Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 20 avril 2017 | Mise en ligne à 23h46 | Commenter Commentaires (25)

    Paul Hébert, monument de théâtre et de télé

    1389077-doyen-comediens-capitale-paul-hebert

    Un autre de nos grands comédiens vient de disparaître, Paul Hébert, à l’âge de 92 ans. Une voix reconnaissable entre toutes, un visage très présent à la télévision, à partir de 14, rue de Galais, au milieu des années 50 à Radio-Canada, jusqu’à Nos étés, dans les années 2000 à TVA.

    La contribution de cet homme au théâtre est colossale. Il a été un des fondateurs du Théâtre du Trident, en plus d’en être le directeur artistique de 1971 à 1978. Il a aussi fondé plusieurs théâtres, dont le Paul-Hébert à Saint-Jean-de-l’île-d’Orléans.

    À la télé, l’un de ses rôles les plus marquants reste celui de Siméon Desrosiers, l’ennemi juré de Joseph-Arthur Lavoie, dans Le temps d’une paix. Leur rivalité politique donnait lieu à des confrontations épiques et des scènes mémorables. En plus de tenir des rôles dans les téléromans Race de monde, Cormoran et dans la première version de Sous le signe du lion, il avait joué dans une dramatique d’Avec un grand A avec Johanne Fontaine, Marie-Claire et Michel, sur la différence d’âge en amour. Plus récemment, il avait participé à un épisode savoureux de Tout sur moi, dans son propre rôle.

    Paul Hébert a aussi beaucoup joué au grand écran, notamment dans La vie heureuse de Léopold Z de Gilles Carle.

    Un documentaire sur le personnage, intitulé Paul Hébert, le rêveur acharné, de la réalisatrice Geneviève Albert, avait été présenté en salles en 2007. Il est possible de le visionner ici.

    Geneviève Bouchard résume sa carrière ici.

    Suivez-moi sur Twitter.

    Consultez QuiJoueQui.com.


    • Encore un autre grand pionnier du milieu artistique québécois qui vient de nous quitter. De toute évidence, la Grande Faucheuse ne sera pas plus indulgente en 2017 qu’elle ne le fut en 2016. Perspective déprimante que je suggère de chasser de nos esprits en visionnant «La vie heureuse de Léopold Z», comédie de Gilles Carle où M. Hébert tenait le rôle de Théophile Lemay, patron et ami de Léopold Z. Tremblay interprété par l’excellent Guy L’Écuyer.

      https://www.onf.ca/film/vie_heureuse_de_leopold_z/

    • A.Talon, nous sommes encore en 2016 pour un bout. Ne vous faites pas un oiseau de malheur!!!

    • Roxanne, nous sommes en 2017! Utile de se relire parfois…
      Sympathies à la famille de M. Hébert. Une voix reconnaissable entre toutes qui s’est éteinte après une longue et fructueuse vie.

    • Un grand acteur a la fois humble et tellement crédible tant ses roles étaient joués de façon naturelle. Oui c’ est vrai que c’ est un gros morceau de la colonie artistique qui est décédé.

      @A.Talon

      Faut faire attention de ne pas penser que 2016 ou 2017 auront été plus mortelles que d’ autres. C’ est juste du au fait qu ‘ en 2017 nous connaissons plus et mieux les personnalités de tout acabit et que plus personne de cette tranche de la société ne meure dans l’ anonymat. Triste paradoxe quand on sait que la majorité de ceux ci vivent leurs dernières années souvent dans la solitude et l’ oubli après avoir connu et nourri les réflecteurs.

    • Je me souviens de 14 rue de Galais, mais surtout de Qui a peur de Virginia Woolf au théatre de lla Poudrière avec Monique Lepage. Du grand théatre. Je m’en souviens comme si c’était hier.

    • Excellent acteur……….et comme dans les autres cas dernièrement, longévité au-dessus de la moyenne quand même………

    • A la télé son rôle le plus marquant fût sans doute celui de Charles Beauchemin dans “Race de monde” un genre “d’Héritage” sur l’acide mais trop en avant de son temps, même l’auteur s’était perdu au début en enfilant des épisodes et des réplique trop dramatique sans doser avec des moment plus léger. Par contre même si il a eu une très grande carrière je ne croit pas que c’était la télévision qui l’à vraiment marqué mais surtout le théâtre.

    • J’ai eu le privilège de travailler avec M. Hébert lors d’un long tournage en Gaspésie et je dois dire qu’en plus d’être un très grand comédien… il était aussi un homme d’une parfaite gentillesse envers les gens avec qui il travaillait … Ce fut un honneur de le connaître!

      Respect et Condoléances

    • @gaetanjulien
      Je me souviens de la parodie de “Race de monde” qu’en avait fait le Bye Bye. On voyait deux français qui écoutaient la télé et ils s’ennuyaient ferme. On entendait “jériboire” par-dessus “jériboire” à la télé. Un se tanne et dit à l’autre “Jériboire ! Jériboire ! Hé bé ! Il n’a qu’à y aller boire !”

    • Voilà un de nos grands acteurs qui nous a émerveillés tout au long de sa carrière.

    • @ heinz1957 Peut-ètre que vous pouriez COMMENCER a aprendre a vivre ?…Votre post d’hiers !!

    • Dommage que le Québec n’a jamais su honorer ce grand homme de théâtre quand il en était encore temps! On hommage des humoristes à plein nez… mais des grands comédiens comme M. Hébert, ils disparaissent tout simplement. Heureusement que M. Hébert nous a laissé de bons souvenirs de son talent multidisciplinaire! Son ”Siméon Desrosiers” restera gravé dans notre mémoire. Sympathies à la famille. RIP M. Hébert, vous l’avez mérité!

    • J’ai eu la chance de rencontrer Paul Hébert à l’époque où il dirigeait le théâtre du Trident. Il rayonnait la bonté, l’intelligence et la distinction. C’était un grand homme, digne de tout notre respect.

    • “Dommage que le Québec n’a jamais su honorer ce grand homme
      de théâtre quand il en était encore temps!” (19h57)

      Ah bon… Si vous le dites!!

      Pourtant… Le Prix Paul-Hébert a été créé par le Théâtre du Trident
      à Québec pour reconnaître le meilleur interprète de l’année.

      Pourtant… Il a été nommé Officier de l’Ordre du Canada en 1987
      et Chevalier de l’Ordre national du Québec en 1994.

      Pourtant… Sa ville natale (Thetford Mines)
      a donné son nom à un petit théâtre en 2012

      Pourtant… il a reçu le prix Victor-Morin (arts de la scène) de la SSJB en 1973

    • @Yack… pour votre information… on est aussi au courant de tous ces prix – nous aussi on a accès à Wikipedia! Ce qu’on parle ici c’est de l’industrie… la ”colonie artistique”! Aucun gala télé pour M. Hébert n’a jamais été planifié et mis en ondes! Quelle plus grande marque de reconnaissance quand les collègues, les amis de travail se réunissent pour te rendre hommage! C’est ça la différence!

    • @Yac k… comme on l’a fait, par ex., pour Denise Filiatreault, Yvon Deschamps, Gilles Latulippe, Dominique Michel et combien d’autres… Ca c’est une marque à part… rien à voir avec les prix de l’Assemblée nationale et autres organismes!

    • “Dommage que le Québec n’a jamais su honorer
      ce grand homme de théâtre quand il en était encore temps!”

      Désolé de ne pas être capable de lire dans vos pensées!

      Si j’avais pu… j’aurais su qu’il fallait comprendre que vous parliez
      de l*Industrie* et de la *colonie artistique* quand vous avez écrit *le Québec*…

    • @raynault et Yack.
      Peut-être que monsieur Hébert n’avait tout simplement pas envie de participer à un gala télévisé lui rendant hommage. Et qu’il préférait profiter du calme de cette île d’Orléans qu’il aimait tant.

    • raynault malgré toute la…que je peu penser sur Gilbert Rozon, je doit admettre que c’est lui et son organisation du festival juste pour rire qui ont rendu hommage à tout ces artistes, par contre Paul Hébert était un acteur dramatique qui a peu joué dans les comédie où les émission jeunesse, il est issus du milieu théâtral et c’est une discipline qui n’honore pas souvent ces artisans sauf dans le défunt gala des masques qui récompensait justement des artistes qui n’étaient pas souvent récompensé ailleurs.

    • @Heinz1957… je connais très peu d’artistes, quel que soit leur âge, qui n’aiment pas recevoir des hommages…qu’ils soient du théâtre, du cinéma ou de la télé! J’ai peine à croire que M. Hébert aurait refusé de tels hommages de la part de ses congénères si l’occasion s’était présentée! Mais à ce qu’on dit ”il n’est jamais trop tard pour bien faire”…même à titre posthume!
      @Yack… les paroles ont devancé les pensées! Pas de problème!

    • @gaetanjulien… mais qui au juste au Québec est en position d’honorer, de rendre hommage à ces grands artistes comme M. Hébert, uniques en leur genre? Le Gala du Cinéma Québécois?

    • @raynault
      Je suis persuadé que le TNM organisera pour Paul Hébert un hommage posthume à la hauteur de son talent. Ils l’ont souvent fait dans le passé, autant pour Janine Sutto, Amulette Garneau ou Jean-Louis Millette que pour des artisans du théâtre moins connus du grand public. Ces célébrations ne font pas la une des journaux et ne sont pas télédiffusées mais permettent aux camarades de rendre des hommages dignes de ce nom aux grands disparus du milieu du théâtre.

    • Le Trident va lui faire un hommage probablement en mai, le jour où il aurait fêter son anniversaire!

    • Mon Dieu, que le temps passe! Mon souvenir le plus éloigné remonte à mon adolescence. Avec mon petit frère, je regardais une série jeunesse historique, TAILLEFER, qui se déroulait au Mexique au moment de la conquête espagnole! Paul Hébert personnifiait l’empereur aztèque Montezuma présenté de façon sympathique, dans un discours tout-à-fait anticolonialiste! Très avant-gardiste comme perspective (on était dans les années 50).

      Difficile de faire un choix dans cette longue et belle carrière. Mais je revois encore ce PYGMALION de George Bernard Shaw, monté par le TNM, avec une distribution éclatante : outre Hébert, il y avait Monique Miller, Jean-Louis Roux, Ovila Légaré et Marthe Thiéry. Éloi de Grandmont en avait fait une adaptation québécoise en remplacement du cockney britannique.

      C’est Paul Hébert et tous ses collègues qui ont contribué à faire progresser notre théâtre si foisonnant aujourd’hui.

      Bon voyage, baratte à beurre!

    • Toujours là, monsieur Therrien?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2017
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives