Richard Therrien

Archive de la catégorie ‘Sports’

Samedi 30 janvier 2016 | Mise en ligne à 12h49 | Commenter Commentaires (22)

Hockey: dégâts limités, pour l’instant

pkcanadien

Il n’y a pas que Marc Bergevin qui s’impatiente par les temps qui courent; les patrons de chaînes sportives aussi. Sans aucune des sept équipes de hockey canadiennes en voie de «faire les séries», et les quatre équipes de l’ouest en queue de classement, ça fait cher payé de droits de diffusion pour un réseau comme Sportsnet, et deux très longs mois d’éliminatoires. Pas vraiment plus rose pour TVA Sports, qui devra éponger les pertes en revenus publicitaires si le Canadien joue sur le vert plutôt que sur la glace.

Mais qu’en est-il de maintenant? Avec les déboires du Canadien, on pourrait s’attendre à ce que les auditoires des chaînes sportives s’effondrent depuis décembre. Ce n’est pas le cas, du moins par pour l’instant. Les partisans sont découragés mais n’ont pas encore abandonné.

TVA Sports affirme même avoir augmenté sa moyenne d’écoute les soirs de match depuis le 5 décembre, passant de 671 000 téléspectateurs l’an dernier à 691 000 cette année. De 20,1% en 2015, les parts de marché ont gagné 2,2 points, pour grimper à 22,3%. Mais quand on creuse un peu, on se rend compte que cette moyenne inclut la Classique hivernale, qui a rassemblé un auditoire exceptionnel de 924 000 téléspectateurs. Sans ce match, la moyenne baisse plutôt à 646 000.

Durant la même période, RDS a pour sa part reculé de 7% en un an, pour l’ensemble de ses 16 matchs en semaine, suivis par 704 000 amateurs. Par contre, si on recule à 2014, alors que RDS avait encore les matchs du samedi, les parts de marché du hockey ont gagné six points.

Pour l’ensemble de leur programmation depuis l’automne, les trois chaînes de RDS arrivent premières avec 5,2%, contre 1,9% pour les deux TVA Sports. Globalement, RDS retient 73% de l’écoute sportive, et TVA Sports, 27%.

Si la descente aux enfers du Tricolore se poursuit, les choses pourraient être moins drôles dans les semaines à venir, surtout si l’équipe ne se rend pas en séries éliminatoires. Plusieurs sont d’avis que Québecor a payé trop cher pour les matchs du samedi et les séries éliminatoires en 2013. Pour vous donner une idée, depuis l’entente avec la LNH, TVA Sports a gagné 1,2% de parts de marché, pendant que RDS en a perdu 0,9%, ce qui n’est pas énorme, ni d’un côté ni de l’autre. Rappelons que la LNH touchera 5,2 milliards de Rogers d’ici 2026.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (22)  |  Commenter cet article






Mercredi 21 octobre 2015 | Mise en ligne à 14h23 | Commenter Commentaires (3)

Les Jeux de 2022 et 2024 à Radio-Canada

jeuxflamme

CBC et Radio-Canada viennent d’obtenir les droits de diffusion au Canada des Jeux d’hiver de Beijing en 2022 et des Jeux d’été de 2024, dont la ville hôte n’a pas encore été désignée. C’est dire que le diffuseur public présentera les cinq prochains Jeux olympiques, ayant déjà obtenu les droits de Rio en 2016, Pyeongchang en 2018 et Tokyo en 2020.

CBC/Radio-Canada diffusera de concert avec le partenaire principal des Jeux, Bell Média (TSN et RDS), de même qu’avec Rogers Media (Sportsnet).

Par la même occasion, le diffuseur public devient fournisseur de contenu canadien pour la nouvelle chaîne olympique numérique mondiale du CIO, de 2016 à au moins 2023. La programmation de cette chaîne mettra l’accent sur le mouvement olympique entre les Jeux.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






Mardi 6 octobre 2015 | Mise en ligne à 14h13 | Commenter Commentaires (6)

David Pelletier a été victime d’intimidation

Les personnalités publiques sont de plus en plus nombreuses à révéler avoir été victimes d’intimidation durant leur enfance et leur adolescence. Ce n’est pas la première fois qu’il en parle, mais le champion olympique de patinage artistique en couple, David Pelletier, revient sur l’intimidation qu’il devait endurer à l’école de la première année du primaire jusqu’à la cinquième du secondaire.

Invité à l’émission Table d’hôte à RDS, demain (mercredi) à 20h30, l’athlète qui a notamment brillé aux Jeux de Salt Lake City en 2002 confie que le patinage artistique a longtemps représenté un boulet. «Au secondaire, il y avait deux gars qui me suivaient trois fois par semaine – je n’invente pas rien pis je veux pas avoir l’air d’une victime. Ils m’attendaient, pis ils marchaient avec moi jusqu’à la maison et me disaient toutes les conneries qui pouvaient leur passer par la tête», raconte-t-il à l’animateur Luc Bellemare.

Aussi autour de la table, trois autres olympiens, Alexandre Despatie, Annie Pelletier et Jean-Luc Brassard, échangent sur leur route difficile mais gratifiante vers les Jeux olympiques. À noter que l’émission a été tournée avant l’affaire Marcel Aubut.

image003

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2016
    L Ma Me J V S D
    « jan    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    29  
  • Archives

  • publicité