Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 2 août 2014 | Mise en ligne à 9h00 | Commenter Commentaires (6)

    Souvenir Télé Presse: Passe-Partout

    passepartout

    NOTE: Durant mes vacances, je vous laisse avec les meilleurs souvenirs Télé Presse de la dernière saison. Bon été!

    Le compositeur des chansons de Passe-Partout, Pierre F. Brault, est décédé le 14 janvier dernier à l’âge de 74 ans. Si on connaît maintenant l’impact de l’émission sur plusieurs générations, qu’en était-il en 1978 quand Télé Presse accordait sa page couverture à Cannelle et Pruneau, dans la semaine du 26 août au 2 septembre?

    Le journaliste Jean Forest parle alors d’«un projet québécois d’envergure», «d’avant-garde et capable de transformer la ou les prochaines générations d’enfants et d’éducateurs de chez nous». Il avait vu juste.

    Supervisée par un escadron de pédagogues, l’émission se donne pour mission d’accompagner l’enfant dans son développement affectif. «Passe-Partout est une opération multi média du ministère de l’Éducation du Québec faite en faveur des enfants de 4 ans, plus spécifiquement à l’intention de ceux qui vivent dans des milieux socio-économiquement faibles, parfois appelés aussi milieux défavorisés», explique Jean Forest, citant ensuite le responsable de la production, Laurent Lachance: «Nous sommes convaincus que tant et aussi longtemps qu’un enfant ne se sent pas aimé, il ne peut apprendre.»

    Un conflit de travail perdurant alors à Radio-Québec, on recommande aux lecteurs de miser surtout sur les diffusions à Radio-Canada, du lundi au vendredi à 9h30 et la fin de semaine à 8h30.

    L’article conclut ainsi: «Si attirant et si chaleureux que cela soit, il ne faut y voir que des outils (…) que les jeunes et leurs parents auront certes beaucoup de plaisir à utiliser. Encore faut-il le faire pour que (…) demain soit différent et meilleur, car un jour, Cannelle et Pruneau auront eux aussi des enfants…»

      Je publie chaque vendredi une première page du défunt guide horaire de La Presse. L’idée est de revenir sur des moments marquants de l’histoire de notre télévision, des succès et des flops, ou alors de ressortir des boules à mites un nom ou un titre qui avaient disparu de notre mémoire et de constater à quel point notre télé a changé. Ces couvertures souvenirs sont pigées dans les années 60, 70, 80 ou 90, à des époques où l’horaire des différentes chaînes n’apparaissait pas encore sur nos téléviseurs, et que le télé-horaire sur papier faisait figure de bible dans nos salons.

    Suivez-moi sur Twitter.

    Consultez QuiJoueQui.com.


    • J’ai justement écouter cet épisode avec ma fille en fin de semaine dernière. Elle adore Passe-Carreau et Passe-Montagne… Ils ont quelques bonnes berceuse que je lui chante le soir :) Mais c’est comme n’importe quoi, faut pas abuser. Comme je disais dernièrement sur facebook : C’est bien pour les enfants, mais à 34 ans ce l’ai un peu moins ! mdr

    • C’est l’ancêtre du Twitt et avec un enchainement de scènes étudié par des pepsicoloye, de quelques minutes seulement pour ne pas dépasser la capacité d’attention d’un très , très jeune enfant on a produit toute une génération d’adultes incapable de porter attention a un sujet plus de quelques minutes sans décrocher ou sans consulter son I phone !

      Et ça les gène même pas de se vanter que ça s’adressait surtout : «à l’intention de ceux qui vivent dans des milieux socio-économiquement faibles, parfois appelés aussi milieux défavorisés»

      traduction: c’était pas pour les «ceusse» qui allaient à l’école privée mais pour: « les ti pauvre pas trop fin fin» …. Comme dirait Arriane Moffat : l’ouverture d’esprit c’est pas la même chose qu’une fracture du crâne….

    • Dois-je comprendre que si Canelle et Pruneau vieillissaient comme vous et moi, ils auraient 40 ans ?

      Ouch.

    • Ma fille, alors agee de 4 ans, et moi vivions dans un milieu anglophone lorsque Passe-Partout est paru en DVD. Je les ai tous achete et je lui etirais son heure de dodo si elle en ecoutait un peu a tous les soirs avant d’aller dormir. Elle a maintenant 10 ans, est tout a fait bilingue et frequente meme un ecole 100% francophone….. Et c’est en parti grace a Passe-Partout.

    • @mononke

      Je pense que vous n’avez pas saisi le pourquoi on visait les enfants de 4 ans en milieux défavorisés. C’est pas compliqué en fait, c’est pour les mêmes raisons qu’on a aujourd’hui des maternelles 4 ans dans ces mêmes milieux, à savoir que c’est prouvé que la réussite scolaire (plus tard, au primaire et au secondaire) commence à se jouer dès cet âge, par la stimulation, la curiosité, certains apprentissages de base, etc.

      Alors quand vous parlez des « ti pauvre pas trop fin fin» et d’une « génération d’adultes incapable [aujourd'hui] de porter attention a un sujet plus de quelques minutes sans décrocher ou sans consulter son I phone », bien vous êtes dans le champ (de Fardoche!).

    • ”Alors quand vous parlez des « ti pauvre pas trop fin fin» et d’une « génération d’adultes incapable [aujourd'hui] de porter attention a un sujet plus de quelques minutes sans décrocher ou sans consulter son I phone », bien vous êtes dans le champ (de Fardoche!).”

      Sors un peu vincent, c’est facile d’observer ça dans la rue, le monde regarde pas ou il s’en va, toujours le nez dans leur Ipod, Ipad ou autres machines a lire leurs messages, a texter. L’autre jour je suis a la caisse du supermarché, une jeune fille en avant de moi, la caissière scanne ses articles et dit a la jeune fille 15,95$ madame……la jeune fille répond pas, en train de texter…la caissière de nouveau lui dit 15,95$ madame…pas de réaction, la jeune fille est complètement absorber par sa machine, la caissière me regarde en voulant dire, est pas” icitte” elle la , les clients derrière moi regardent la scène, eux autres aussi semblent stupéfait, la jeune fille est juste pas la, finalement a la troisième tentative, la jeune fille réagit. Dans le métro, sur la rue, dans l’autobus on ne voit que ça, du monde complètement absorber par leur machine, toujours en train de texter, de lire leurs messages.

      ”Une année, pour m’amuser, j’ai fourni un Q-tip avec mon plan de cours. J’ai dit à mes étudiants : «Vous avez les oreilles propres et vous entendez. Mais vous n’écoutez pas ! Parce que je ne parle pas comme vos machines…»

      ‘C’est fini le prof qui parle avec des élèves qui prennent des notes. Le seuil de tolérance est de 12 minutes. Après, tu dois t’arrêter pour faire un exercice. C’est tellement aberrant ! ”

      http://fr.canoe.ca/divertissement/celebrites/entrevues/2011/05/23/18180746-jdm.html

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « nov    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité