Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 7 mars 2014 | Mise en ligne à 11h00 | Commenter Commentaires (3)

    Souvenir de Télé Presse: la Printa’nous

    tpjasmin166

    «Ça s’en vient, la Printa’nous!»

    À l’hiver 1982, le public du 10 est bombardé de publicités montrant Jean-Louis Millette annonçant le printemps. Comme chaque année, Télé-Métropole célèbre son anniversaire par un concours et un grand gala.

    Pour le 21e anniversaire, on confie l’animation de la soirée à trois vedettes de l’antenne, Michel Jasmin, Christine Lamer et Alain Montpetit, réunis sur la page couverture du Télé Presse de la semaine du 20 au 27 mars. Et on a la drôle d’idée de tourner l’émission à la piscine olympique devant 2000 spectateurs.

    «La scène est installée dans la piscine même, grâce à une organisation technique exceptionnelle qui donne l’illusion que l’action se déroule sur un radeau. (…) Un expert chinois du travail dans les hauteurs est sur place depuis quelques semaines pour l’installation des systèmes d’éclairage nécessaires», écrit le journaliste André Pepin.

    En 1982, Michel Jasmin est le roi incontesté du talk-show, Christine Lamer fait battre les coeurs dans le téléroman le plus populaire de l’heure, Marisol, et Alain Montpetit anime Bon dimanche. Celui-ci connaîtra une triste fin, retrouvé mort dans une chambre d’hôtel de Washington en 1987, puis désigné comme étant coupable du meurtre du mannequin Marie-Josée Saint-Antoine par la police de New York 15 ans plus tard.

    Chaque printemps, CFTM célèbre son anniversaire en gardant l’antenne toute la nuit, ce qui est inhabituel pour l’époque. On présente alors des films et de grands spectacles américains dans ce qu’on appelle «les 24 heures du 10». Je vois encore Georges Whelan effectuer le tirage au milieu d’une montagne d’enveloppes à l’aide d’une longue perche, avant de montrer les coupons à la caméra en cachant l’adresse et le numéro de téléphone. Plus de 100 000$ en prix sont attribués au cours du mois, puis un gros lot de 25 000$ le soir du gala.

    Les artistes invités de la soirée: Martine St-Clair, Jacques Michel, Diane Tell, Nicole Martin, Fernand Gignac, Gilles Rivard, Nanette Workman, le groupe Toulouse et René Simard.

      Je publie chaque vendredi une première page du défunt guide horaire de La Presse. L’idée est de revenir sur des moments marquants de l’histoire de notre télévision, des succès et des flops, ou alors de ressortir des boules à mites un nom ou un titre qui avaient disparu de notre mémoire et de constater à quel point notre télé a changé. Ces couvertures souvenirs sont pigées dans les années 60, 70, 80 ou 90, à des époques où l’horaire des différentes chaînes n’apparaissait pas encore sur nos téléviseurs, et que le télé-horaire sur papier faisait figure de bible dans nos salons.

    Suivez-moi sur Twitter.


    • “Les 24 heures du 10″. Que de souvenir. Enfant c’était la seule fois ou l’on pouvait rester éveiller toutes la nuit pour voir des films comme “le voyage fantastique” (en reprise, ce qui était rare qu’on pouvait revoir un film).

    • Sur les 4 films d’horreur présentés dans la nuit cette année-là, il y a juste ‘Le continent des hommes poissons’ qu’on avait boudé ma soeur et moi

    • J’arrivais jamais a toffer la nuit, m’endormait pendant la moitié du film Les maitresses de Dracula et autres Sang des vierges.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité