Richard Therrien

Archive de la catégorie ‘Humour’

Mercredi 4 février 2015 | Mise en ligne à 23h00 | Commenter Commentaires (53)

Joël Legendre et ses combats de chiens

legendrehistoire

Décidément, l’émission Une histoire vraie à Télé-Québec continue de faire jaser. Et certaines fois, ça fait peur.

Comme mercredi soir, quand des gens ont réellement cru que Joël Legendre avait été reconnu coupable d’organiser des combats de chiens illégaux et qu’il avait dû payer 100 000$ d’amende. Lui, le végétarien.

Faut-il encore expliquer que le concept de l’émission produite par Louis Morissette est d’inventer de toutes pièces des histoires farfelues sur des personnalités connues, qui se prêtent à l’exercice? L’histoire est présentée sous forme de «documenteur». Il y a quelques semaines, Rémi-Pierre Paquin en a mystifié plus d’un en faisant croire qu’il trichait à des jeux télévisés. Même des membres de sa famille y ont cru!

Les choses ont pris une tournure moins drôle mercredi quand des gens ont insulté Joël Legendre sur les réseaux sociaux par des propos orduriers qui ne valent pas la peine d’être reproduits ici. Et tout ça est malheureusement vrai. L’artiste a d’ailleurs tenu à formuler cette mise au point sur sa page Facebook: «OYÉ OYÉ! Prenez une grande respiration si vous étiez à l’écoute d’Une Histoire Vraie à Télé-Québec : C’est assez évident que c’est de la fiction! Vous y avez crû? Bon laissez-moi rire de vous un peu! Moi, maltraiter des animaux? HAHAHAHA!»

Dans l’épisode de mercredi, Joël Legendre se faisait interviewer par Patrick Lagacé aux Francs-tireurs en 2013, entrevue que les patrons auraient choisi de ne pas présenter à l’antenne, raison pour laquelle Lagacé serait parti de l’émission. Il est pourtant évident, en voyant l’émission, que tout ça n’est que supercherie, par le montage, le jeu un peu gros, la musique trop dramatique.

Je ne peux pas croire que des gens ont gobé que l’un des chiens de Joël avait perdu un combat contre Caboose Junior, le caniche royal de L’auberge du chien noir, qui lui aurait arraché les deux yeux. Et le monologue de Michèle Richard, furieuse contre Joël Legendre? Soyons sérieux!

Dans les épisodes précédents, Gildor Roy apprenait qu’il était une superstar de la chanson en Moldavie, et Antoine Bertrand passait à un cheveu de décrocher le rôle de Louis Cyr dans une version américaine du film. Et oui, tout ça n’était que pure invention.

On peut visionner l’épisode avec Joël Legendre ici.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (53)  |  Commenter cet article






Mardi 13 janvier 2015 | Mise en ligne à 14h02 | Commenter Commentaires (7)

Benoît Brière en femme à Super Écran

bbriere

Vingt ans après avoir joué sa mère dans les publicités de Bell, Benoît Brière endossera de nouveau un rôle de femme dans une comédie.

Prévue pour juin à Super Écran et tournée de mars à mai, Madame Lebrun est l’adaptation de Mrs Brown’s Boys, une comédie grinçante de la BBC Écosse. René Richard Cyr en signera la mise en scène.

Benoît Brière y jouera une mère de famille qui se plaît à se mêler de tout ce qui ne la regarde pas. «À la fois bourrée de préjugés, irrévérencieuse et contradictoire, Madame Lebrun fout souvent le bordel!» peut-on lire dans le communiqué de Bell Média.

Madame Lebrun, qui compte 10 épisodes de 30 minutes, marque le retour d’une sitcom tournée devant public, un genre qu’on ne voyait plus depuis la fin de Km/h et Histoires de filles à TVA. Il s’agit de l’une des trois productions originales québécoises annoncées par Super Écran cette année, dont Patrice Lemieux 24/7, mettant en vedette le personnage de joueur de hockey de Daniel Savoie. Le titre de la troisième série sera annoncé plus tard.

Benoît Brière commence à être un habitué des vêtements féminins, lui qui a aussi campé sur scène le personnage haut en couleurs d’Albin dans La cage aux folles.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Dimanche 4 janvier 2015 | Mise en ligne à 22h16 | Commenter Commentaires (52)

Les Roger: le pire de la télé en 2014

hubert

À quelques semaines de la remise des Gérard de la télévision sur Paris Première en France, une tradition qui tient depuis 2006, permettez-moi pour la quatrième année consécutive de décerner mes Roger* à ce que la télé québécoise a fait de pire en 2014!

Et les Roger vont à…

L’émission de 2014 dont on souhaite le moins le retour : Vol 920. Tellement plate que… ça revient.

Le prix «Pense Internet Paula» : Les jeunes loups. Pour les intéressés, France Castel vend son Commodore et sa pagette sur Kijiji.

Le prix de la pire décision : La fermeture du costumier. Quoi, c’est rien que de la guénille! Ex aequo avec la décision de Netflix de ne plus faire doubler House of Cards au Québec. Frank Underwood a fait zigouiller le responsable.

Le prix «Payé avec nos taxes!» : Le projet avorté du gouvernement Couillard de fermer Télé-Québec. Christian Bégin a réglé ça autour d’un bon vino.

Le prix du secret le moins bien gardé : L’identité de la petite Laurie dans Mémoires vives. Même Vladimir Poutine l’avait vu venir.

Le prix «Cachez ce plywood que je ne saurais voir» : La vitrine de Ça commence bien!, qui donnait sur un mur laid placardé. Un 10 qu’ils pensent qu’ils sont à la radio.

Le prix de l’idylle la plus weird : Le fils de Nathalie avec la voisine dans Nouvelle adresse. Un 20 que Muriel Dutil va finir avec le p’tit journaliste pas fin.

Le prix du tapis le plus résistant : Le pdg de Radio-Canada, Hubert Lacroix. J’vas t’arranger ça.

Le prix de la pire idée : Le cône orange au nouveau TVA Nouvelles de 22h. On en jase en se tutoyant après la pause. Ex aequo avec la trappe en plein milieu de la scène aux Jutra. Dites-leur qu’on n’est pas à Fort Boyard.

coneorange

Le prix «Expliquez-moi quelqu’un» : Le blâme de l’ombudsman contre un topo inoffensif d’Infoman à Gaza. Pierre Tourangeau se penche maintenant sur l’abus de piment d’Espelette à Ricardo.

Le prix «Préparez-vous bon yenne!» : Les remerciements plates au Gala de l’ADISQ. Les soeurs Boulay étaient parfaites.

Le prix «Y’a-t-il un pilote dans l’avion?» : La couverture en retard de la tuerie de Moncton à RDI et LCN. C’est où ça Moncton?

Le prix du titre le moins génial de l’histoire de TVA Sports : La Super soirée LNH. Demain, la Super matinée Chasse au chevreuil, le Super après-midi des quilles et la Super nuit 100% Dave Morissette.

– Le prix «La porte est là» : La fin de quatre émissions à MusiquePlus et MusiMax, mais les soeurs Kardashian sont saines (!) et sauves. «Musique» Plus? «Musi» Max? Pour moi, y se trompent.

Le prix Denise Filiatrault «À quelle heure le punch?» : SNL Québec. Ah parce que ça prend des auteurs en plus?

Le prix «On s’en fout pas mal» : Les matchs de frisbee dans Unité 9. Heureusement, ils ont tous pogné dans le vent.

Le prix du mépris L’Aubainerie : La cage de verre de Jean Airoldi. Assez grosse pour ses participantes, trop petite pour son ego.

jairoldi

L’entrevue la plus complaisante : Pauline Marois avec Josélito Michaud. Yves Desgagnés a écrit les questions et les réponses.

Le prix du personnage le plus insupportable : La patronne hystérique, jouée par Édith Cochrane dans Complexe G. C’est pas Pascale Bussières qui mérite la fessée, c’est elle.

Le prix «À quat’ pattes su’ un tapis!» : Le couple Pineault-Caron à la commission parlementaire sur la laïcité. J’ai rembarqué dans l’étaubus pis j’ai dit: ça s’peut-tu???

Le prix «Mononc’ voulait être cool» : L’abus de selfies au Gala Artis. Ils pensent au Ice Bucket Challenge pour le prochain gala.

Le prix de la pire entrevue : Justin Trudeau à Tout le monde en parle. La prochaine fois, fournissez-lui des cartons.

Le prix «J’aurais donc dû me taire» : La carte du fou du roi à Caroline Néron. Je suis allé relire ses autres cartes, mais je n’ai rien trouvé de bon.

Le prix de la pub qu’on n’est pus capable : Trivago. Trivago. Trivago. Trivago. Trivago. Trivago. Trivago. Trivago. Trivago. Trivago. Trivago. Trivago. Trivago…

Le prix journalisme 101 : Le journaliste qui coule l’info chez le concurrent dans Nouvelle adresse. Eille, on n’est pas dans Les jeunes loups!

À votre tour de décerner vos Roger…

*En hommage à l’ex-Tannant Roger Giguère

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (52)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2015
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives

  • publicité