Richard Therrien

Archive de la catégorie ‘Séries’

Jeudi 26 mars 2015 | Mise en ligne à 9h22 | Commenter Un commentaire

Marianne Fortier, vedette de Pour Sarah

mfortier

Marianne Fortier, qu’on a vue récemment dans Le berceau des anges à Séries+, tiendra le rôle-titre de la série dramatique Pour Sarah, prévue pour la saison prochaine à TVA.

L’oeuvre signée Michelle Allen est inspirée de l’histoire vécue par la fille du producteur François Rozon, Justine, qui a gardé plusieurs séquelles d’un grave accident de voiture survenu à l’été 2010. La conduite dangereuse du chauffeur, qui a percuté un arbre, était en cause. Elle est depuis nourrie par intraveineuse.

Frère de Gilbert, François Rozon produit notamment Les beaux malaises et coproduira Pour Sarah avec les auteurs et producteurs de Yamaska, Anne Boyer et Michel d’Astous. La série sera réalisée par Éric Tessier. Révélée au grand écran dans Aurore, Marianne Fortier a cumulé les rôles à la télévision dans La galère, Apparences et Les rescapés, entre autres.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Un commentaire  |  Commenter cet article






Mardi 24 mars 2015 | Mise en ligne à 11h39 | Commenter Commentaires (5)

Miss Pathétique

sdesmarais

Tout allait pour le mieux dans la vie d’Amélie avant que son chum décide de mettre fin à leur relation. Dès lors, la vie de cette Miss Parfaite, meilleure planificatrice financière d’une grande banque, se transforme en quête pathétique pour regagner le coeur de l’être aimé. Toutes les raisons sont bonnes pour s’humilier : regrouper la musique du couple sur un CD, simuler une crevaison ou encore une tentative de suicide, placer un GPS sous la voiture de l’ex.

La prémisse de Mon ex à moi, la nouveauté de Séries+, peut laisser croire à un drame lourd et pénible. Mais on a plutôt affaire à une charmante comédie dramatique, rafraîchissante à plus d’un point de vue, et très différente de Tu m’aimes-tu?, une autre série sur les lendemains d’une rupture amoureuse. Mon ex à moi aborde la chose avec un ton plus léger et un meilleur rythme.

Dans le rôle principal, Sophie Desmarais aurait facilement pu être insupportable mais côtoie la folie avec autant d’aplomb que de fragilité, et un parfait dosage d’hystérie et de désespoir. Jean-François Nadeau, un visage peu familier, tient le rôle de l’ex, François, qui refusait de partager sa place avec un autre ex, adepte de domination au lit, joué par Sébastien Huberdeau, avec qui Amélie a repris contact. La gaffe.

Véritable guide de choses à ne pas faire en cas de peine d’amour, Mon ex à moi n’est pas seulement une série sur la rupture mais aussi sur le célibat et la quête de rencontres, à travers les personnages des deux amis d’Amélie. D’abord Mathieu, joué par Mickaël Gouin, qu’on a vu aux Nouvelles SNL, collectionne les conquêtes même si on le sent secrètement amoureux d’Amélie. Puis Marilou, campée par Catherine Paquin-Béchard, l’une des deux réceptionnistes de Complexe G, qui fait une fixation sur les Latinos, et qui représente une cible facile pour les profiteurs. Incidemment, sa collègue de Complexe G, Mylène St-Sauveur, fait aussi partie de la distribution.

La série amène certainement un vent de fraîcheur avec plusieurs nouveaux visages, mais aussi parce qu’elle émane d’Emilie Fanning, qui travaillait comme directrice de production chez Avanti Ciné Vidéo au moment de proposer ce premier projet à son employeur. C’était il y a à peine un an, et la série entre déjà en ondes le mercredi 1er avril à 21h, à raison de deux épisodes de 30 minutes chaque semaine. Adepte des séries américaines Girls et New Girl, l’auteure de 29 ans a d’abord été guidée par Renée-Claude Brazeau, qui a établi le ton de la série, puis par une équipe d’auteurs. Réalisation très vivante de Miryam Bouchard. Pour la trame musicale, très importante, le producteur Luc Wiseman dit avoir investi cinq fois la valeur habituelle. Bobby Bazini viendra même faire un tour au 12e épisode.

Larguée après une relation de six ans alors qu’elle écrivait le troisième épisode, l’auteure sait de quoi elle parle, elle qui a d’ailleurs commis certaines folies de son héroïne, notamment en faisant livrer un petit déjeuner à son ex ou en achetant des billets d’avion.

Avec cette comédie, Séries+ cherche ouvertement à gagner le coeur d’un public plus jeune que sa cible habituelle. «Les femmes qui nous regardent ont des enfants. On imagine très bien une fille dans la vingtaine regarder la série avec sa mère», explique la vice-présidente à la programmation, Brigitte Vincent, qui succédait récemment à Fabrice Brasier, parti après bientôt 13 ans de services.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Mercredi 18 mars 2015 | Mise en ligne à 12h05 | Commenter Commentaires (20)

Des jeunes loups plus réalistes

jeunesloups2

Finis les jupes courtes de Jacynthe René et le look Lisbeth Salander de Catherine Bérubé: c’est à un lifting en règle auquel on a soumis la série Les jeunes loups pour son retour l’automne prochain à TVA. Le but avoué: s’éloigner de l’image très caricaturale de la première saison, qui n’a pourtant pas empêché 1,6 million de fidèles d’être au poste chaque lundi soir l’hiver dernier.

L’auteur Réjean Tremblay dit avoir entendu les critiques – «c’est pas tous des cons», dit-il – et procédé aux ajustements qui s’imposent. En croisant le réalisateur François Gingras à la sortie d’un ascenseur, il s’est dit : «C’est l’homme qu’il me faut.» Les deux hommes avaient travaillé ensemble pour la première saison de Casino. Gingras, qui a réalisé Fortier et Trauma, succède donc à Érik Canuel et à Jean-Claude Lord avec l’intention d’imposer sa signature, de faire table rase.

Et pas rien qu’un peu : on a changé la salle de rédaction, installée dans un loft au look industriel et aux murs de brique, de même que les résidences de chacun des personnages, jusqu’au niveau de jeu des acteurs, aux costumes et à la musique. «Je souhaitais donner un ton plus près de la réalité», a confié François Gingras mardi sur le plateau de tournage à Montréal, ajoutant qu’on ne perdra pas de temps à expliquer tous ces changements.

Philippe St-Pierre, joué désormais par Danny Gilmore, sera un peu moins séducteur et un peu plus journaliste. Rappelons que Pierre-Yves Cardinal, qui tenait ce rôle, n’était pas disponible en raison de conflits d’horaires.

Une chose n’a pas changé dans la salle de rédaction du journal Le Matin : tout doit être dit. Qu’est-ce qui est d’intérêt public et qu’est-ce qui ne l’est pas? Une question d’actualité que se posera le personnel pour 10 nouveaux épisodes. «François est le réalisateur qui m’a fait travailler le plus», affirme Réjean Tremblay à propos du réalisateur, qui porte aussi les chapeaux de conseiller à la scénarisation et de producteur associé.

On se souvient qu’à la fin de la première saison, Philippe St-Pierre fréquentait la journaliste politique Jessica Esposito (Amélie-B. Simard), qu’il voit toujours mais qui commence à se montrer jalouse. La chroniqueuse de télévision Marianne Desbiens, jouée par Jacynthe René, est enceinte de huit mois. De qui est l’enfant? De son mari Julien (Sébastien Delorme) ou du séducteur St-Pierre, qui avait rompu avec elle? Une grande question dont on obtiendra la réponse à la saison deux.

Julie Perreault reprend son rôle de patronne, tout comme France Castel («Pense Internet Paula!»), qu’on espère moins perdue. Le grand journaliste Marc Quenneville (Luc Picard) deviendra un peu malgré lui l’intermédiaire d’un criminel manipulateur qui souhaite faire parler de ses méfaits.

Fait son entrée une jolie stagiaire provenant d’Afrique (Anaïs Damphousse-Joly), qui a visiblement quelque chose à cacher. Myriam Le Blanc sera la mairesse de Montréal qui vivra une histoire d’amour avec un des personnages principaux. Le chroniqueur et ancien mannequin Francisco Randez joue un homme d’affaires qui tentera de s’associer au Matin. Marc Béland sera le père de Maripier. Et Maxime Desbiens-Tremblay, bien connu des fans de Ramdam, jouera un scénariste défendant ses droits d’auteur contre un producteur véreux.

Le tournage des Jeunes loups se poursuivra jusqu’au 19 juin. Par ailleurs, le conflit entre Réjean Tremblay et sa fille Roxanne a été réglé à l’amiable, et celle-ci ne fait plus partie de l’aventure. Quant à Réjean, il a encore des idées pour une suite à Lance et compte, qui a laissé les fans en pleine tragédie lundi soir. TVA attend cependant d’étudier sa proposition de scénario avant d’annoncer une 10e saison. Lutte serrée entre cette finale, vue par 1 027 000 téléspectateurs à TVA, et Nouvelle adresse, qui n’a jamais été autant regardée, avec 931 000 adeptes, sur ICI Radio-Canada Télé.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (20)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2012
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité