Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 19 avril 2015 | Mise en ligne à 23h10 | Commenter Commentaires (64)

    L’étoile du match à Johanne Fontaine

    jfontaine

    Johanne Fontaine, qu’on verra dans un documentaire très touchant à Canal Vie, inspirait tout sauf la pitié dimanche soir à Tout le monde en parle. Une battante expressive, qui gesticule et parle fort, venue à bout de trois épisodes de cancer, et qui a illuminé le plateau. Je la soupçonne aussi de pouvoir déplacer des montagnes.

    «Je suis une folle, une émotive, j’ai un rythme que les autres ont pas», admet celle qui vit intensément chaque moment de l’existence. Trop? «Peut-être que c’est les autres qui sont pas assez!» Sur son caractère étourdissant, souvent colérique: «ça ne m’a peut-être pas toujours servie, mais c’est ça qui m’a sauvée de la mort».

    À travers l’épreuve, elle est restée lumineuse. Même quand elle devait porter un sac, qu’elle appelait Freddy – «il me faisait chier!» –, parfois même sur scène, avec la bonbonne de chimio. «J’ai l’impression que le tango avec le cancer est terminé», dit-elle aujourd’hui.

    Oubliez la femme encore sonnée de la défaite par knock-out, l’ex-politicienne amère qu’on a vu chez Josélito Michaud à Télé-Québec l’automne dernier. La Pauline Marois qui retournait hier soir à Tout le monde en parle pour la première fois depuis son départ du Parlement apparaissait alerte, vive, comme dans ses meilleures années. Un peu plus, et on se serait cru en campagne électorale.

    «Je crois que nous nous sommes fait battre par la peur qu’ont les Québécoises et les Québécois d’un référendum», dit-elle pour expliquer l’échec de son parti il y a un an. Elle croit toujours que Pierre Karl Péladeau représentait un atout précieux dans la campagne, pour donner une meilleure crédibilité économique au concept de souveraineté.

    Ne comptez cependant pas sur l’ancienne première ministre pour commenter la course à la direction du Parti québécois – le contraire aurait été surprenant. Mais elle est toujours membre du parti, elle va voter pour le nouveau chef et sera «à ses côtés pour faire avancer le Québec vers son indépendance». Parce qu’elle n’a pas l’intention de s’éclipser. Hier soir, elle a même encore défendu sa charte, et pas du bout des lèvres.

    S’ennuie-t-elle de Jean Charest? «Voulez-vous la vérité? Pas vraiment», a répondu Mme Marois. Celle-ci n’allait pas casser de sucre sur le dos de Sugar Sammy, assis à ses côtés, et qui a déjà dit faire plus confiance à Rob Ford qu’à elle. «Le droit d’expression doit exister même quand on dit des bêtises!» lui a-t-elle envoyé. La carte du fou du roi: «Trop jeune pour la retraite. Inspirez-vous d’Hillary Clinton, le Québec est trop petit pour vous, devenez première ministre du Canada!»

    Fidèle à lui-même, Sugar Sammy, qui se dit gentil dans la vie et méchant sur la scène, ne s’est pas fait d’amis dans les régions. S’il gagne l’Olivier de l’année pour la troisième année consécutive, il promet de donner un spectacle gratuit à Shawinigan, qu’il a écorchée plus d’une fois. Et il en rajoute: «Pour une fois, il y aura quelque chose à faire à Shawinigan.»

    L’humoriste s’est aussi moqué de la fierté des gens de Québec et de leur aéroport. «Ils l’appellent aéroport international Jean-Lesage, avec leur vol quotidien à Sept-îles. Ils ont deux gates à l’aéroport. C’est le plus petit avion que j’ai pris dans ma vie. Le pilote y’a même pas mis ça sur le tarmac, y’a juste parké ça entre deux chars!»

    Karine Vanasse ignore si la série Revenge, Vengeance en français, sera de retour cet automne pour une cinquième saison sur ABC. La rumeur veut que les quatre épisodes restants soient les derniers.

    L’interprète de Margaux admet que sa première coupe de cheveux de la saison, blonde coupée au carré, n’a pas fait l’unanimité. Elle savoure son personnage de méchante, même si celui-ci lui a valu des menaces de mort sur les réseaux sociaux, une réaction «normale» des fans pour les personnages de vilains, dit-elle.

    À propos des secrets de tournage, elle admet que les tournages hollywoodiens sont plus luxueux. Elle dispose de sa propre roulotte, qui sert davantage à son chien! Si un épisode de 30 vies coûte environ 100 000$, ça peut grimper jusqu’à 5 millions pour Vengeance!

    «Vous avez pas le droit de faire ça!» s’est exclamé Denis Villeneuve quand on lui a annoncé qu’on préparait une suite à Blade Runner, un de ses films préférés à vie. Convaincu par le scénario, il réalisera pourtant cette suite, et a même eu la bénédiction de Harrison Ford, qui reprendra son rôle.

    Le cinéaste n’est pas peu fier de tourner son prochain film, The Story of Your Life, une histoire d’extraterrestres, à Montréal. Pour voir sa famille, mais aussi pour les retombées économiques sur la métropole – le film dispose d’un budget de 50 millions $. Une façon de répondre à ceux qui accusent les artistes d’être des «téteux de fonds publics», une absurdité à son avis.

    Denis Villeneuve a su exercer son métier aux États-Unis tout en ne reniant jamais son identité. Il dit avoir réalisé Sicario, sélectionné au Festival de Cannes, en totale liberté, sans faire de compromis. Un luxe que lui a fourni le succès de Prisoners, créé dans les mêmes conditions.

    Patrick Masbourian, qui mérite certainement une mention spéciale pour son éloquence, est devenu très émotif en expliquant pourquoi il n’avait jamais réalisé de long métrage après avoir participé à La course, la même année que Denis Villeneuve. «Je manque de confiance en moi», a-t-il répondu à Guy A. sur cette question qui semble encore très sensible, ajoutant avoir bousillé plusieurs opportunités.

    L’animateur de PM sur ICI Radio-Canada Première a été d’une grande pertinence au sujet du génocide arménien, toujours nié par les Turcs, 100 ans plus tard, et qu’il raconte dans le documentaire Le génocide arménien… 100 ans de solitude. Il a commencé à relater cette tragédie à son fils de huit ans, notamment en lui expliquant qu’il accepterait bien des choses de sa part, «mais jamais le non-respect des différences».

    Suivez-moi sur Twitter.

    Consultez QuiJoueQui.com.


    • J’aime bien Patrick Masbourian mais son analyse concernant le génocide arménien est d’une grande simplicité .

    • L’étoile du match. Son nom est Weise. Dale Weise !

    • montrealaise,

      peux-tu mettre le hockey de côté?

      Il y a d’autres blogues pour cela n’est-ce pas?

    • Je seconde Montréalaise. J’ai hâte de voir les cotes d’écoute !!

      Tarmac avec un “c” dans la phrase de Sammy Sucré. Ca vient de tarmacadam. Qui est composé de tar (goudron) et de macadam. Macadam étant de la pierre concassée mélangée sous pression avec du goudron. Du nom de l’ingénieur anglais qui a popularisé le procédé Mc Adam. Qui avait lui-même découvert la chose en France !!!! Tout un détour pour en arriver au nom d’une émission pour enfant “Bidule de Tarmacadam” pour rester dans le sujet télévisuel !!!

    • @Boston
      Montréalaise parlait de télé. Elle était dans le sujet.
      J’ai cherché sur tous les postes et j’ai pas vu Boston. Contre qui, ils jouent cette année ? ;-)

    • @ armani ~

      Vous avez une autre explication à nous proposer?

      Un lien vers une source crédible serait apprécier.

    • Excellente émission de Tout le monde en parle; tous les invités étaient éloquents, brillants, sans exception.

    • Je lis dans le résumé de l’émission que:

      …….Patrick Masbourian…. a parlé de respect…..!!!!!

      Pour moi, le respect et Masbourian…incompatible….

      Baveux pour deux.
      Souffre de nombrilisme aigu.

      Trop facile de demander le respect, quand on ne l’offre pas aux autres.

      Et ne me sortez pas que, c’était parce qu’il était jeune….non.

      Masbourian, c’est toujours cru supérieur à ce qu’il pouvait offrir.

      Pas surprise du tout qu’il ait bousillé plusieurs opportunités, sa personnalité
      dégageait beaucoup de mépris pour quiconque ne pensait pas comme lui….

      Vive Denis Villeneuve, lui…. mérite tout ce qu’il lui arrive.
      Un travailleur de tous les instants, rassembleur et surtout toujours respectueux
      des autres…….BRAVO M.Villeneuve.

    • Quel plaisir de voir et réentendre Madame Marois !

      Toujours aussi intéressante, intéressée et quelle intelligence, on a pas beaucoup de femmes au Québec de qui on peut en dire autant ! Et encore une fois elle a su mettre le doigt sur le grand bobo des Québécois : la peur. Les québécois sont les gens les plus peureux de toute l’Amérique, ils ne l’ont pas toujours été, en particulier quand on pense aux patriotes, mais ces derniers n’ont pas transmis les gènes de la décision et de la bravoure à leurs descendants, ouf, loin de là !

      Enfin le côté positif de cela est que les québécois ne sont pas des gens qui cherchent la bataille (en général, naturellement).

      Elle a défendu sa charte des valeurs et combien cette charte aurait été profitable à l’identité québécoise. Encore aurait-il fallu que le Québec ne soit pas englué dans la – pollitically correctness des biens-pensants bien ouverts – qui crient plus haut et plus forts que quiconque en Amérique du Nord, aveugles et sourds à toute autre logique que la leur – incapable qu’ils sont d’appréhender les conséquences désastreuses et dangereuses de leurs prises de position à moyen et à long terme… À long terme il ne restera plus aux Québécois que leurs yeux pour pleurer comme nos autochtones d’aujourd’hui.

      Et, changement de sujet, pour information l’aéroport de Québec a remporté le prix de L’AÉROPORT LE PLUS APPRÉCIÉ EN AMÉRIQUE DU NORD EN 2013 c’est dire combien cet aéroport est fréquenté par des gens de goût – alors si Sugar Sammy, ne l’apprécie pas c’est bon signe pour nous, gens de Québec. S’il-vous-plaît gardez-le (Sammy) chez-vous à Montréal.

    • Sugar Sammy est resté low profile devant les autres invités (Denis Villeneuve et Karine Vanasse), qui eux, ont une réelle carrière à l’international.

    • Je ne nie pas l’exploit de Joanne Fontaine mais comme étoile du match, j’irais pour Pauline Marois qui a travaillé 35 ans pour le Québec. Chapeau a cette femme formidabl!

    • JE peux pas croire qu’un an plus tard, Pauline analyse encore sa défaite. Elle n’a vraiment rien compris.

      Comprends pas pourquoi Masbourian annonce qu’il est né à Fort Lauderdale en Floride d’un petit air contrit. Comme si c’était un crime. Franchement, il m’a beaucoup décu. Lui qui dit apprendre à son fils le respect, on repassera. C’est tellement plus Plateau d’être né en France.

      Chapeau à Joanne fontaine. Mais elle est beaucoup trop intense, je suis retourné au hockey.
      J’étais pu capable de la voir et de l’entendre.

      Bravo à Denis Villeneuve, il est mon étoile du match.

      J’ai cru comprendre que tout était fini entre Karine Vanasse et Maxime Rolbillard quand elle a dit qu’elle habitait un peu partout chez des amis quand elle était à Montréal. Je veux pas faire du potinage, mais normalement, elle dit toujours qu’elle aime revenir à la maison et vivre un peu avec son chum.

    • Pauline Marois: plus calme, plus sereine…toujours aussi déconnectée!

    • @ gl000001 (commentaire « 20 avril 2015 07h30 ») :

      L’inventeur de la macadamisation et du macadam, John Loudon McAdam (1756-1836), était un ingénieur écossais et non pas anglais.

      McAdam n’a pas inventé son procédé de macadamisation en France, mais il a perfectionné vers les années 1820 des techniques de constructions de chaussées qui avaient été développées en France par Jean-Rodolphe Perronet et Pierre Marie Jérôme Trésaguet, et qui avaient été appliquées en Grande-Bretagne par Thomas Telford (lui aussi un ingénieur écossais).

      Quant à l’émission d’hier soir de TLMEP (alias « Tout le monde est péquiste »…), je ne l’ai pas écoutée.

      Mais si on se fie aux commentaires d’internautes qui font suite à l’article de Radio-Canada à ce sujet, peu de citoyens semblent avoir apprécié la prestation de Madame Pauline Marois lors de cette émission :

      La peur d’un référendum a causé la défaite du PQ, selon Marois, article de Radio-Canada, le dimanche 19 avril 2015.

    • @gofrankiego, vous nous demandez:
      …..S’il-vous-plaît gardez-le (Sammy) chez-vous à Montréal…….

      On a pas le choix, selon le clip à la télé….il n’a pas de passeport:-)

      Je soutiens votre commentaire sur la Charte…..plus que jamais nécessaire.

    • «Je suis une folle, une émotive, j’ai un rythme que les autres ont pas»

      J’avais dit qu’elle était intense. J’étais bien en-deça de la vérité.

      Pauline se demande ce qui ne passait pas? On te voyait comme la Castafiore, Pauline. As-tu déjà écouté ton rire?

      Elle a refusé de dépenser de l’argent pour faire avancer la souveraineté alors qu’Ottawa flambait 70 millions pour nous rappeler une guerre qu’on avait tous oubliée. Lorsqu’elle s’est mise à parler de frontière et de monnaie, en anglais en plus, la bateau a dérivé. Politique 101
      On a oublié de lui demander si elle pensait vraiment gagner l’élection le matin du vote (si c’est le cas, c’est qu”elle vivait vraiment dans une bulle)

      La semaine passée, Poirier révèle, sur le plateau de l’émission, que Gamil Gharbi alias Marc Lépine avait poignardé l’une des victimes et qu’il la connaissait. Pas la moindre question à Villeneuve et Varnasse

      Mon coup de cœur : Masbourian qui m’a appris qu’Israel ne reconnaissait pas le génocide arménien.
      Voici un peuple qui a fait de l’holocauste le crime des crimes, le crime incontestable au point où des historiens se sont retrouvés en prison pour simple contestation, mais qui ne reconnaît pas le premier génocide du 20e siècle! J’en n’ai pas dormi de la nuit. Merci Masbou. Merci beaucoup.

    • @guardian
      Sugar Sammy Il a donné plus de 1000 représentations dans 30 pays, dont l’Angleterre, l’Australie, l’Allemagne, l’Irlande, la Hollande, Hong Kong, la Thaïlande, les Philippines, la Chine, l’Inde, Bahreïn, la Jordanie, Qatar, l’Égypte, le Koweït, Abu Dhabi, le Liban, Singapour, la Malaisie, l’Arabie Saoudite, Dubaï5, la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud, en plus du Canada et des États-Unis.

    • Ma première étoile du Match, c’est…..Dale Weise!

      Mmme Marois était égale à elle-même…Je vous dit qu’elle va revenir!

      Comme d’habitude, Monsieur Therrien a choisi la pitié…

    • Si c est pas internationale je ne sais pas c’est quoi !

    • @ boston

      Pour comprendre le sens de mon commentaire (00h42) il ne suffit pas de lire une suite de 10 mots*. Ces 10 mots réunis ont un sens explicite et implicite. L’inférence en lecture fait de nous un meilleur lecteur.

      Inférer c’est :

      - accepter de dépasser la compréhension littérale
      - décider de chercher ce que le texte ne dit pas
      - faire appel à son vécu culturel
      - produire une information nouvelle à partir des informations disponibles

      *L’étoile du match. Son nom est Weise. Dale Weise !

    • Un peu simpliste pour Mme Marois de conclure que les gens n’ont pas voté pour elle par peur. En fait les gens ne l’ont pas réélue simpement parce qu’ils n’en veulent pas de référendum et d’indépendance.
      L’article 1 du PQ est de faire l’indépendance après avoir tenu un référendum gagnant. Pourquoi les 65% d’électeurs qui ne veulent pas d’indépendance voteraient pour ça? Parmi les 35% qui veulent l’indépendance, près de 10% votent QS ou Option nationale, ce qui reste un peu plus de 25% pour le PQ, soit le résultat de l’élection.
      Rejet du PQ = rejet de l’indépendance. CQFD

    • @patrick.victor.125

      Dans des salles de 25 personnes… Ça, sa bio sur son site internet ne le dit pas.

      Crois-tu vraiment que si sa carrière levait tant que ça à l’intenational, il ferait des shows à Mont-Laurier et Sainte-Marie-de-Beauce?

      Poser la question c’est y répondre.

    • Danny Vervaine Turcotte n’aime vraiment les humoristes qui font meilleure carrière que lui.Il a passé son temps a donner des jambettes a Sammy qui est booké pour un an.

      Mme Marois en est encore a croire que les québécoises et les québécois sont des peureux qui au mieux ne comprennent pas l’utilité des référendums sur l”indépendance.Je pense qu’on a compris:on n’en veut plus !!

    • Mme Marois cherche encore pourquoi elle donnait l’impression d’être quelque peu hautaine, même en enlevant bijoux et foulards.

      Selon moi, elle manque de charisme d’abord, qui est un don du ciel donné à très peu de gens.
      Cependant, elle pourrait modifier son rire saccadé artificiel et sa démarche avec les mains près des épaules en pointant son “petit doigt” au plafond.

      L.Boivin

    • ­­­<>

      Et soudainement, les candidats à la chefferie du PQ ne sont plus tout à fait certain de vouloir gagner la course…

    • J’avais copier-coller une citation de Mme Marois, du texte de M. Therrien, je ne sais pas pourquoi elle est disparue ?!?!?

    • À montréalaise est qui Dale Weise, dites moi pas que c’est un autre pousseux de puck

    • @Cote-Nord
      “McAdam n’a pas inventé son procédé de macadamisation en France”
      Je n’ai pas dit qu’il l’avait inventé en France mais découvert. Mon dictionnaire dit la même chose que vous.
      Et un écossais est un anglais comme un québécois est aussi un canadien. Pas besoin de s’enfarger dans les définitions de “nations constitutives”.

    • Même pour Pauline on n’a pas servi de vin québécois.

      @sucre

      De Québec, on peut aller directement à Fort Lauderdale, Chicago, New York, Philadelphie, Paris, Cancun, Caya coco, Holguin, Panama, Varadeiro, Puerto Vallarta.
      On est loin de Sept-Iles, mon Sucré.

      http://www.aeroportdequebec.com/vols/destinations-desservies/etats-unis/

    • Je ne comprends pas la hargne qui habite nousnoune et montrealaise envers Madame Marois.
      Elles semblent être des femmes pourtant. Comment faire fis de tout ce que Mme Marois a accompli pour elles pendant ses nombreuses années à lAssemblée Nationale. De la jalousie ou une teinture Libérale aveuglante

    • Dany Turcotte est-il jaloux de Sugar Sammy ? Il l’aimait clairement pas.

      Il faudrait dire à Mme Marois que les québécois n’ont pas peur du référendum et ce n’est pas parce qu’elle est une femme qu’elle n’a pas été élue l’an dernier. Les gens ne veulent pas de référendum point et elle a été élue l’année d’avant. Elle a le même défaut que Legault, aucun charisme.

    • @guardian

      Ca change quoi meme devant 1 personne il est quand meme allé faire son show la-bas. Si ca se trouve il a jouer devant 25 personnes et il a fait plus de cash que s’il jouait de 1000 personnes ici…

    • @petitvieux2009

      Google it !

    • “Même pour Pauline on n’a pas servi de vin québécois. ”

      Pas grave! Elle se reprend le reste de l’année!!

    • @ taokhi

      J’ai parlé de Madame Marois moi ??? Non.

      Alors pourquoi écrire “Je ne comprends pas la hargne qui habite nousnoune et montrealaise envers Madame Marois.”

    • @petitvieux2009
      Google est votre ami. Dale Weise aussi. ;-)

    • La colère de Masbou

      Masbourian avait peine à contenir sa colère et je le comprends bien. Être descendant de grand-parents ayant vécu le génocide arménien doit imprimer dans le coeur d’un enfant, devenu homme, une multitude de sentiments contradictoires dont la colère. Cette blessure le suivra toute sa vie, comme les vagues incessantes s’écrasent sur la plage.

      Masbourian a donné son interprétation des faits qui ont mené au génocide. Il a semblé sincère et documenté bien que tout ce qui a précédé (préparé?) durant des siècles ce triste pan de l’histoire de l’humanité est très complexe et les forces en présence pouvaient se comparer à un nid de vipères.

      Masbou, vos ancêtres seraient fiers de leur fils, même né à Fort Lauderdale. Cela ne fait aucun doute. Vous êtes leur digne défenseur et vous vous acquittez bien de votre devoir de mémoire. Paix à vos anciens.

      Dans Mémoires d’une jeune fille rangée, Simone de Beauvoir écrivait “Quelque soit les larmes que l’on pleure , on finit toujours par se moucher.” Elle n’avait pas pensé aux rescapés des génocides.

    • M.Turcotte n’aime pas les humoristes qui ont du succès,lui qui a déja eu son heure de gloire jadis.Sugar Sammy est strident envers tout le monde.C’est sa marque de marché,mais sans vulgarité,ni propos scatologique indispensable pour ceux et celles qui manquent d’esprit.Il y a des resemblances avec Martin Matte. Pire encore pour Danny,Sugar n’est pas un pur laine péquiste comme 25% des Québécois.

    • Je n’ai pas vû l’émission, il y avait le CH, mais j’adore comment Sugar Sammy réussit à faire sortir les ceintures fléchées de leurs gonds!

    • @ taokhi

      J’ai parlé de Madame Marois moi ??? Non.

      Alors pourquoi écrire “Je ne comprends pas la hargne qui habite nousnoune et montrealaise envers Madame Marois.”

    • La colère de Masbou

      Masbourian avait peine à contenir sa colère et je le comprends bien. Être descendant de grand-parents ayant vécu le génocide arménien doit imprimer dans le coeur d’un enfant, devenu homme, une multitude de sentiments contradictoires dont la colère. Cette blessure le suivra toute sa vie, comme les vagues incessantes s’écrasent sur la plage.

      Masbourian a donné son interprétation des faits qui ont mené au génocide. Il a semblé sincère et documenté bien que tout ce qui a précédé (préparé?) durant des siècles ce triste pan de l’histoire de l’humanité est très complexe et les forces en présence pouvaient se comparer à un nid de vipères.

      Masbou, vos ancêtres seraient fiers de leur fils, même né à Fort Lauderdale. Cela ne fait aucun doute. Vous êtes leur digne défenseur et vous vous acquittez bien de votre devoir de mémoire. Paix à vos anciens.

      Dans Mémoires d’une jeune fille rangée, Simone de Beauvoir écrivait “Quelque soit les larmes que l’on pleure , on finit toujours par se moucher.” Elle n’avait pas pensé aux rescapés des génocides.

    • Vraiment cheap la réponse de Marois lorsque demandé si elle s’ennuyait de Charest.
      Démontre vraiment une attitude revancharde et mesquine. N’est pas digne d’un ex-chef de parti et ex-première ministre. Mais c’est dans sa nature, alors….

    • Pour mapart je fais un peu l’inverse de votre classement: première étoile Patrick Masbourian ET mention (très!) honorable pour Johanne Fontaine. Tout de même, quel courage et détermination de Mme Fontaine.
      Quant à PM, son ardeur pour la cause armenienne est tout simplement émouvant.

    • Dale Weise, grande vedette du rock

      http://ici.radio-canada.ca/sports/series2015/2015/04/20/002-dale-weise-canadien-montreal-senateurs-ottawa-vedette-rock.shtml

      @ petitvieux2009 en réponse à votre question.

    • @gl000001, 11h45

      Un Écossais est autant Anglais qu’un Québécois est Ontarien. L’Écosse et l’Angleterre sont deux entités distinctes. Par contre, les Écossais et les Anglais sont tous deux Britanniques. Et, s.v.p., quand vous faites référence aux habitants d’une nation, n’oubliez pas d’utiliser la majuscule…

    • @patrick.victor.125
      J’ai un job qui m’a amené en Australie, au Japon, en Allemagne, en Arabie Saoudite, Espagne, Angleterre, France, Inde…et je passe 50% de mon temps aux USA et j’habite l’Alberta. Quand je rencontre des collègues et amis, invariablement, la question se pose. Connaissez-vous Celine Dion, Jacques Villeneuve, le Cirque du Soleil, Bombardier? Et maintenant, Sugar Sammy? bruits de crickets!

      Don’t get me wrong, je le trouve très drôle. Cependant, il en beurre épais quand il dit avoir une “carrière internationale”. Disons que sa carrière est aussi internationale que l’aéroport de Québec! :)

    • Le pq a perdu parce que les Québécois ne sont pas séparatistes. Les Québécois n’onty pas peur d’un rééférendum, ls savent qu’ils voteront non. Alors pourquoi voter pour un parti qui va utiliser de l’argent public pour faire la promotion d’un prtojet rejeté par la population?

      Le pq n’a toujours pas compris ça. La cause est morte. Comme printemps2015, les militants ont échoué.

      Ce n’est pas que les Québécois n’ont pas compris, ce n’est pas que les Québécois ont peur, c’est qu’on ne veut pas de ce projet des années 60.

      Pourquoi est-ce si dur à accepter pour le pq?

    • Intense, Johanne Fontaine ? Totalement d’accord. Heureuse que ça lui ait permis de vaincre ses cancers. N’empêche qu’elle doit être envahissante, fatigante même au possible. Mon coup de coeur va plutôt à Denis Villeneuve. Au sommet de sa carrière et pas prétentieux pour 10 sous. Karine Vanasse est charmante elle aussi. Et madame Marois ne mérite pas le mépris qu’on sent derrière les propos qui accusent Guy A. Lepage et son équipe d’être péquistes. Je pense qu’elle va revenir en politique, et on finira par lui accorder tout le mérite qui lui est dû.

    • Oh, et Patrick Masbourian est un communicaire hors pair. Expliquer aussi clairement les tenants et les aboutissants du génocide des Arméniens, fallait l’faire, comme dit l’autre.

    • M. Masbourian est un communicateur, évidemment. Désolée pour l’erreur.

    • @ gl000001 (commentaire « 20 avril 2015 11h45 ») :

      Désolé d’insister, mais votre analogie entre la citoyenneté québécoise et la citoyenneté canadienne ne tient pas la route.

      Un Écossais n’est pas un Anglais et un Anglais n’est pas un Écossais.

      Un Anglais est un habitant ou citoyen de l’Angleterre, et un Écossais est un habitant ou citoyen de l’Écosse. L’Angleterre et l’Écosse sont deux entités politiques et territoriales distinctes, bien que contiguës.

      Les Anglais et les Écossais sont toutefois des Britanniques, c’est-à-dire des citoyens du Royaume-Uni, qui regroupe l’Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord.

      De façon générale, les Écossais n’aiment pas qu’on dise d’eux qu’ils sont des Anglais. Des Britanniques, ça va. Mais des Anglais, non.

    • J’avoue que moi aussi j’ai Googlé Dale Weise. On a chacun ses priorités dans la vie.

      Mon étoile va à Denis Villeneuve. Je serais bien heureux que mes enfants le prennent comme modèle, il est au sommet de son art mais reste très humain.

    • @mrr: Vous n’allez quand même pas me faire croire que vos interlocuteurs connaissent Karine Vanasse?

    • Denis Villeneuve, mon étoile du match

      Pour l’ensemble de sa carrière, pour l’homme talentueux qu’il est et a toujours été, pour sa simplicité et son authenticité.

      C’est la Course Europe-Asie dont il sort vainqueur en 90-91 qui me l’a fait connaître. Déjà on voit sa sensibilité et son regard dénué de préjugés lors de ses rencontres avec l’Autre. Il veut connaître. On veut le connaître. Le contact s’établit sans effort apparent. Le courant passe.

      Polytechnique. Je ne voulais surtout pas aller voir ce film. Tout avait été dit. Tout avait été trop dit et mal dit. À reculons, je finis par y traîner mes savates. Par curiosité. Une révélation: Denis Villeneuve, celui qui montre les choses simplement, avec une certaine retenue, nous laissant avec notre libre-arbitre. Un cinéaste qui ne prend pas les spectateurs pour des attardés. Il montre, nous posons notre propre jugement.

      Incendies. Pour moi c’est un pur chef d’oeuvre. Les revirements de situation qui nous attendent dans le détour; être déstabilisés par des environnements physiques et humains inconnus; Villeneuve nous tend subtilement quelques pièges et… on finit par comprendre l’incompréhensible.

      Villeneuve c’est un très grand. Il s’adresse à nous sans fausse humilité mais un peu comme s’il était le boy next door. Il a été bien éduqué ce bel homme. Merci à ses parents :-)

    • Connu que Céline !!!! lapsus. Désolé !!!

    • @mr.t

      mr.t mr.t mr.t

      Si vous saviez le nombre de gens qui ne connaissent pas Russell Peters et pourtant… C est la meme que Sugar Sammy. Mais bon tous ne sont pas obliger de le connaitre aussi. Ca ne veut pas dire que sa carriere n est pas international. Combien parmis les gens que vous interrogez connaissent Denis Villeneuve ? Vous Auriez parler de Mitch Garber y a 6 mois je ne le connaissais meme pas et pourtant il semble etre pas mal connu…

    • @patrick.victor.125

      D’où la différence entre faire des shows à l’étranger et connaître du succès à l’étranger. N’importe qui peut faire des shows devant des salles vides, c’est pas la définition d’une carrière international à mon avis.

    • @ guardian

      Et comment se mesure le succes ?

    • @patrick.victor.125
      Comme je dis, j’aime beaucoup l’humour de Sugar Sammy. Mais je n’achète simplement pas sa carrière “internationale”. Je comprend tout à fait pourquoi son équipe de promotion fait cela. C’est simplement facile de dire que tu as une carrière internationale aux Québécois car la majorité n’iront pas vérifier les faits. Il a essayé de percé à l’étrangé, ça n’a pas fonctionné, il est revenu au Québec et ça marche. Tant mieux pour lui, il a du talent.

      Russel Peters a son propre spectacle, 2-3 shows sur Netflix, des tournées qui remplissent des auditoriums partout dans le monde (juste pour son show…pas lui parmis un comedu festival), 3e dans la liste de Forbes en 2013…devant Louis C.K. et Kevin Hart pour les revenus.

      Oui, c’est un humour semblable, mais les deux n’ont pas la même carrière du tout. Je le répète, Sammy est un de mes humoristes préférés. Mais la blague qu’il a fait au sujet de l’aéroport de Québec s’applique aussi à sa carrière. L’aéroport de Québec est autant international que sa carrière.

    • belle entrevue complaisante avec pauline. Il manquait juste un massage de pieds

      j imaginais sugar sammy dire ceci à pauline;

      ”hey pauline, c’était quoi le deal avec les syndicats”

      Une chose est sûre, ce n’est pas Guy A qui allait poser cette question..Ce traitement est réservé seulement pour les Libéraux.

    • @ Mr.T s’il a joué dans ces pays et qu’il y retourne alors il a une carriere international. Ou il a deja eu une carriere internationale.

    • Gofrankiego : t’as raison à propos du prix que l’Aéroport de Québec a remporté en 2013, mais tu oublies de dire (ou ignores?) que c’est parmi les petits aéroports régionaux (moins de 2 millions de passagers par année). Tu peux vérifier ici http://www.aci.aero/Airport-Service-Quality/ASQ-Awards/Past-Winners/2013 Ottawa et Halifx sont par contre dans la catégorie des 2 à 5 millions, et pas si pire au classement (2 et 3 en Amérique du Nord). Ottawa se classe toujours bien pour l’Amérique du Nord, toutes classes confondues.

      Je viens de Québec, et j’ai apprécié les “cracks” de Sugar Sammy sur l’aéroport, qui est devenu “international” y’a longtemps, lorsqu’on y a inauguré des vols Québec-Bangor (Maine)… Les vols à destination du Sud? Y’a aussi de tels vols qui partent de Sept-Îles, Val-d’Or, etc.

    • @patick.victor.15

      C’est assez simple en 2015 de vérifier si un artiste a du succès ou non à l’international. Tu n’as qu’à googler son nom et chercher des articles de journaux sur lui dans d’autres pays ou encore d’aller voir son supposé succès sur youtube.

    • @patrick.victor.125
      OK, je ne sais plus quoi répondre. Je vais cependant aller modifier mon CV et y inscrire que j’ai une carrière en Colombie-Britannique car j’ai participé à une réunion de 3heures en 2010. Le client potentiel n’a pas acheté mais hey! I was there!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2015
    L Ma Me J V S D
    « mar   juin »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives