Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 20 juin 2014 | Mise en ligne à 12h30 | Commenter Commentaires (17)

    Souvenir Télé Presse: Réal Giguère

    realgiguere

    Réal Giguère a 45 ans lorsqu’il accepte d’animer Les matins de Réal à l’automne de 1979, à Télé-Métropole. Mais les relations ne sont pas au beau fixe avec la direction de l’antenne, où il a forgé sa célébrité. Les rumeurs courent depuis un certain temps qu’il veuille «traverser la rue».

    Dans Télé Presse de la semaine du 20 au 27 octobre 1979, il exprime à voix haute le désir d’aller chez le concurrent. «”Oui, j’aimerais ça travailler à Radio-Canada.” Et le public de la société d’État, lui? Pour Réal Giguère, la question ne se pose pas: “Il n’y a qu’un seul public et ce public marche à condition que tu l’intéresses!”»

    Réal Giguère est reconnu pour sa cordialité à l’endroit de ses invités. «Parce que ce n’est pas avec du vinaigre que tu attires les mouches, dit-il au journaliste Paul Roy. Les gens ne sont pas intéressés à se faire engueuler. Et moi, j’ai eu trop de succès en mettant les gens en confiance!»

    Voilà 18 années que «le gros Giguère» comme plusieurs le surnomment cumule les succès à Télé-Métropole, de Dix sur dix à Madame est servie, Réal Giguère illimité, et bien sûr, Parle parle, jase jase… Présentée en semaine de 8h30 à 10h, Les matins de Réal est un magazine de variétés et d’information, avec orchestre en studio. L’animateur y reçoit des invités provenant autant du monde du spectacle que de la politique. En parallèle, il coécrit avec Claude Jasmin le téléroman Dominique depuis 1977, avec en vedette Dominique Michel.

    Quand Dodo lui reproche dans un journal de négliger ses enfants dans l’histoire, il décide de reporter d’une journée l’entrevue qu’il doit faire avec elle à son émission du matin, ce que lui refuse la direction. Furieux, il claque la porte des Matins de Réal en pleine saison et refuse d’écrire une saison supplémentaire de Dominique, pourtant très populaire, un geste qu’il regrettera par la suite.

    C’est Michel Jasmin qui finira la saison des Matins de Réal. L’animateur ouvrira le poste en plus de le fermer le soir avec Bonsoir le monde. En clin d’oeil, on rebaptise Les matins de Réal par le titre de Bonjour le monde. Après quoi, Réal Giguère ira effectivement travailler à Radio-Canada pour écrire la comédie Métro-boulot-Dodo, pour Dominique Michel, avec qui il s’est réconcilié. Mais l’émission est un échec cuisant, de sorte qu’il reviendra au canal 10 pour prendre la barre du jeu Galaxie, de 1983 à 1988.

      Je publie chaque vendredi une première page du défunt guide horaire de La Presse. L’idée est de revenir sur des moments marquants de l’histoire de notre télévision, des succès et des flops, ou alors de ressortir des boules à mites un nom ou un titre qui avaient disparu de notre mémoire et de constater à quel point notre télé a changé. Ces couvertures souvenirs sont pigées dans les années 60, 70, 80 ou 90, à des époques où l’horaire des différentes chaînes n’apparaissait pas encore sur nos téléviseurs, et que le télé-horaire sur papier faisait figure de bible dans nos salons.

    Suivez-moi sur Twitter.

    Consultez QuiJoueQui.com.


    • C’était lui le vrai roi du talk-show étant capable de faire le pïtre un moment et quelques minutes plus tard mené une entrevue sur un sujet sérieux qu’il réussissait à vulgariser. Dommage que Télé-métropole ne lui a pas laissé la chance de s’expliqué avec Dodo en coulisse, voulant sans doute que le règlement de compte se passe sur les ondes mais le “gros” Réal était trop professionnel pour embarquer la dedans. En passant Dominique à durer 3 saison pas 2

    • J’ai par hasard, il y a deux semaines, revisité une vielle chanson sur Youtube. Une chanson qu’on nous faisait entendre quand j’étais jeune lors des party de Noel et du jour de l’an. Je n’en croyais pas mes yeux que c’était Réal Giguère! J’étais très jeune à l’époque. Tout un homme de spectacle qui peut faire rire et être tres sérieux. Je suis convaincu qu’il aurais fait pleurer dans des films québécois genre Léolo.

      Cette chanson est “Gros Jambon”. Chanson reprise d’une chanson américaine Big bad John durant les années 60 qui elle aussi vaut l’écoute.

      @gaetanjulien
      Pourrais-tu m’en dire plus au sujet de la contreverse que tu as cité svp? Le gars ne semble pas avoir mérité ce que tu semble sous-entendre, c-a-d avoir été mis au oubliette.

      Merci

    • Moi, j’aimais le rôle joué par Jacques Thisdale dans Dominique.

    • «le gros Giguère» y’é parfait.

    • @ danielolivier435: Hahaha! Vous avez du communiquer par télépathie avec mon chum! Il nous a sorti cette chanson (la version anglaise) à moi et les enfants il y a peut-être 3 mois. Notre fils s’appelle Sean et il changeait “John” pour “Sean”. Cette chanson les a fasciné pendant un bon moment! Par contre, je croyais que la version française était des Jéro-La.

    • @DanielOlivier435 Elle est très bien expliqué dans le texte de Monsieur Therrien .Par contre ce qui n’est pas dit c’est que Monsieur Giguère détestait les talk show à la moderne où on recoit seulement des personnalités du monde artistique ce qui ne l’a pas inciter à revenir à la télévision.

    • @mcdoux et @gaetanjulien: merci pour vos commentaires.

      Il a fallu que j’écoute l’entrevue avec Eric Salvail au complet pour comprendre. Je croyais que la contreverse cachait autre chose mais l’essentiel, il est vrai, est écrit dans l’article ci-haut.

    • Le genre d’animateur que TLM en parle aurait mérité . Il avait jouer dans la pièce La cage aux folles aussi.

    • @ danielolivier435: Pauvre vous, j’espère que vous n’avez pas trop souffert d’avoir eu à vous taper toute une entrevue avec Éric Salvail! Je vous souhaite aucune séquelle grave ou permanente! Héhéhé!

    • Il a fait du supe bon travail à l’époque. Il savait tout faire, c’était de l’or en barre. L’Ecuyer est le Réal Giguère de Radio Can, il est parfait.

      Son seul problème, un caractère de chien et très soupe au lait.

    • Il était (est toujours?) la voix de différentes publicités.

      Un pilier ce Réal! Tout comme Serge Bélair l’était.

      Des beaux souvenirs.

    • Kasimir36 Comparer surtout pas Lécuyer à Réal Giguère de grâce! Monsieur Giguère en plus de sa bonhomomie avait une culture générale assez exceptionnelle. J’aurais aimer être plus vieux à l’époque pour pouvoir mieux apprécié le talent de ce communicateur. Loubia Serge Bélair et Réal Giguère sont de la même époque ça parait, par contre pour la publicité je croit qu’il a cessé ça depuis longtemps comme le reste d’ailleurs.

    • @ nousnoune: je suis entièrement d’accord avec vous. Le meilleur exemple que je connaisse est Simon Durivage. Quand les caméras sont éteintes, il parle un français plutôt populaire, mais dès que les caméras tournent, il change du tout au tout. J’ai remarqué dernièrement que la relève de la télé manque de rigueur, surtout avec la diction. Des fois, on ne comprend tout simplement pas ce qu’ils disent! Ce sera un jour triste lorsque ceux qui nous offrent de la bonne télé dans un français et une diction impeccables se retireront.

    • @ mcdoux le 21 juin 2014 à 09h41

      Sans vouloir généraliser beaucoup de gens ont un double langage. S’exprimer en public c’est se donner en spectacle, c’est l’exigence du métier qui le veut, il faut porter des gants blancs. Mais une fois de retour dans leur milieu naturel, ces mêmes personnes s’expriment aisément dans leur langage ordinaire, populaire ou populiste c’est un automatisme.

      Sont-ce pour autant des personnes avec une double personnalité? Pas nécessairement. N’allez pas croire que les curés entre eux parlent toujours le langage des anges! Idem pour les juges et les avocats qui ne font pas toujours dans la dentelle. Et les docteurs? Attention! Culture générale ou pas, ne vous-y frottez pas! Simon Durivage ne fait pas exception.

    • @ vlrglqqf: Vous avez absolument raison, mais ce que je disais simplement c’est que le français bien parlé à la télé est une autre bête appelée à disparaître dans les prochaines années, et c’est vraiment dommage. La relève qu’on voit à la télé parle à 100 miles à l’heure et peine à articuler comme il devrait. Ce qui fait qu’on (en tout cas moi) ne comprend pas toujours ce qu’ils disent.

    • @mcdoux

      J’ai appris beaucoup sur cette entrevue. Sur l’homme qu’est Réal Giguère et Eric Salvail à fait un bon travail. A bonne entendeur, salut.

    • Réal éta parfa. C’est les Cyniques qui le disaient. Jamais remplacé depuis.
      Salvail n’a pas un centième de sa culture. Mais bon , on vit dans une autre époque.

      -
      Parlant d’époque, avez-vs écouté Janette hier? On la voyait à un salon du livre. Ca faisait la queue pour avoir une dédicace de la Femme du siècle. Derrière, y’avait la St-Germain qui s’ennuyait. Personne à shop pour rencontrer l’ultra-féministe.


      Entendu ce matin à Nuevo:

      La Pogo est à Paris. Elle explique qu’elle a animé un show hier à Paname devant 20,000 spectateurs. Tout de suite après, Franco lui demande: “Est-ce qu’il y avait du monde?”
      Incroyable mais vrai.

      C’est la fin de La Tête ailleurs ce soir. Qu’est-ce qu’on va avoir cet automne à écouter en préparant le souper du weekend?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2012
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    272829  
  • Archives

  • publicité