Richard Therrien

Archive de la catégorie ‘Sports’

Samedi 20 août 2016 | Mise en ligne à 0h55 | Commenter Commentaires (52)

Rio: mes grands et moins grands moments

Derek Drouin (Photo: AFP, Johannes Eisele)

Derek Drouin (Photo: AFP, Johannes Eisele)

Quoi qu’on en dise, les Jeux de Rio nous auront fait vivre de grands moments d’émotion. Et plusieurs. Bien sûr, j’ai en tête les regards complices entre Usain Bolt et Andre De Grasse, les quatre médailles inespérées de la nageuse de 16 ans Penny Oleksiak, et la formidable victoire de Derek Drouin – on ne s’est jamais autant intéressé au saut en hauteur que mardi soir.

D’autres moments dont on a moins parlé m’ont marqué autant. L’accession à la finale des Canadiennes au sprint en canoë-kayak, un instant euphorique, les formidables combats du judoka Antoine Bouchard, et les larmes de Roseline Filion après son dernier plongeon. Au bout du compte, 21 médailles pour un pays qui en espérait 19, on peut dire bravo.

Comme plusieurs d’entre vous, j’ai ragé contre les pubs, qu’on nous envoyait souvent à des moments cruciaux. Très tôt dans ces Jeux, j’ai eu recours à ma Chromecast, me permettant de voir dans ma télé les compétitions dans leur intégralité, sans publicité, par le biais du site de Radio-Canada. Le bonheur de savoir que rien ne viendra gâcher notre moment. Chapeau à l’application mobile, qui nous envoyait des notifications des médailles dès qu’elles étaient connues.

Du côté de la couverture, beaucoup trop de golf à RDS. Désolé pour les amateurs. À ICI Radio-Canada Télé, j’ai plutôt apprécié Alexandre Despatie, qui manque un peu de vocabulaire mais certainement pas d’assurance à l’antenne. Martin Labrosse était toujours là pour l’appuyer. Le concept du midi sur la plage avec Alexis De Lancer «à Copacabana» n’apportait pas grand chose, même si on l’enviait beaucoup. Des capsules auraient suffi.

Du côté des analystes, Annie Pelletier et René Pothier forment comme toujours un duo parfait au plongeon. À l’athlétisme, j’avoue m’être beaucoup ennuyé de Richard Garneau, même si Pierre Houde a fait un bon job. Pour Bruny Surin, il fallait tendre l’oreille, sa voix ne portant pas beaucoup.

Hélas, je ne m’attends pas à moins de publicités durant la cérémonie de clôture dimanche soir. Comme c’était prévu depuis avril – n’y voyez pas de complot contre Patrice Roy –, Marie-José Turcotte coanimera cette fois avec Dominick Gauthier. Un condensé des meilleurs moments précèdera la cérémonie à 18h30. Ensuite, de retour à la programmation régulière…

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (52)  |  Commenter cet article






Lundi 15 août 2016 | Mise en ligne à 18h29 | Commenter Commentaires (30)

1,5 million pour Bolt et De Grasse

1245241-bolt-signe-chrono-981-secondes

Vous étiez 1 526 000 à voir Usain Bolt remporter l’or et Andre De Grasse, le bronze, lors de la finale masculine du 100 mètres, dimanche soir à ICI Radio-Canada Télé. Cette neuvième journée a été la plus suivie par les téléspectateurs depuis le début des Jeux de Rio.

Plus tôt, à 16h, 1 047 000 ont espéré une médaille pour Jennifer Abel, au tremplin de 3 mètres, compétition à laquelle Pamela Ware prenait part également. Abel a terminé quatrième. Samedi soir, à la natation, 1 096 000 téléspectateurs ont vu la finale masculine du 4 x 100 mètres 4 nages.

Beau travail du duo René Pothier et Annie Pelletier à la description et à l’analyse du plongeon, toujours à propos. Beau moment d’émotion aussi quand Pierre Houde a réprimé quelques sanglots en saluant la mémoire de Richard Garneau, après l’épreuve du 100 m en athlétisme.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (30)  |  Commenter cet article






Lundi 8 août 2016 | Mise en ligne à 18h20 | Commenter Commentaires (52)

Rio: Radio-Canada se défend

rio2

Vous avez été presque 1 million, plus précisément 949 000, à suivre la cérémonie d’ouverture des Jeux de Rio vendredi soir dernier, en combinant les auditoires d’ICI Radio-Canada Télé (769 000) et de RDS (180 000), de 19h à 23h25. C’est plus qu’en 2012, alors que celle de Londres en avait attiré 935 000 à V et à RDS, malgré le décalage horaire.

Les chiffres de vendredi ne disent pas combien de ce million ont ragé devant l’abondance de publicités et d’auto-promotions des émissions d’automne qui interrompaient le spectacle, mais vous avez été nombreux à me faire part de votre mécontentement.

Radio-Canada, qui s’est entendue avec CBC pour faire coïncider les pauses, plaide s’en être tenue à une moyenne de neuf minutes et demie de pubs par heure, et les avoir réparties de manière plus équilibrée que pour Sotchi, «afin de respecter les temps forts de la soirée», explique Marc Pichette, aux communications. Sur 47 minutes de publicités durant une cérémonie de plus de quatre heures, 38 étaient occupées par les commanditaires, les neuf restantes, par des auto-promotions.

Le diffuseur ajoute que cette soirée est une opportunité idéale de promouvoir ses nouveautés de l’automne. Peut-être, mais le téléspectateur veut voir la cérémonie, pas planifier son automne télévisuel. Vendredi, on en finissait par croire que le spectacle servait de toile de fond à des pubs et à des entrevues avec les athlètes. Le diffuseur promet de s’en tenir à près de neuf minutes de pubs par heure durant les compétitions.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (52)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2016
    L Ma Me J V S D
    « août    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives