Richard Therrien

Archive, août 2015

Lundi 31 août 2015 | Mise en ligne à 21h24 | Commenter Commentaires (23)

La fin des Chefs!: dernière des dernières?

chefsbrigade

La victoire de la série Les chefs! – La brigade est allée lundi soir à Francis Pouliot. Le sous-chef au restaurant L’Initiale à Québec est parvenu à séduire les juges avec son porcelet rôti et son shortcake aux fraises, relié à un souvenir d’enfance.

Francis l’a emporté sur Antoine Corriveau, aussi de Québec, cuisinier au Panache. Chaque candidat devait diriger une équipe, composée des participants de la présente saison, de retour pour la finale.

Mince consolation: tout le monde est reparti avec un montant d’argent, y compris les membres de la brigade perdante.

Bien difficile de se passionner pour cette finale, sans candidat préféré auquel s’accrocher. Hélas, la formule n’a pas permis de bien les connaître et de s’y attacher.

À l’image du reste de la saison, cette finale m’a laissé sur ma faim. Aucun suspense, pas d’excitation. La juge Anne Desjardins a parlé de «feu roulant», mais ce ne sera pas la première fois que je ne partage pas son avis.

Agréable de revoir les gagnants des précédentes éditions, mais ceux-ci ne sont pas des juges nés. Leur demander de clore cette saison était une tâche bien ardue.

Était-ce la dernière des dernières des Chefs lundi soir? Il y a lieu de se poser la question. Disons que les chances de revoir l’émission dans cette formule l’an prochain sont à peu près nulles…

AJOUT: La finale a attiré 635 000 téléspectateurs. En comparaison, celle de 2014 en avait rallié 1 058 000.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (23)  |  Commenter cet article






Vendredi 28 août 2015 | Mise en ligne à 12h22 | Commenter Commentaires (10)

Souvenir Télé Presse: À première vue

tp-homier

Dans les années 80, le Festival des films du monde s’accompagne d’une édition quotidienne d’À première vue, le magazine de cinéma réunissant le duo de choc Chantal Jolis et René Homier-Roy à Radio-Canada, comme en fait foi cette page couverture de Télé Presse, semaine du 11 au 18 août 1984.

À cette époque, le festival de Serge Losique jouit encore d’une très bonne réputation. «Selon notre estimé, 175 000 personnes sont venues au festival l’an dernier», confie le fondateur de l’événement. Cette édition pré-saison d’À première vue culmine en direct, le soir du gala de clôture du festival.

Si Homier-Roy a déjà fait de la télé, notamment comme critique culturel et animateur, Chantal Jolis, d’origine française, est alors surtout connue pour son travail à la radio de Radio-Canada.

Les fans d’À première vue apprécient entre autres l’émission pour voir ses deux protagonistes se confronter au sujet des films qu’ils ont vus. Cela donne lieu à de mémorables prises de bec.

En 1986, quand la nouvelle station Télévision Quatre-Saisons confie le talk-show Jolis à croquer à Chantal Jolis, celle-ci est remplacée par Nathalie Petrowski aux côtés de René Homier-Roy. Ce duo, tout aussi efficace, sera parodié dans un sketch mémorable de Rock et Belles Oreilles.

Le public sera très ému d’apprendre que Chantal Jolis est atteinte de la maladie de Parkinson, dans les dernières années de sa vie. Elle nous quittera en 2012.

    Je publie chaque vendredi une première page du défunt guide horaire de La Presse. L’idée est de revenir sur des moments marquants de l’histoire de notre télévision, des succès et des flops, ou alors de ressortir des boules à mites un nom ou un titre qui avaient disparu de notre mémoire et de constater à quel point notre télé a changé. Ces couvertures souvenirs sont pigées dans les années 60, 70, 80 ou 90, à des époques où l’horaire des différentes chaînes n’apparaissait pas encore sur nos téléviseurs, et que le télé-horaire sur papier faisait figure de bible dans nos salons.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Jeudi 27 août 2015 | Mise en ligne à 15h16 | Commenter Commentaires (14)

C’est la fin pour Ça commence bien!

patricklanglois1

L’équipe de Ça commence bien! se réunira une toute dernière fois vendredi matin. En mettant fin à cette émission matinale, V abandonne définitivement la bataille durant le jour.

Ça commence bien! et son dérivé Ça commence bien plus occupaient l’antenne de 7h à 10h, avec Patrick Langlois (sur la photo) et Chéli Sauvé-Castonguay durant les derniers jours.

Outre l’émission, qui se voulait une alternative à l’imbattable Salut, bonjour! de TVA, V a aussi mis fin à Au-delà du clip, la quotidienne animée par Marie-Ève Janvier, et déménagé Ménage à trois en fin de soirée à partir de l’automne. Celle-ci sera tout de même rediffusée le lendemain matin. La direction choisit ainsi de réserver ses investissements aux heures de grande écoute.

V ayant toujours l’obligation de diffuser un bulletin de nouvelles, Lisa-Marie Blais et Andy Mailly-Pressoir restent en poste pour animer Les infos de 9h à 9h30, en semaine. Le CRTC a toutefois levé les quotas de contenu canadien imposés aux généralistes privées à partir de 2017, ce qui n’annonce rien de bon pour la télé de jour.

Depuis TQS, de nombreuses formules d’émissions matinales ont été tentées: Caféine, 2 laits, 1 sucre, Le show du matin et Ça commence bien!, née le 3 septembre 2012, avec Richard Turcotte, remplacé deux ans plus tard par Jean-François Baril. L’aventure n’aura duré que trois saisons.

Restent aux téléspectateurs deux alternatives à Salut, bonjour!: RDI matin sur ICI RDI, et Le Québec matin, animé par Julie Marcoux dès lundi de 7h à 10h à LCN.

Suivez-moi sur Twitter.

Consultez QuiJoueQui.com.

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2015
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives