Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 30 mars 2014 | Mise en ligne à 23h31 | Commenter Commentaires (33)

    L’étoile à Marie-Sol St-Onge et Alin Robert

    mstonge

    Sérénité, résilience, courage, bonne humeur. Guy A. Lepage a eu les bons mots pour décrire l’entrevue avec Marie-Sol St-Onge et Alin Robert, qui a clôturé Tout le monde en parle, dimanche soir. Plus aucune campagne électorale n’existait quand cette femme qui a dû se faire amputer des quatre membres et son conjoint ont raconté leur expérience tragique, mais toujours avec ce sourire dans la voix.

    L’artiste peintre et mère de deux enfants, que j’avais découvert à Pénélope McQuade l’été dernier, souffrait d’un banal mal de gorge quand tout a commencé, il y a deux ans. En apprenant qu’elle avait la bactérie mangeuse de chair, son conjoint Alin a tout de suite pensé à Lucien Bouchard. Le couple avait gagné le gros lot à la «loterie du malheur»; en trois jours, la nécrose s’est emparée des quatre membres de Marie-Sol St-Onge.

    Après l’amputation, elle a dû réapprendre à vivre, avec des prothèses. «J’ai toujours aimé la vie», affirme-t-elle pour expliquer cette sérénité avec laquelle elle a pu passer au travers. Le plus beau, c’est qu’elle peint toujours. Son conjoint l’a demandée en mariage alors qu’elle était encore incapable de parler, et le couple raconte son histoire dans le livre Quand l’Éverest nous tombe sur la tête. Inspirant, vous dites?

    Aussi à côté d’eux, Jean-Luc Mongrain a parlé de «sérénité foudroyante». Tout au long de l’entrevue avec M. Mongrain, qui n’a pas perdu le feu sacré, je me disais qu’il manquait cruellement à notre télévision. Porte-parole du Concours musical international de Montréal, Jean-Luc Mongrain a raconté avoir acheté pour 1000$ une fanfare au grand complet, durant ses années d’études, pour la revendre et se faire 7000-8000$.

    Tous les partis lui ont ouvert leurs portes à travers les années, mais il a toujours dit non. Il ne se voyait pas être journaliste le vendredi, puis politicien le lundi, comme l’inverse lui semble absurde. «Ça prend un sas de décontamination d’un bon moment», dit-il.

    Comme il l’a fait avec d’autres invités, Guy A. lui a fait passer une «entrevue Jean-Luc Mongrain», mais cette fois avec le vrai. Celui-ci répondait, et prenait une gorgée de café entre chaque question. Selon lui, les sondages sont «un mal nécessaire qui sert davantage l’industrie du sondage que la vitalité politique». Et il est contre la charte des valeurs, qui lui fait dire que les Québécois font «du cherry picking avec nos religions». Twitter, très peu pour lui.

    Après François Legault, au tour de Philippe Couillard et de Pauline Marois de contourner habilement les questions de Guy A., qui n’a épargné ni l’un ni l’autre, abordant de front plusieurs controverses les impliquant. Les deux chefs n’étaient pas présents en même temps sur le plateau, et ont quitté dès la fin de leur entrevue.

    Si une bonne partie de l’entretien avec Philippe Couillard a porté sur le système de santé, il a bien sûr été question de paradis fiscal et de la perquisition de l’UPAC. L’animateur a souligné le fait que M. Couillard avait parlé de référendum «10 fois plus» que Pauline Marois, «avec des expressions sorties d’une autre époque». «Je suis tanné de la mascarade», s’est défendu le chef du PLQ, qui rappelle que la souveraineté est l’un des principaux objectifs du Parti québécois.

    Si le chef libéral n’a pas parlé de la charte durant la présente campagne, serait-ce pour ne pas effaroucher sa base électorale, a demandé Guy A.? «On en parle quand on nous le demande parce que les priorités du Québec ne sont pas là», a répondu M. Couillard, qui refuse l’idée qu’on congédie des femmes pour des raisons religieuses. «Ce n’est pas ce qu’elle porte sur la tête, c’est ce qu’elle a dans la tête qui m’intéresse.»

    J’aurais cru Jean-Luc Mongrain plus incisif à l’endroit des chefs. «Ça participe à un climat de doute et de suspicion», a-t-il quand même dit à propos des demandes de Philippe Couillard à ses adversaires de dévoiler leur situation financière. La carte du fou du roi au chef: «La plus belle performance du Parti libéral en matière de création d’emploi, c’est au sein de l’Unité permanente anti-corruption.»

    De son côté, Pauline Marois a dû défendre son nouveau candidat, Pierre Karl Péladeau, et dit ne pas craindre pour l’indépendance journalistique. «Je serais très étonnée quand je vois la façon dont les médias de Québecor traitent notre formation politique.» Luc De Larochellière a admis ne pas voir d’un bon oeil l’arrivée d’un homme d’affaires de droite dans une formation qu’il croyait de gauche. «Je n’arrive pas à voir ça autrement que le loup invité dans la bergerie», a-t-il dit à Pauline Marois. Réponse de celle-ci: «J’ai pas changé le programme du Parti québécois parce que Pierre Karl Péladeau arrivait au parti.»

    La carte de Dany Turcotte était particulièrement acide: «Une élection de 88M$ pour retourner dans l’opposition, vraiment pas votre meilleur deal.» Ce à quoi Mme Marois a répondu: «Comme vous savez qu’y a pas de deal, on va former le prochain gouvernement.»

    Guy A. avait ouvert l’émission avec Luc De Larochellière et Andrea Lindsay, un couple en parfaite harmonie. Encore très émouvant de revoir De Larochellière chanter Si fragile en duo avec un jeune leucémique, David Brunet, au téléthon Opération Enfant Soleil il y a 20 ans. À partir de ce moment, «la chanson a pris une autre dimension pour beaucoup de monde», dit-il.

    Andrea Lindsay l’a rencontré dans un festival il y a quatre ans, et l’amitié s’est transformée en relation amoureuse. Les deux solitudes étaient réunies, lui étant indépendantiste, et elle Ontarienne d’origine, vivant au Québec depuis 14 ans.

    Après son prochain film, Mommy, son cinquième en cinq ans, Xavier Dolan veut prendre une pause pour retourner aux études, lui qui regrette d’avoir abandonné après le secondaire. À 25 ans, il souhaite se rattraper et vivre «une vie de son âge». On peut le voir actuellement dans Tom à la ferme et Miraculum, et il sera du prochain film de Charles Binamé, The Elephant Song, un rôle qu’il souhaitait ardemment jouer.

    Suivez-moi sur Twitter.


    • La performance de Mme Marois est a l’image du reste de sa campagne,,,,pathetique Le “Beau risque” de Mr Levesque se termine d’une bien triste facon….

    • Il est temps que la campagne électorale finisse car Mme Marois est de plus en plus difficile à regarder avec ses airs de Mère Supérieure…..Pus capable !!!

    • Marie-Sol St-Onge et Alin Robert m.ont beaucoup ému.

      Comment ont-ils fait et comment font-ils encore pour passer au travers de cette épreuve.

      Lepage a été sans ménagements avec les deux chefs restants (ou restants de chef).

    • Toute une nouvelle…. je viens d’apprendre que le PQ veut l’indépendance du Québec!!!

      C’est Luc De Larochellière qui est la plus juste…. comme gestion des affaires courantes, le PQ et le PLQ, c’est pas mal pareil… sauf que la caisse sur PLQ est mieux garni!

    • Avez vous remarqué que Couillard n´a émis aucune critique sur Marois.
      Tandis que Marois 2 ou 3 fois s´en est pris directement à Couillard.

      Couillard s´est présenté comme un vrai 1er ministre au dessus des mesquineries de Marois.

      De plus les mimiques et les grimaces de Marois …plus capable moi non plus!!

    • Question qui tue de Guy A. Lepage aux chefs: Couillard 2 Marois 1

      Guy A. Lepage avait un côté plus incisif envers monsieur Couillard qu’à l’égard de madame Marois. Ça transparaissait dans le ton et les questions.

      Pour Marois: Il se contentait de lire ses questions sur ses cartons.
      Pour Couillard: Il répliquait quant il n’aimait pas la réponse qu’il recevait.

      Guy A. Lepage pompé et exaspéré, à la fin, il avait l’air déçu de ne pas l’avoir commotionné.

    • Ah! La Charte!
      C’est vrai que les concepts de grugeage identitaire et de piscines d’immigrés de McGill manquaient singulièrement au débat.

      Merci, Janette!

      Sinon, Couillard assez solide et Marois en territoire ami.

    • Étoile à la bonne place!
      Déçue que Jean-Luc Mongrain – que j’ai écouté pendant des années – n’ait pas relancé madame Marois en disant qu’elle ne répond jamais adéquatement à la question à savoir s’il va y avoir un référendum. Si j’avais été lui, je lui aurais demandé si elle compte se mettre à l’œuvre dès le lendemain de l’élection – si elle la gagne – pour faire en sorte que les Québécois SOIENT PRÊTS bien en-dedans des quatre ans. Pas plus honnête là que quand elle a instauré le vote à date fixe, la madame, souvenons-nous en.

      Et puis va-t-on en finir avec la question du soi-disant “paradis fiscal” qui a été ressassée à n’en plus finir, brassée à toutes les sauces, avec des explications de spécialistes et de gens qui ont travaillé longtemps dans d’autres pays et qui ont placé leur argent au même endroit ou d’autres semblables parce qu’il ne faut pas placer son argent dans le pays étranger où on travaille dans de très nombreux cas.

      Et vivement le 7 avril qu’on en finisse!

    • Mme Marois s’exprimait littéralement comme un robot, elle enchainait phrase sur phrase pour combler le temps. J’ai senti un gros malaise lorsque Luc De Larochelière lui a émis des réserves sur la présence de PKP qui est contraire à la philosophie social-démocrate du PQ. La petite pointe de M.Mongrain sur le “deal” l’atmosphère était insuportable. Pour M.Couillard également il nous a rien appris, il était beaucoup plus calme que Mme Marois et il n’a jamais dit un mot sur ses adversaires à part le référendum.

      L’handicap de l’émission c’est son enregistrement 5 jours avant la diffusion, les sujets traités ne sont plus à jour. L’impression que ça me donne les cartes de M.Turcotte était à propos , nous allons avoir des histoires de policiers avec les partis politiques et Mme Marois va être dans l’opposition et peut-être même dans la troisième opposition.

    • J’ai tellement hâte que la campagne finisse…

      Lui, il est probablement le plus”underrated” des compositeurs québécois.

      http://www.youtube.com/watch?v=AssnK1Vytds

    • Guy A. a été un agneau avec Pauline Marois. Il ne lui a même pas demandé pourquoi elle a violé sa propre loi sur les élections à date fixe. C’est toujours commença à TLEMP. Une partialité totale mais souvent bien camouflée. Après tout, Guy A. est avant tout un gars de show business: ça n’a rien à voir avec l’information business.

    • Ma première étoile à Dany Turcotte dont le jupon dépasse tellement qu’il “s’enfarge” dedans.
      Ma deuxième étoile à Pauline Marois qui par sa façon de parler et non ses propos m’a rappeler une oeuvre très célèbre de Molière: “Les Précieuses Ridicules”.

    • Les jupons péquistes de MM Lepage et Turcotte ne faisaient pas que dépasser: ils trainaient par terre. Les remarques sarcastiques de Dany et surtout ses airs de dépit envers M. Couillard étaient outranciers. Guy A. a tout fait pour piéger M. Couillard (qui a été d’une belle prestance soit dit en passant) et le bombarder de questions alors qu’il a laissé complaisamment toute la latitude à Mme Marois pour nous débiter son programme et accuser directement et personnellement ses adversaires. Ne soyons pas dupes: si on la remet au pouvoir, elle continuera à diviser, polariser les Québécois, à diaboliser le fédéralisme afin de “préparer” le bon peuple pour un référendum. Le PQ jouera toujours sur deux tableaux: la gouvernance et la souveraineté, le premier étant au service du deuxième.

    • Pas d’accord avec certains commenteux qui disent que Guy-A Lepage a été plus incisif avec Couillard. Il n’a pas loupé Madame Marois non plus et la carte de Turcotte est venu le confirmer!
      Moi, qu’on puisse voter pour Couillard et le PL dépasse mon entendement. Ces derniers souffrent à l’évidence d’Alzheimer…

      @gratiengroleau, Mme Marois n’a rien “violé” du tout! Quant on est minoritaire, et que les partis d’opposition te harcèlent à chaque semaine pour déclencher des élections, t’as pas le choix d’y aller. CQFD

    • Comique tout les commentaires anti-Marois fait par des pseudos jamais vu ici…

      La panique est virée de bord. L’équipe libérale attaque les blogues.

    • Mongrain qui remet à sa place Turcotte au sujet de Twitter, priceless!

    • (((les questions de Guy A., qui n’a épargné ni l’un ni l’autre, abordant de front plusieurs controverses les impliquant.)))

      Peux pas croire que vous avez vu ca de meme,vous avez été beaucoup plus magnanime envers Marois que Couillard et je me fout des deux comme du premier chewing gum de coller en dessous de ma premiere paire de botte

      Fort impressionnant le couple St Onge et Robert,ca te remet les choses dans une autre perspective.Bravo a eux

    • Marois a encore une fois eu l’air d’une menteuse pathologique. Dommage que les entrevues soient enregistrées en avance, j’aurais aimé la voir patiner sur la question de l’utilisation de filiales dans le paradis fiscal du Delaware par PKP pour éluder l’impôt.

    • Il est temps que la campagne finisse! Nos chefs font tellement pitié et ont si peu d’envergure!

      Les regards que portaient Turcotte à Couillard étaient franchement non professionnels.

      Xavier Dolan prend beaucoup de maturité, comme son cinéma, et il ne plus le petit arrogant de service! Bien hâte d’aller voir Tom à ferme….que Guzzo ne diffuse pas de ses salles! Vengeance mesquine!

    • Le jupon pékiste et souverainiste de Lepage et Turcotte dépasse depuis tellement longtemps, qu’au cours des prochains jours je prendrai le temps de rédiger une requête à Radio-Canada d’arrêter cette émission qui ne sert que de faire-valoir à une certaine frange gauchiste-pékiste du plateau. Trop c’est trop! C’est assez de payer un salaire de 350 000 $ par an à Lepage à nos frais. Assez aussi de voir tous ces “comédiens” déclarer leur amour àQuébec Solidaire, les Genevière Rochette, Céline Bonnier, Joe Boucane, Sylvie Moreau et autres. Presque toutes ces “vedettes” ont des salaires de l’ordre de 5 à 10 fois le salaire moyen au Québec. On sait qu’ils aimeraient faire partie d’un éventuel apparachick d’une éventuelle république gauchiste du Québec, mais leur rêve sera battu en brèche le 7 avril prochain.

    • @ecran vous dites que L’handicap de l’émission c’est son enregistrement 5 jours avant la diffusion, les sujets traités ne sont plus à jour. Etes vous sérieux on pouvais mot a mot retrouvé les mémés formules des deux invitées qu’il répètent depuis le début de la campagne. Y a pas de mise a jour a faire c’est la cassette. Autant Couillard que Marois.

    • Je verrais bien Pauline Marois prendre le rôle qu’avait Francine Grimaldi le matin à Radio-Canada. Ce serait plus dans ses cordes intellectuelles. Elle ne fait pas le poids comparé à Couillard, et de manière totalement évidente sauf pour les vendus.

    • Bien d’accord avec ceux qui écrivent que Marois était en pays de connaissance d’où peut-être le fait qu’elle s’est permit d’attaquer M. Couillard comme un doberman.
      On voit aussi que la défaite est proche puisqu’elle et ses lieutenants n’arrêtent pas de faire des conférences de presse sur n’importe quoi ou presque mais surtout pour attaquer les adversaires.
      C’est beau de voir ce cirque ridicule ! Péladeau va-t-il tricoter longtemps dans son coin une fois l’élection perdue ? Je pense qu’il va plus commencer à la pousser tranquillement vers la sortie !

    • @Tabarly, je me disais quelque chose de similaire, mais pas nécessairement pro ou anti libéral ou pq. Je trouve que pas mal de commentaires semblent être faits par des gens payés pour ploguer un message. Par exemple celui de Konasutra, je suppose qu’il était prêt depuis deux-trois jours. L’auteur devait faire des refresh tous les 10 minutes pour être sur d’être dans les premiers à commenter. Je ne suis même pas sur qu’il a regardé l’émission.

      Bref, ça ne m’aide pas à me rendre moins découragé de la politique.

    • TLMEP n’est pas une émission d’affaires publiques, c’est un show. Ce que Couillard et Marois ont dit, on l’a entendu 100 fois déjà. Je pense que la politique, c’est pas le domaine de Guy A: il devrait arrêter d’inviter le calife et tous les autres prétendants au califat.

      Quand aux amateurs de complot, arrêtez vos facéties. La plupart des journalistes et animateurs de Radio-Canada sont, depuis toujours, plus souverainistes que fédéralistes. L’affirmer, c’est de la redondance lassante.

      Cependant, je crois que le PQ est de moins en moins le véhicule pour accéder à l’indépendance: faudra trouver d’autres moyens d’y parvenir. Faire un référendum dans le ROC pour leur demander: êtes-vous prêts à vous débarrasser, enfin, du Québec?

      Pas sûr que la majorité répondrait NON…

    • @jsbourque Je suis retraité,,j’ai 60 ans et mon seul salaire sera de voir ton parti rayé de la carte le 7 avril

    • Chapeau à Marie-Sol St-Onge et Alin Robert – je pense que tout le Québec ne pourra trouver mieux en matière de courage et de résilience.

      Ce qui m’a surpris a été l’intervention de Jean-Luc Mongrain. C’était plaisant de le revoir à l’écran…malheureusement ça continue d’être une perte pour les médias, une perte surtout pour le monde de l’information au Québec. Le seul bémol avec M. Mongrain est lorsqu’il a questionné la mentalité des Québécois sur leur façon de lever le nez sur les ”hommes riches”, ces gens qui accumulent des richesses! J’aurais aimé dire à M. Mongrain si il se peut que souvent ou trop souvent c’est parce que cette richesse amène un comportement d’exception de la part de ces ”argenteux”, ces cossus du monde des affaires, par rapport aux moins fortunés! La richesse amène également un certain ”pouvoir” qui ne sera jamais atteignable par la grande majorité des humains. Ce n’est pas que ces adeptes du luxe sont de moins bonnes personnes… mais plutôt qu’ils savent trop souvent ou ils se situent à l’échelle humaine, ou ils se logent dans la société. M. Mongrain n’aurait pourtant prendre l’exemple de ces nombreuses familles royales, à la grandeur de la planète, dont la fortune a souvent été accumulée, par les ancêtres, par le biais d’actes de violence, d’intimidation, de vols, de torture, de meurtre, et cétéra. Je dirais à M. Mongrain…peut-être que les Québécois sont plus au courant des pratiques de ces royaux que les autres au Canada et ailleurs!

    • «Tout au long de l’entrevue avec M. Mongrain, qui n’a pas perdu le feu sacré, je me disais qu’il manquait cruellement à notre télévision.»

      Désolé, mais je ne trouve pas qu’il manque à notre télévision. Je trouve plutôt qu’il paraissait passablement archaïque dans. Je crois qu’être porte-parole du Concours musical international de Montréal est beaucoup plus utile pour la société.

    • Je trouve que Mme Marois n’a pas assez déconcé l’abattage des baleines par les Japonais. Finalement, j’en suis venu à croire que le PQ était d’accord avec l’abattage des baleines par les Japonais et à cause de ça, il m’est dorénavant impossible de voter pour eux. Il est temps qu’on parle des vraies affaires au Québec, dénonçons l’abattage des baleines par les Japonais!

      Lepage et Turcotte n’ont pas fait leur job, ils auraient dû recentrer Mme Marois sur le massacre des baleines.

      Couillard, on s’y attendait. S’il ne dénonce pas assez l’Arabie Saoudite, il est clair qu’il ne dénoncera pas le massacre des baleines non plus. Reste QS, quelle est la position de QS sur les baleines?

    • Veto36……(((c’est assez de payer un salaire de 350 000 $ par an à Lepage à nos frais)))

      Il appert que Lepage gagne beaucoup plus que ca.On parle meme d une somme oscillant autour de 800,000 et ca date de quelques années.Je ne suis pas dans le secret mais c est un montant qui a déja été mentionné dans un journal.

    • Alors que Couillard fut fortement questionné sur Porter et Jersey, le fameux” deal” du mari de la 1 ere ministre n’a pas vraiment été abordé. C’est Mongrain dans la question qui tue, qui a utilisé le mot ”deal” en premier mais ca fini la, Lepage est jamais revenu. J’imagine que ses cartons n’avaient rien sur le deal. (je ne compte pas la carte)

      Rien non plus sur l injonction envoyé a Duchesnau en début de semaine.

      ET que dire des quelques personnes soigneusement bien placées dans l’assistance, juste derriere Turcotte et Mongrain qui portainent fierement un macaron de Québec Solidaire….et coincidence, Dan Bigras qui fait une sortie pour dire qu’il appuie Manon Massé de QS…

      Qui sera le 1er artiste a dire qu’il appuie le PLQ ou la CAQ??

    • Pequistan

      31 mars 2014
      01h01

      “…Guy A. Lepage pompé et exaspéré, à la fin, il avait l’air déçu de ne pas l’avoir commotionné.”

      Pensez vous qu’un gars comme Guy A fait le poids devant Monsieur Couillard (un 150 de QI et spécialiste en neurologie à 25 ans)?

    • @st-henri… la raison que Mongrain manque à la télé… à beaucoup de monde je n’en doute pas…c’est que rares sont ceux…vrais journalistes… qui ont la fougue que Mongrain avait en abordant un sujet de l’actualité. On ne peut certainement pas comparer les Mario Dumont ou les Denis Lévesque avec la portance d’un Mongrain! De plus même s’il n’a nommé personne à TLMEP on savait qu’il visait ces petits nouveaux de la télé comme Dumont qui sont arrivés sur le plateau après avoir été déchus en politique!! Il y en a eu d’autres comme Stephane Gendron et Liza Frulla et plus récemment la PQ (carrés rouges) Martine Desjardins pour nommer que ceux-là. Aujourd’hui ça ne vaut plus la peine pour un jeune d’aller dépenser ses argents dans un programme de journalisme ou en communications…il suffit de faire carrière en politique pour un certains temps et arriver par la porte de derrière. Des fois plus souvent qu’autrement c’est même le JDM ou TVA qui vont leur tendre la main!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2010
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité