Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 17 mai 2017 | Mise en ligne à 4h00 | Commenter Commentaires (22)

    François Bugingo s’expliquera chez Christian Bégin

    fbugingo

    Gros coup de Y’a du monde à messe, la nouveauté de Christian Bégin à Télé-Québec: j’ai appris que François Bugingo lui a offert sa première apparition publique depuis le reportage qui l’a éclaboussé il y a deux ans. L’émission a déjà été tournée et sera diffusée le vendredi 2 juin prochain à 21h.

    Mes sources me rapportent que les négociations ont été laborieuses. Même une fois sur le plateau, M. Bugingo a failli rebrousser chemin. Les autres invités ce soir-là sont Pierre-Yves Lord, Lulu Hughes et la comédienne trans Gabrielle Tremblay. M. Bugingo n’aurait pas l’intention d’accorder d’autres entrevues pour l’instant et préfère retourner dans l’ombre.

    Dans ce talk-show tourné dans une ancienne église, François Bugingo a-t-il demandé pardon pour ses péchés ou plaidé avoir été lapidé sur la place publique? Sa crédibilité en a sérieusement pris un coup quand la journaliste Isabelle Hachey de La Presse a révélé en 2015 qu’il avait inventé des faits dans plusieurs de ses reportages internationaux. Il a entre autres fait croire qu’il avait vu un tortionnaire du régime Kadhafi sur le point de se faire exécuter à Misrata en Lybie, sans jamais y avoir mis les pieds. Les révélations avaient ébranlé tout le milieu médiatique et le public qui croyait en lui, en plus de lui coûter ses collaborations dans les médias de Québecor et au 98,5 à Montréal. Normand Brathwaite l’a aussi parodié au Bye Bye. Depuis qu’il s’est expliqué sur sa page Facebook quelques jours après le reportage, il a complètement disparu de l’espace public, si ce n’est pour retweeter occasionnellement des articles d’actualité internationale. Il faut quand même du courage pour réapparaître en public après s’être humilié de la sorte.

    Voilà une émission qui sera très attendue. La première de Y’a du monde à messe a été bien reçue vendredi dernier, suivie par 144 000 téléspectateurs, ce qui est bon pour Télé-Québec et comparable au défunt 125, Marie-Anne. La formule, qui suscite les débats entre les cinq invités, est à peaufiner, mais on a là un bon filon, de quoi faire oublier Bar ouvert, l’éphémère émission de variétés de Christian Bégin. Seulement dommage que l’animateur ait interrompu un débat sur la charte entre Gilbert Rozon et Bernard Drainville, à un moment où ça devenait vraiment intéressant. Vendredi à 21h, les débats ne devraient pas être ennuyants avec Louis Morissette, Sylvain Cossette, la hockeyeuse Charline Labonté, Isabelle Hudon, chef de la direction de la Financière Sun Life, et Stéphan Bureau. Cinq émissions ont déjà été tournées.

    Suivez-moi sur Twitter.

    Consultez QuiJoueQui.com.


    • Il a choisi une semaine ou les autres invités ne seront pas très dur avec lui. À l’exception de PY qui va sûrement vouloir montrer qu’il est prêt pour deux hommes en or, je ne vois pas Lulu le défier surtout qu’elle ne doit pas avoir suivi l’actualité avec attention depuis l’annonce de son cancer. Pour Gabrielle Tremblant je ne sais pas qui est cette personne.
      Imaginez Bugingo la semaine dernière avec Sophie Durocher, Rozon, Drainville et Webster la soirée aurait été long pour lui.

    • C’est l’hypocrisie du journalisme moderne qui aurait dû être mis en accusation mais just to bad pour Bugingo, il faut être au bon endroit, au bon moment.

    • Le vrai mérite de Bubingo: Avoir été le premier à faire de véritables «Fake News» avant la création de l’expression…

    • Vous évoquez le courage qu’il faut pour réapparaître après s’être humilié comme m.Bugingo l’à fait.

      Pour ma part le courage du mythomane ne m’émeut pas, il doit sa renommée à une immense manipulation. Il n’a que lui à blâmer.

      Le droit à un micro, le droit à une chronique n’est pas un droit inaliénable.

      Bien sûr du point de vue de m.Bugingo c’est un drame, il a beaucoup perdu, mais il a perdu ce qu’il avait acquis par le mensonge et l’embellissement.

      Là ou je souhaite tout le courage du monde à m.Bugingo c’est pour se relever et se refaire une existence saine.

      Mais je pense que cela ne passe pas par les médias, le journalisme ou l’information.

    • Coït interrompu pour Y’a du monde à messe !

      Nous avions de belles attentes pour ce concept.
      Mais mis a part le contenant (Église, choeur gospel) le contenu est un peu convenu.

      On donne la parole à ceux qui ont déjà amplement de tribune.
      On va vite faire le tour de l’habituel bottin.

      On s’attendais à un concept un peu plus “out of the box”.
      Des invités moins connus n’ayant pas des opinions sur tout mais avec des expériences de vie singulière à partager.

      Nous sommes plusieurs à commencer à espérer que les recherchistes cessent de se partager le même carnet d’adresse !

    • Nous ne sommes pas dupe, ça sent le retour à plein nez, s’excusez sans trop se flageller en faisant valoir la pression de produire, de gagner sa vie ou, comme l,a si bien présenté un certain comédien pris dans un parc à se masturber: faire valoir son enfance brimé.

      M. le journaliste menteur est surement en contact avec une firme de com pour préparer son retour.

      Contrairement à vous M. Therrien, je n’appelle pas cela du courage.

    • @rogg …..BRAVO!

      Tellement bien résumé…:-)

    • Y’a personne qui va donner une 2è chance à ce menteur. Les accusations sont trop graves, c’était indéfendable et ça le demeure encore aujourd’hui. Il faut aussi tenir compte du poste qu’il occupait: La politique internationale, un sujet délicat où les enjeux peuvent être déterminants. Il n’avait pas une chronique banale de fait divers. J’écoutais ses chroniques radiophoniques au 98,5FM. Lorsque j’ai appris cela, ça m’a vraiment écoeuré de constater qu’un gars inventait des histoires juste pour avoir du contenu et avoir de l’air intéressant, je dis bien avoir de l’air intéressant.

    • La seule chose qui l’honorait si on peut dire c’ était justement d’ avoir vraiment pris sa retraite.Je m’explique mal le pourquoi du pourquoi. Me serais attendu a un livre ou un téléfilm produit par TVA bien sur…

      Parce qu’ il n ‘y aura pas de rédemption .T’es un menteur. Tes confreres prennent des décennies a se bâtir une crédibilité que toi tu jugeais superflue. Alors le pardon ne viendra pas et surtout pas du milieu. Tu sera toujours reconnu pour les choix que tu as fait.

      Sauf bien sur pour les aveugles qui encore a ce jour te trouvent ben bon et que tu parles bien de la bouche…
      La seule chose que je respecte dans tout cela c’ est le choix qu’il a fait. A lui d’en assumer les conséquences.

    • Personnellement, j’ai envie d’accorder le bénéfice du doute à M. Bugingo.

      Je ne cautionne pas ce quïl a fait, loin de là, mais il a peut-être appris de ses erreurs et a envie de faire amende honorable. Tout le monde a droit à une deuxième chance, dans mon livre à moi. Bon, ce n’est pas tout-à-fait vrai pour ma dernière phrase…mais on est quand même loin de Guy Turcotte, là…

      Je me trompe peut-être, mais dans ce cas-ci comme avec d’autres êtres humains, j’ai envie de faire table rase du passé et de recommencer sur de nouvelles bases. Je n’oublierai pas ce qu’ils ont fait, mais j’accorderai préséance à leurs efforts de “réhabilitation”. Alors j’écouterai ce que M. Bugingo a à dire.

    • J’ai hâte de voir le lien qui unira les invités de cette soirée.

    • On a pas entendu dire que Mirador revenait ? Va-t-il avoir un rôle là-dedans ? Ou être un scénariste ?

    • Son retour ? Comme l’autre, peut-être plus par nécessité financière qu’autre chose……une opinion…….

    • Buguindo vient de déclarer qu’il ne viendras pas seul, il sera accompagné de Kunta Kinte (Racine) et Muhammed Ali.

    • Le lien qui unit ces invités: un événement qui a changé leur vie ou quelque chose du genre.

    • Je ferais jouer le thème du Capitaine Bonhomme avant que Bugingo commence à se poser en victime.

    • @pplab,

      avec Christian Bégin, il me semble que c’était couru d’avance que ce serait convenu. Même le titre de l’émission et l’endroit sent le boomer nostalgique de boomer comme dans l’temps.

    • Web Thérapie. Il pourrait avoir un rôle là-dedans !!
      Un gars qui écrit des livres de voyage mais il est agoraphobe. Donc il se sert de Google StreetView pour voir les endroits qu’il décrit.
      Il serait d’un naturel là-dedans !!

    • S’expliquer ?

      Cela me rappelle l’expression : ” il vaut mieux mourir incompris que passer sa vie à s’expliquer.”

      Pour le reste cela dépend comment vous lisez les journaux, écoutez les nouvelles et si vous vous êtes déjà intéressés aux journaux anciens et même pas si ancien sauf que cela dépend du domaine couvert. Les gens ne réalisent vraiment pas à quel point les sujets qu’ils croient sérieux le sont le moins et ceux qui leur semblent futiles ou légers sont plus souvent qu’on le pense les plus essentiels.

    • rogg

      17 mai 2017
      09h18

      +1

    • Monsieur Therrien, votre collègue Hugo Dumas nous apprend qu’il est barré par TVA. Est-ce votre cas ?

    • @atchoum

      Trop bonne votre blague! Je me bidonne encore…

      Voilà pour Bugingo… plus aucune crédibilité mais s’exprimait quand même bien et passait bien à la télé comme à la radio… plate pour lui et pour nous tous car il était quand même pas si pire que ça… et on ne commencera pas à jouer le jeu des comparaisons non plus là… hein?

      D’un autre côté, pour Curieux Bégin comme animateur?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2017
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives