Richard Therrien

Archive de la catégorie ‘Humour’

Vendredi 24 octobre 2014 | Mise en ligne à 19h03 | Commenter Commentaires (10)

Blooper: le chien interrompt l’entrevue

Vu à Salut, bonjour!: un chien interrompt son maître alors qu’il accorde une entrevue sérieuse sur le virus Ebola à Georges Pothier.

Remarquez, en plus, que l’homme est en sous-vêtements. Très drôle!

Merci à René Vézina.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Mardi 14 octobre 2014 | Mise en ligne à 12h34 | Commenter Commentaires (3)

Messmer aura son émission à Z

messmer

L’hypnotiseur Messmer aura sa propre émission à Z l’hiver prochain. Dans Les hyp-gags de Messmer, il choisira des gens au hasard pour leur faire vivre des expériences extraordinaires.

Par exemple, il fera tomber des clientes d’un centre commercial amoureuses de mannequins en plastique, retirera à des nageurs professionnels leur habileté sportive et réveillera un quidam au moment de sauter en parachute.

Vingt épisodes de 30 minutes sont prévus.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






Mardi 23 septembre 2014 | Mise en ligne à 9h19 | Commenter Commentaires (58)

Salut Symphorien

Ephrem n’aurait aucun gag à raconter de travers ce matin: Gilles Latulippe, son frère dans Symphorien, a quitté ce monde à l’âge de 77 ans, des suites d’un cancer du poumon.

Le grand comique avait caché son état grave, ne voulait sûrement pas qu’on s’apitoie sur son sort mais qu’on garde de lui l’image d’un homme drôle, du gars qui alignait un gag après l’autre. Latulippe n’aimait pas le drame, il se refusait à pleurer, pas question qu’il voit les autres le faire à propos de lui. J’aurais aimé assister aux retrouvailles de ce grand comique au ciel avec son mentor, Olivier Guimond, qu’il vénérait et dont il était l’héritier en humour.

Le roi du burlesque, qui jouait encore sur scène il y a quelques semaines à peine, a marqué l’histoire de la télévision comique au Québec. D’abord dans Cré Basile, où il a créé son personnage de Symphorien, écrit par son grand ami Marcel Gamache, et qui aura sa propre série à TVA de 1970 à 1977. Mais aussi dans Le zoo du capitaine Bonhomme, Rue des Pignons, Les tannants, Le 5 à 6, Les Brillant, Poivre et sel, et bien sûr Les démons du midi, avec Suzanne Lapointe.

Pour moi, Gilles Latulippe restera Symphorien. Il est allé rejoindre Ephrem, Mme Sylvain, Oscar Bellemare, Marie-Ange, la belle-mère, Césaire et Donat Labonté, dont les interprètes sont tous morts avant lui. Espérons que TVA aura la bonne idée d’en rediffuser un épisode à sa mémoire.

Il suffit d’entendre ses amis et collègues parler de lui sur les chaînes d’information ce matin pour saisir toute l’admiration que le milieu avait pour lui, avec raison. Et malgré les bien-pensants qui pouvaient regarder son oeuvre de haut.

Salut Symphorien. Je suis triste aujourd’hui.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (58)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2008
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité