Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 22 juillet 2014 | Mise en ligne à 9h00 | Commenter Commentaires (12)

    Souvenir Télé Presse: Les Satellipopettes

    claudesteben

    NOTE: Durant mes vacances, je vous laisse avec les meilleurs souvenirs Télé Presse de la dernière saison. Bon été!

    «Les Satellipopettes sont des robots sans lunettes. Ils viennent de leur planète, voir si on n’est pas trop bêtes…»

    Oui, Télé-Métropole (TVA) a déjà eu une programmation jeunesse à son antenne. Jamais aussi touffue qu’à Radio-Canada et Radio-Québec, mais tout de même très populaire auprès des enfants.

    C’est le cas des Satellipopettes, rendez-vous incontournable des écoliers, que TVA diffuse de 1978 à 1987, et qui fait la couverture de Télé Presse, dans la semaine du 30 septembre au 7 octobre 1978. «C’est vrai! On n’était pas trop fort là-dedans. On s’est cassé la gueule souvent», admet alors un porte-parole du diffuseur au sujet des tentatives d’émissions jeunesse à ce réseau.

    Dans le costume métallique du capitaine Cosmos, Claude Steben devient rapidement la coqueluche des 7 à 12 ans, à qui se destine Les Satellipopettes. Chaque midi – et quelques années plus tard en fin d’après-midi –, deux équipes de Terriens du primaire s’affrontent dans différents jeux, répondent à des questions «spring spring» et accumulent des morceaux de robots. La première qui complète son robot, Math d’un côté et Matique de l’autre, remporte la partie et le trophée Cosmos.

    Dans Télé Presse, le journaliste Jean Forest parle de décors et de costumes attirants «pour les jeunes d’aujourd’hui qui baignent dans un univers de science-fiction.» L’émission se veut aussi éducative que ludique. «Quant aux jeux, ils sont variés (Florina, casse-tête, Kim, jeux d’orthographe et d’adresse) et menés rondement.»

    L’article ne fait pas mention de Vermicelle, ce personnage muet campé par Daniel Couturier, arrivé l’année suivante, et qui ne restera pas jusqu’à la fin. Durant la saison 1983-84, l’émission change de formule et s’intitule Capitaine Cosmos, sans public en studio, avant de revenir à la version originale l’année suivante.

    Parmi les autres émissions pour enfants diffusées à TVA: Le zoo du capitaine Bonhomme, Patofville, Le monde de Monsieur Tranquille, La cabane à Midas, Fanfan Dédé, Les Champignoles, Au pays de Chanterelle, Au château des enfants, Gronigo et cie et Le village de Nathalie.

      Je publie chaque vendredi une première page du défunt guide horaire de La Presse. L’idée est de revenir sur des moments marquants de l’histoire de notre télévision, des succès et des flops, ou alors de ressortir des boules à mites un nom ou un titre qui avaient disparu de notre mémoire et de constater à quel point notre télé a changé. Ces couvertures souvenirs sont pigées dans les années 60, 70, 80 ou 90, à des époques où l’horaire des différentes chaînes n’apparaissait pas encore sur nos téléviseurs, et que le télé-horaire sur papier faisait figure de bible dans nos salons.

    Suivez-moi sur Twitter.

    Consultez QuiJoueQui.com.


    • Mon émission préférée était AU CHÂTEAU DES ENFANTS avec Taquin,Frissonne et cie…

    • Monsieur Therrien Gronigo et Cie est une production locale de télé-4 bien avant Pathonic et plus tard TVA et j’avais été agréablement surpris que sa soit diffusé en province et surtout à Montréal. Quand au village de Nathalie ça origine également de Québec et produit d’abord par Pathonic d’ailleurs Le canal 10 n’en n’a pas voulu durant les premiers mois.

    • Vestige de cette émission, l’expression “deux morceaux de robots” a survécu jusqu’à nos jours.

    • @gaetanjulien
      Je ne peux que confirmer! J’avais d’ailleurs signé ce dossier il y a trois ans:
      http://www.lapresse.ca/le-soleil/arts-et-spectacles/television-et-radio/201102/11/01-4369486-les-annees-jeunesse-a-quebec.php

    • Mon épouse y a gagnée le trophée en 86. C’est toujours un objet qui fait fureur lorsqu’on le montre.

    • J’ai bien aimé cette émission dans ma jeunesse. Il y avait aussi un concours: «Si j’étais le maître du monde» où les enfants devaient écrire un court texte où ils disaient ce qu’ils feraient s’ils étaient le maître du monde. Je me souviens que pour la plupart des enfants, ça tournait autour de la paix dans le monde et de la famine qui étaient les sujets en vogue à l’époque.

      Je me souviendrai toujours d’un enfant qui avait répondu à la question : dans quoi vivent les cochons? Dans la cochonnerie! Pour moi, ça avait été inconcevable car j’habitais sur une ferme :)

    • @sebkam

      Votre épouse est chanceuse, de mon côté, j’ai dû me contenté d’un dictionnaire Micro-Robert, que j’ai toujours, d’ailleurs. Il ne nous manquait que deux morceaux de robot pour l’emporter…

      @ladymel

      Un de mes amis y avait également participé. Un des jeux consistait à donner un mot qui débutait par la syllable que nous donnait le Capitaine Cosmos. À la première syllabe “ca”, mon ami avait répondu “caca”. Fou rire général. Comme si ce n’était pas assez, à la première syllabe “pi”, il avait ensuite répondu “pitoune”. On lui en parle encore aujourd’hui…

    • Rien au monde qui s’est fait avant ou après ne pourra rivaliser
      avec les Aventures du Capitaine Bonhomme…
      l’émission pour *enfants* la plus comiquement disjonctée
      jamais produite sur les ondes de la télé québécoise!

      “Les sceptiques seront confondus”…

    • Pour les plus jeune comme moi, c’était Double Défi avec Gilles Payer le rendez-vous vers la fin des années 80 et début 90…

      Et aujourd’hui, je suis content de voir une émission comme ”le dernier passage” que ma fille aime bien écouter et qui me fait penser à double défi de mon temps. (en plus, pour les papas, y’a Anais Favron qui anime, c’est un plus… :) )

    • @ladymel

      Il y avait une chanson sur ce thème. Claude Steben la chantait avec une petite fille. Il répétait après elle le début de chaque phrase puis chantait la dernière avec elle:

      Si j’étais (si j’étais)
      Le maître du monde
      Je ferais (je ferais)
      Une immense ronde
      Tout autour (tout autour)
      Tout autour (tout autour)
      Tout autour (tout autour)
      De la mappemonde

      Personnellement, ma chanson préférée était celle-ci:

      Si tout les enfants du monde
      Comme des goélands
      S’envolaient dans une ronde
      Jusqu’au firmament

      Ils décoreraient le ciel
      Comme autant de soleils
      Moi je voudrais m’envoler
      Pour les retrouver

      Je ne me souviens pas s’il y avait d’autres couplets.

    • À bien y penser, c’est le refrain que je viens d’écrire! :) Il y avait donc au moins un couplet!

    • Quant j’étais en 5 et 6e anné, c’était, avec Génies en herbe mon émission préférée.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2012
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité