Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 1 août 2014 | Mise en ligne à 9h00 | Commenter Commentaires (12)

    Souvenir Télé Presse: Marilyn

    Marilyn_TP

    NOTE: Durant mes vacances, je vous laisse avec les meilleurs souvenirs Télé Presse de la dernière saison. Bon été!

    Fin mai 1993, ce n’est pas de Denis Coderre ou de Régis Labeaume à la mairie dont on parle… mais de Marilyn Turgeon!

    «Marilyn-des-urnes», titre le Télé+ de la semaine du 15 au 22 mai, avec Louisette Dussault dans le rôle de cette femme de ménage qui se lançait en politique municipale, et qui finissait par gagner, et sa fidèle amie Gertrude, jouée par Michèle Deslauriers.

    Lise Payette écrivait ce téléroman quotidien en collaboration avec sa fille Sylvie. Premier soap de Radio-Canada avant Virginie, Marilyn a tenu l’antenne de 1991 à 1994, du lundi au jeudi à 19h. Indiscrète comme c’est pas permis, Marilyn s’immisçait dans les affaires privées de ses clients et se mettait souvent les pieds dans les plats.

    «J’ai l’impression qu’à travers Marilyn, Lise Payette rend hommage aux femmes qui ont incarné une certaine moralité et qui ont été les gardiennes des valeurs collectives depuis le début de notre histoire. Je pense qu’à travers ce personnage, elle invite les femmes à la participation politique même si, professionnellement et économiquement, elles n’ont pas encore rejoint les hommes», confie Louisette Dussault à Marie Lecomte dans Télé+.

    Comme pour n’importe quel soap, jouer dans Marilyn, c’est du sport. «Du lundi au samedi, j’arrive au studio à 7h30 du matin et je sors en fin d’après-midi à 6h30. Tous les soirs de la semaine, je mémorise mes textes pour les émissions du lendemain. Le dimanche matin, je relis les mises en place pour les émissions qu’on enregistre dans les jours suivants, et le dimanche après-midi, j’essaie de décrocher», raconte la comédienne.

    Quelques acteurs qui ont joué dans Marilyn: Michel Dumont, Denis Bernard, Louise Laparé, Robert Gravel, Isabelle Lajeunesse, Louison Danis, Robert Lalonde, Pascale Bussières, Robert Brouillette et la toute jeune Caroline Dhavernas.

      Je publie chaque vendredi une première page du défunt guide horaire de La Presse. L’idée est de revenir sur des moments marquants de l’histoire de notre télévision, des succès et des flops, ou alors de ressortir des boules à mites un nom ou un titre qui avaient disparu de notre mémoire et de constater à quel point notre télé a changé. Ces couvertures souvenirs sont pigées dans les années 60, 70, 80 ou 90, à des époques où l’horaire des différentes chaînes n’apparaissait pas encore sur nos téléviseurs, et que le télé-horaire sur papier faisait figure de bible dans nos salons.

    Rejoignez-moi sur Twitter.

    Consultez QuiJoueQui.com.


    • Bonjour, cela eu lieu il y a seulement 20 ans, c’est la première de vos chroniques qui ne soulève aucune nostalgie, 20 ans, c’était hier, non?

    • @neho99

      Non.

    • Marilyne est le seul des 4 téléroman de Lise Payette qui ne mettait pas en vedettes des personnages venant de millieu huppé et trèes superficiel (a part certain de ses clients) mais bien des gens de la classe moyenne et même semi moyenne et sa faisait du bien surtout quand tout ses amis se retrouvait au restaurant de Mado qui n’avait rien de hautement gastronomique bref des gens comme tout le monde.

    • Bien moi je trouve ça nostalgique, il y a 20 ans c’était le début de mon adolescence :)

      Par contre, je n’ai jamais regardé Marylin, à l’époque je ne jurais que par Watatatow. Comme quoi… :o

    • 1er épisode: Marylin est femme de ménage

      Dernier épisode: Marylin devient première ministre du Québec…

    • Encore un commentaire censuré parce que je dis que Marilyn était une femme de ménage qui se mêlait pas de ses affaires et faisait la morale à ses patrons.
      Pourquoi on me censure?

      Ca reste toujours un gros mystère

    • kasimir35, j’ai aucune idée si on vous censure. Mais personnellement, je trouve que si Marilyn s’était mêlée de ses affaires, n’aurait pas fait la morale à ses patrons et se serait contentée de faire le ménage, ben personne n’aurait écouté ça.

      marc32m: non, au dernier épisode elle est maire de Montréal.

      J’aimais bien l’émission, pas tant pour Marilyn (quoique Louisette Dussault la jouait vraiment bien) mais pour les personnages qui gravitaient autour d’elle.

    • Dans le dernier épisode je croit qu’elle se préparait à devenir député.

    • etk elle nous a fait oublier la Souris verte avec ce role lol

    • Comme pour tout ce qu’a écrit Lise Payette (et pire encore quand elle était secondée par sa fille Sylvie), les textes de Marylin étaient cousus de fil blanc, ridiculement moralisateurs, le ton condescendant à l’extrême, bref de la très, très mauvaise télé. Toute l’oeuvre de Payette, cette féministe de la première heure qui a toujours gardé le nom de l’homme de qui elle a divorcé en 1972 (!!), peut se résumer dans cette phrase: derrière chaque pleutre/poltron/minable (lire: homme), il y a une grande Femme.

      Je crois que c’est l’an dernier qu’elle était interviewée et questionnée à savoir ce qu’elle pensait de la télé aujourd’hui (était-ce à TLMEP?), et elle en avait profité pour déplorer la pauvre qualité des productions contemporaines. C’est ça, Mme Payette, et on s’ennnuie aussi du chauffage au charbon…

    • @danny66

      Tellement d’accord avec vous. Toujours moralisateur, toujours féministe, toujours contre tout.
      Vraiment Lise Payette se ridiculisait beaucoup. Et elle a fait le même chose en politique. Elle est pourtant bien mal placée pour critiquer les autres.

    • Ma grand-mère écoutait ca. C’était tellement mauvais…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2013
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité