Richard Therrien

Archive de la catégorie ‘Humour’

Jeudi 5 mars 2015 | Mise en ligne à 17h00 | Commenter Commentaires (20)

Le vrai du faux en tête des prix Aurore

aurore2010

Le vrai du faux domine la liste des nominations aux 9es prix Aurore, qui seront décernés dans Infoman le jeudi 12 mars à 19h30, sur ICI Radio-Canada Télé, à trois jours des Jutra.

La comédie d’Émile Gaudreault avec Stéphane Rousseau et Mathieu Quesnel décroche huit nominations, devant Le règne de la beauté de Denys Arcand, qui en obtient sept, Love Projet, six, et Bunker, quatre. Tous concourent pour le titre de meilleur pire film de l’année, attribué l’an dernier au film Hot dog.

Du côté des actrices, les finalistes au prix Liquid Paper des interprètes qui devraient effacer ce film de leur cv sont Mélanie Thierry et Mélanie Merkosky dans Le règne de la beauté et toute la distribution féminine de Love Projet. Chez les acteurs, sont nommés Éric Bruneau dans Le règne de la beauté, Benoît McGinnis dans Love Projet et Stéphane Rousseau dans Le vrai du faux.

Font partie du jury cette année: Marc-André Lussier de La Presse, Manon Dumais de Mediafilms, Michel Coulombe de Radio-Canada, Brendan Kelly de The Gazette et Odile Tremblay du Devoir.

Jean-René Dufort animera la cérémonie des prix Aurore en provenance de New York avec ses complices Chantal Lamarre, MC Gilles et Pierre Brassard.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (20)  |  Commenter cet article






Mercredi 4 février 2015 | Mise en ligne à 23h00 | Commenter Commentaires (53)

Joël Legendre et ses combats de chiens

legendrehistoire

Décidément, l’émission Une histoire vraie à Télé-Québec continue de faire jaser. Et certaines fois, ça fait peur.

Comme mercredi soir, quand des gens ont réellement cru que Joël Legendre avait été reconnu coupable d’organiser des combats de chiens illégaux et qu’il avait dû payer 100 000$ d’amende. Lui, le végétarien.

Faut-il encore expliquer que le concept de l’émission produite par Louis Morissette est d’inventer de toutes pièces des histoires farfelues sur des personnalités connues, qui se prêtent à l’exercice? L’histoire est présentée sous forme de «documenteur». Il y a quelques semaines, Rémi-Pierre Paquin en a mystifié plus d’un en faisant croire qu’il trichait à des jeux télévisés. Même des membres de sa famille y ont cru!

Les choses ont pris une tournure moins drôle mercredi quand des gens ont insulté Joël Legendre sur les réseaux sociaux par des propos orduriers qui ne valent pas la peine d’être reproduits ici. Et tout ça est malheureusement vrai. L’artiste a d’ailleurs tenu à formuler cette mise au point sur sa page Facebook: «OYÉ OYÉ! Prenez une grande respiration si vous étiez à l’écoute d’Une Histoire Vraie à Télé-Québec : C’est assez évident que c’est de la fiction! Vous y avez crû? Bon laissez-moi rire de vous un peu! Moi, maltraiter des animaux? HAHAHAHA!»

Dans l’épisode de mercredi, Joël Legendre se faisait interviewer par Patrick Lagacé aux Francs-tireurs en 2013, entrevue que les patrons auraient choisi de ne pas présenter à l’antenne, raison pour laquelle Lagacé serait parti de l’émission. Il est pourtant évident, en voyant l’émission, que tout ça n’est que supercherie, par le montage, le jeu un peu gros, la musique trop dramatique.

Je ne peux pas croire que des gens ont gobé que l’un des chiens de Joël avait perdu un combat contre Caboose Junior, le caniche royal de L’auberge du chien noir, qui lui aurait arraché les deux yeux. Et le monologue de Michèle Richard, furieuse contre Joël Legendre? Soyons sérieux!

Dans les épisodes précédents, Gildor Roy apprenait qu’il était une superstar de la chanson en Moldavie, et Antoine Bertrand passait à un cheveu de décrocher le rôle de Louis Cyr dans une version américaine du film. Et oui, tout ça n’était que pure invention.

On peut visionner l’épisode avec Joël Legendre ici.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (53)  |  Commenter cet article






Mardi 13 janvier 2015 | Mise en ligne à 14h02 | Commenter Commentaires (7)

Benoît Brière en femme à Super Écran

bbriere

Vingt ans après avoir joué sa mère dans les publicités de Bell, Benoît Brière endossera de nouveau un rôle de femme dans une comédie.

Prévue pour juin à Super Écran et tournée de mars à mai, Madame Lebrun est l’adaptation de Mrs Brown’s Boys, une comédie grinçante de la BBC Écosse. René Richard Cyr en signera la mise en scène.

Benoît Brière y jouera une mère de famille qui se plaît à se mêler de tout ce qui ne la regarde pas. «À la fois bourrée de préjugés, irrévérencieuse et contradictoire, Madame Lebrun fout souvent le bordel!» peut-on lire dans le communiqué de Bell Média.

Madame Lebrun, qui compte 10 épisodes de 30 minutes, marque le retour d’une sitcom tournée devant public, un genre qu’on ne voyait plus depuis la fin de Km/h et Histoires de filles à TVA. Il s’agit de l’une des trois productions originales québécoises annoncées par Super Écran cette année, dont Patrice Lemieux 24/7, mettant en vedette le personnage de joueur de hockey de Daniel Savoie. Le titre de la troisième série sera annoncé plus tard.

Benoît Brière commence à être un habitué des vêtements féminins, lui qui a aussi campé sur scène le personnage haut en couleurs d’Albin dans La cage aux folles.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2009
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité