Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 1 mai 2014 | Mise en ligne à 10h03 | Commenter Commentaires (64)

    Des noms sur les coupes à Radio-Canada

    mdurand

    Pendant qu’on annonçait une série sur l’univers de la lutte mercredi, quelques étages plus haut, plusieurs employés du secteur des sports, entre autres, étaient avisés que leurs postes étaient abolis.

    Parmi eux, le journaliste sportif Marc Durand (sur la photo), qui travaille à Radio-Canada depuis 2002, mais qui couvre l’actualité sportive depuis plus de 20 ans dans la région de Québec. Étant permanent, il sera transféré à un autre secteur, mais pourra revenir au sport occasionnellement, entre autres pour le football universitaire et les Jeux olympiques. Ses collègues Antoine Deshaies, Jacinthe Taillon et Justine Boutet seront aussi replacés ailleurs.

    Ces noms s’ajoutent aux trois journalistes d’Enquête Josée Thibeault, Josée Dupuis et Julie Vaillancourt, de même qu’à celui de Michel Marsolais. Le personnel n’a pas du tout apprécié d’apprendre que, parmi les 35 postes supprimés au cours de la prochaine année, on ne compte que trois postes de cadres, alors que la direction en avait plutôt annoncé cinq.

    Les Amis de Radio-Canada organisent une manifestation aujourd’hui à 18h à l’angle des rues McGill College et Sherbrooke Ouest à Montréal, pour réclamer un moratoire sur les compressions.

    Une fois de plus, je vous prierais de garder votre sarcasme dans vos commentaires, je rappelle qu’il y a des êtres humains derrière ces pertes d’emploi, et qu’un emploi perdu au public ne fait pas apparaître un emploi au privé comme par enchantement. Restez respectueux. Merci.

    Suivez-moi sur Twitter.


    • Dehors Harper svp, il tue toute culture!
      Radio-Canada c’est une source de projet innovateur et risqué, que les compagnies privées trop précaires ne sont pas prêts à prendre

    • Je trouve ça terrible. Plusieurs de ces journalistes sont des professionnels que je suivais et lisais régulièrement. Je suis contre ces coupures à Radio-Canada et je supporte fièrement toute manifestation contre ces coupures. Je suggère d’ailleurs à tous d’aller supporter la page Facebook Je suis Radio-Canada, ne serait-ce que par solidarité: https://www.facebook.com/jesuisradiocanada

    • Les cadres dansent quand les employés ne sont plus là.
      – Proverbe connu.

    • Ces postes sont d’ordre public et financer avec les impôts.
      Nous avons le droit a nos opinions.

      J’espère qu’il y aura d’autres coupures. Ca suffit d’entretenir du non-rentable.
      La couverture médiatique de ces coupures est beaucoup trop grande pour le peu d’effet que ca la sur notre société.

    • Si les Québécois arrêtaient de voter au fédéral pour être toujours dans l’opposition, on aurait peut-être un voie au chapitre

      mais cela me désole de voir des gens perdre leurs postes on dirait que les diffuseurs ne veulent pas que nous ayons accès à des informations adéquates pour avoir un opinion

      on préfère des émissions avec des humoristes l’empire Rozon continue ses ravages

    • On connaît la position de cette potiche de gouvernement qu’est le governement Harper… Sa position vis-à-vis la culture en général et Radio-Canada, en particulier, est diamétralement opposée à sa position vis-à-vis les sables bitumineux…

      Où était la ministre du Patrimoine canadien lors du dernier gala Artis? Le seul représentant du fédéral était le porte-parole de l’Opposition officielle. Y avait même pas un pantin conservateur!!!

    • Quand je pense au total des salaires de Patrice L’Écuyer, de Grégory Charles, de Marie-Eve Janvier, de son chum et de Joël Legendre pour l’animation d’émissions dignes de TVA, et que je compare à ce qu’on coupe pour une émission essentielle comme Enquête … rrrrr !!

    • @daigneau: Alors synthonisez la chaîne Sun News!
      Vous allez voir, c’est toxique… mais ça correspondra sûrement plus à vos opinions Réformistes.
      Bon visionnement!

    • daigneau : le peu d’effet???? ce sont des journalistes qui ont forcé les gouvernements à bouger dans des scandales de corruption et de collusion, de crime organisé….
      Évidemment, ceux de votre genre, peu intéressés à ce que la magouille transpire, battent des mains…
      plu il y aura de noirceur et plus les gens se feront avoir….

      La culture, l’information, la science bâillonnées au Canada!!

      le plus triste est de lire des commentaires comme le vôtre qui démontré l’épaisseur de votre réflexion….

      Comme si le budget canadien était menacé par le budget de R-C!!!
      Suffit d’enlever les subventions aux pétrolières…. ah oui c’est vrai vous l’ignorez …

      Réfléchir donne mal à la tête….

    • **J’espère qu’il y aura d’autres coupures. Ca suffit d’entretenir du non-rentable**

      Quel commentaire de crétin. Et dire que celui qui le formule se promène en liberté.

      Inquiétant.

    • Que le sport soit coupé à R-C, c’est correct…. mais l’information??

      Qui fera ce job dorénavant??

      misère …. le Canada est pathétique….

      belle façon de contrôler ce que le gouvernement veut que le peuple entende….

    • “Dehors Harper svp, il tue toute culture!”

      Ce n’est pas Harper qui a congédié ces journalistes, ce sont les grands esprits de la direction de Radio-Canada qui a choisi de sauver les Pénélope McQuade, France Beaudoin, Patrice Lécuyer, Dany Turcotte, Guy A Lepage et cie.

    • Marc Durand faisait de l’excellent travail pour la promotion du sport «amateur» et de véritables athlètes qui dédient leur vie à leur passion.

      Ce n’est pas RDS ni tiviya sports qui vont reprendre ce flambeau non-rentable (dixit Daigneau qui sera le premier à se plaindre de la pauvre performance des nôtres en compétition internationale, futurs victimes de leur invisibilité dans les médias et du peu d’intérêt de commanditaires privés vu ce peu de présence dans le mainstream)…

    • @daigneau 10:14

      Vous avez droit à votre opinion, mais vous n’avez pas droit à toutes les tribunes. Surtout qu’on a pris la peine de vous le demander poliment. Je suis surpris que monsieur Therrien n’aie pas censuré votre intervention.

      Tout ne se mesure pas en dollars. Je soupçonne que vous êtes de ceux qui disent aux policiers ‘Hey, c’est moi qui paye ton salaire!”.

      Claude Samson
      Montréal

    • Ou est le chef de l’opposition officielle qui devrait s’opposer farouchement à toutes ces coupes? On l’entend pas fort. Mulcair fait mal sa job.

      Toutes ces coupes feront mal, mais de voir des gens perdre leur job est d’une tristesse incroyable. Chaque fermeture d’usine ou ailleurs est tragique pour les gens concernés. Chaque fois c’est la même chose, on tue une partie de l’être humain en le dévalorisant complètement.

      Triste à mourir.

    • Monsieur Therrien, les articles de Cyberpresse sur les coupures à Radio-Canada depuis quelques jours portent énormément à confusion. Dans ce cas-ci, votre article s’appelle: “Des noms sur les COUPES à Radio-Canada”, avec une photo format géant de Marc Durand. On s’attend donc de lire que celui-ci vient de perdre son emploi (ce que je ne souhaite pas, en passant), mais non, on apprend qu’il va seulement changer de département! Et “…Ses collègues Antoine Deshaies, Jacinthe Taillon et Justine Boutet seront aussi replacés ailleurs…” Si on récapitule, on a un article qui parle de nommer les personnes coupées, mais les quatre premières ne le sont pas, ils gardent leur emploi!

      Finalement, vous nous demandez solennellement de laisser notre sarcasme au vestiaire, mais vous contribuez vous même à l’alimenter, gens des médias. Des pertes d’emplois ne sont jamais plaisantes, mais svp, arrêtez d’en parler comme si ces gens étaient les premiers au Québec à être congédié. J’espère vous voir aussi émotif lors de la prochaine fermeture d’une usine de 1000 personnes au Québec…

    • Et le gouvernement Harper poursuit son insidieux génocide culturel alors que les pygmées intellectuels du “pas avec not’ argin” l’encensent.

    • On dirait que ce sont les plus jeunes qui sont congédiés, est-ce la réalité? Y-a-t-il un conflit de génération que démontrerait ces coupures?

    • C’est tout Radio-Canada qu’il faut fermer. Assez la 153e reprise de La P’tite vie, d’Un gars Une fille, de Juste pour rire ou de Luc Langevin. 400 millions pour ca c’est une honte, un incroyable gaspille de nos taxes

      Faisons l’indépendance. Rapatrions les 400 millions qu’on met dans RC et la centaine dans Télé-Québec, et subventionnons la PRODUCTION de télé de qualité.
      Avez-vous idée ce qu’on pourrait faire avec 500 millions dans la télé privée?

    • Je n’en reviens pas encore, à l’annonce de ces noms, qu’on soit en train de sacrifier la relève de l’information à Radio Canada alors qu’on va garder certains journalistes ou certains animateurs d’émission phares de l’information qui sont murs pour la retraite et qui ont de la difficulté à suivre la parade et à livrer de façon cohérente l’information . Pensez à l’avenir de Radio Canada, pas juste à couper.

      Coupez aussi dans les pigistes vedettes des émissions de radio et TV qui de toute façon ont des jobs ailleurs pour gagner leur vie et qui ne font pas une meilleure job que ceux qui seront coupés.

    • Chez moi, c’est Radio-Canada pour l’information. “Enquête” est d’ailleurs une de mes émissions favorites. Ce type d’émission est essentiel aujourd’hui. À R-C, on mise sur l’information et non sur le sensationnalisme. Les nouvelles sont beaucoup moins énervantes à regarder qu’à TVA avec leur “Exclusif” et “En développement” en rouge, les journalistes qui en mettent trop, le voisin à qui on pose des questions pas toujours très intelligentes, et j’en passe. Et, je ne comprends toujours pas que Pierre Bruneau remporte des trophées. Je dois avouer que, pendant des années, j’écoutais “JE”, mais maintenant, l’émission a perdu énormément de plumes. Je ne l’écoute plus.

      À R-C, on pourrait facilement se passer du genre d’émissions comme “Cap sur l’été”.

      @daigneau :
      Ne pensez-vous pas que vos impôts servent à des choses pas mal plus inutiles que Radio-Canada? Savez-vous quelle part de vos impôts va à R-C? J’en ai marre des gens qui se plaignent que leurs impôts sont gaspillés à R-C.

      Bravo pour les commentaire de ceux qui ont répliquer à daigneau: louislaf, horsjeu, le_gaspesien, cousincousin.

    • On coupe des journalistes, mais on les replace ailleurs dans la boîte?
      Drôles de coupures, non? Est-ce aux mêmes conditions, il faudrait le préciser.
      Dans ce cas, on parle plutôt d’un changement d’affectation et il s’agit d’une
      coupure dorée en quelque sorte.

    • Gabriel50

      « Si les Québécois arrêtaient de voter au fédéral pour être toujours dans l’opposition, on aurait peut-être un voie au chapitre »

      Vous voulez dire qu’il n’y avait aucun Québécois d’impliqué dans le rapatriement de la constitution?

    • @kasimir35
      Faudrait vous brancher,vous êtes pour ou contre?

      kasimir35

      30 avril 2014
      08h24

      Quand on regarde la masse salariale pour quelques journalistes, on se dit qu’il est grandement temps de couper. Et je couperais tous les postes de journaliste aux quatre coins du monde. Avec l’Internet, on a vraiment plus besoin de ca.

      Radio-Can dépense en fou.

    • Ce n’est pas une coupe quand on parle qu’ils seront replacés ailleurs. On devrait dire que le secteur pour lequel ils travaillaient n’existera plus ou en partie.

    • @nousnoune

      On parle ici de coupures a RC. SVP fichez-nous la paix avec l’independance, on en a deja assez parle.

    • Un des grands problèmes de la SRC se situe au niveau de son attitude voulant que hors de Montréal, point de salut. Ainsi, un journaliste, un annonceur qui n’est pas passé par la grande tour est jugé au départ ne pas être compétent, ou du moins pas au niveau d’excellence de Radio-Canada. C’est ainsi que plusieurs personnes font de l’excellent travail ailleurs qu’à Montréal et qu’au Québec, mais qui deviennent frustrés parce que l’on ne fait pas ou peu appel à leurs services. C’est tout le contraire au réseau anglais, la CBC, où on a, depuis plusieurs années, appris à avoir recours à toutes les ressources disponibles, prenant pour acquis que s’ils ont été embauchés, c’est qu’ils ont la compétence pour représenter la CBC, qu’ils soient ou non passés par Montréal.

    • @nousnoune
      Si CBC/SRC sont fermés et que le Québec se sépare, il n’y aura rien à rapatrier!

    • Je suis triste qu’on coupe les journalistes de sport au lieu de couper les sois disant analystes politiques qui ont démontré leur partisanerie pro-séparatiste pour la plupart. Je pense qu’en imposant des compressions à Radio-Canada, Harper voulait que ce soit ces séparatistes qui partent mais malheureusement force est de constater qu’ils restent là

    • C’Est sur que c’est triste ces pertes d’emplois, et je suis d’accord avec Signal 11….. Il serait peut être bon de revoir les salaires des animateurs vedettes qui ont surement des salaires très bonifié et qui sait peut très très bonifiés comparativement à ceux qui travaillent dans l’ombre. Mais pour avoir participé à des émissions de télé….. a-t-on besoin de autant de gens (rémunérés) sur un plateau ??? Et le fait de se savoir syndiqués fait-il d’eux des gens moins productifs ??? A voir

    • @curley Faux, ce sont des coupes. Pour chaque poste coupé, il y aura une perte d’emploi chez les non-permanents.

    • @mikewazowski Leurs postes sont bel et bien COUPÉS, il n’y a pas d’autre mot. Pour les replacer, il faut aussi COUPER des emplois chez les non-permanents.

    • M. Therrien, le dernier paragraphe de votre article et les réponses que vous avez donné à des intervenants me suggère que vous prenez ça très personnel les coupes à Radio-Canada, pardon, ICI Radio-Canada. Je me doute bien pourquoi, mais vous allez sûrement “couper” mon commentaire si je le dis “ici”.

      @ mikewazowski 10h53

      “Des pertes d’emplois ne sont jamais plaisantes, mais svp, arrêtez d’en parler comme si ces gens étaient les premiers au Québec à être congédié. J’espère vous voir aussi émotif lors de la prochaine fermeture d’une usine de 1000 personnes au Québec…”

      Bullseye, je n’aurais pas mieux dit, bravo!

    • “Coupez 10′000 emplois au privé, c’est l’économie.
      Coupez 10′000 emplois syndiqués de la fonction publique, et c’est une tragédie.”

      Quand je vois le nombre d’insultes fait contre ceux qui sont pour le nettoyage, je ne peux qu’être pour d’avantage de coupure. Ce que je trouve malheureux, c’est que l’on coupe beaucoup de ‘petit’ emplois pour garder les “dieux” et “déesses” que sont les artistes.

      On coupe des journalistes, caméraman, etc mais on garde les Chapleau , les Turcotte, les Lepage et autres gros salaires. Si la qualité des émissions étaient réellement bon, une société d’état n’a pas besoin de gros noms dont elle ne peut justifier le salaire.

    • @rtherrien
      Il y a pourtant d’autres mots à utiliser pour expliquer la différence entre “fermer un poste” et “se départir d’un employé” dans le secteur public.
      @mikewazowski a raison de parler de “confusion” dans la présentation de la situation.

      Bien que je ne suis pas en faveur de ces réductions budgétaires à RC (bien que je ne suis pas en accord avec la programmation offerte), je suis d’accord avec @mikewazowski quand il dit qu’il y a 2 poids, 2 mesures : la situation pour 600 postes à RC profite d’une sur-exposition médiatique alors que les milliers de personnes qui perdent leur emploi dans les usines, ou qui ont des emplois précaires ET mal payés ne profitent pas d’un tel traitement.
      C’était la même chose lors du lock-out au Journal de Montréal.

    • Un poste coupé ce n`est pas un employé dans la rue c`est tres différent et de dire que quelqu`un éventuellement aurait eu ce poste là dépends de l`hypothétique.
      Je trouve votre article tres digne mais terriblement confus.
      Le gars perd son poste,pas sa job.
      Radio-Canada coupe les sports mais le gars va revenir pour les olympiques et le foot universitaire. Ils coupent les sports ou non ?

      C`est le choix du cravaté de sacrifier ces jeunes là et de garder des 70 ans et plus en pigistes en plus d`épargner les pousseux de crayons. Tant que le Boss va lui-même être un pousseux de crayon cravaté vieillissant c`est ce a quoi il faudra s`attendre.

    • Il les coupures mais il y a aussi la mission . On ne coupe pas aux bons endroits et on se préoccupe de la rentabilité comme si cela était une société privée.

      On coupe sur la qualité et sur la mission de base. Bien la suite logique sera la privatisation complète dans 10 ans ?

    • @tiplon

      J’ai pas changé d’idée, je crois toujours qu’il faut couper sur les correspondants à l’étranger et certains journalistes qui font mal leur job et c’est pas parce qu’ils sont à Radio Can qu’ils sont les meilleurs au monde. Et ca reste vrai que la masse salariale est très imposante dans le secteur de l’information.

      Perdre une job, pour quoi que ce soit, c’est tragique. J’ai jamais dit le contraire.

    • «Le personnel n’a pas du tout apprécié d’apprendre que, parmi les 35 postes supprimés au cours de la prochaine année, on ne compte que trois postes de cadres, alors que la direction en avait plutôt annoncé cinq.»

      C’est déjà beau qu’ils en ait coupé, des cades. J’en ai vu souvent des coupures, université, privé, gouvernement… C’est en bas que ça coupe. Je suis actuellement au gouvernement et ça va couper. Mais on a trois ministres de plus… Same old…

    • “… je rappelle qu’il y a des êtres humains derrière ces pertes d’emploi, et qu’un emploi perdu au public ne fait pas apparaître un emploi au privé comme par enchantement.”

      Mais quels emplois perdus?? Jusqu’ici on ne voit que des permanents transférés ailleurs…

    • @therichrocco Ces personnes transférées vont remplacer d’autres personnes, qui elles, perdent leur emploi.

    • @Michel68 Si j’étais journaliste en éducation, je parlerais des coupes en éducation. Mais je suis chroniqueur de télévision, normal que je parle des coupes en télévision, ni plus, ni moins importantes. Inutile d’employer un ton condescendant.

    • Certains, comme Daigneau applaudissent à toute coupe au nom du tout au “rentable”. L’État ne devrait pas être une usine à bébelles rentables mais semble devenir de plus en plus une usine à crétins applaudissant béatement. Bravo!

    • Je suis vraiment désolé pour ces honnêtes travailleurs de notre Société d’État et leur souhaite des jours meilleurs.

      Je suis solidaire de votre manif même si je ne suis pas en mesure de m’y rendre.

      Mes pensées seront avec vous.

    • Couper des postes dans l’information, radio, télé, journaux, c’est toujours une mauvaise nouvelle. Bien entendu il y a des gens qui de toutes façons resteront toujours ignorants de tout simplement parce que seul leur nombril est important. Pour les autres, dans tous les domaines, c’est un deuil.
      Il faut se souvenir que pendant qu’on fait des coupes à Radio-Canada, on graisse de grosses compagnies et des banques qui sont de grands amis de Harper. Ce même qui est assis sur un des plus gros surplus budgétaire de l’histoire.
      Nous sommes finalement tous perdants face à ces coupes.

    • La tête enflée à Marie Josée Turcotte et l’imbuvable Louis Lemieux sont encore là ? Misère !

      Je suis aussi d’accord avec ceux qui dénoncent les conditions faramineuses offertes à leurs animateurs “d’avariétés”. On pourraît sauver pas mal tout le monde au service d’information avec le fric gaspillé sur ces insignifiants. Mais comme Harper n’aime pas vraiment l’information, ça ne me surprend pas de voir où ils on mis la hache.

    • Comment peut-on parler de coupure ou d’économie si ces gens sont replacés??? Ils travailleront gratuitement? Le Directeur de la SRC doit se rouler par terre de rire en lisant les commentaires anti-Harper. Personne ne le blâme pour la mauvaise gestion du milliard de dollars que sa société reçoit.

    • d’accord avec sergioo 1 mai 2014 10h41

      “Ce n’est pas Harper qui a congédié ces journalistes, ce sont les grands esprits de la direction de Radio-Canada qui a choisi de sauver les Pénélope McQuade, France Beaudoin, Patrice Lécuyer, Dany Turcotte, Guy A Lepage et cie.”

      Quelle honte, ces coupures aux mauvais endroits! La qualité à R-C est nettement à la baisse…

    • Qu’un emploi se perde dans une usine en région ou bien dans un média au centre-ville de Montréal, c’est toujours difficile. On parle ici des emplois de qualité qui faisait que Radio-Canada pouvait nous fournir une information rigoureuse et poussée, contrairement à d’autres chaines ou on aime couvrir les faits divers et les chiens écrasés. Là, on risque de se retrouver avec une information diluée. C’est une émission comme «Enquête» qui a permis de mettre la corruption en plein jour et d’avoir contribué à mettre sur pied la Commission Charbonneau.

      Radio-Canada ne coûte que 29 $ à chaque canadien alors que la BBC en Grande-Bretagne coûte 100 $ à chaque contribuable. Ça ne me dérange pas du tout de débourser 29 $ par année pour une télé de qualité. De toute façon, TVA, je ne suis pas capable.

    • @steve

      présentement, à RC, c’est la 198e reprise d’Un gars, une fille. Moi ca m’enrage de dépenser 29 piasses pour ca

      http://ici.radio-canada.ca/tele/fiche-emission/1906/2014/05/01/15/30

    • @daigneau 10h14
      «Ça suffit d’entretenir du non-rentable”.

      Alors, débarrassons-nous …
      des Forces Armées : Pas rentables!
      des Musées : Pas rentables!
      des parcs nationaux : Pas rentables!
      des écoles : Pas rentables!
      Des hôpitaux : Pas rentables!
      Des universités : Pas rentables!
      du transport en commun : Pas rentable!
      du Sénat : Pas rentable!
      du Parlement : Pas rentable!
      du ministère des Anciens combattants : Pas rentable!
      Du ministère de l’environnement : Pas rentable!
      Du Nord Canadien : Pas rentable !

      Finalement, il ne restera que les sables bitumineux !

    • L’an passé j’ai su d’un employé de R-C le salaire de L’Écuyer ,McQuade , La Beaudoin,les feux follets Turcotte et Lepage ,Simon ( cravattes ) Durivage , Legendre in vitro et j’en oubli!
      Pas de sens.Ils ont mit à pied des petits salaires ….mais gardé ces princesses et princes de notre télé d’état. Que fait Pétard McQuade à la télé ? ?
      Nous sommes bien mal garni avec ces pseudo animateurs.

    • Radio-Canada devrai etre privatiser car c est une entreprise non rentable et un gouffre financier.Faire comme au Etats Unis et avoir seulement des télédiffuseurs publiques et on a la preuve que ca fonctionne tres bien exemple CNN et ici au Quebec TVA et LCN.

    • Comme plusieurs personnes l’ont indiqué, personne ne veut qu’on coupe à l’information à R-C. Cependant, RC est très loin de se limiter à l’information

      Unité 9, par exemple, qui semble être une émission assez dispendieuse et que je trouve pour ma part grotesque au niveau scénaristique pour la dernière saison. Pour 8.99 par mois, j’ai sur Netflix ”Orange is the New Black” (que je n’écoute pas, je donne un exemple de show similaire) qui semble de l’avis général être très largement supérieur. Pourquoi investir des sommes considérables pour une émission que le privé peut parfaitement produire et que le privé produit d’ailleurs mieux ?

      Mais le point qui m’apparait le plus ridicule est la présence d’émissions comme ”Downton Abbey”, ”Broadchurch” et le ”Sherlock” avec Benedict Cumberlach. Ce sont des émissions de premier plan en effet…mais elles sont disponibles sur Netflix (enfin, DA et Sherlock. Broadchurch, pas encore). Pourquoi la télévision d’état paie pour des émissions (britanniques) qui sont certes de très haute qualité mais qu’on peut écouter en streaming légalement ? (J’oserais dire ici que si vous refusez d’écouter des émissions en anglais, vous n’êtes peut être pas dans le public cible de DA, Sherlock et Broadchurch…)

    • @daigneau
      François Legault,sors de ce corps…

    • Ils sont quand même “chanceux” à Radio-Canada d’avoir une telle couverture sur leurs remplacements de postes. Peu d’entreprises ont droit à autant d’exposure quand elles font des compressions.

      Monsieur Therrien, je comprends que ça vous affecte ces changements de postes mais il faudrait peut-être passer à autre chose ?

    • Le fait que Radio-Canada soit une entreprise culturelle ne la soustrait pas à la réalité de la productivité. Ils devront à faire plus avec moins. Ça ne veut pas dire de presser le citron mais plutôt d’être efficace et s’enlever de la tête que l’argent n’est pas toujours la solution.

      Le problème avec les coupures dans les entreprises syndiquées c’est que la qualité et le talent des individus sont exclus au profit de l’ancienneté.

    • @nousnoune (11h00) – Continuez de nous montrer que vous portez votre pseudo à merveille. Plus que vous, ça ne se fait pas!

    • Harper s’attaque a notre culture.

    • @mercador
      Davie, General Motors à Boisbriand, Alcan… Une simple recherche vous aurait permis de constater que les médias ont parlé bien plus de ces fermetures et compressions que de celles de Radio-Canada. Ne cherchez pas des poux.

    • Dommage, très dommage. Des journalistes que j’apprécie. Du journalisme d’enquête qui disparaît parce que, tout le monde le sait, ce n’est pas rentable. Les Conservateurs, on les connaît, veulent des résultats et Radio-Canada a fait ses choix.

      Marc Durand représentait pour moi la ville de Québec et j’aimais bien son approche différente du sport. C’est plate et c’est une grosse perte pour le sport universitaire, je pense au Rouge et Or en particulier mais aux autres équipes aussi.

      Antoine Deshaies, Justine Boutet et Jacinthe Taillon nous apportaient des dossiers fouillés sur le sport amateur.Une bouffée de fraîcheur quand on est tapissé mur à mur de sport professionnel dit “rentable” comme avec le Canadien.

      Je suis fan du Canadien mais je sais faire la part des choses. Parce que c’est rentable est-ce qu’on va se concentrer encore plus sur la Sainte Flanelle? On va avoir un haut-le-coeur un moment donné.

      Je compatis avec les journalistes de Radio-Canada et aussi avec les amateurs de sports “différents” comme moi qui aime bien avoir des nouvelles du monde des sports autres que celles du Canadien. En tout cas pour moi c’est une décision très impopulaire n’en déplaise à la majorité.

    • C est dommage que certaines gens ne comprennent pas que la télévision publique est un bien pour les communautés. SVP, gardons à l oeil que les raisons de coupures à la SRC/CBC sont seulement l oeuvre de notre super gouvernement canadien et son PM Harper qui ne peut accepter que des journalistes de la trempe de la SRC/CBC puissent découvrir le côté sombre de ce gouvernement. Tous les gens sont baillonnés et les gens qui les baillonnent ont une idée tellement étroite des communautés qui forment ce grand pays qu est le nôtre. Sortons ses gens du pouvoir pour que l on puisse avoir un retour normal des choses.

      La qualité journalistique de la SRC/CBC est tellement supérieure des pauvres stations quétaines que sont V, TVA, et des chaines spécialisées comme Canal Évasion et autres qui ne prennent que des animateurs quétaines. Ah oui, ne pas oublier que les télé-réalités importées des US et de la france comme UN SOUPER PRESQUE PARFAIT sont faites pour les petites intelligences de campagne.

      Vite, Arrêter de saborder les émissions de qualités comme ENQUÊTES, La FACTURE et autres émissions de grande qualité.

    • @rtherrien

      1 mai 2014
      14h02

      @therichrocco Ces personnes transférées vont remplacer d’autres personnes, qui elles, perdent leur emploi.
      Peut être, mais de toutes façons, leurs noms est inscrit sur une liste de rappel, on va les rappeler assez tôt j’imagine, genre pour remplacer pendant les vacances cet été, les maladies, les congés parentaux, le fédéral se dirige vers un surplus l’an prochain de$ 8 milliard, les élections s’en vienne, on va surement remettre de l’argent dans Rad Can et tlm va retrouver sa job.

    • rtherrien : je ne cherche pas des poux, c’est juste que d’étirer la sauce comme ça, ça amène son lot de commentaires négatifs.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2013
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité