Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 23 mars 2014 | Mise en ligne à 23h10 | Commenter Commentaires (25)

    Une trappe qui fait jaser aux Jutra

    jutrahommage

    Une trappe installée en plein centre de la scène a volé la vedette de la 16e Soirée des Jutra, dimanche soir. Et ce n’est certainement pas ce qu’espéraient les organisateurs du gala récompensant l’industrie du cinéma. Évidemment, après le poteau de Christiane Charette et les bas du Dragon François Lambert, la trappe des Jutra a rapidement ouvert son propre compte Twitter!

    Je veux bien croire que les remerciements sont parfois trop longs. Mais de là à installer une trappe juste derrière le micro? C’est du moins l’impression qu’on avait en regardant le gala: un gros trou au milieu des déplacements. Et l’assistance qui retenait son souffle, de peur que les gagnants perde pied en reculant. Mauvaise idée.

    Retenir son souffle, je l’ai fait souvent durant ce gala, ponctué de malaises involontaires. Pénélope McQuade et Laurent Paquin, qui prenaient la relève à l’animation, auraient été meilleurs s’ils avaient eu de bons textes.

    Antoine Bertrand n’est peut-être pas l’homme le plus fort du monde, mais il est mauditement doué pour les remerciements de galas, comme dans tout le reste d’ailleurs. «Louis Cyr tenait la force de sa mère, moi aussi», a-t-il dit, en larmes. Des paroles qui prennent tout leur sens quand on sait que quelques heures plus tôt, il venait d’enterrer sa propre mère, ce qu’il n’a pas précisé sur scène. Le coanimateur de la soirée, Laurent Paquin, en est resté figé, incapable de lire son texte.

    Le Jutra du meilleur acteur pour Louis Cyr a quand même été capable de faire des blagues, remerciant ses producteurs «d’avoir mis l’argent à l’écran et non pas dans vos Porsche… poches!» Et, technique toujours gagnante mais néanmoins sincère, il a remercié sa conjointe Catherine-Anne Toupin, sans qui son «Louis Cyr n’aurait pas été aussi bon». «Merci mon amour de me faire sentir bon, beau et fort», a-t-il dit devant une assistance conquise et émue.

    Plus tôt, son partenaire de Louis Cyr, Guillaume Cyr, était aussi très inspiré en recevant son Jutra du rôle de soutien. «Le cinéma doit être riche et original, pis j’pense que ça passe par des nouvelles faces», a-t-il lancé, chaudement applaudi, avant d’ajouter: «Le jour où il va juste rester Transformer à voir dans nos salles, ça va être plate en sacrament.»

    On ne peut pas parler d’un bon numéro d’ouverture entre Pénélope McQuade et Laurent Paquin. Des gags suivis de silences, justifiés la plupart du temps. N’est pas humoriste qui veut. Pas sûr que c’était nécessaire de nommer des noms de vedettes comme une liste d’épicerie. Quand un gag suit, parfait, mais quand on nomme pour nommer, c’est moins pertinent.

    Personne n’a encore compris pourquoi Gabrielle Marion-Rivard n’était pas en nomination dimanche soir. Sacrée meilleure actrice de soutien, sa partenaire de Gabrielle, Mélissa Désormeaux-Poulin, ne l’avait pas oubliée. «Tu portes l’espoir pour plein de monde, tu répands l’amour partout où tu passes», a-t-elle dit, la gorge nouée, en plus de saluer Micheline Lanctôt, qui lui a donné sa chance dans une pub à sept ans.

    Parlant de Micheline Lanctôt, son hommage a été marqué par des retrouvailles avec Ted Kotcheff, réalisateur du film L’apprentissage de Duddy Kravitz. La surprise a même un peu paralysé la cinéaste et actrice, dont le discours était très long. Beau petit film de Jean-Philippe Duval pour rendre hommage à son actrice d’Unité 9. Mais pourquoi avoir omis d’indiquer les titres des films?

    C’est bien de laisser des grands noms du cinéma étranger rendre hommage aux réalisateurs québécois avec lesquels ils ont travaillé, mais leurs présentations étaient bâclées et mal filmées. Dustin Hoffmann n’avait clairement pas le goût d’être là.

    Je ne suis pas sûr d’avoir compris le numéro à grand déploiement autour de Louis Cyr, sur un air de Bruno Mars entre autres. Mais l’arrivée soudaine de Claude Robinson, présenté comme «l’homme le plus fort du monde» par Laurent Paquin, a été saluée par une chaleureuse ovation. Beau flash ces clins d’oeil à Il était une fois Les Boys, présentant les personnages de grands films alors qu’ils étaient enfants, mais la présentation des trois jeunes comédiens du film sur scène était hélas, ratée.

    «Je pense que je ne connais pas d’acteur qui ne rêve pas un jour de rencontrer son Denis Côté», a dit Pierrette Robitaille à propos du réalisateur de Vic + Flo ont vu un ours, qui lui a valu le Jutra de la meilleure actrice. Pas de réel emportement des gagnants à propos des difficultés du cinéma québécois, si ce n’est de ce plaidoyer de Micheline Lanctôt aux politiciens: «Les artistes et la jeunesse sont les forces vives de notre société. Ne les oubliez pas, pensez à eux, parce que c’est eux qui vont nous construire comme société.»

    Pénélope McQuade et Laurent Paquin ne m’ont pas convaincu d’être les meilleures personnes pour animer les Jutra. Tout ça manquait de rythme, de mordant. Le gala de dimanche était loin du ratage de l’an dernier, mais il manque encore quelque chose pour qu’on accroche à ces Jutra.

    Suivez-moi sur Twitter.


    • Je rêve d’un Québec où la télévision préférera présenter la remise des prix Nobel plutôt que celle des Jutra. A défaut, je rêve d’un Québec où la télévision présentera à la fois la remise des prix Nobel et celle des Jutra.

    • plaidoyer de Micheline Lanctôt aux politiciens: «Les artistes et la jeunesse sont les forces vives de notre société. Ne les oubliez pas, pensez à eux, parce que c’est eux qui vont nous construire comme société.». Elle en a fumé du bon micheline. La jeunesse oui, les artistes? Beau pelletage de nuages. Mais la salle était pleine d’artistes justement qui aiment tellement se féliciter entre eux et se voir plus important qu’ils ne le sont vraiment.

    • Moi j’ai trouvé juste dommage l’hommage aux personnes décédés, surtout lorsqu’on commence avec l’hymne de L’homme qui plantait des arbres et coupé ca raide avec les Loco Locass avec leur rap, je sais pas, ca fesait vraiment bizarre, du rap pour ca… l’hymne de L’homme qui plantait est tellement plus beau.

    • Sa devait être une belle soirée d’humage de pet sa!

    • Animation pauvre…très pauvre. Désolant !

    • On ns demande d’aimer NOTRE cinéma quebecois mais encore faut-il s’y reconnaître …
      Et de ne pas attendre les DVD =8 ième pêché maintenant ?!Au cinéma, je n’aime pas me faire gaver de pubs à tue-tête quand j’y vais et ca, que les films viennent de n’importe où. Arriver juste ? Essayé déjà et trop à risque de manquer le début.Alors ,choisir d’aller me faire “agresser “par des pubs interminables ? Non merci ! J’accepte de subir cela si le film( fait au Québec où ailleurs) me tente ! Les dvd nous forcent parfois à écouter les pubs et annonces de films mais vive le bouton “mute“`à la maison ! // Enendu Louis Morrisette à 2 hommes en or recemment dire à Antoine Bertrand ce qu’il pensait du théâtre !!! Allez voir ca sur le site ! Apres, il voudra qu’on aille voir ses films mais excusez moi ,mais pour moi, la plupart du temps, nos films sont aussi plates et mauvais que la majorité des pièces ! // Enfin, certains journalistes parlent parlez de public froid et snob aux Jutra ! Ca ns tente encore de regarder ca !
      Ce que je n’ai pas fait et à vous lire, je ne regrette pas une seconde de ne pas l’avoir fait !

    • svp , corriger mes fautes avant si accepté !! Pas le temps !

    • Vu après…juste si possible pour vous de le faire .Sinon, ok comme ca !

      Merci!

    • faut quand même le faire !! Une soirée hommage interminable pour une industrie et des produits qui n’intéressent pas sa clientèle!!!
      C’est comme si les beignes Krispy Kream se faisaient une soirée hommage pour leurs produits destinés aux Weight Watchers et aux anorexiques !

    • J’ai bien tenté de visionner cette émission mais bon sang que ce fut ennuyant

      @Gaspard 2013

      si vous n’avez pas le temps de vérifier et corriger votre texte, prière de ne pas envoyer

    • @Richard Therrien

      Pourquoi avoir coupé mon commentaire envoyé autour de 8h ce matin? Que je dise que la gala était plate pour mourir avec des décors sombres et une mise en scène quelconque m’ont laissé sur mon appétit ne vous plait pas?

      Je comprends pas votre attitude et soudaine ségrégation.

    • C’est cette soirée interminable qu’il faut mettre à la trappe!

      Très mauvais textes d’animation et mal rendus par Pénélope et Laurent Paquin. Comme quoi n’est pas Ellen de Generes ou Billy Crystal qui veut!
      Et, mise à part Antoine Bertrand pour sa dernière phrase, les remerciements étaient d’une banalité à pleurer, mais pas d’émotion. Ça prouve que les comédiens, une fois sortis de leurs lignes apprises pour leurs rôles, ont bien du mal à articuler une pensée cohérente. Quand on sait qu’on est mis en nomination et qu’on a une chance de gagner, et qu’on a la possibilité d’avoir une tribune, on se prépare à livrer autre chose que ” Merci, papa, merci maman, ou ma blonde” ou “mon frère et ma sœur sont au balcon”. Pourquoi pas, tant qu’on y est : “tiens j’étais juste en train de monter une mayonnaise quand on m’a appelé, j’ai pas eu le temps d’enlever mon tablier!”. Au mieux, passer une commande à un scripteur compétent.

      Même Micheline Lanctôt, qui mérite amplement son hommage, aurait pu nous livrer quelque chose d’un peu plus consistant. Du genre des chroniques qu’elle fait chez Bazzo. Elle était bien partie avec son appel aux politiques pour les artistes et la jeunesse, mais pas assez punchée parce qu’elle improvisait.

      Quant au cinéma québécois boudé par le public, une bonne introspection est à faire. Et ce n’est pas nécessairement la qualité qui est mise en cause, mais plutôt le choix des sujets proposés.

    • @kasimir35
      Je suis dans le même cas….

    • À lire vos commentaires ce n’ai pas de sitôt qu’on va trouver des animateurs
      qui seront prêt à aller au front pour animer l’an prochain. J’ai vu la cérémonie
      hier soir sur le web et je n’ai pas détesté tant que ça. (Vrai que la fameuse trappe
      détournait l’attention quand Lanctôt à fait son long remerciement.) On peut au
      moins se dire que la remise des prix Jutra est moins « plate » que la cérémonie
      des Césars en France ! :-) Mais au fait, je ne comprends pas tout le « bashing »
      autour du cinéma québécois. Pourquoi tant de haine ? On rit bien de l’émission
      de JR Duffort et les « Aurores » mais pourtant on ne voit pas se genre d’émission
      sur la musique québécoise, Dieu sait qu’il y aurait du matériel…

    • Étonnant que Louis Cyr ait supplanté Gabrielle comme meilleur film.On a dû mélanger meilleur film avec film le plus populaire…

    • @kasimir35
      Ce n’est pas moi qui modère les commentaires, je n’y suis pour rien. Les modérateurs le font en fonction de notre nétiquette.

    • La soirée était moitié, moitié. Je ne donnerais pas une 2ème chance aux animateurs. Je n’ai pas senti la chimie.
      Bravo à Claude Robinson. Antoine bien entendu, quelle émotion. Micheline Lanctot a été déboussolée par la venue de Ted Kotcheff. Oui son discours était long, improvisé – elle l’avait dit d’avance- mais elle était hommagee pour son œuvre donc on ne fait pas de remerciements en 2 minutes.

      Moi, le micro de 4 pieds de haut m’a plus fatigué que la trappe. Franchement, un micro si bas, ça se corrige, non?

      Quant aux salles de cinéma, le bruit assourdissant des annonces est suffisant pour me faire attendre le DVD. Désolé. Sinon, ma solution est de rester à la porte de la salle et de rentrer quand la musique du film que je veux voir commence.

      Je refuse de devenir sourd avant mon temps…ça viendra bien assez vite!

    • Est-ce que ça marque la fin de la saison des galas?
      GTremblay
      Montréal

    • Mes 2 petites notes étaient pour les modérateurs du journal.

      Quel est le but de publier ceci ? Ce ne sont pas des commentaires .
      Avoir su.Ce n est pas grave je sais mais je n ai pas d expérience , j apprends …

      Et en prime, je n avais pas le temps de me corriger et ne savais pas comment faire … Mais , visiblement , y en a qui ont du temps …Cela dit, bien d accord avec vous gabriel50 .

    • @kasimir35, oh boy! Vous ne vous prenez pas pour n’importe qui! Être offusqué parce que son commentaire n’est pas passé est faire preuve de peu de maturité… Grandissez un peu!
      Je passe aussi un commentaire @Gaspard2013 : M. Therrien a aussi autre chose à faire que corriger vos fautes…

      Quant au sujet, bizarre (et dangereux) en effet, la présence de cette trappe…
      D’accord avec Gabriel, si Gaspard2013

    • @rtherrien
      Les modérateurs semblent modérer selon des nétiquettes différentes d’un blogue à l’autre.
      Il n’y a qu’à regarder les insanités qui se propagent sur le blogue de votre collègue Gilbert Lavoie.

    • @ charlev

      bien d’accord avec vous; ça vole bas; on peut exprimer son désaccord sans pour autant insulter les gens qui diffèrent d’opinion

      sur certains blogues on doit s’identifier, ce qui modère les propos

      alors je commence

      Normand G. Sylvestre

    • À jaco44
      24 mars 2014
      06h10

      Quel commentaire insipide!
      Et vous pensez que c’est avec des gens comme vous que nous allons nous construire une société?

    • Je pensais avoir tout lu sur les différents blogues, mais non! L’autre qui demande à ce qu’on corrige ses fautes parce qu’il n’a pas le temps! Non, mais faut pas se prendre pour n’importe qui, quand même!

      De deux choses l’une: ou bled ont tu écris ton texte tout croche et tu assumes, ou bedon tu attends quand tu as le temps de corriger. Y a pas urgence en la demeure quand même?

    • @rtherrien

      Merci de votre réponse. Je vous jure que mon commentaire était tout à fait correct, mais je comprends que vous n’y êtes pour rien. Cependant, c’est choquant pour tout le monde de se faire flusher sans aucune raison.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité