Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 15 juin 2017 | Mise en ligne à 23h50 | Commenter Commentaires (29)

    La petite séduction s’arrête après 12 ans

    danyturcotte

    Dany Turcotte l’a annoncé sur sa page Facebook: La petite séduction ne reviendra pas la saison prochaine sur ICI Radio-Canada Télé.

    «Beaucoup d’émotions mais surtout un grand sentiment de fierté!!! Quel animateur peut se vanter d’avoir rencontré sa cote d’écoute au grand complet!!! Que du bon et du beau! Des anecdotes jusqu’à plus soif et en plus, le plus beau et le plus stimulant de tous mes projets!» a écrit l’animateur.

    Née au printemps 2006 en même temps que Des squelettes dans le placard, La petite séduction avait été conçue par Dominique Lévesque, décédé en décembre dernier. Pour la toute première émission, tout Saint-Donat faisait la fête à Julie Perreault.

    Depuis 12 ans, Dany Turcotte ratisse le Québec et même d’autres provinces du Canada, à la découverte de villes et de villages, où les différentes communautés accueillent des vedettes en grandes pompes.

    Les cotes d’écoute avaient tout de même décliné dans les dernières années. En guide de comparaison, l’émission attirait jusqu’à 800 000 téléspectateurs en 2009. Le mercredi 24 mai dernier, elle a été vue par 503 000 mordus.

    Suivez-moi sur Twitter.

    Consultez QuiJoueQui.com.


    • La Petite Séduction m’a grandement séduit dans une bonne majorité d’émission.
      Bravo et merci à Dany ainsi qu’à tous les participants des Villes et Villages y ayant contribué.

    • Probablement la meilleure nouvelle depuis l’annonce de la disparition de L’auberge du chien noir.

    • @Heinz1957

      Au lieu de dénigrer les autres, pourquoi ne pas se réjouir de leurs succès ? Peu importe ce qu’on en pense, ces émissions ont durées 12 ans (Séduction) et 15 ans (Auberge). Tout un exploit alors que la plupart des programmes télévisés ne font pas 10 ans.

      Je n’aime pas tout ce que je vois ou entend pour autant mais tous les goûts sont dans la nature. Il faut savoir respecter cela.

    • Une bonne émission qui faisait bande a part de par son format. Je n’ai qu’un seul reproche a faire c’ est qu’ on tente toujours de presser le citron trop longtemps . 12 ans c’ est bien mais on ne parle pas ici d’un grand classique de la télé québécoise tout de même. Dommage parce que ca aurait été le genre de concept a revisiter de temps a autres par des spéciales impromptues…mais si tu brule le concept et ses artisans un moment donné t es aussi bien de passer a autre chose.

    • Juste 10 années de trop…

    • Je seconde Heinz1957 ,16 juin 2017,01h27………

    • Cette émission ne m’a jamais captivé. Le format ne me convenait pas . Je n’ai regardé aucun épisode plus de 2 minutes, au début. Jamais par la suite. Je souhaite d’autres projets stimulants pour Dany, car cette formule semblait lui plaire et l’enrichir intellectuellement sinon financièrement.

    • @dortorb666

      Bien d’accord avec vous.

      Toutefois, je me réjouis qu’on supprime cet insignifiant de la grille horaire.

    • Merci Doctorb666, j’aime bien vos remarques. Bravo à Dany Turcotte pour avoir accompagné les artistes et surtout pour les bons mots qu’il a eu pour les gens des villages qui ont travaillé très fort pour plaire aux artistes.

      Cette émission m’a permis de voir et découvrir des endroits dont je n’imaginais même pas l’existance. Le côté moins intéressant était cependant les confidences des artistes qui se “répandent” de plus en plus sur toutes les plates-formes.

    • Félicitations à Dany et toute son équipe. Cette émission nous a permis de connaître des petits bijoux de localités qui n’ont pas toujours les moyens financiers des grandes villes pour se faire connaître auprès de la population, n’en déplaise à certains…

    • Après 12 ans de travail de coordination acharné …. normal que le concepteur ait été un gars ben FATIGUÉ… En souvenir de Dominique Lévesque ….

    • 11 ans trop tard…

      et oui, moi aussi je seconde Heinz1957!

    • Une des rares émissions à l’antenne nationale à « rencontrer toute sa cote d’écoute » et donc à desservir toute celle-ci. Bravo à l’équipe de Dany Turcotte d’avoir si bien illustré ce qu’est un mandat canadien. Bravo pour être allé partout au Québec (ailleurs qu’à Montréal et Québec) ainsi que dans d’autres provinces. Bravo également pour la diversité des vedettes ou personnalités publiques invitées à cette émission.

      Trop d’émissions nous présentent trop souvent les mêmes personnes, du moins, c’est mon avis, et il semble que plusieurs le partagent.

    • C’était toujours la même chose sauf que ça changeait de villages. Un petit poème par-ci, un homme déguisé comme le fondateur du village par là; la boulangerie par-ci, l’autre boulangerie par là. La chorale de l’école par-ci, le terrain de jeux par là. Le curé du village par-ci, l’artisane du village par là. Tous du bon monde à n’en pas douter mais 12 ans de répétitifs du même programme.

      Turcotte se mettait trop en évidence; il aurait dû céder 90% de la place à l’artiste invité.

      L’idée de départ était bonne mais ça tournait en rond.

    • @trtiger
      Euh…Vos deux phrases me semblent contradictoires.

    • Malheureusement c’est une formule qui avait fait son temps! Connaissans le penchant du réseau on va probablement revenir avec un ”jeu” de télé (c’est ce qu’on offre de mieux aux téléspectateurs par ces temps-ci) tel: Des squelettes dans la séduction?; Piment fort de la séduction?; Silence on joue à la séduction?; La guerre de la séduction? ou encore, Atomes crochus de la séduction??

    • Erratum et correction: …connaissant le penchant du réseau pour les jeux télés…

    • L’une des émissions a été tournée par ici, en région. La communauté s’était mobilisée, les beaux endroits identifiés et bien rendus par l’équipe de Radio-Cadenas. Dany et sa vedette (dont j’oublie le nom!) s’étaient montrés disponibles et généreux.

      Du côté de la communauté, ce fut une expérience enrichissante. De bien beaux souvenirs!

    • J’ai adoré cette émission, elle m’a fait découvrir des coins de la province que je ne connaissais pas même si je passais des centaines de fois tout près (autoroute), je me suis souvent arrêté à ces endroits.

    • Très bonne émission. Mais ils avaient peut-être fait le tour que Québec. Qui sait ?

    • Il y en a plusieurs qui ont de la difficulté à respecter les goûts de autres. J’aimerais bien savoir ce que ces gens écoutent… TVA et V probablement :-)
      Non je ne suis pas un fan de La petite séduction, je ne l’ai jamais regardée, mais je respecte ceux qui aiment cette émission, c’est la force de la SRC, en donner pour tous les goûts.
      Bravo pour ces années, mais après 12 ans, je crois qu’on avait fait le tour.
      Il faut savoir se retirer, et 500 000 personnes ce n’est pas si mal.

    • Respecter le gout des autres…on peux tu respecter le gout de ceux qui trouves ca plate aussi?

    • @heinz1957, porneuf et autres dénigreurs compulsifs : si vous étiez avec vos voisins dans votre petite cuisine, vos commentaires désobligeants sur des émissions de télé pourraient être acceptables. Mais comme vous êtes ici sur un site public, pensez-vous réellement que vos opinions méprisantes intéressent les lecteurs de ce blogue? La Petite séduction n’a jamais fait partie de mes émissions favorites, mais je suis assez intelligente pour changer de poste quand une émission ne me plaît pas. Ce serait une maudite bonne chose que vous appreniez à changer de poste avec votre télécommande!

    • @phantom007
      En plein dans le mille!
      @s.bergeron
      Donc on ne devrait intervenir ici que pour dire que c’était donc bon La petite séduction et que Dany Turcotte est donc ben fin? Désolé mais vous semblez négliger une chose très simple qui se nomme la liberté d’expression. Et puisque vous conseillez aux autres d’apprendre à se servir d’une télécommande je vous suggère à mon tour d’apprendre à vous servir de votre ordinateur pour quitter les blogues dont le contenu ne vous plaît pas…

    • Une émission très Montréalaise pour faire découvrir au 50% des Montréalais qui ne sont jamais sorti de l’iles ce qu’est le ”Québec profond”… Un show malaisant et très cliché. Comme si tous les habitants d’un petit village étaient prêt à faire n’importe quoi pour faire plaisir à une vedette… Après 2 ans, l’émission avait déjà fait le tour du bottin de l’UDA après c’était un peu n’importe qui!… Et puis Dany Turcotte, Pu capable, pas capable, jamais pu le piffer…

    • @ doubledry «Une émission pour faire découvrir au 50% des Montréalais qui ne sont jamais sorti de l’iles ce qu’est le ”Québec profond”… »
      —————
      Je suis curieuse de savoir… d’après vous, qui sont ces Montréalais qui ne sont jamais sortis de leur île ? Des pauvres ? Des bonnes sœurs ? Des Anglais ? Des immigrants ? Des vieux ? Des cul-de-jatte ?

      Ysabel veut savoir.

    • @Montréalaise
      Îles avec un “s” en plus !! Je suis curieux moi aussi.
      Lorsque mon épouse fait une sortie de classe “dans le Québec profond” et qu’ils passent au-dessus de la rivière Des Prairies, certains enfants disent “La piscine. As-tu vu la piscine ?”
      Mais là, on parle d’enfants de 5 ans ;-)

    • @doubledry Piste de solution au sujet de sortir de “l’iles”… ou pas

      Les pauvres: les enfants ont des voyages organisés aux glissades, en camping, en camp de vacances, à la cabane à sucre, dans la ville de Québec, au zoo de St-Félicien, etc.

      Les pauvres (adultes): probablement ceux qui sortent le moins loin de l’île MAIS (!)… ils vont ramasser des fraises, des concombres, des patates, alouette (!) dans vos beaux champs. Ils partent de leur maison vers 4h30 du matin pour se rendre au Métro Fabre où des autobus privés les ramassent vers 5h du matin. Entre 6h et 7h du matin ils sont rendus sur vos fermes. Au gros soleil. Pis ça ramasse en titi. Pour couper court… ils sont de retour dans leur maison vers 19h. Et on recommence le lendemain. Une chance qu’ils n’ont pas le temps de lire le “Hournal de M . . de” car ils liraient qu’ils se font traiter de paresseux, les immigrants. Ah oui. Ils se bousculent pour entrer dans les autobus car il y a plus de travailleurs qui se présentent chaque matin que de sièges disponibles. Je le sais parce que je me suis levée souvent à 4h du matin pour transporter une jeune femme immigrante de chez elle au métro Fabre.

    • @doubledry . Une dernière piste de solution (sortir de “l’iles”… ou pas).

      Les bonnes sœurs ont des maison d’été à Ste-Adèle, Val-David, etc. ou encore elles vont loger au couvent de Rawdon ou celui de St-Jean-de-Matha.

      Les Anglais ben… y vont en vacances à Londres, dans le Maine ou à New York. Ou bien à Gore dans les Laurentides ou à Wakefield en Outaouais. Des fois ils osent s’aventurer jusque dans la ville de Québec. Ils vont aussi aux Îles-de-la-Madeleine car leurs ancêtres y avaient des maisons familiales dont ils sont toujours propriétaires. Des fois ils vont surveiller leurs affaires en régions.

      Les immigrants partent outre-mer visiter la famille. Fin juin, hommes femmes et enfants avec toujours trop de valises. Les kids passent 2 mois auprès de leur grand-mère et reviennent pour la rentrée scolaire.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2017
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives