Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 27 mars 2014 | Mise en ligne à 22h55 | Commenter Commentaires (68)

    Face-à-face: tous contre un

    faceafacetva

    Legault: solide. David: pertinente et posée. Marois: plus en contrôle. Couillard: ébranlé. On anticipait une foire d’empoigne, on a eu un combat vigoureux, parfois violent, dont Philippe Couillard est sorti le plus amoché.

    Dans un décor beaucoup plus coloré qu’il y a une semaine, les chefs, assis, formaient un cercle avec l’animateur, de façon à pouvoir s’affronter en duels et en débats à quatre. La formule des Face-à-face de TVA était peut-être claire sur papier, mais chaotique une fois les caméras allumées, au point de m’apparaître plus rigide et contraignante que celle du débat traditionnel. Pierre Bruneau a passé la soirée à interrompre les débatteurs parce que leur temps était fini, de sorte qu’ils avaient parfois cinq secondes – autant dire rien – pour répliquer à leurs adversaires.

    François Legault a particulièrement goûté à cette médecine. Pierre Bruneau l’a d’ailleurs vilipendé parce qu’il relançait ses adversaires avec des questions. «Les questions, c’est moi qui les pose, vous vous trompez de débat», a martelé l’animateur. Mais pourquoi les chefs devraient-ils s’empêcher de se questionner entre eux? Absurde. On n’invite pas des chefs dans un débat pour les faire taire. N’aurait-il pas été plus simple d’ouvrir les micros uniquement aux moments où les chefs avaient le droit de parole, comme on le voit dans certaines émissions françaises?

    La formule permettait à Pierre Bruneau de personnaliser certaines questions, faisant référence au passé des chefs. Il a pu aborder de front le présumé «deal» de Mme Marois et les liens amicaux de M. Couillard avec le Dr Porter, qualifié d’«éléphant dans la pièce» par le chef de la CAQ. Premier tir groupé contre le chef du Parti libéral, qui a été incapable de se défendre, sonné par cette solide droite. M. Couillard subira un second revers quand il sera question de la défense de la langue française. «Pourquoi des employés d’usines devraient se parler entre eux en anglais?» lui a demandé Françoise David, efficace dans ce duel.

    À plusieurs moments, M. Couillard paraissait amorphe. Ce calme apparent, très différent de la sérénité de Mme David, ne l’avantageait pas face à ses adversaires, plus pugnaces.

    Plutôt absent au précédent débat, François Legault s’est révélé redoutable jeudi soir, bien que trop agressif par moments, au point de parler par-dessus ses adversaires en répétant les mêmes phrases quatre, cinq et six fois. Le chef de la CAQ a le sens de la formule. «On ne veut plus entendre parler de référendum», a martelé Philippe Couillard, qui avait rarement le dernier mot. «Les sondages vont de votre côté parce que vous faites peur au monde», lui a renvoyé François Legault.

    Étrange consensus sur la question des nominations partisanes entre le chef de la CAQ et Françoise David. À un certain moment, on aurait cru que les deux chefs, pourtant aux antipodes, iraient prendre un verre après l’émission. Mais Legault ne s’est jamais laissé démonter par Marois et Couillard.

    Clairement plus en contrôle qu’au premier débat, Mme Marois était la seule à s’adresser aussi souvent à la caméra. On ne lui reprochera pas de sourire, même si ça paraît souvent forcé. Quand je l’ai vue arriver avec un tas de papiers, j’ai craint qu’elle nous refasse le coup du premier débat en fouillant constamment dans ses feuilles, mais ça n’a pas été le cas, heureusement.

    Françoise David est claire, posée, en parfait contrôle, ne prend jamais ses adversaires de haut. Duel particulièrement violent en fin de débat entre François Legault et Pauline Marois sur la question de la charte, mettant la première ministre sur la défensive, seul moment de la soirée où on l’a sentie déstabilisée.

    La formule n’était peut-être pas au point, mais le Face-à-face de jeudi soir pourrait avoir beaucoup plus d’influence que le premier, et certainement pas à l’avantage de Philippe Couillard.

    Suivez-moi sur Twitter.


    • Cette formule de débats est chaotique. Les chefs tentaient de prendre le plus de temps d’antenne possible. Un concours à qui monopolise le micro.., des échanges de blâmes pendant tout le débat. Les accusations de madame Marois étaient du quasi libelle difamatoire contre M. Couillard. Madame Marois fera la promotion de la souveraineté après les élections si elle est reportée au pouvoir.

      Mon opinion n’a pas changée pendant cette émission.

    • La meilleure ligne revient à Joseph Facal après le débat:

      M. Couillard a eu l’air de Lucian Bute devant Carl Froch….il en a mangé toute une !!! lol

      Legault démontre que c’est de loin le meilleur pour diriger le Québec

    • C’est pas aux Jutra qu’il faut une trappe, c’est dans ces dēbats. Qu’on ferme les micros des gens quand ils ne veulent pas se taire. Mais je ne ne peut toujours pas croire qu’on aille vers un gouvernement majoritaire libéral. Non non non!!!

    • J’ai trouvé la formule assez poche merci, mais j’ai apprécié que les chefs aient plus de temps pour approfondir leur pensée. En tout cas, ça semblait être le cas, parce que même Legault a eu le temps de s’exprimer malgré le fait qu’il parle aussi lentement qu’un gros ogre… et puis, c’est bien lui qui a gagné le débat.

      Pauvre Couillard, on avait envie de sauter dans l’écran pour lui mettre des mots dans la bouche… mais paraît que c’était sa stratégie. Hé, ça se peut.

      Marois : pas capable de l’écouter, c’est involontaire. J’ai essayé; rien entendu. Je suis incroyablement biaisé, alors tant mieux si d’autres l’ont trouvée bonne.

      David bonne, mais pas autant que Shrek.

    • Je ne suis tellement pas surpris par votre analyse M. Therrien vous qui êtes la groupie journalistique des “zartistes” plateausards péquistes de Montréal. Votre vénération pour Tout le monde en parle qu’on pourrait aisément renommer “Tout le monde en parle du PQ”. Madame Marois a loin d’avoir fait bonne figure au débat de ce soir, usant de la même recette qu’au dernier, perdant son calme, voulant parler plus fort que ses vis-à-vis, cherchant à les interrompre et à couper la parole. La plupart des sondages web des quotidiens et médias démontrent donnaient M. Couillard vainqueur, de par son calme et sa volonté de faire passer ses idées avant les attaques et le traînage dans la boue si souvent utilisés par Mme Marois et le PQ. Votre opinion reflète très peu la majorité. En même temps, doit-on s’en étonner ?

    • Mr Couillard a mieux paru sous les attaques concertées que Mme Marois ,lors du premier debat….Felicitations a Mme David qui est meme allée chercher un consensus sur son projet de loi sur les ainés ,en pleine tempete Mr legault ,bien bon ,mais pas d”équipiers ! Les élcteurs pequistes réalisent ce soir que le Parti Québecois n’aura plus ,dans 4 ans ,la force démographique pour remporter un referendum sur la souveraineté …c’est un jour noir pour eux

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • Bien d’accord avec @lefureteur. La formule m’est apparu plutôt chaotique. Surtout quand on compare à 2012, alors que les chefs étaient présents deux à la fois seulement.

      Philippe Couillard a peut-être fait face à un tir croisé de ses adversaires à certains moments, ce qui était prévisible. Mais dans les circonstances, j’avais plus tendance à être empathique avec lui. Je préfère les candidats qui évitent de se comporter en “bullies”, et M. Couillard s’exprimait davantage comme un potentiel premier ministre. M. Legault et Mme David ont bien fait dans l’ensemble.

    • On peut effacer mon dernier commentaire? Il y a des images que j’aimerais mieux oublier.

    • Un débat digne du réseau TVA… Un gros GangBang à la Occupation double.

      Avec en vedette:

      L’amie de tout le monde = Françoise David
      Le matamore = François Legault
      Le séducteur = Philippe Couillard
      La fille stagée par Yves Desgagnés = Pauline Marois

      C’était mauvais du début à la fin. Ça n’aura aucune incidence sur la suite de l’élection.

      Il y a plein de spins de partisans à la suite de ce débat. Mais le vrai monde a juste vu une gang de politiciens qui s’accrochent à la rampe pour ne pas tomber dans l’eau.

    • Depuis quelques années, j’ai comme l’impression que nos politiciens, et cela peu importe le parti, font exprès de stimuler, d’encourager, de brasser, de créer toutes sortes de problèmes, de scandales, de chicanes, de niaiseries pour être bien certain de faire tout en leur possible pour discuter des enjeux économiques, politiques et sociaux afin d’être à 100% certain qu’ils ne commettront pas une bourde qui pourrait leur coûter l’élection. On jette du flou partout et pendant ce temps la, on attise la partisanerie. Plus les gens sont partisans de l’un de ces partis, moins nous avons de vérité. Je pense que lorsque les gens cesseront de penser en PQ, en PLQ, en CAQ, en QS et que nous déciderons de regarder ce qui se passe en tant que société, nous aurons enfin du changement. D’ici là, on donne toute la place aux rapports d’impôts des candidats et à la souveraineté. Dommage pour le peuple. Tant mieux pour les politicailleux.

    • Depuis quelques années, j’ai comme l’impression que nos politiciens, et cela peu importe le parti, font exprès de stimuler, d’encourager, de brasser, de créer toutes sortes de problèmes, de scandales, de chicanes, de niaiseries pour être bien certain de faire tout en leur possible pour NE PAS discuter des enjeux économiques, politiques et sociaux afin d’être à 100% certain qu’ils ne commettront pas une bourde qui pourrait leur coûter l’élection. On jette du flou partout et pendant ce temps la, on attise la partisanerie. Plus les gens sont partisans de l’un de ces partis, moins nous avons de vérité. Je pense que lorsque les gens cesseront de penser en PQ, en PLQ, en CAQ, en QS et que nous déciderons de regarder ce qui se passe en tant que société, nous aurons enfin du changement. D’ici là, on donne toute la place aux rapports d’impôts des candidats et à la souveraineté. Dommage pour le peuple. Tant mieux pour les politicailleux.

    • Ce débat a renforcé ma perception que François Legault n’a pas eu la chance d’apprendre l’existence du pronom « Nous » lorsqu’il a fréquenté l’école privée dans sa jeunesse, puisque la totalité ou quasi-totalité de ses phrases où le verbe se conjugue à la première personne du pluriel commencent avec « On », exemple : « On est tannés… », « On en a assez… », etc.

      Si on compare le Québec à des états comme la France, le Royaume-Uni, les États-Unis, et même le reste du Canada, il est assez frappant de constater à quel point l’art oratoire est peu valorisé chez nous, même chez des gens qui aspirent à devenir premier ministre…

    • Mon idée est faite depuis le début. Dans ma circonscription: anybody but Pauline.

    • Après la défaite de 2003,Pauline Marois dit à l’équipe péquiste: «On va être assez nombreux pour faire d’la marde en masse! On va toute les écoeurer!»

      Ce à quoi quelqu’un répond: «Merci à l’ensemble de la population du Québec. On va pouvoir vous marcher dessus.»

      http://www.youtube.com/watch?v=l0uJmk2y25w

    • Mon opinion était déjà faite et je n’en changerai certainement pas à la fin de cette semaine de salissage. Comme si une seule personne parmi les quatre chefs et tous les candidats avait le monopole de l’intégrité. Je ne connais pas un être humain sur terre qui soit assez parfait pour se permettre d’accuser et de juger ses semblables.

      Moi, ce matin, bien avant le fameux débat de ce soir, j’ai eu vraiment envie d’essayer de joindre Sa Sainteté le Pape François pour lui demander de canoniser madame Marois. Il est vrai que je ne connais pas tous et toutes, saints et saintes, mais il me semble que je n’ai pas beaucoup entendu parler de Sainte Pauline…

      Trève de plaisanterie! Avant de juger les autres, il serait bien qu’on se regarde et qu’on admette qu’on n’est pas parfait soi-même et soyons assez bon pour admettre que tous les humains sont des êtres imparfaits qui font de leur mieux. J’ai beaucoup d’admiration pour ces personnes qui osent se faire crucifier sur la place publique parce qu’ils aiment se commettre en politique. Il fut un temps où le respect des autres se pratiquait dans «Notre Belle Province».

      Je regrette que nous soyons tombés aussi bas. Ceci étant dit, j’ai bien écouté les fiscalistes et gens savants qui nous ont éclairé sur ce qu’on reproche à M. Couillard. Il a peut-être été maladroit ou mal renseigné mais je ne lui prête pas de plus mauvaises intentions qu’à madame Marois ou qu’à toute autre personne qu’on cherche à noircir pour se faire élire.

      Je nous souhaite le meilleur pour le 7 avril au soir : «Un gouvernement qui gouverne pour tout le monde sans préférence et dans le respect des différences».

    • M. Couillard était l’homme visé par tous et il a bien répondu. C’est comporter en PM. Il a détailler les objectif de son parti et je crois qu’il sort grandi de ce débat.

    • Monsieur Couillard bien qu’attaqué par les 3 autres s’en est très bien tiré.

      Il a réagi calmement et dignement. Comme un Premier Ministre et je crois qu’il sort gagnant de ce processus. Il avait une maîtrise incroyable de ses dossiers allant, et il fut le seul à le faire, jusqu’à donnes plusieurs exemples concrets sur l’influence que ses politiques auraient sur le Québec.

      Certains esprits faibles croient que celui qui crie le plus fort et nous remâche les mêmes questions 5, 6 ou 7 fois l’emporte. Pas moi.

    • Sa sent le jambon rôti!

    • À tous ceux qui seraient tentés de voter libéral, comme on dit, rappelez-vous à quel point ce parti s’est débattu, et pendant trrrrrès longtemps, pour ne pas qu’il y ait de commission d’enquête sur le financement des partis politiques. Ils n’en voulaient pas, car bien sûr ils étaient impliqués jusqu’au cou dans des manœuvres illlégales.

      Un gouvernement libéral juste un an et demi après leur sortie du pouvoir? C’est ben trop tôt! SVP! Si c’est le cas le 7 avril, je vais être vraiment, mais alors vraiment découragée par le Québec… Je me souviens? «J’aime mieux pas m’en souvenir», plutôt.

    • Couillard à mon vote.

    • Le vocabulaire des chefs politiques se résume à un mot ” Québécois” qu’ils répètent sans cesse dans toutes les phrases …. québécois, québécois, québécois, québécois …

      Comme on le dit plus haut, si on compare nos débats québécois, québécois, québécois avec les autres débats d’autres provinces ou pays, on fait vraiment pitié.

    • J’avais gardé un bon souvenir des face-à-face de 2012, mais le débat d’hier n’avait rien à voir et m’a semblé n’avoir aucune valeur ajoutée par rapport à celui de la semaine dernière. Pierre Bruneau était bon, jusqu’il faut d’incisif, mais la formule ne servait personne.

      Pour ce qui est des paradis fiscaux, c’est un paradis seulement si tu dérobes son dû au fisc en y cachant des revenus imposables. Or, Couillard n’avait pas un sou à payer en impôt; son compte de banque n’était qu’un compte de banque, pas une cachette ou une magouille. Placer ton argent n’importe où ailleurs t’expose à te faire considérer comme résidant de la juridiction et te faire taxer alors que tu n’y habites pas et n’a aucun lien avec le pays. C’est pourtant simple. Présenter ça comme de l’évasion fiscale relève de la démagogie et de la désinformation. On nous prend vraiment pour des imbéciles. Françoise David avec sa caisse populaire avait l’air de sortir d’une classe de 2e année.

      La bonne nouvelle, c’est que c’était tout de même moins sale que ce à quoi on aurait pu s’attendre. Le problème, c’est que je n’ai pas senti plus de face-à-face réels que la semaine passée.

    • Bonjour,

      Pour ma part tout comme l’avis de la plupart des politicologues, ce débat ne changera pas grand chose ! Pourquoi ? Pauline Marois n’a pas réussit à convaincre personne sur le fait qu’il y aura ou pas un référendum, et c’est présentement le SUJET de l’heure qui a fait basculer l’avantage des sondages vers le PLQ. Sur ce sujet, elle a parue très mal et fût attaquée par les trois autres chefs fermement: Couillard de lui rappeller la loi 1 du partie, Legault de lui rappeler le noyau de péquiste pur et dur qui vont tout faire pour réaliser le référendum dès que possible et Mme David de s’adresser au public en disant que si vous voulez un référendum, votez QS car le PQ ne sait pas sur quel pied danser.

      Legault et Marois ne donnent pas l’étoffe d’un premier ministre, ils pointent du doigts leur opposant sans cesse et répètent ou coupent la parole à leur vis-à-vis. Mme Marois appelait souvent M. Legault; François…. Couillard a mal paru sur le débat portant sur la langue quoique j’ai bien aimé le fait qu’il précise qu’il est important d’être bilingue au 21ième siècle. Mme David avait le beau rôle mais j’en revient pas comment QS est un pelleteux de nuage, tout est gratuit ou presque, ça va coûter 13 milliards et on va aller chercher 13 milliards ????!!!!! Par contre, quelle belle giffle à Pauline concernant Mme Mourani qui fût expulsé du BQ à cause de la charte !!!!

      Sur la charte des valeurs, encore une fois personne n’est duppe, tout le monde comprends que le PQ a fait exprès pour ne pas s’entendre avec les autres partis à ce sujet et en a fait un enjeux électoralistes, c’est bien beau écoeurer Couillard avec le $428,000 mais cette élection INUTILE va coûter 80 millions au Québecois, l’histoire des carrés rouges à coûter plus de 5 millions, l’espèce de consultations populaire inutile sur la charte va coûter plusieurs millions également…. Tous des scandales à mon point de vue !

      Bref, pour ma part, ancien péquiste, j’ai voté pour la CAQ en 2012 mais je voterai stratégique pour le PLQ cette fois-ci pour renvoyer la bande d’amateur PQ sur le banc de l’opposition pour ces raison:

      -Plus capable de l’hypocrisie: Carré rouge, première ministre qui cogne sur une casserole, mieux diviser pour reigner, charte des valeurs, mensonges (Drainville est le politicien le plus menteur que j’ai vue jusqu’à maintenant….), et surtout en l’état actuelle du Québec économiquement et démographiquement parlant, un référendum serait une perte de temps et non productif….

    • Trouillard portait bien son nom lors du débat d’hier…Et c’est ça que le Québec veut comme “prime minister”???

    • @wapetipetap Je ne comprend pas l’obstination de certains gens à penser qu’il n’y a que le PLQ qui n’est pas intègre. À ce que je sache, le PQ a voté une loi pour que les Québécois votent au 4 ans, mais dès que Mme la première ministre a vu qu’elle pourrait devenir majoritaire, elle a déclenché des élections. Si ce n’est pas un manque d’éthique, je me demande ce que c’est. Surtout que tous les partis de l’opposition étaient prêts à accepter la chartre avec quelques modifications.

      Un petit conseil pour tous, aller sur les sites web des différents partis, lisez les programmes électorales. Ensuite, utilisez votre esprit critique pour choisir le parti qui permettra au Québec d’améliorer sa situation économique, en santé et en éducation. Arrêtez de vous fier à la désinformation des médias.

    • Vrai, anybody but Pauline. J’ai pas du tout confiance en elle. C’est toujours flou quand elle parle. Le fameux deal, qu’lle nous prouve qu’il n’y en pas eu. Le dire ne suffit pas, de toute facon, elle ment comme elle respire. Hier soir elle coupait la parole a tout le monde, attaquait Couillard mais ne voulait rien savoir quand ses adversaires lui renvoyait la balle.

      David, femme sereine mais c’est évident qu’elle vit sur un nuage rose et ce qu’elle propose relève d’un conte de fée.

      Couillard a été bon mais pas assez mordant a mon goût. Il semblait sur la défensive.
      Legault a été parfait, mais Est-ce suffisant pour renverser la vapeur? J’en doute.

      Et pour l’amour, arrêtez tous de revenir à la vieille formule de Duceppe avec Québécois et québécoises. C’st tellement dépassé et achalant. On est les électeurs, le public that’s it.

    • Un détail qui n’est pas relevé par les journalistes péquistes ce matin, LCN n’avait que des hommes, blancs et francophones pour leur “analyse”.

    • Madame Marois a toujours dit que la prochaine élection se ferait pour élire un gouvernement.

      C’est le PLQ qui répétait ad nauseam que c’était pour faire un référendum. Il allait même jusqu’à dire que personne ne voulait d’un référendum et dans ce cas, Madame Marois avait
      raison de dire qu’il n’y en aurait pas de référendum puisque personne n’en voulait.

      Qui serait assez stupide de faire un référendum sachant qu’il serait perdant? M. Couillard se voit maintenant obligé de changer de cassette.

    • Ne perdons pas de vue que c’est un parti pour lequel on vote et non pour une personne, qu’elle soit antipathique ou non. C’est la contrainte de notre système de votation. Les québécois sont émotifs et se fient à la bouille et à la verve d’un chef de parti. On ne vote pas pour Couillard, Marois, Legault ou David, mais pour le parti qu’ils représentent. Quel parti aimerions-nous voir au pouvoir ? Pour ma part, anybody but Libéral. Je ne veux pas recommencer le cauchemar et prendre des somnifères pour pouvoir m’endormir pendant 4 ans. Je n’ai rien contre Couillard, mais contre le parti qu’il représente.

    • Débat nettement meilleur que l’autre à RC (j’espère qu’on a compris que 2 heures debout c’est trop long à 60 ans)
      Dommage par contre que Bruneau les coupait trop souvent

      Couillard s’était déguisé en Premier ministre avec sa cravate bleue et son drapeau du Québec
      Mais l’habit ne fait pas le moine. Surtout lorsque le hijab dépasse…

      Prédiction de nousnoune:
      Libéraux majoriaires
      4 ans de plus de corruption.
      Duceppe va remplacer Marois et Pouliot, Legault
      On tourne en rond
      On ne fera jamais l’indépendance du Québec si le parti qui porte le projet refuse d’en parler, tsé! si on refuse de parler des scandales au sénat, de l’archaique monarchie, des soldats québécois morts pour rien en Afghanistan, des 48 morts à Mégantic causées par Ottawa qui laissait rouler des minounes dans l’arrière-pays, des 33 milliards de bateaux en Nouvelle-Écosse et rien à Lévis, des réserves indiennes qui sont des paniers percés, de la démographie qui s’effondre noyée par l’immigration qui tiersmondise à la métropole, du Québec qui est sous-représenté à la nouvelle Chambre des communes, du Québec qui n’a toujours pas d’équipes de sport internationales comme l’Écosse, bref des vraies affaires. Faut pas se surprendre que la cause va nulle part et que les jeunes se demandent qu’ossa donne votre trip de boomers?

    • J’ai apprécié le débat mais je n’ai pas aimé les commentaires du Boy’z Club de LCN par la suite. Le ton des commentaires concernant Mme David était continuellement méprisant et tous s’entendaient sur la performance de M. Legault. Aucune diversité parmi les commentateurs.

    • C’est pas compliqué legault le grand gagnant, et Couillard le grand perdant tout simplement parce que mal préparé et trop accroché à sa peur du référendum, les doutes sur son intégrité et Porter et l’intégrité de son parti bien il a complètement passé dans le beurre, et quelle gaffe sur les employés d’usines qui doivent parler anglais au cas où un client anglais se présentait.

      Nous sommes donc passé d’un gouvernement minoritaire libéral avant le débat à un gouvernement minoritaire péquiste après le débat. C,est pas compliqué les libéraux se doivent de se refaire une virginité et le seul endroit pour le faire c,est dans l’opposition, encore beaucoup trop de squellettes dans leur garde robe, regardez Ti-Pet junior c’est ce qu’il tente de faire et son meilleur argument c’est presque 10 ans dans l’opposition.

    • Legault et Francoise David ont été DE LOIN les meilleurs.

      Pauline a fait du sur place, joué la trappe, n’a rien gagné, rien perdu.

      Couillard a tellement patiné, pas de sens. S’il était de loin le meilleur lors du premier débat, il a été de loin , de loin loin loin, le pire lors de celui d’hier. Horrible prestation pour lui.

    • Je vote Québec Solidaire. Fini les vieux partis.

    • ABP : Anybody But Pauline

      Couillard a moins bien fait que lors du premier débat, mais il s’est beaucoup mieux tiré d’affaires que Marois dans de pareilles circonstances.

      Je ne dois pas être le seul à l’avoir remarqué, mais Marois a la vilaine habitude d’essayé d’empêcher son interlocuteur de parler : la yeule y arrête pas!

      David, c’est le pays des merveilles…

      Legault est un ours mal-lêché, mais il était divertissant par moments. Il aime beaucoup se vanter par rapport à Air Transat en tout cas, il le mentionne toujours.

    • Je trouve aussi que cette formule de débat est chaotique. On aimerait que les débatteurs aient plus de temps pour détailler leurs pensées. Mais non, dès que l’un empiète sur son temps, celui de l’autre est amputé.
       
      Selon les analystes, M. Legault est sorti gagnant du débat de ce soir. C’est sûrement plus facile quand tu n’as plus rien à perdre. Il avait l’air plus reposé et ça paraissait dans ses interventions. Cependant, mon opinion sur lui n’a pas changé. Je n’aime pas le côté de sa personnalité qui s’est dévoilé cette semaine. Le langage ordurier et cru fait peut-être populo mais moi, ça ne m’amène pas du tout à avoir confiance, ni à voir l’individu qu’il est dans une future position de premier ministre.
       
      On est tous d’accord pour couper dans certaines dépenses mais je crois que dans son genre, comme le PQ, il veut laver plus blanc que blanc. À faire dévier le débat sur la question d’intégrité, d’une action au demeurant tout à fait LEGALE, M. Legault a ainsi évité de parler concrètement de la mise en place et de l’exécution de toutes les coupures ambitieuses (pour ne pas dire sauvages) qu’il se propose de faire. Selon moi, la méthode par attrition ne sera pas suffisante et mes craintes sont dirigées vers un résultat plutôt chaotique que vers celui d’une récupération de fonds qui m’apparaît irréalisable dans un si bref laps de temps. La mouvance des postes administratifs vers des postes de services directs comme il le propose, est peut-être belle sur papier, peut-être même souhaitable, mais elle ne peut se faire en criant ” ciseaux”! Il  faudra aussi surveiller les mobilisations syndicales et celles des entreprises qui ont déjà des ententes avec le gouvernement. Dans quelles mesures cela affectera-t-il les investissements dont l’économie québécoise a tellement besoin? À bien y penser, M. Legault se vante sans cesse d’être un entrepreneur et d’avoir créé des emplois mais, à le voir aller, ses prévisions actuelles de gestion et de coupures dans l’appareil québécois se rapprochent pas mal de celles de PKP. Pas certaine qu’au final, ça va plaire!  En passant, si jamais le PQ était réélu, je les plains tous, car s’ils ont à ”négocier” avec Pierre-Karl Péladeau dans le décor, il y aura assurément des pleurs et des grincements de dents… Parlez-en aux ex-lock-outés du Journal de Québec et du Journal de Montréal.
       
      Sur un autre registre, je ne comprends pas l’obstination de M. Legault à toujours poser la même question sur la tenue de la femme policière. Je crois que les policiers doivent avoir leur code d’habillement et que c’est à eux de voir à ce qu’il soit respecté. Au fait, lui-même, qu’a-t-il au juste CONTRE LES FEMMES pour les prendre comme cible dans ses exemples? Ça nous prouve bien que la clientèle visée par la Charte demeure la FEMME.  C’est elle qui écopera si elle ne rejoint pas les rangs. Ni M. Legault, ni Mme Marois ne semblent s’en soucier! C’est pourtant pas compliqué, quelle sera la conséquence ultime du port d’objets proscrits par la Charte? Épelez-le dans la langue que vous voudrez, il n’y a qu’une définition: congédiement.  Et qui, majoritairement seront visées par cette conséquence? Les femmes. Quant à l’argument sur l’égalité homme-femme, ce n’est que poudre aux yeux car cette notion est déjà enchâssée dans les Chartes canadienne et québécoise. Ah oui, pour terminer,  j’oublie la meilleure: la CONDESCENDANCE de M. Legault envers les TRAVAILLEUSES SOCIALES. J’espère que juste pour ça, les femmes du Québec s’en souviendront!
       
      Mme David a été solide aussi. Elle n’est pas une menace pour la prise du pouvoir mais je crois qu’elle peut drainer des votes du PQ et de la CAQ. On ne peut lui reprocher son authenticité. Elle se défend d’être à la tête d’un parti de pelleteux de nuages, mais je pense qu’il y a un peu de ça aussi. On ne peut pas être contre la vertu, mais il y a des points qui me semblent totalement irréalisables. Cependant, il faut saluer le fait qu’elle a rallié les 3 autres chefs sur un futur projet de loi concernant les aînés. Aucun d’eux ne pourra se défiler, l’engagement a été pris devant toute la population du Québec et en plus, en direct!
       
      Mme Marois s’en est mieux tirée que lors du premier débat mais, je ne la crois pas. Je n’ai pas confiance en elle ni en son parti et ce,  même quand elle dit qu’elle est à l’écoute des Québécois. En effet, les petits points de suspension qu’on peut deviner à la fin de certaines phrases ou encore les ” jusqu’à ce que les Québécois décident … ”  sont loin de me rassurer. Au contraire, je trouve que ce flou volontaire n’a qu’un seul objectif, soit celui d’endormir la population, celle dont plus de 60% ne veut rien savoir d’un référendum. Je ne la crois pas quand elle défend son intégrité et celle de son mari. Elle se permet de douter de la parole de M. Couillard, mais il faudrait la croire elle, justement sur parole! On la fera à d’autres,  mais le déclenchement des élections,  en plus d’être la conséquence d’une opportunité électoraliste, doit aussi avoir un certain rapport avec le fait que son mari et elle auraient eu à répondre à des questions probablement très embarrassantes.  La Commission Charbonneau n’est pas terminée et elle agit comme si le rapport final avait déjà été déposé et qu’il blanchissait le PQ totalement. J’ai bien hâte d’entendre ce qui va sortir dans les prochains mois…
       
      La Charte de la laïcité devrait s’appeler la Charte des divisions et de la discrimination. Car c’est bien de ça qu’il s’agit. Mme Marois et son gouvernement avec en tête Bernard Drainville, ont semé tout ce qu’il fallait pour que les graines de la xénophobie germent et éclosent dans notre société. Ce courant n’est pas à notre honneur. Ils ont exploité à fond l’ignorance sans même avoir la décence et l’honnêteté d’amener des statistiques, des chiffres validés et des cas concrets. J’appréhende la suite si jamais elle était adoptée un jour selon le texte du PQ. Elle veut contrer l’intégrisme? Que le parti commence donc à le combattre dans son approche par rapport à ceux qui ne partagent pas les mêmes idées que lui!
       
      Sa plaidoirie pour le volet économique tombe à plat. Pendant 18 mois, ils nous ont tous montré quelles étaient leurs vraies priorités. L’économie n’était certes pas en tête de liste.  Moi, j’ai beaucoup plus lu dans les journaux et entendu à la télé de la propagande sur la Charte que sur tout autre sujet, alors, on repassera …
       
      M. Couillard était le gagnant du premier débat. Il s’attendait à recevoir la plupart des flèches lors du deuxième.  Et, c’est ce qui est arrivé.  Il n’avait pas la position la plus confortable, mais j’ai cependant trouvé qu’il avait réussi à tenir le coup, à ne pas perdre pied, ce qui est déjà très bien pour quelqu’un qui en est seulement à sa seconde expérience. La question de l’intégrité, pour son travail en Arabie Saoudite, devient presque de l’acharnement de la part des autres chefs. Ce qu’il a fait était LEGAL et les nombreux fiscalistes consultés par la Presse et d’autres qui se sont prononcé, l’ont affirmé sans l’ombre d’un doute. Que voulez-vous de plus?

      Également, il y a toujours la référence au temps de M. Charest. Oui, on le sait maintenant qu’il y a des taches, mais tiendrons-nous M. Couillard et tous les chefs à venir du parti Libéral comme responsables? Encore là, il faut attendre les résultats de la Commission. Plusieurs fois, on a parlé de systèmes érigés depuis longtemps, bien avant les 9 ans sous la gouverne de M. Charest,  ce qui veut dire que le PQ va aussi être passé à la loupe. La Commission étant en branle, ne serait-il pas mieux de suivre les auditions et d’attendre le rapport final avant de porter des accusations par association? M. Couillard s’est engagé à en respecter les conclusions et les recommandations. Que peut-il faire de plus pour l’instant? Mme Marois elle, avant même les conclusions de la Commission, dit que son parti n’a rien à voir avec le parti Libéral. Ça Madame, c’est la suite qui nous le prouvera. Permettez-nous de douter de votre parole. Vous êtes si prompte à douter de celle des autres!
       
      Sur un autre point, M.Couillard a semble-t-il ‘’sonné” les autres chefs en affirmant que c’était un avantage, presque une nécessité de parler une autre langue. Non mais, pour reprendre l’expression de M. Legault, sont-ils tous complètement déconnectés? Qui y-a-t-il de répréhensible en 2014, dans un contexte de mondialisation, à  favoriser  l’apprentissage d’une langue ”étrangère”? Certains ont trouvé que M. Couillard y était allé un peu fort en disant que même les mécaniciens dans une usine devraient parler anglais. Bon sang, parler anglais n’est pas une tare. Combien de personnes aimeraient donc parler une 2e langue? Parler deux, trois langues et même plus ne peut être qu’un plus. Pourquoi les mécaniciens seraient-ils exclus ou ridiculisés d’être compris dans les personnes pour qui cela serait intéressant de pouvoir parler anglais ou, à tout le moins de pouvoir se débrouiller. La culture linguistique mène aussi à une ouverture sur la culture en général. Elle permet de consulter ce qui fait ailleurs dans d’autres langues, Mais peut-être est-ce cela dont on a peur? Dans bien des sociétés, l’obscurantisme a toujours permis aux dictateurs de se maintenir au pouvoir et d’avoir la mainmise sur le peuple…

      On plaide pour l’amélioration du français? Qu’on commence donc par avoir des politiciens qui sont capables de s’exprimer clairement, des publicités qui laissent tomber les jeux de mots douteux avec une orthographe atrophiée pour faire cool, qu’on ramène les dictées s’il le faut, qu’on élève les notes de passage pour ce qui est du français. Si on exigeait 75% au lieu de l’anémique 60% peut-être aurions nous une population mieux articulée au niveau de la langue. Pour ce qui est de l’affichage, qu’on fasse respecter la loi. Ça me fait penser au sport où les arbitres connaissent bien les règlements mais où aussi, on a tendance à être élastique selon les soirs…  Pour le point concernant la baisse du français à Montréal, au quotidien, je ne m’avancerai pas. Demeurant en région, il est difficile de me prononcer, mais dans mon cas, je n’ai jamais eu de difficultés à me faire servir en français lors de mes séjours dans la métropole que ce soit lors de la location d’hôtel, de services dans les magasins, de fréquentation de restaurant, d’utilisation de taxi…
       
      Pour sa dignité, son calme et son refus volontaire de ne pas s’engager dans un échange de basses affirmations, c’est lui qui ce soir m’a le plus convaincue. Je ne veux pas de référendum. Je ne veux pas de la Charte comme le PQ la présente. Je ne veux pas de politiciens intégristes qui n’hésitent pas à faire un concours de gilet mouillé dans la boue pour faire parler d’eux. M. Couillard n’a pas toutes les solutions, il n’a pas de baguette magique et tout ne sera pas facile, mais je lui accorderai mon vote le 7 avril. Savez-vous pourquoi? Parce que, dans l’éducation que mes parents m’ont donnée, ils m’ont appris que pour prétendre respecter les autres, il faut avant tout se respecter soi-même. La semaine de campagne qui se termine et le débat de jeudi soir nous ont tous permis de voir qui avait vraiment la trempe d’un premier ministre. C’est lui le vrai gagnant!
       

    • Couillard = Brouillard

      QS = Un vote pour le PLQ

      CAQ= Aucune chance de prendre le pouvoir.

      Je voterai donc stratégiquement PQ pour mes 2 priorités:
      - La Charte sur la laïcité.
      - Et la loi Mourir dans la dignité.

    • C’est surement Sol Zanetti d’Obsession Nationale qui a dit le moins de niaiserie au débat….

    • @ sergioo

      Oui j’avais remarqué le boys club. Ils auraient effectivement du y inclure une Elsie par exemple.
      Mais Facal est latino en passant. Ca parait peut etre pas, il n’est pas “visible” comme le serait Felipe Alou, mais ca fait pas de lui un pure laine blanc francophone pour autant.
      Virez pas fou. Facal, c’est un Québécois, comme tout le monde.

    • La mauvaise partie ? Le pire moment ? Celui animé par Monsieur canal 10 lui-même et j’ai mentionné, Pierre Bruneau ! Quel chef d’antenne hors normes, toujours à l’affut du mot populiste pour s’attirer l’attention. Dans son cas, l’expérience ne confirme pas la compétence. Même le format du débat cherchait à créer l’effet “Manchette “.

      Magazine à potins, le canal 10, occupation double, le Banquier, le vedettariat, le Jounal de Mouréal, le chef d’antenne populiste et ses acolytes à sensations, Lapierre, Larocque, Lavoie (les trois Langues pendues), etc. Tous dans le même panier pour réduire au plus petit dénominateur: réfléchir à votre place.

      Pourquoi ne pas avoir fait appel à Mme Sophie Thibault (une femme ?) dont le ton et le vocabulaire s’apparentent davantage à une animatrice sérieuse et avec de la profondeur. Je dirais même plus avec de la “rigueur” …

      Robert Delorme

    • Et les grandes idées pour l’avenir du Québec, elles étaient cachées dans quel coin de la salle? Un débat de clowns qui ne parle pas de véritable plan!

    • @ nousnoune

      on parle d’élections provinciales et non fédérales

      changez de disque il commence à être usé

    • @montrealaise

      Merci pour ton spin libéral.

      Pour ma part le débat d’hier m’a éclairé dans mon choix. Je n’étais pas trop sûre pour qui voter, mais maintenant c’est clair: il faut absolument empêcher Couillard de prendre le pouvoir, coûte que coûte et le seul qui peut l’empêcher pour le moment c’est le PQ.

    • Assez suréaliste de voir Couillard qui essayait de nous faire croire que deux ouvriers sur une chaîne de montage devaient connaître l’anglais au cas où un client international viendrait faire une visite à l’usine et s’adresserait directement à eux.

      Il est assez difficile de définir un vainceur lors du débat d’hier, mais tous s’entendent pour dire qu’il y a eu un grand perdant: Couillard.

    • Un referendum on en veut pas, donc:

      N’importe qui sauf Pauline.

    • @Maxell

      Que c’est bon de lire votre commentaire comparativement à toutes ces insanités et cette boue lancées au cours des derniers jours. Merci.

    • Parlant du Boy’z Club de LCN, l’ombre de PKP plannait c’était évident.

      Pendant ce temps à RDI , c’était frappant de voir le regard complaisant de A.M. Dussault
      sur J.F. Lisée et comment ce regard devenait méprisant envers Christine Saint-Pierre .

    • @robert-17,09h38:

      M.Delorme, tellement bien décrit.
      100% d’accord avec vous.

    • @ gildow

      Christine StPierre a l’air completement psycho lors des débats. Corrosive, toxique, désagréable. Loin de la grande classe qu’affiche habituellement son chef. Si j’étais AM Dussault, ma face aurait également ressemblé a ca

    • Beaucoup de misogynes frustrés ici…

      Couillard avait un très joli costume et une coiffure impeccable. C’est décidé, je vote PLQ.

    • @nanlaj

      J’ai aussi vu St-Pierre se poigner avec Dussault. Oh que ce n’était pas beau. On imagine que le conflit devait remonter à loin…

      Je me félicite qu’on parle enfin des finances personnelles des chefs. Je l’avais suggéré ici même avant le premier débat (on ne m’avait pas écouté à l’époque)
      Maintenant j’ai hâte que quelqu’un demande à Couillard quel passeport il utilise lorsqu’il voyage (il est citoyen français par sa mère comme Stéphane Dion)
      Comment peut-il nous dire qu’on va perdre notre passeport si on se sépare alors que lui en a deux?

    • @Maxell
      Merci pour votre commentaire écrit dans un excellent français sans faute. Qu’on soit d’accord ou non votre propos est sensé et respectueux.

    • BILAN : PQ = INCERTITUDE…..Pour les investisseurs.

    • @ nounoune…

      Le Canada accepte la double nationalité.

      Faudrait demander à Jean-François Lisée
      si un Québec indépendant accepterait de faire de même.

      On le saura quand les Québécois seront prêts…

      Dans dix ou quinze ans… qui sait?

    • @ maxell,

      Wow, excellent commentaire. Merci car vous lire a été un plaisir puisque je n’ai pas vu le débat d’hier. Vous avez pris le temps de bien mettre en place vos idées pour nous transmettre le tout d’une façon fort cohérente.

      Encore une fois Merci!

    • Est-ce le moment de parler d’une date de départ pour Pauline Marois?

    • @panaleon

      I know. Mon problème c’est comment on peut être premier ministre du Québec avec un passeport étranger ? (chose impensable partout ailleurs dans le monde)

      Mais surtout comme Couillard peut-il faire peur au monde en disant qu’on va perdre notre passeport canadien si on devient indépendant alors que plus d,un million de Canadiens vivent aux États-Unis seulement? Sans parler des 100,000 à Hongkong? Pis des 50,000 au Liban?

      Comprenez-moi bien: comme souverainiste je rêve de bruler mon passeport canadien pour avoir un beau passeport québécois. Mais y’a au moins 600,000 Anglos au Québec qui vont vouloir rester Canadian. Alors comment Couillard peut-il leur dire qu’ils vont perdre leur nationalité canadienne alors que lui-même, comme Stéphane Dion, comme Thomas Mulcair, comme Michaelle Jean en ont deux? Faudrait arrêter de nous prendre pour des imbéciles.

    • @robert 17 09:38: et laloueapril- 09:16

      robert-17

      28 mars 2014
      09h38
      La mauvaise partie ? Le pire moment ? Celui animé par Monsieur canal 10 lui-même et j’ai mentionné, Pierre Bruneau ! Quel chef d’antenne hors normes, toujours à l’affut du mot populiste pour s’attirer l’attention. Dans son cas, l’expérience ne confirme pas la compétence. Même le format du débat cherchait à créer l’effet “Manchette “.

      ==============================================================
      @ laloueapril

    • @ laloueapril 28 mars 2014
      09h16
      Couillard = Brouillard

      QS = Un vote pour le PLQ

      CAQ= Aucune chance de prendre le pouvoir.

      Je voterai donc stratégiquement PQ pour mes 2 priorités:
      - La Charte sur la laïcité.
      - Et la loi Mourir dans la dignité.

    • Je suis complètement d’accord avec vous. J’aimerais maintenant connaître votre opinion sur le forum d’analystes.

    • @nousnoune

      Ça peut être problématique pour un gouverneur général (chef de l’armée canadienne) ou un chef de gouvernement fédéral (ultimement responsable de l’élaboration de notre politique étrangère), mais je vois mal le conflit pour le chef d’un gouvernement provincial.

      Louise Beaudoin a les deux passeports par son mari et elle a occupé des ministères impliquant francophonie et relations internationales, et donc notre rapport à la France, ce qui n’a semblé déranger personne à l’époque.

    • “Mon problème c’est comment on peut être premier ministre du Québec avec un passeport étranger ? (chose impensable partout ailleurs dans le monde)”

      Ah bon! vous avez des exemples à proposer?

      Et pourquoi est-ce si impensable??

      “Mais surtout comme Couillard peut-il faire peur au monde en disant qu’on va perdre notre passeport canadien si on devient indépendant”

      J’ai été voir la citation exacte de P. Couillard à ce sujet.

      Bien entendu, il n’a pas dit ce que vous lui faites dire.

      Voici ce qu’il a dit en réalité:

      “On reçoit 19 milliards en péréquation, on va les trouver ailleurs? On va garder le passeport canadien? On va garder le dollar canadien?, c’est de l’amateurisme”

      C’est pas joli de déformer les propos des gens comme vous le faites!

      Le PQ n’a qu’à dire tout de suite qu’un Québec indépendant
      accepterait la double-nationalité, le problème serait réglée
      et personne ne pourrait se faire du capital politique à ce sujet.

      Trop simple??

      Selon vous, quelqu’un qui marie une personne d’un autre pays
      (ce qui lui procure la nationalité de cette dernière)
      devrait-il/elle obligatoirement renoncer à sa propre nationalité?

    • “On reçoit 19 milliards en péréquation, on va les trouver ailleurs? On va garder le passeport canadien? On va garder le dollar canadien?, c’est de l’amateurisme”

      Pauvre Pantalon,

      Le programme entier de péréquation fait à peine 16,1 milliards
      Le Québec recoit 7,8 milliards

      http://www.fin.gc.ca/fedprov/mtp-fra.asp

      Per capita le Québec recoit beaucoup moins que 4 provinces

      IPE 2481$
      NB : 2206$
      NE : 1727$
      Ma: 1367$
      Quebec : 1130$
      Ontario $146

      http://blogues.radio-canada.ca/geraldfillion/2014/01/30/perequation-101/

      Mais saviez-vous que le Québec ne recoit que 14% du budget de la Défense, budget rendu à 21 milliards? Saviez-vous qu’on ne recoit que 9% du budget des Affaires Indiennes? Et 7% du budget des Pêcheries?

      Vous devez être un vrai Libéral, vous. En pamoison devant le chiffon rouge. Mais ignorant de la réalité canadienne ou le gouvernement Harper nous mène par le bout du nez avec à peine 16% des voix

    • Source pour la citation de P. Couillard:

      TVA nouvelles, 13 mars 2014

      “Couillard accuse Marois d’amateurisme”

      http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/electionsquebec2014/archives/2014/03/20140313-142628.html

      J’ignore si c’est Couillard qui a donné un mauvais chiffre
      ou si la nouvelle a été mal rapportée…

      De toutes manières, on parlait de passeport… Pas de péréquation!

    • Mon commentaire précédent a été censuré
      par la modération des cousins du weekend!

      2e essai…

      @ nounoune…

      Tiens… c’est drôle…

      Plus un mot sur les passeports!

      Ça semblait pourtant vous fatiguer beaucoup…

      Pour le reste… Adressez-vous à P. Couillard…

      Ce sont ses paroles… pas les miennes!!

      Et cessez vos suppositions infondées à mon égard…

      Vous n’avez aucune idée de qui je suis ou pour qui je vote.

    • Jadis,on nous a apprenait des choses bizarres,tel que: L’age de raison,pour les humains,est d’environ 7 ans…L’union fait la force…La parole est d’argent,mais le silence est d’or…
      Force est d’admettre,que pour beaucoup de gens,au Quebec,cet age varie considérablement selon les individus ,puisque selon certains,et il y en a trop pour tous les nommer
      ici …Ce serait davantage la DIVISION qui ferait la force…et ” garrocher de la boue a gauche et
      a droite serait bien vu selon certains ( CERTAINES )
      Entre nous..ON JASE…comme dirait l’autre…Des réponses a certaines questions auquelle
      e,m’aiderait grandement a mieux comprendre la définition
      mot ETHIQUE

    • OUPSS…MON ORDI A CHOISI LE MAUVAIS MOMENT POUR FLANCHER… ALORS LES QUESTIONS:

      Bernard Drainville,qui a travaillé plusieurs années au Mexique, a t’il transféré son salaire au Quebec et payer l’impot au Quebec sur ces montants a cette époque selon son code
      d’ethique ”MORAL” meme si,comme pour Mr.Couillard,il etait parfaitement légal de ne pas le faire ?????

      MADAME LA PREMIER MINISTRE,comme dirait PKL…va t ‘elle enfin dévoiler ses actifs financiers,comme l’ont fait tous les autres chefs de partis,et croyez bien qu’il n’y a aucun
      voyeurisme dans cette obligation d’ETHIQUE MORALE

      ” Ii n’y aura pas de referendum….TANT QUE LES QUEBECOIS NE SERONT PAS PRETS……..Mde Marois voudra t’elle bien m’expliquer comment elle entend s’y prendre pour
      ” PRÉPARER ” les Quebecois et de savoir ou.quand et comment,il seront prets…a part,bien sur un autre referendum a coup de MILLIONS ???

      Mde.Marois a feté ses 65 ans hier, mais moi , je n’ai nulle part,entendu Mde.Marois
      annoncer publiquement,qu’ELLE RENONCAIT A PERCEVOIR SA PENSION DE SÉCURITÉ DE LA VIEILLESSE DU GOUVERNEMENT FEDERAL meme si,elle y a droit légalement,mais, puisqu’on
      parle ici,d’ETHIQUE MORALE….

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité