Richard Therrien

Archive de la catégorie ‘Magazines’

Vendredi 12 février 2016 | Mise en ligne à 10h11 | Commenter Commentaires (25)

Marina Orsini et Patrick Lagacé, détectives

marinapatrick

Avouez que Marina Orsini et Patrick Lagacé ne sont pas deux noms qu’on associe d’emblée. C’est pourtant à eux que le producteur Guillaume Lespérance a pensé en premier pour prendre la barre de Deuxième chance, une nouveauté d’ICI Radio-Canada Télé qui risque d’arracher bien des larmes la saison prochaine. Même à Patrick Lagacé.

Le principe de ce concept de la BBC : donner la chance à des gens de retrouver quelqu’un qu’ils ont perdu de vue, et à qui ils souhaitent demander pardon ou dire merci. Le projet émane de l’équipe de Qui êtes-vous?, qui permet à des artistes de retourner à leurs origines. Cette année, Kim Thuy a ainsi retrouvé l’homme qui avait secouru sa famille sur une plage de Malaisie. Un exemple de cas idéal pour Deuxième chance, dont les Columbo s’activeront même à l’étranger.

Guillaume Lespérance cite quelques exemples propices à des retrouvailles émouvantes, comme le tremblement de terre en Haïti, le glissement de terrain de Saint-Jean-Vianney ou l’effondrement des tours du World Trade Center. Imaginez deux amoureux qui se retrouvent après des dizaines d’années d’éloignement. Dans The Gift, la version britannique, un ancien junkie, emprisonné pour divers méfaits et agressions, a voulu entrer en contact avec une de ses victimes pour lui demander pardon. «L’émission retrouve ce commis de dépanneur qui explique quels ont été les impacts sur sa vie après cette agression. La rencontre est organisée par un spécialiste de justice réparatrice», raconte Patrick Lagacé.

Toutes les semaines, chacun de leur côté, les deux animateurs partiront comme des détectives à la recherche de ces personnes. Le concept, chargé d’émotions, est un naturel pour Marina Orsini, proche des gens et aimée pour sa gentillesse. «Ça réunit tout ce que j’aime. Dire merci ou demander pardon, il n’y a rien de plus grand qu’on puisse faire dans la vie», dit-elle.

Naturel pour Marina, donc, mais moins pour Patrick Lagacé, le côté sérieux de Deux hommes en or, celui qui talonne ses invités et ne lâche pas le morceau. Le chroniqueur de La Presse rappelle toutefois qu’il aborde régulièrement des sujets plus human dans ses écrits. «Quand j’ai vu la version de la BBC, ça m’a fait penser à l’époque où je faisais des topos avec Les francs-tireurs. Parfois, le human peut être bêtement larmoyant, mais quand on l’attaque de façon journalistique, ça peut être un prisme pour parler d’enjeux de société», dit-il.

Lagacé, qui ne manquait déjà pas de boulot, se montre de plus en plus dans des émissions plus légères; on l’a vu tenir une valise au Banquier, puis faire des exercices sur le plateau matinal de Marina Orsini, justement. Après son collègue Jean-Philippe Wauthier, qui a accédé au rang de vedette populaire avec Les dieux de la danse, Lagacé aura aussi droit au créneau du soir d’un des deux grands réseaux généralistes.

On ne sait pas encore dans quelle case horaire atterrira cette nouveauté, ni si elle arrivera à l’automne ou à l’hiver. Avec la fin de Stéréo pop, ICI Radio-Canada Télé risque de rebrasser ses vendredis soir, pas nécessairement le lieu propice à un titre comme Deuxième chance. Le diffuseur promet de «ne pas tomber dans le sensationnalisme». On n’irait pas jusqu’à voir un meurtrier demander pardon à la famille de sa victime. Les gens qui souhaitent proposer leur histoire peuvent le faire à l’adresse ICI.Radio-Canada.ca/deuxiemechance.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (25)  |  Commenter cet article






Mercredi 10 février 2016 | Mise en ligne à 8h11 | Commenter Commentaires (18)

Sursis pour Deux hommes en or et Les francs-tireurs

1136509-animateurs-deux-hommes-or-jean

Les fidèles des émissions Les francs-tireurs et Deux hommes en or peuvent respirer : les deux émissions ne subiront pas le même sort que BazzoTV et seront de retour cet automne à Télé-Québec. Elles échappent de justesse au resserrement des règles d’attribution des crédits d’impôt fédéraux, mais ce n’est qu’un sursis jusqu’à l’année prochaine.

Comme BazzoTV, les deux émissions reconduites étaient dans la mire du Bureau de certification des produits audiovisuels canadiens (BCPAC) depuis l’automne. Sans qu’on comprenne pourquoi, elles pourraient être reclassées dans la catégorie «interviews-variétés» et non plus dans «magazine de société» par Patrimoine canadien. Et les variétés n’ont pas droit aux crédits d’impôt, contrairement aux magazines.

Ce sursis, ils le doivent en grande partie à Marie-France Bazzo, dont la sortie publique a créé son effet, le mois dernier. En annonçant la fin de BazzoTV après 10 saisons, l’animatrice et productrice a lancé un cri d’alarme contre cette décision inusitée d’une haute fonctionnaire, qui met en péril la diversité de notre télévision. La ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, a alors promis d’étudier le dossier, ce après quoi elle a annoncé en Chambre que toutes les émissions en cours de production recevraient le crédit d’impôt pour production cinématographique ou magnétoscopique canadienne, ce qui était le cas des Francs-tireurs et de Deux hommes en or, produites respectivement chez Zone 3 et Attraction Images.

Déjà que BazzoTV maintenait une bonne moyenne d’auditoire, Télé-Québec n’aurait pas pu se permettre de perdre deux autres morceaux aussi importants de sa grille. À Deux hommes en or, Patrick Lagacé et Jean-Philippe Wauthier réunissent en moyenne 221 000 fidèles le vendredi à 21h, 325 000 si on additionne les quatre diffusions. Du côté des Francs-tireurs, Richard Martineau et Benoît Dutrizac en rallient 88 000 le mercredi à 21h et 217 000 en combinant les quatre diffusions. Or, ce n’est pas gagné pour l’an prochain; diffuseurs et producteurs devront convaincre le BCPAC de revenir sur sa décision.

Avant les Fêtes, Marie-France Bazzo a reçu une lettre d’Ottawa l’informant que son émission n’aurait plus droit aux crédits d’impôt. Les règles n’ont pas changé; c’est plutôt la façon de les appliquer qui a été modifiée. Comme si la nouvelle haute fonctionnaire de Patrimoine canadien venait d’allumer pour se rendre compte que BazzoTV s’était transformée en émission de variétés après 10 ans, une absurdité quand on y pense.

Télé-Québec n’est pas le seul diffuseur visé. D’autres craignent de devoir annuler des émissions qui n’auraient plus droit aux crédits d’impôt, incapables d’éponger ces pertes importantes. Des émissions comme Marina Orsini et Par ici l’été à ICI Radio-­Canada Télé et Esprit critique à ICI ARTV pourraient être pénalisées pour les mêmes raisons.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (18)  |  Commenter cet article






Mercredi 3 février 2016 | Mise en ligne à 23h51 | Commenter Commentaires (10)

Un duo Apollo-Clodine à V

gapollo

Autre nouveauté culinaire, celle-là coanimée par le chef Giovanni Apollo et Clodine Desrochers, destinée à V, ai-je appris. Tournée dès la fin février et produite par Datsit, Espace Apollo (titre de travail) proposera chaque jour des recettes pratiques, de même que des conseils de nutrition et de consommation. Le duo d’animateurs y recevra des collaborateurs réguliers, mais pas d’artiste invité. Le menu du jour donnera le ton aux sujets abordés dans l’émission.

Le magazine de 60 minutes prend la relève de Ménage à trois, dont les tournages s’achèvent ces jours-ci et qui restera à l’antenne jusqu’en avril, tout de suite après En mode Salvail en fin de soirée. V ignore encore dans quelle case horaire elle logera Espace Apollo, ni si ce sera à l’été ou à l’automne. Le concept se prête moins à la fin de soirée, mais rien n’empêche de la diffuser le jour et le soir, comme c’est le cas de Ménage à trois. Cent vingt-cinq émissions sont prévues pour la première saison.

Figure connue des habitués de V, Giovanni Apollo est juge à Ma mère cuisine mieux que la tienne, animée par Mario Tessier, après avoir été vedette des émissions Et que ça saute et Apollo dans l’frigo sur la même chaîne. Espace Apollo sera sa première quotidienne. Il s’agit d’un retour pour Clodine au magazine de services, elle qui a animé durant deux ans et demi Quelle histoire! à ICI Radio-Canada Télé, qui a pris fin en décembre.

clodine

En mettant une pause à Ménage à trois après deux saisons – V n’a toujours pas confirmé l’arrêt définitif de l’émission d’Annie-Soleil Proteau et de Patrick Langlois –, le diffuseur disait vouloir trouver «une formule permettant une meilleure intégration publicitaire», ce qui sera le cas d’Espace Apollo, dont certaines chroniques seront commanditées par des partenaires commerciaux. On peut imaginer les producteurs de lait ou de dindon payer pour s’y faire voir.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2016
    L Ma Me J V S D
    « jan    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    29  
  • Archives

  • publicité