Richard Therrien

Archive de la catégorie ‘Documentaires’

Mercredi 20 août 2014 | Mise en ligne à 17h16 | Commenter Commentaires (39)

Huis clos avec Lucien Bouchard

lucienbouchard

Lucien Bouchard se fait rare. Il refuse la majorité des demandes d’entrevues. Mais quand il dit oui, ce n’est pas ennuyant.

Je vous recommande NATION, huis clos avec Lucien Bouchard, qui sera diffusé lundi à 21h à Télé-Québec. Le documentariste Carl Leblanc a tourné 22 heures d’entretien avec l’ancien premier ministre du Québec, dans une maison de campagne, loin de toute distraction.

Trop nationaliste pour le Canada, trop fédéraliste pour le Québec, M. Bouchard revient sur les moments les plus marquants de sa carrière politique. Les plus douloureux: ses démissions des gouvernements conservateur et péquiste, sa grave maladie, l’affaire Yves Michaud, et surtout, l’amère défaite référendaire de 1995.

Parmi les révélations, il raconte en détails cette journée cauchemardesque du 30 octobre, et la façon dont Jacques Parizeau l’a tenu à l’écart ce soir-là. Moment émouvant quand il lit un extrait de son discours de victoire, gardé secret aux Archives nationales.

En conférence de presse après la projection de l’émission, il s’est dit persuadé de ne jamais revoir un référendum de son vivant, qu’on perdrait de toute façon, à son avis. Parfois bouillant dans le documentaire, M. Bouchard se montre aussi très drôle et certainement plus serein.

Plus de détails dans Le Soleil de jeudi.

Lire les commentaires (39)  |  Commenter cet article






Mardi 12 août 2014 | Mise en ligne à 14h03 | Commenter Commentaires (8)

Occupation 281

891426-proprietaire-281-annie-delisle-souhaite

Les danseurs vedettes de 281 – Les dieux de la scène auraient tous pu participer à Occupation double. Culte de l’apparence, priorités similaires, même vocabulaire, et ce désir de séduire. L’un d’entre eux proclame son aversion de la lecture, et un autre répète sans relâche : «Je fais ce que je veux, quand je veux!»

La chaîne Moi&cie risque d’en titiller plusieurs avec ce docuréalité en 13 épisodes de 30 minutes, qui suit six danseurs nus au travail comme dans l’intimité, de même que leur patronne, l’autoritaire Annie Delisle. Une des rares séries du genre à ne pas être produites par Anne-Marie Losique. Et d’ailleurs, pas de nudité frontale, a tranché la chaîne Moi&cie, que des torses nus et un peu de fesses.

En acceptant de laisser entrer les caméras dans son club mythique de la rue Sainte-Catherine Est à Montréal – qui n’est non plus au 281, mais au 94 -, la propriétaire des lieux souhaite démystifier le travail de ses danseurs et éloigner les préjugés, encore très forts.

Il faut dire qu’elle les mène au pas, ses protégés. Ces dieux de la scène doivent respecter une série de règlements, par exemple de ne pas consommer au travail, de n’avoir aucun contact physique avec les clientes, et même de ne pas s’approcher d’elles à plus de six pouces. Les moins dociles subiront des suspensions au cours de la série.

Et qui sont-ils, ces danseurs? Ils ont tous des noms de scène, auxquels on a associé des rôles précis : Shawn la star, Tyler le playboy, Jordan le MC, Hayden le badboy, Sam la recrue et l’aîné et gérant, Andrew le vétéran. Jimmy, ex-candidat d’Occupation double, n’apparaît pas parmi eux; il a dû s’absenter de longs mois en raison d’une blessure, mais a repris son boulot au 281 tout récemment. C’est en le côtoyant à Whistler pour la septième saison d’Occupation double, puis en rencontrant la proprio du 281, que le réalisateur Simon Sachel a eu l’idée de ce docuréalité. Pour comprendre le phénomène.

La série commence le mardi 26 août à 22h, alors que le club a traversé une période creuse d’achalandage, à l’aube de l’été, la saison haute. Pour ramener la clientèle, Annie Delisle impose à ses danseurs un entraînement rigoureux : on mesurera leur taux de gras et la symétrie de leurs muscles, afin qu’ils affichent des corps de dieux, juste à temps pour le 35e anniversaire de l’établissement en 2015.

Après avoir visionné les deux premiers épisodes, je ne crois pas que la série éloignera les préjugés, même qu’elle pourrait les renforcer. La vedette de la place, Shawn, est montré comme quelqu’un d’irresponsable qui transgresse les règles. Voir un des danseurs nettoyer le fond de sa piscine, et un autre en plein déménagement, n’a rien de fascinant.

J’ai été beaucoup plus intéressé par la personnalité et le discours d’Annie Delisle, qui a racheté le 281 à sa famille il y a 10 ans. Et quand Sam pleure la mort de son père, on compatit, mais on flaire ce filon mélo si cher aux concepteurs de docuréalités.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






Mercredi 6 août 2014 | Mise en ligne à 14h05 | Commenter Commentaires (7)

Josélito fera des entrevues à Télé-Québec

joselito

Plus d’un an après avoir quitté son train à Radio-Canada, Josélito Michaud recueillera les confidences de personnalités sur la célébrité, dans une série documentaire à Télé-Québec cet automne. Pas sur rails mais bien sur terre. Quatre émissions d’une heure sont prévues à partir du lundi 27 octobre, à 21h.

On parle d’«une radiographie de la célébrité et de la réussite sous toutes ses formes», dans le même esprit que son plus récent livre, La gloire démystifiée. Karine Vanasse, Jean-Marc Parent, Jacques Villeneuve et Roch Voisine, entre autres, commenteront leur parcours professionnel.

La série, qui n’a pas encore de titre, sera conçue et réalisée par Josélito lui-même. Celui-ci travaille également à un nouveau projet sur une autre chaîne de télé. À suivre.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2009
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité