Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 17 avril 2014 | Mise en ligne à 12h39 | Commenter Commentaires (14)

    Les chefs qui prendront leur revanche sont…

    chefsrevanche

    ICI Radio-Canada Télé a dévoilé la liste des candidats de l’émission Les chefs! – La revanche, un retour pour ces cuistots qui font tous carrière en restauration depuis leur participation à cette compétition culinaire.

    Sont issus de la toute première brigade, Hugo Giroux Saint-Jacques, de Longueuil, Marie-Pier Morin, de Montréal, et Marjorie Maltais, de Québec. Robin Filteau-Boucher, de Montréal, est le seul candidat provenant de la deuxième édition. Vous reconnaîtrez cinq chefs de la troisième saison: Constance Tassé-Gagnon, Fabrizia Rollo, Hakim Chajar et Jonathan Rassi, tous de Montréal, et Sébastien Laframboise, de Québec. Enfin, trois sont de la quatrième et plus récente brigade: Ashley Thornton, de Montréal, Frédéric Dufort-Béland, de Sainte-Julie, et la finaliste Isabelle Deschamps Plante, de Québec.

    Mais où est Laurence Frenette, demanderez-vous? La finaliste de la deuxième saison a été approchée mais a décliné l’invitation pour manque de temps. Comment Hakim Chajar peut-il revenir, lui qui a travaillé pour Daniel Vézina au Laurie Raphaël? On nous dit qu’il n’est plus à l’emploi du chef et mentor de l’émission, et que plus rien ne l’empêche de participer. Arnaud Marchand, partenaire d’affaires de Jean-Luc Boulay, et Luca Cianciulli, employé de Normand Laprise au Toqué!, n’auront toutefois pas ce privilège.

    Toujours tournée à Québec malgré la disparition du Fonds pour l’amélioration de la programmation locale, Les chefs! – La revanche prend l’antenne le lundi 7 juillet à 20h. C’est bien tard, mais ICI RC Télé explique que les Jeux de Sotchi, les élections et l’épisode supplémentaire de Dans l’oeil du dragon, qui reprend l’antenne lundi, ne leur ont pas laissé le choix.

    Les juges Jean-Luc Boulay, Normand Laprise et Pasquale Vari sont de retour, mais auront la compagnie de juges invités, Helena Loureiro, Colombe St-Pierre, Martin Picard, et pour la finale, Laurent Godbout, qui avait été juge permanent lors du tout premier été.

    Suivez-moi sur Twitter.


    • Très bonne émission à écouter les soirs d’orage. Sinon, on est dehors.

    • Là, y savent qu’ils doivent respecter le produit au moins!

      Une fois que vous enlevez les quizz, les Juste pour rire, les reprises et les émissions de bouffe, il reste quoi à Radio-Canada l’été pour le 400 millions qu’on y met?

    • Bien hâte d’écouter ça !

    • nousnoune frappe encore!

      Avez-vous lu cette semaine que Radio-Canada coute à chaque citoyen environ 25$ par année,et que la BBC elle coute un peut plus que 100$ par année aux Britanniques. C’est pathétique de vouloir toujours frapper sur le même clou.

      J’habite en région et je ne suis pas câblé, je capte les postes de télévision avec une antenne. J’ai accès à R-C, Télé-Québec, TVA et V. Je soupçonne que vous aimeriez bien la fermeture de R-C. Il ne me resterais comme poste que Télé-Québec, car jamais je regarde TVA ou V.

      Ne vous en déplaise, j’aime bien Radio-Canada pour son Cinéma, Découverte, La semaine Verte et les émissions d’information. Sans parler de la radio,qui se fait couper les bras et les jambes par les conservateurs.

      Pensez y pour le prix de deux paquets de cigarettes vous avez droit à une chaine de télé qui n’est pas parfaite, mais qui m’offre autre chose que occupation double ou la poule aux oeufs d’or..

    • Et en plus, c’est sur les ondes de R-C., qui cherche justement à boucler les fins de mois. Mais une émission comme ça survit; misère…

      Personnellement, mon appui va à ce grand chef de la cuisine chinoise, Hon San Fu.

    • Les chefs: une autre preuve que Radio-Canada dispose de trop d’argent. Coupons!

      @loup2: ne vous inquiétez pas, plus on va couper dans Radio-Canada, plus la qualité va augmenter et plus le niaisage va diminuer. De toute manière, quand on a vraiment des émissions de qualité, on veut les présenter en reprise 3 ou 4 fois par semaine.

    • Allez Hakim!!!

    • @loup2,

      ne comparons pas Radio-Canada à la BBC de grâce, c’est ridicule. Si Radio-Canada disparaît, ce sera peut-être de sa faute. Parce que n’ayant pas lu que RC coûtait 25$/contribuable, j’ai quand même calculé que les coupures de 130 millions pour 657 emplois nous donnaient un salaire moyen de près de 200 000$/an, sachant que là-dessus ce ne sont pas toutes des vedettes qui sont coupées, il y en a qui s’en tirent bien gras quand même. Ça eu pour effet d’assécher mes larmes.

    • vidangeurs!

    • J’aime beaucoup l’émission Les Chefs.

      Je l’ai écoutée au début par hasard puis je me suis fait prendre au piège.

      Il y a des candidats et candidates de grande qualité avec lesquels l’on partage les joies, les angoisses, les déceptions et les joies.

      Les juges Jean-Luc Boulay, Normand Laprise et Pasquale Vari sont de très haut calibre.

      Comme j’habite Québec (Cap-Rouge), j’ai quelquefois l’occasion de m’asseoir à la table de monsieur Boulay au restaurant Le Saint Amour dans le Vieux Québec, au 48, rue Sainte-Ursule.

      Ce sont des moments de pure jubilation.

      Je n’avais pas encore eu l’occasion de gouter à la cuisine de monsieur Laprise au Toqué, mais ce sera fait la semaine prochaine.

      La télé de Radio-Canada nous offre encore de bonnes et belles émissions de télévision, mais je répète ce que j’ai écris ailleurs: Pierre Trudeau avait menacé de «mettre la clef» dans la porte de Radio-Canada et c’est Stephen Harper qui réussira.

      Radio-Canada, l’Office national du film, Téléflm Canada, voilà trois excellents véhicules qui ont permis le rayonnement de notre culture tant au Canada qu’à l’extérieur.

      Mais il y a un coût pour maintenir l’excellence.

      Hélas, pour maintenir les cotes d’écoute et les revenus publicitaires, Radio-Canada a dû s’aligner sur TVA, Quatre-Saisons, puis V.

      Voilà pourquoi on vient d’entreprendre une minable saison avec Pénélope McQuade.

      Comme bas de gamme, ex-aequo avec Véronique Cloutier, c’est difficile à battre.

      Les émissions d’information sont l’ombre de ce qu’elles ont été.

      Alors, j’éteins la télé et je me tourne vers la radio de Radio-Canada qui pour le moment est encore acceptable.

      Quant à l’imbécile qui a introduit le mot ICI pour faire dans le vent et à hauteur de 400 000,00 $, il mériterait tout simplement d’être viré.

      Enfin, Radio-Canada en flux direct (streaming) sur internet, c’est un échec total.

      Heureusement que les télés françaises, suisses, britanniques et italiennes nous sont accessible par internet.

      Quand je n’en peux plus d’écouter Céline Galipeau, je me tourne vers Laurent Delahousse ou David Pujadas ou encore vers LCI.

    • J’avais embarqué dans les premières saisons, mais j’ai abandonné la dernière après quelques épisodes. Je trouve que la le type de cuisine que l’on voit dans Les Chefs! est un peu trop élevé. C’est très académique et “resto Francais snobinard” avec des grandes assiettes vides, un énorme accent mis sur la présentation et beaucoup, beaucoup d’ingrédients. Il n’y a rien d’accessible pour les gens ordinaires.

      Je préfère Masterchef, où les chefs amateurs utilisent des ingrédients et des techniques plus simples et où tous les types de cuisine ont leur place.

    • @loup2

      Vous m’avez mal compris. Je propose de fermer Radio-Canada. Disparition totale.

      On prend le 400 millions et on le recycle dans la production. Juste dans la production.

      Vous êtes en région et il y a un grave problème d’information. Les radios sont toutes connectées à Montréal, au trafic sur les ponts

      Avec le fonds de 400 millions, on subventionne l’embauche de journalistes en région. Pour chaque 10k que la station est prête à mettre dans l’embauche d’un journaliste, on lui donne 30k. Avec 3 millions, on pourrait embaucher 100 jeunes journalistes en région!

      Vous trouvez qu’on manque d’infos internationales à la télé?
      On subventionne un journal d’une demi-heure à la hauteur de 2 millions par année si une chaine comme TVA ou V est prête à mettre un million.

      Vous aimez le journalisme d’enquête? On subventionne Enquête ou JE à la hauteur de 50% en autant qu’ils vont chercher autant de pubs.

      Etc.

      Imaginez tout ce qu’on pourrait faire avec les 400 millions qu’on donne aux ronds-de-cuir de RC qui ont le culot de nous présenter la 153e reprise de La P’tite Vie ou d’Un gars une Fille le samedi soir?

      Pourquoi que vous pensez que je suis séparatissss? Parce que je crois qu’il faut rebrasser les cartes. Le Québec a besoin d’une petite révolution. Et ca commence par les médias.

    • Bon point à 21h57. La meilleure chose que citoyen doit faire est de sortir sa calcu de temps en temps et ne pas se laisser berner. La Tour de la SRC est remplie de gras durs. DEHORS!

    • TLMEP coûte 0.25$ à chaque canadien. Guy A fait son frais avec son pot de change mais si chaque canadien irait chercher son 0.25 il refuserait de payer. Facile à dire venez chercher votre 25 sous. Mais dans les faits ils n’ont pas les moyens.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité