 avril 1981. Cette année-là, Carter aide son équipe à remporter son premier championnat de la division Est. Mais une grève des Ligues majeures de baseball force l’annulation de 713 matchs. Les Expos perdent la Série de championnat aux mains des Dodgers de Los Angeles.

Cette même année, TVA frappe un coup sûr en arrachant à Radio-Canada le baseball du samedi après-midi. Jean-Paul Chartrand Junior et Pierre Ladouceur assurent la description et l’analyse des matchs.

expos2

Le deuxième Télé Presse, de la semaine du 3 au 10 avril 1982, montre Gary Carter aux côtés d’un maître de la couverture sportive à Radio-Canada, Raymond Lebrun, tout de blanc vêtu au camp d’entraînement à West Palm Beach. Associé au football américain, Lebrun avait dû remplacer au pied levé l’année précédente le collègue Guy Ferron, féru de baseball, atteint d’un cancer qui l’emportera rapidement. «Je n’ai pas la prétention de remplacer Guy Ferron. Il était là depuis le tout premier matchs des Expos. [...] Le baseball était son sport, celui qu’il préférait. Le mien, c’est le football, un sport au rythme essentiellement différent», explique Raymond Lebrun à Réjean Tremblay dans Télé Presse.

Aussi un grand spécialiste de la Deuxième Guerre mondiale, Lebrun a une façon très intéressante de décrire le travail d’un commentateur de baseball. «Le football ou le hockey exigent une description très factuelle de l’action, une description presque radiophonique; alors que le baseball, avec ses longueurs, ses sommets et ses passages à plat, demande une description plus arrondie. Si on part en peur dès le début, on risque de monter très haut dans les moments forts de l’action, mais on risque aussi de s’éterniser dans les creux.»

C’est une époque d’âge d’or au secteur des sports de Radio-Canada, qui présente 42 matchs de baseball, en plus du hockey, du football, des Jeux du Commonwealth, des Jeux pan-américains et de tout le reste. Les choses ont bien changé. Quant à Gary Carter, qui restera marqué à jamais dans le coeur des amateurs des Expos, il sera échangé aux Mets de New York en 1984. Ce monument du baseball a succombé à un cancer le 16 février 2012.

    Je publie chaque vendredi une première page du défunt guide horaire de La Presse. L’idée est de revenir sur des moments marquants de l’histoire de notre télévision, des succès et des flops, ou alors de ressortir des boules à mites un nom ou un titre qui avaient disparu de notre mémoire et de constater à quel point notre télé a changé. Ces couvertures souvenirs sont pigées dans les années 60, 70, 80 ou 90, à des époques où l’horaire des différentes chaînes n’apparaissait pas encore sur nos téléviseurs, et que le télé-horaire sur papier faisait figure de bible dans nos salons.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (55)  |  Commenter cet article






Lundi 27 avril 2015 | Mise en ligne à 13h00 | Commenter Commentaires (57)

Hockey: l’auditoire francophone de CBC en forte hausse

subbanarbitres

CBC a fait le plein d’auditoire chez les francophones depuis le début des séries éliminatoires de hockey, souligne le collègue de La Presse, Vincent Brousseau-Pouliot.

De 206 000 l’an dernier à pareille date, la moyenne est passée à 467 000 téléspectateurs qui préfèrent suivre les matchs en anglais cette année, une hausse de 126%.

Alors que 88% de l’auditoire francophone suivait le hockey à RDS l’an dernier, TVA Sports récolte 77% de l’audience cette année. La moyenne en nombre de téléspectateurs reste cependant identique: 1 533 000.

Dimanche soir, CBC a connu son meilleur score de la première ronde avec 661 000 téléspectateurs.

Bien sûr, TVA Sports plaide avoir 2 millions d’abonnés comparativement à 3,3 millions pour RDS. Et que TVA Sports n’est disponible qu’aux abonnés de la télévision numérique.

Et vous, CBC ou TVA Sports?

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (57)  |  Commenter cet article






Vendredi 17 avril 2015 | Mise en ligne à 16h03 | Commenter Commentaires (13)

Souvenir Télé Presse: les séries éliminatoires

tppressecanadien

Quand Télé+ fait sa une avec les séries éliminatoires de hockey dans la semaine du 17 au 24 avril 1993, personne ne peut prédire avec certitude que le Canadien remportera la Coupe Stanley cette année-là, sa dernière à ce jour.

Ce n’est pas d’hier, même que les Nordiques étaient toujours vivants, comme on peut le voir sur cette photo. Ceux-ci avaient perdu contre le Canadien au début des séries.

En entrevue avec la journaliste Marie Lecomte, l’ancien joueur et analyste à La soirée du hockey, Gilles Tremblay, mise pour sa part sur Mario Lemieux, qui a raté plusieurs matchs cette saison-là parce qu’il soignait un cancer. «Si Mario est en forme, il serait surprenant qu’une autre équipe batte Pittsburgh, remarque Gilles Tremblay. Il s’agirait vraiment d’une malchance parce que ce club est supérieur aux autres. Les Penguins ont plusieurs vedettes, cinq ou six joueurs qui peuvent marquer de 40 à 50 buts à eux seuls, et ils ont une très bonne défensive.» Les Penguins s’inclineront finalement devant les Islanders de New York, et ce sera contre les Kings de Los Angeles que les Canadiens remporteront leur 24e coupe.

Gilles Tremblay, qui a dû abandonner le hockey après quatre coupes Stanley en raison de l’asthme dont il souffrait, conserve une certaine nostalgie du hockey tel qu’il l’a connu dans les années 60. «Le jeu d’ensemble était meilleur, parce que le nombre de joueurs était restreint et que c’étaient des athlètes de qualité. Le jeu a été moins bon depuis quelques années parce que les expansions au sein de la Ligue nationale ont été si nombreuses et si rapides que la parité entre les équipes n’a été atteinte que récemment. Et l’année prochaine, on ajoute deux autres clubs! On dilue le produit et on veut aller trop vite! Aujourd’hui, on repêche les joueurs à 18 ans, autrefois on attendait qu’ils aient 21 ans. Ils étaient mieux préparés.»

    Je publie chaque vendredi une première page du défunt guide horaire de La Presse. L’idée est de revenir sur des moments marquants de l’histoire de notre télévision, des succès et des flops, ou alors de ressortir des boules à mites un nom ou un titre qui avaient disparu de notre mémoire et de constater à quel point notre télé a changé. Ces couvertures souvenirs sont pigées dans les années 60, 70, 80 ou 90, à des époques où l’horaire des différentes chaînes n’apparaissait pas encore sur nos téléviseurs, et que le télé-horaire sur papier faisait figure de bible dans nos salons.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    août 2015
    L Ma Me J V S D
    « juil    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité