Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 1 janvier 2014 | Mise en ligne à 0h54 | Commenter Commentaires (201)

    Bye bye: plus de «pour» que de «contre»

    Je l’avoue: j’avais peur. Peur qu’il y ait trop de monde au Bye bye, un facteur qui n’a jamais été un atout par le passé. Mais Louis Morissette a visiblement vu juste en ramenant son équipe, parce que ce Bye bye 2013 a offert plusieurs bons moments, et que la colonne des «pour» est pas mal plus longue que celle des «contre».

    Mon préféré: le pastiche de Wrecking Ball de Miley Cyrus par Antoine Bertrand, un flash génial après tout ce qui a été dit et fait sur les poses suggestives de la chanteuse. «Se foutre à poil pour faire scandale», a-t-il chanté se dandinant comme Miley, en petite tenue. «J’peux même faire du cheval sur une boule en métal comme une danseuse de Laval.»

    Autre bon sketch, celui de La Voix devenu «La Woua». J’ai vu beaucoup d’imitations de Jean-Pierre Ferland, mais celle de Louis Morissette est juste extraordinaire. Et j’ai adoré Véronique Cloutier en Valérie Carpentier. Joël Legendre qui sue à l’excès en «Égory» Charles dans «Le choc de la transpiration», avec l’équipe des 80 ans, composée de Janine Sutto et Béatrice Picard: très drôle.

    byebyepublic

    Le sketch de la transaction de TVA Sports, devenu TVHABS SPOW, pour obtenir les matchs du Canadien, était plutôt drôle, avec Claude Poirier (Morissette) en descripteur et un Dave Morissette (Pierre Brassard) survolté. «Le but est re-fu-sé», comme au Banquier. Efficace, la parodie de Blurred Lines de Robin Thicke, avec Laurent Paquin, entouré de Femen et d’autre monde à moitié nu, y compris une femme voilée. Karim Ouellet, qui avait ouvert Infoman 2013 plus tôt, a chanté sur les «10» coups de minuit «On met 2013 aux poubelles en oubliant les querelles» sur l’air de son hit, L’amour.

    Parmi les points faibles, le numéro d’ouverture, «La Charte», n’avait pas le punch des années précédentes. J’attendais beaucoup de Rob Ford, j’ai été déçu par «Gros Torontois arrogant VI», inspiré du jeu Grand Theft Auto. Les bulletins de nouvelles de Laurent Paquin n’étaient pas toujours drôles, particulièrement la colère de Jean-François Mercier, qui a déjà été meilleur. On aurait pu mieux utiliser la mairesse de Lac-Mégantic.

    Pour le reste de la soirée, chapeau à l’équipe d’En direct de l’univers, dont la spéciale du jour de l’An était tout simplement spectaculaire et sans faille. Un feu roulant. Mes coups de coeur: l’improbable duo Plastic Bertrand et Janette Bertrand dans Stop ou encore, les filles d’Unité 9 en religieuses pour Rock’n Taule, et qui aurait dit que Jean-François Mercier offrirait l’un des moments les plus émouvants de la soirée avec sa déclaration à Ginette Reno, en larmes? Elle voulait un french, elle l’a eu. Beaucoup aimé la finale avec Richard Séguin (de retour) en présence des pompiers de Lac-Mégantic et de Mylène Paquette sur Rester debout.

    Infoman 2013 n’a pas déçu, avec son intégration de moments de la Commission Charbonneau sur l’air de Blurred Lines, succès de 2013. J’ai beaucoup ri de Catherine-Anne Toupin, la nouvelle Shandy, devenue remplaçante de «toute», y compris de la super poutre du pont Champlain.

    Ce n’est qu’un premier jet, ma critique complète du Bye bye et des autres émissions spéciales de fin d’année sera publiée dans Le Soleil de vendredi. Mais je ne terminerai pas sans vous souhaiter une excellente année 2014. À vous maintenant de commenter, d’accord, pas d’accord, mais rappelez-vous que c’est juste de la TV…

    Suivez-moi sur Twitter.


    • Ouch ! Humour trash et gras des années 80… pourtant j’avais aimé les bye bye précédents… Rire des personnes plutôt que des événements. Ferland est un saoûlon ? Un fait marquant de l’année est la transpiration de Gregory Charles ?

      Je crois qu’ils ont fait du bon travail ces dernières années mais qu’il est temps de tendre le flambeau à un autre. Nantel peut-être.

      Infoman a été le show de fin d’année pour moi.

    • Le pire bye bye depuis 2008 à mon avis… à part les sketchs sur Rob Ford, Astérix et Fort Brossard, le reste des gags tombait à plat et manquaient d’esprit… les sketchs musicaux étaient également beaucoup moins spectaculaires que par les années passées

    • Critique assez juste dans l’ensemble sauf que j’ai adoré le sketch Rob Ford + GTA + Michel Courtemanche. Je pleurais de rire. 19-2 et les Denis, excellent! Je pense toujours que le personnage de Patrice Lemieux va s’essoufler mais, non, il est toujours aussi drôle. En fait, il y a une certaine profondeur dans ses textes et c’est ce qui compte.

    • C’est juste de la TV, mais de la TV très divertissante. À revoir! “Infoman” et “Bye Bye”, du bonbon pour qui aime rire et voir le déroulement de l’année en parodie. Même les moins bons sketches, comme celui de La Charte, sont mieux que ce quiconque parmi les auditeurs pourrait inventer.

      Ayant raté “En direct de l’univers”, c’est en reprise le Jour de l’An même à 18h30 et samedi le 4 à 19h. Faut dire que CBC présentait aussi des émissions divertissantes!

      J. Lincourt

      Excellente année à vous en boomerang, monsieur Therrien!

    • De mon côté, la colonne des pour est infime. Les costumes et les maquillages étaient réussis, mais pas les textes. Je n’ai pas ri du tout. J’ai trouvé le temps très long. Les sketchs tombaient à plat. Ça sentait le réchauffé. Le concept des nouvelles Bye Bye avait déjà été utilisé pendant les dernières années de même que l’humour vulgaire de Jean-François Mercier.
      Est-ce que Patrice Lemieux et Claude Poirier ont fait l’actualité en 2013? On les avait déjà vu eux aussi. L’ajout des trop nombreux humoristes n’était pas une bonne idée. Ça manquait de cohésion.

    • Comme pour les dernières années. un Bye-Bye facile au plan intellectuel, un grosse production et le tout musicalement simpliste… Pathétique, du début à la fin. On s’ennuie de RBO.

    • Votre colonne des “pour”…. désolé, mais cette fois-ci, ils ont manqué de gas!

    • Un jour Radio-Canada devrait vraiment songer à intégrer ses émissions au lieu d’en faire plusieurs mur à mur. Quand la plupart des sketch d’infoman et du bye bye sont sur le même sujet, ça fait beaucoup moins original quand tu regardes le bye bye par la suite.

      Il me semble que ça serait vraiment intéressant de faire une émisission de 2h30 qui couvre toute l’année comme Infoman avec des sketches intégrés.

      Enfin, c’est une idée, je n’ai pas détesté, mais il y avait tellement de bons flashes dans Infoman que ça a jeté ombrage sur plusieurs sketches du Bye Bye qui ont paru pâles un peu.

      Pas que c’était mauvais, mais quand on devait de rire de la même chose 1h plus tôt, c’est moins drôle.

      Enfin, c’est à repenser, dans cette ère de convergence, j’ai d’la misère à croire qu’ils ont pas pensé encore à faire un grand spécial qui mixe tout ensemble.

    • Chapeau pour la production, l’imitation de Ferland, pour le reste, je n’ai pas vraiment ri, du début à la fin. Les jokes ne venaient pas me chercher dutout. Meilleure chance la prochaine fois!

    • J’ai vu Infoman après le Bye Bye (vive l’enregistreur numérique!). Je me suis demandé pourquoi se donner tant de mal (maquillages, costumes, tournages, etc.) pour parodier des gens qui ont fait l’actualité, quand on peut avoir les VRAIS. *** Note à Radio-Canada: augmentez juste un p’tit peu le budget d’Infoman et goodbye le Bye Bye!

    • De tres bons moments ,nombreux aussi , Filiatrault, Ferland, Asterix, L-J-Houde, Laurent Paquin , Patrice Lemieux et surtout différents styles d`humour ce qui explique que ca ait plu ou non. Impressionnant générique avec un contenu difficile parfois à aborder ou à éviter. Techniquement c`est une belle démonstration de ce que le Québec peut faire. Son role est d`être visuel et c`est vraiment réussi. D`ailleurs, les coulisses du bye bye était aussi une bonne émission.

      Avant qu`on en parle je tiens comme à chaque année à être le premier à parler de nos taxes …et à mentioner que le contenu de ces critiques pourrait être un copier/coller de l`an passé et de l`autre avant, plus ca va aller plus ca va devenir cliché vous allez voir !!!

      Excellent Infoman aussi toujours aussi réussi. Formule simple mais tellement révélatrice et efficace.

      En direct de l`univers tres réussi mais étonnament plusieurs dans mon groupe ont déploré la présence de Ginette Reno et de son manque de classe habituel qui ne concorde tellement pas avec son image de chanteuse… Sinon beaucoup de rythme ,de couleurs et de variété.

      Bonne année 2014 à tous !

    • Plutot terrible dans l’ensemble. Meme le meilleur bout, le ‘hockeur’ datrice lemieux etais un peu long (on aurait pu couper la joke sur eugenie bouchard, est cute on le sait).

      Les pitetreries du vrai rob ford etais plus drole que le sketche a son sujet.

      Je sais que c’est radio-can et qu’il doivent obligatoirement anti-chatre, mais bon une majorite des gens sont pour. Ils aurait pu se garder une petite gene et de rire des deux bord? Une occasion de puncher un peu plus ce sketche.

      Autre constatation: pas de phillipe couillard. Il a eu une dure annee, fallait-il le menager? Phillipe couillard en cheik soudien procharte, ce sketche la s’ecrivait tout seul.

    • Pardon, je voulais évidement dire:” phillipe couillard en cheik saoudien ANTIcharte”

      Bonne année!

    • Fouillis dur à battre …les Morrissette ,passez le flambeau a d’autres , qu’on puisse rire un peu , c’est ce a quoi sert le Bye Bye !

    • La pub du gosse qui se farcis le bol de punch était vraiment le top de la soiré du bye-bye :)

    • Dans l’ensemble le «Bye-Bye» n’était pas mauvais. Quelques bons flashs. Il ne passera pas à l’histoire mais ce fût un divertissement correct. Mais en le regardant je me passais comme commentaire que j’ai très hâte que les Morissette prennent un peu le large dans le paysage télévisuel québécois. La décision de Madame de quitter la télé pour un temps arrive à point. Il était perceptible autour de moi pendant le visionnement du «Bye-Bye» que leur présence ( même de ceux qui les affectionnent) commence à faire «réchauffer». Le besoin de voir de nouvelles têtes est à la base de cet inconfort mais aussi, depuis Vero Inc,( grosse info-pub pour promouvoir la magnificence de Madame, un début de ras-le- bol pour ceux qui exhibent leurs réussites comme des morceaux de boeufs dans l’étal du boucher…

    • Bon ou pas, on s’en fout, le Bye Bye est payant pour la SRC et nous coutent rien… faites donc autre chose et écouter le en reprise le lendemain sans vous créer d’attente, il va être ben meilleur…

    • En général = très bel job !

      Bon nouvel atout : Lauren Paquin !!!

      3 choses manquante :

      J’ai écoutée les coulisses et je suis très déçue qu’ils ont coupé Celine et Le Bauquier et surtout la parodie Vero Inc .

      La dernière, manque dz performance mysicale !!! Genre : Get Lucky Draft Punk !!!

    • Moi je l’ai regardé en diagonale et j’ai trouvé ça plus où moins réussi mais on verras après une deuxième audition. Par contre je ne comprend pas la présence de Louis-José Houde à la fin. pas qu’il n’avait pas d’affaire là au contraire mais son monologue sentait le remplissage de fin d’émission et ne correspondait pas au reste du bye-bye, basé surtout sur un travail d’équipe. Peut-être que inséré au millieu du show il aurait mieux passé

    • Je n’ai pas ri, ou si peu… un sourire par-ci par-là… pas mon genre d’humour… MAIS

      J’ai beaucoup ri toutefois en regardant “À L’ANNÉE PROCHAINE” avec Philippe Lague et sa gang… Beaucoup plus drôleS à tous points de vue, subtil, punché et efficace…et pas besoin de maquillages compliqués… À VOIR pour ceux qui l’ont manqué…

    • Imitations ratées, gags faciles et plates… la touche Morissette était évidente encore une fois. Les segments de Laurent Paquin étaient dignes de l’humour de télé communautaire, en moins drôle. Une chance que Infoman était là pour sauver Radio-Canada du désastre.

    • Vraiment pitoyable!

      Mis à part Laurent Paquin, des “has been” qui ont bénéficié des largesses des contribuables pour produire une émission dont les commanditaires peuvent simplement se consoler d’avoir peu investi dans la qualité de leurs propres pubs.

      20 minutes de publicité; 40 minutes de sketches; 2 minutes d’agrément!

      Le seule respect pour cette production tient au fait que l’on se soit souvenu de Lac Mégantic.

      En passant, Bell qui fait de la pub sur une émission de la télévision d’Etat qui cherche à dénigrer Vidéotron et Quebecor dont la pub était affichée derrière le prétendu personnage de “Claude Poirier”; pas fort!

      Une soirée que l’on aurait pu rebaptiser “Maman, j’ai retravaillé mon ego”!

    • Le pire bye bye de tous les temps. Des textes simplistes, des sketches qui tombent à plat. Le Bye bye est sensé nous rappeler les événements marquants de l’année qui finit. Obligatoirement, on en a effectivement parlé, mais pour l’amour du ciel, qu’est-ce que Miley Cyrus venait faire dans le portrait ? et Fort Brossard ? la parodie de Blurred Lines ? Étaient-ce des événements marquants ? Était-ce logique d’y insérer de tels sketches ? On nous a présenté des chansons anglophones en prenant pour acquis que tout le monde les connaissait. Désolé, mais je n’avais aucune idée de quoi il retournait. Le contenant était très réussi : jeu des comédiens, maquillage etc….mais le contenu révélait le manque de connaissances générales des scripteurs et les scketches sont pour la plupart tombé à plat. R.C. doit passer la main. Le côté “événements internationaux” est passé sous silence. Bref, j’ai eu nettement l’impression d’être en train de lire Écho Vedettes; pour ma part ça ne dépassait pas ce stade.

    • Infoman=a lui même,un peu plus drole qu’une émission régulière..

      Le Bye Bye,alors la,completement raté! Liberez nous des Morissettes!!!C’est assez avec ces imposteurs,voleurs des taxes,passez la combine du coffre-fort a d’autres et ca presse!

      Mr.Therrien,on attend toute l’année pour une production de qualité….et on se retrouve avec du baloney réchauffé….juste de la tv,mon œil!C’est une tradition qui séffrite comme le pont Champlain…

      Bonne Année quand même…. : )

    • Je n’ai pas encore vu le Bye Bye, mais le résumé que vous et vos lecteurs en faites ne m’incite pas vraiment à le regarder. Encore the la bouillie autoréférentielle pop culture qui vise bas.

      Mais va-t-on un jour aspirer à plus haut en cette province de Québec?

    • Voici mes deux récriminations pour 2013. Tout d’abord, j’ai envie de crier au monde: «Rendez-moi mon Zeller’s» et puis pour ce Bye Bye infecte: «Rendez-moi mon argent». Espérons que 2014 ne sera pas aussi pourrie que ce 2013 qui vient de finir.
      Gilles Pelletier, Québec

    • C’est le pire Byebye du siècle.
      Quand tu es poigné pour faire venir Louis-José Houde pour faire rire la crowd avec des farces pas rapport sur 2013 alors que c’est l’année Ford, l’année Vaillancourt, l’année de la Charte, l’année de la Commission Charbonneau, tu as vraiment atteint le fond du baril de l’insignifiance.
      Est-ce qu’on va enfin savoir combien a couté cette autre horreur de Radio-Canada?


      La p’tite mini-miss, j’imagine que c’était aussi une Morissette? Est-ce qu’elle a aussi recu un chèque de Radio-Canada?

    • Désolé ma colonne des contres est plus remplie que celle des pour. Déçu à mort. Des gags qui tombaient à plat et comme chaque année, on tape toujours sur le même clou celui de Quebecor. Morrissette passe sa frustration de l’empire dans le Bye Bye et franchement, c’est rien de glorifiant. Les chicanes de clocher entre l’empire et les Morissette, on s’en passerait bien. Ca fait pas l’actualité pantoute tout ca.

      On tape sur Jlie, Céline, les shows de Quebecor, mais on s’attaque rarement à ceux de Radio-Canada. Le sketch avec Antoine Bertrand était drôle, les exagérations de Filiatrault également. Des sketchs beaucoup trop longs mal exploités. La gang de Morrissette manque de gas, il est vraiment que tout ce beau monde se retire.

      Des bons flashs, des bonnes pubs, des maquillages extraordinaires t la belle surprise de Karim Ouellet. Ca s’était bien.

      Chapeau à France Beaudoin. Encore une fois son gros party du jour de l’An a levé, C’était bon, entrainant, ca swinguait et c’était intelligent. A mon avis, c’est son show à elle combiné à Infoman qui devraient défoncer l’année. Oubliez les Bye Bye plates qui coutent une fortune (un million) et passons à autre chose de plus réjouissant, plus swinguant.

      Super bonne année à tous.

    • je vous averti que je n’ai jamais aimé le duo Morissette et l,autre cloutier mais ce bye bye encore une fois j’ai pas vraiment rie il y avait des émissions d’humour encore meilleures a radio canada infoman et avec à l,année prochaine

    • Moi j’ai aimé le Bye Bye et j’ai trouvé qu’il était sobre dans ses exagérations. Je trouve que Louis Morissette a fait un excellent travail et les enchaînements étaient bien faits et l’humour était au rendez-vous.
      Pour ceux qui s’imaginent qu’un Bye Bye doit nous faire rouler par terre de rire, ben je vous dirai que vous êtes dans l’erreur, car rarement l’humour intelligent nous fait rouler par terre, mais bien plutôt rire et nous permet de réfléchir en même temps.
      Quant aux critiques que je lis ci-haut, je crois déceler que ce sont des “fefans” de TVA qui n’avait rien à présenter pour finir l’année en beauté… Quand on trouve que “Patrice Lemieux” est plate, c’est qu’on n’a pas écouté, soit qu’on avait trop abusé des bulles, soit encore qu’on ne comprenait pas ses farces. Car pour apprécier Lemieux, il faut d’abord comprendre ses “jokes”.

    • J’ai regretté d’avoir fait la patate de sofa pour regardez ca au lieu d’aller voir le vrai monde….Mais ca toujours été une tradition chez nous de ne pas le manquer , et habituellement chus pas décu, mais la….Moi le tamdem J-f MercierFrancine Beauchemin
      ois Havard, ….pas capabe ….faut qu’ils soient la pour que ca scrappe toute la patente….Vivement R.B.O l’an prochain…..

    • POur les ceusses qui ont vue le Bye Bye 2013…Votre Avis…???
      Moi j’ai regretté d’avoir fait la patate de sofa pour regardez ca au lieu d.aller voir le vrai monde….Mais ca toujours été une tradition chez nous de ne pas le manquer , et habituellement chus pas décu, mais la….Moi le tamdem J-f Mercier /
      Francois Havard, ….pus capabe ….faut qu’ils soient la pour que ca scrappe toute la patente….Vivement R.B.O l’an prochain….

      … Correction . remplacer premeir SVP……….

    • Moi, je l’ai trouvé passable. Plus bon que mauvais, et ligne avec ceux des dernieres années, qui etaient aussi plutot réussis. Beaucoup de commentaires négatifs ici sont basés sur une haine personelle de Cloutier etc, ce qui a mon avis, diminuent leur apport. Faire un bye Bye, c’est essayer de plaire à un paquet de gouts et d’opinions variées, et il faut le voir dans ce contexte.

      Peut-etre un peu trop de sketches basés sur des emissions de télé (que je n’écoute presque pas), trop peu de messages sociaux et quelques longueurs pour étirer un peu la sauce, mais comment ne pas rire des imitations de Rob Ford, Denise Filiatrault (ma meilleure) et JP Ferland? Les maquilleurs autant que les interpretes nous ont démontré leur grand talent qui, je l’admet, nous coûte parfois bien cher.

      Oh, et le numero avec les FEMEN n’était pas pour me déplaire non plus. C’est vrai que l’on ne portait guere attention au texte, lorsque celui-ci s’en trouvait si agréablement ornementé. Et que dire de la performance d’Antoine “Miley” Bertrand?

      7,5/10

    • En groupe avons regardé le bye bye 2013 pourri un 2 sur 10 et un gros CONTRE..
      En direct de l’univers un10 sur 10 avec beaucoup moins de budget et Infoman un autre 10 sur 10….

    • Plat à mourir !!! Il est plus que temps de passer à autre chose !! Insipide, inodore, incolore !! J’aimerais voir un gars intelligent comme GUY NANTEL prendre la relève !!

    • Vraiment le pire Bye Bye depuis 2008. Qu’est-ce que la Société d’État trouve à Louis Morissette pour lui confier le Bye Bye à chaque année ? Nous avons regardé “2013 revue et corrigée” à TVA juste avant et c’était 100 fois plus drôle. Même la pub de Familiprix et de yogourt Iögo était plus drôle. Encore une fois, on aurait dit que Morissette avait plogué ses tis-amis JF Mercier, Antoine Bertrand etc etc. Bon débarras en 2014 ! Ceux qui l’aiment paieront pour aller le voir en spectacle avec sa femme, mais nous ne serons pas du nombre.
      R. Perrier

    • Mauvais comme à l’habitude. Je me suis forcé pour sourire un peu. Je regarde toujours au cas où, mais je reviens sur terre assez rapidement. LJH est venu sauver le show en l’espace de 8 minutes, heureusement.

      On aurait dit un match où le Canadien a joué comme des pieds pendant 2 périodes & 3/4 et que Pacciorety est venu marquer pour donner la victoire. Ça n’efface pas la mauvaise performance, il va falloir faire le ménage, mais ça atténue le tout.

      Vive Infoman qui devrait être le show principal.

      J’ai regardé un peu du making of et je suis tombé sur Louise Richer qui dit qu’ils doivent être bon enfant car ils y a toute la famille qui regarde. C’est ben plate, mais si d’être bon enfant c’est d’être plate, on est mieux de ne plus en faire.

      Pourquoi ne pas identifier un humoriste, comme LJH ou JFM ou GNantel, qui sont capables de parler d’actualité en ajoutant leurs touches bien à eux. Bref, moins de cash dans le maquillage et plus de contenu, car les textes sont pourries.

      On ne parle même pas de Revue et corrigé àTVA.

    • J’ai vécu tout le Bye Bye le sourire aux lèvres, ébloui par une telle maîtrise de la cocasserie, de l’ironie mordante, de l’humour spirituel et de la truculence, ensorcelé par la magie des mots offerte par un des plus grands auteurs des 100 dernières années.

      Morissette? C’est qui ça Morissette? J’ai lu hier soir L’Automne du patriarche de Garcia-Marquez.

    • Bon résumé monsieur Therrien et je vous souhaite de conserver votre patience légendaire en « 14 ».
      Même dans années de bye bye désigné de classiques 70, je me disais toujours que le bye bye de l’année précédente avait été plus comique.

      Certes les années que les cyniques ont œuvré à cette annuelle ont laissé des traces dans ma vie.
      Hors contexte mais j’ai réécouté des monologues des cyniques et constaté comment ceux-ci ont été influent.

      Tout ceci pour dire qu’il est tout à fait normal que les gens ont l’impression que le bye bye de l’année précédente était un meilleur cru. Surement que André Sauvé pourrait expliquer le phénomène, tant qu’a moi je me permettrais de dire qu’il s’agit d’idéalisation des souvenirs passé.
      Test proposé réécouter les versions précédentes et comparez…

      Moi aussi je préfère le bye bye d’Infoman, je m’interroge par contre s’il ne s’agit pas que mes attentes sont inférieures.

      Christian
      Sherbrooke

    • Alors, finalement, j’ai visionné l’horreur en question.

      Quelle perte de temps. Pas un sketch qui en valait la peine. Le seul qui se démarquait un tant soit peu était celui sur Rob Ford, qui au moins démontrait une certaine attention apportée au montage.

      Mais enfin, la tradition de la veille du Jour de l’An n’est plus, depuis quelques années en tout cas, de regarder le Bye Bye mais bien la séance de bitchage nationale qui s’ensuit (hormis un Therrien qui lui semble incapable d’en détester une seule mouture). Combien de gens regardent en fait le Bye Bye dans l’espoir de le détester? Plus c’est mauvais, plus les gens regardent, un exercice auquel je me suis moi-même porté complice en le regardant. Et c’est pourquoi rien ne change; les gens de Radio-Canada font leur quota de cotes d’écoute (avant même qu’il ne soit diffusé, les “artisans” du chef-d’oeuvre en question nous disaient déjà “quatre millions”), les annonceurs obtiennent leur visibilité, Véro, Louis et compagnie peuvent encore nous livrer leur humour matantiste réactionnaire de bas étage, et rien ne peut les en empêcher.

      Toute la décadence de notre société est là.

      Et pour tous, en particulier M. Therrien, une citation:

      “Television is the force of no-history, and it holds the archives of the history of no-history. Television is a mystery. Certain of its properties are known, though. It has a scale. The scale does not vary. The trivial is raised up to the place where this scale has its home; the powerful is lowered there. In the place where this scale has its home, childish agreements can he arrived at and enforced effectively—childish agreements, and agreements wearing the mask of childhood.”

      (George W.S. Trow, “Within the Context of No Context”. Ses commentaires sur “l’Esthétique du Succès” — “the Aesthetic of the Hit” — s’appliquent à l’institution du Bye Bye avec une facilité déconcertante.)

    • -Infoman était vraiment excellent !! nous avons ri tout le long !
      -En direct de l’univers de bonne toune mais Gregory Charles avait l’air de se demander quand ca allait finir (aucun zoom sur lui durant les tounes)
      -Le byebye nous avons ri un peu mais pas aussi bon que les derniers, et pauvre Valerie Carpentier, meme si sur son twitter elle dit qu’elle a ri de son immitation, elle a du en brailler un coup cette nuit :(
      Sinon beaucoup de déjà vu, les nouvelles pas fort fort…
      Et saint-crème, qu’est ce que Louis Josee House fesait la? C’était la première fois que je l’entendais faire des jokes (on le voit toujours faire des grimaces pis des stepettes), et la c’était vraiment calibre cégèpiens… ca a mal finis la soirée (le tempo était pas pour ca). Des gens chez moi voulait partir…

    • Pas le meilleur, beaucoup de référence a des émissions de télé(

    • Les premiers Bye Bye étaient sans aucun doute meilleurs que les derniers, mais j’ai ri a quelques occasions. Il faut mettre le Bye Bye d’aujourd’hui dans le contexte des avocats senseurs qui ont remplacé l’Évangile arme sacré de l’Inquisition par le code civil et surtout la Charte à Trudeau. Tout le contenu de l’émission étant censuré à l’aide de l’idéologie Trudeauiste on comprend que ce soit plate la plupart du temps.

    • Trop de parodies d’émissions (Occupation double, 19-2), des sketchs qui tombent à plat (La Charte, Astérix). Quelques bons coups malgré tout (Antoine Bertrand, Patrice Lemieux). On tombe souvent dans l’humour facile. Infoman remporte haut la main.

      Finalement, en pitonnant dans la soirée, j’ai entendu 4 fois “Blurred Lines” (le Bye Bye, Infoman, Air Farce et une autre émission ?). Il me semble que l’année 2013 ne se résume pas qu’à une seule chanson… (qu’on pense à Get Lucky, Roar ou Radioactive)

    • Malgré les maquillages réussis, c’est l’émission du 31 décembre où les textes étaient les plus pauvres, les moins songés…! Très hâte que Louis Morissette et Cloutier parte pour sa tournée…on a tout à gagner. Ils n’ont qu’à demander à Louis-Josée Houde, car avec lui chaque mot est pesé et bien choisi, ce qui en fait un texte très travaillé et souvent très drôle. Ce serait mieux de l’utiliser pour l’écriture du Bye Bye que de faire un petit monologue en fin d’émission où il n’est même pas question de ce qui s’est passé au cours de l’année….Ce talent serait mieux exploité…..et cadrerait mieux avec l’émission. Autre suggestion: que le prochain Bye Bye soit confié à Guy Nantel……son humour est mordant et intelligent !!!

    • Les DD ont ri de La Presse Plus, non?
      Plantez-les M. Therrien. Soyez wild. Dénoncez le pire Byebye du 21e siècle

    • Très moyen à mon avis.

      Il y a trop souvent des supposées blagues qui ne sont que des constatations, genre faire chanter à un membre du gouvernement “On aime reculer”. Trouvez-en une meilleure que quelque chose que Jean Lapierre peut dire à LCN de grâce!

      Même Louis-José Houde était moins bon que d’habitude…

    • J’ai compris pourquoi Louis Morissette a repris le flambeau, sinon ça aurait franchement manqué de colle entre les numéros. Ce qui m’a laissé un goût amer, c’est le “patchage” de LJH en fin d’émission, c’était totalement inutile et ça terminait sur une mauvaise note. Meilleur sketch, Antoine Bertrand en Miley, assurément.

      Sinon, j’ai bien aimé Infoman, mais arrêtez de nous faire pleurer sur les coupes à RadCan, ils l’ont envoyé partout sur la planète :|

    • Le meilleur moment : LA PUBLICITÉ DE POSTE CANADA qui livre presque aussi vite que le Père Noel . Excusez . Ce n’était pas une parodie mais une vraie publicité . Faut avoir du front de se vanter quand on va mettre à pied des milliers de facteurs en plus d’augmenter le prix du timbre à $ 1.00 .

    • Pouiquoi parodier Occupation Double chaque annèe ?

    • Le pire Bye Bye de la serie.Ici on etait dix personnes a regarde cette niaiserie.Rien de drole, rien de recherche.Le pire,L.J.Houle,qu avait il de drole?Pourquoi les rires a ne plus finir.Infoman devrait prendre la releve des Bye Bye.En plus,combien de commerciaux avez vous comptes?

    • Quand le byebye est politique, la moitié du Québec braille qu’il est trop politique.

      Quand le byebye est social, la moitié du Québec braille qu’il est trop social

      Quand le byebye est culturel et télévisuel, la moitié du Québec braille qu’il n’y a pas assez de références politiques et sociales.

      Ωuand le byebye critique TVA, le Globe and Mail ou Le Devoir, la moitié du Québec critique les critiques contre Vidéotron et Céline “et son gérant”.

      Maudite bande de chialeux…. 99% d’entre nous ne serait pas capable de faire le huitième de ce qui est présenté au byebye.

      Et ceux qui réclame le retour de RBO…quand ils sont revenus, la moitié du Québec a chiâlé….

      Un byebye représentatif du Québec serait un byebye de chiâlage et de braillage….

    • On n’a pas regardé le même Bye bye , un des plus plate que j’ai vu . C’était comme un match d’étoiles au Hockey , plein de vedettes mais sans cohésion .

    • Que ce soit Guy Nantel ou madame Blancheville qui fasse le prochain Bye bye ce ne sera pas le messager qui fera la différence, le problème, selon moi, ce sont les scripteurs. Les comédiens, rien à dire, ils ont rempli leur contrat. Cependant, que l’on donne le contrat à des gens qui savent ce qui se passe et qui peuvent faire ressortir leurs points faibles ou leurs points forts. Que l’on donne le contrat à des gens qui ont du recul, de l’esprit d’analyse et de l’esprit critique, ce qui manque dramatiquement aux derniers Bye bye. Que l’on fasse un grand ménage au niveau des maquillage, ça frôle le rididule ! On ne fait pas d’humour en maquillant des comédiens, aussi compétents soient-ils, qui récitent des textes inexistants. On ne demande pas à rire à gorge déployée, mais de là à ce qu’on n’ait même pas l’ombre d’un rictus, il y a un monde ! On n’est quand-même pas à CEGEP en spectacles. Il y avait au moins la moitié des numéros qui n’avaient rien à voir avec des événements qui ont marqué l’année 2013……et c’est le mandat de cette émission.

    • @machievel, je suis bien d’accord et j’ajouterais les 3 vaches dansantes du yogourt Iögo… Les 2 meilleurs moments à part le numéro sensationnel de Antoine Bertrand. Il faut beaucoup d’audace et d’humour pour oser s’être ainsi dévêtu malgré sa corpulence. Chapeau!
      Quant au reste, bof…
      Un Bye Bye doit refléter ce qui s’est passé de marquant en cours d’année. Ce ne fut pas toujours le cas.

    • J’aurais aimé voir le Bye-Bye avant la censure, ce qui n’arrivera jamais. J’ai beaucoup aimé le gag sur Jocelyn Desjardins. Les commentaires par après étaient inutiles.

      Faire un Bye-Bye est un travail colossal et les attentes sont élevées. Ça fait un an que tous et chacun se fait son propre Bye-Bye. À chaque fois, on compare le Bye-Bye de l’année avec nos meilleurs souvenirs de ceux des années antérieures. Il y a des gens qui ne peuvent piffer Louis Morrissette ou Véronique Cloutier en photo, quoi qu’ils fassent ce sera toujours mauvais à leurs yeux. À ceux-là, je me demande pourquoi écouter le Bye-Bye. Il n’y a plus comme autrefois, de “tronc commun culturel” tellement l’offre médiatique est éclatée. Ces gens là, n’ont pas le temps de roder leur show. Question politique, ce qui plait à l’un déplait forcément à l’autre. Dans ces conditions, il y aura toujours des gens pour être déçus.

      Je ne le suis pas. J’ai aimé les caméos avec Ken Perriera, Colette Roy-Laroche, Michel Therrien a fait un très bon travail. J’ai aimé la présence d’André Sauvé, au gym et nous expliquant pourquoi le message des Femen passe dans le beurre.

    • Que je vous (les blogueurs et les commentateurs) patient….
      J’ai réussi à regarder que 15 minutes du bye bye et j’ai préféré …….. pratiquer mon piano.
      Que c’était plate. Comment faites-vous pour tout écouter ?

      Par contre Infoman valait l’écoute formule usé à la corde mais qui marche toujours. Allez dire à Ford qu’il le veut comme maire à Montréal n’importe quand, faut le faire.. Quel ironie.

    • P.S. J’aimerais Infoman si ce n’était de son animateur…

    • Bizarre quelqu’un a dit plus haut que si on avait pas trouvé Patrice Lemieux drôle, c’est qu’on avait p.e. trop abusé des bulles. Je crois justement que pour pouvoir avoir trouvé ne serait-ce qu’un seul sketch vraiment drôle il fallait avoir largement abusé des bulles. Quelle platitude que ce Bye-Bye. Dommage que nos taxes servent à payer pour ça. On s’ennuie des bonnes années. Mais la faute ne revient pas aux artistes mais aux scripteurs. L’humoriste le plus drôle ne fera pas rire s’il n’a rien d’intelligent à dire. Alors p.e. qu’on pourrait donner congé à M. Morissette et sa conjointe…

    • Bon ça y’est, le sport national du chialage du lendemain du bye-bye est repartie. Coudon c’est une émission de télévision, es-ce nécessaire de prendre tout au premier degré? moi j’ai bien aimé, c’est sur qu’il y a des moments meilleurs que d’autres selon mon opinion, j’ai trouvé des moments forts d’autres les ont pas trouvés autant et vice-versa. Y’en a quand on touche à quelqu’un qu’ils apprécient, y pognent les nerfs immédiatement, on se calme, je le répète c’est une émission de télévision y’a rien de grave en jeu.

      Je lève mon chapeau à toute cette organisation et bravo.

      Mention spéciale à Infoman et En direct de l’univers. De beaux moments.

    • L’excuse du Bye-Bye 2012 pour avoir ménagé le PQ c’était que celui-ci n’avait été au pouvoir que 3 mois. Quelle est l’excuse cette année pour n’avoir eu q’un seul petit sketch facile portant sur la charte? Il me semble que ce n’est pas le matériel qui manquait avec l’année que le PQ nous a donné.

    • À mon humble avis, un des pires Bye bye des dernières années. Grosse production et maquillages habiles n’égalent pas humour. Celui du Bye bye d’hier était facile, non recherché. C’est pas parce que la reprise de la tune de M. Cyrus contenait des rimes (banales d’ailleurs) et que la production était léchée que ce sketch était drôle. Parce qu’il ne l’était pas, comme aucun des autres. Du criage de Jean-François Mercier en passant par l’”acting” vraiment douteux de V. Cloutier, la cuvée d’hier (comme toutes celles du tandem Morissette-Cloutier) démontre que l’humour est un art difficile à maîtriser. Peu y réussissent. Prochain Bye bye : Investissez donc dans de bons auteurs (et acteurs) qui savent c’est quoi l’humour. Dans les mots de Laurent Paquin :”L’année 2013 est maintenant dernière nous”. Ouf. Le Bye bye aussi.

    • En passant, y a-t-il quelqu’un qui a remarqué que Catherine-Anne Toupin ne soutenait pas le pont Champlain mais bel et bien le pont Jacques-Cartier dans Infoman… Va-t’il falloir mettre une nouvelle poutre au pont Jacques-Cartier aussi??

    • Sans parler de tous les tweets de gens du millieu hier sur twitter qui essayaient de nous faire croire que c’était bon !

    • Décevant le Bye Bye cette année, malheureusement. Le sketch sur la charte n’était pas drôle du tout et souvent d’autres tombaient à plat. J’ai souri à quelques occasions mais j’ai rarement ri. Les maquillages, les décors et les effets spéciaux étaient par contre très réussis. J’ai bien aimé Vincent Vallières, une bonne trouvaille. Et comme je l’avais prédit à mes proches, je me doutais bien que les deux gars de Chest-Bras allaient se retrouver dans le Bye Bye. Un petit sketch sympathique et rigolo.

      Je trouve que ça manquait de dents mais je crois qu’en cette époque frileuse les avocats ont probablement enlevé le mordant qu’il y avait peut-être au départ. Même Louis-José Houde était moins bon que d’habitude; comme s’il avait écrit son texte sur la bord du comptoir la veille. Mais bon, on parle ici d’un effort de création et ça doit être respecté.

    • Pour moi, le bye bye 2013 a fait patate…bye bye louis et vero!

    • Bye Bye = catastrophe évitée (le flash de «Gabrielle» devant Occupation double= bravo!)

      Infoman= égal à la lui-même (allez voir les créateurs de Candy Crush en Suède= bravo!)

      En direct de l’univers= étonnant de voir à quel point le party a «levé» (le format de 90 minutes= bravo !)

      2013 revu et corrigé= bravo aux créateurs et comédiens. Honte à TVA pour s’éviter les dépenses d’une revue humoristique en «vampirisant» la création théâtrale. Payez-les donc plutôt convenablement l’an prochain pour leur donner les moyens de faire une revue de fin d’année adaptée à la télévision (Quelqu’un se rappelle de «Rira bien…» ou de la Grande liquidation des fêtes de RBO?).

    • @ Madmaf: Merci de résumer ma pensée. Au Québec, notre devise devrait être: Je me souviens… De toujours chialer. Allons jouer dehors à la place.

      Bonne journée et bonne année 2014 sans chiâlage!

    • Incroyable de voir combien de pas de vie écrivent sue ce blogue! ;-)

    • SORTONS LES MORISSETTE DU BYEBYE

      On a eu le cycle des Cyniques. Le cycle de Dodo. Le cycle de RBO. Le cycle de Laporte. Je pense que le cycle des Morissette est rendu au bout du rouleau et qu’il est temps de changer pour Nantel par exemple. Parce que du patchage avec Louis-José en fin de Byebye dans une année aussi riche, on n’a jamais vu ca en 50 ans. Exit les Morissette. Envoyez sans retour à la ville de l’escale du pipi.

    • Moi, je n’avais pas peur, mais quelle déception…De l’humour de bas étage. J’avais tellement envie d’aimer ça, que je me suis surpris à m’efforcer de rire. Mais en fait, je crois que ce sont les comédiens que j’essayais d’aimer, car ils furent excellents en soi et je les aime presque tous, mais côté scrip, on repassera. En fait, la seule chose dont j’ai peur, c’est que par soucis de copinage, les comédiens se laissent prendre au plaisir de travailler ensemble. Probablement que pour eux, l’expérience fut amusante, mais le danger est de se complaire là-dedans et de perdre de vue la réalité de la qualité et du véritable résultat…Dommage, car j’avais bien aimé celui de l’année dernière.

    • J’avais beaucoup aimé les Bye Bye 2012 et 2011 mais celui-ci n’était vraiment pas aussi réussi. Le sketch d’ouverture manquait de punch, l’ajout des humoristes n’amenait rien d’intéressant (au contraire), et le sketch de Louis-José Houde n’était pas vraiment à sa place. Pour moi l’essentiel du Bye Bye, c’est les parodies. Le stand-up ou les segments de monologues à la Jean-François Mercier, ça remplit rarement la mission de faire une revue de l’année. En passant, dans les coulisses on voit que Louis Morissette a choisi de couper un sketch sur Michael Appelbaum et un monologue d’André Sauvé, mais il a quand même choisi de garder Jean-François Mercier qui parle de Chris Hadfield (?!). Un humoriste poche qui n’a qu’un seul gag (soit être fâché avec une voix aigüe) et qui critique le gaspillage de fonds publics que représente le programme spatial dans une émission de télévision publique à gros budget… Oh l’ironie.

      À part ça, on a eu droit à une énième parodie d’Occupation Double, mais à moins que je l’aie ratée, il n’y a eu aucune référence à Unité 9. Je trouve qu’en général, les évènements importants de l’année n’étaient pas assez soulignés.

      Mes moments préférés: 1) Joël Legendre qui improvise en Denise Filiatrault dans la salle de maquillage. 2) Joël Legendre qui improvise en Céline Dion dans la cafétéria de Radio-Can (coulisses). Mention spéciale aux vaches Iogo.

    • Je suis pas un fan de L-J Houde et je trouve pas qu’il avait vraiment rapport à faire du stand-up dans un Bye Bye. Son numéro était short and sweet et assez ordinaire mais c’est là où j’ai ri le plus.

      Ça dit tout.

    • Depuis que dodo a pris sa retraite du bye bye.
      Plate à mourir les bye bye.

    • Je n’étais pas certain de ma réaction à toutes ces émissions, mais en lisant votre critique je constate que vous avez exactement décrit ce que j’en ai pensé.

    • Excellent le Bye Bye.
      Et ici, les commentaires ne l’aimant pas sont toujours égaux à eux-mêmes. Ca prouve que bien des gens ne comprennent pas que personne n’aime tous les genres d’humour. Ca ne peut venir chercher tout le monde.

      Laflaque était un peu long mais avait de bons flash historiques.

      Le gars déguisé en Rob Ford à l’Infoman était moins bien que Courtemanche.
      Ha ! C’était Rob Ford !! Hé Ben. ;-)

      @machiavel
      Et la pub de yogourt grek avec les vaches qui dansent.

    • Mieux valait ça, qu’un discours insignifiant du gouverneur général, ou de Stephan Harper…

      Ma note : 60%.

    • Vous devriez prendre ça pour ce que c’est: un show de TV. Quelques bons flashy mais une diffculté à maintenir la cadence. Beaucoup trop de monde. Émission de notre époque où tout est filtré par une ribambelle d’avocats. Ça donne quoi: on se moque des politiciens (seul sujet non censuré encore aujourd’hui) et des shows petits budgets de la compétition. Morrissette: dans de telles conditions, que voulez-vous qu’il fasse?

    • À mon avis et celui de mes convives, qui semble être à l’opposé de plusieurs blogueurs ici, le Meilleur Bye-Bye depuis des lustres. Belle cohésion, beaux effets spéciaux, de bons textes et sketches en général, sauf pour les 2 des Denis Drolet, mais nous sommes peut-être biaisés, car ni mes invités, ni moi, ne pouvons les blairer, nous les trouvons tout simplement insipides, et nuls.

      Nous avons trouvé que Louis Morissette a effectué un excellent travail de leader ( coach) en regroupant et coordonnant tant d’humoristes de talent. Nous avons particulièrement apprécié la participation de Laurent Paquin et J.L. Houde, tout en félicitant tous les autres participants qui ont effectués un excellent travail

      En résumé, mon petit groupe a ri ou souri la grande majorité du temps et a bien apprécié le spectacle.

      Infoman: la première partie était plutôt moche, mais le dernier 40 minutes était excellent.

      La pire émission: 2013 revue et corrigée à TVA. quel FIASCO

    • Donc, on a le temps de parodier Occupation Double pour la centième fois et un clip de Miley Cyrus totalement insignifiant pour l’actualité québécoise mais…

      - Rien sur la Démission de Benoit 16, nomination de François 1er, possible nomination du cardinal Ouellet.
      - Rien sur les hypocrites du PQ qui portait le carré rouge et qui rendu au pouvoir ne gèlent même pas les frais de scolarité.
      - Rien sur l’horrible Ed Burkhardt, président de la MMA
      - Rien sur les accusations criminelles contre Applebaum
      - Rien sur l’élection de Denis Coderre.
      - Rien sur Edward Snowden et l’espionnage de la NSA
      - Rien sur les manifestations monstres contre le mariage gay en France
      - Rien sur la naissance d’un nouveau prince en Angleterre
      - Pratiquement rien sur le scandale des sénateurs à Ottawa

      Et on fini avec Louis-José Houde qui mentionne qu’il a éternué sous l’eau (???)

      Un Bye-Bye complètement dans le champ…

    • Moi j’ai toujours défendu tous les Bye-Bye fais par Louis et Véro, même les années où les critiques étaient sévères à leur endroit. Bref j’ai aimé tous leurs Bye-Byes, à part celui-ci malheureusement. C’était définitivement leur pire selon moi. J’ai ri à peine 2 ou 3 fois en 1h30 ce qui est trop peu. Il y a tout de même eu de beaux clins d’œil ici et là, mais pour l’humour on repassera.

    • Vouloir être sociologue me semble qu`une these sur le Bye Bye ca serait winner au Québec.

      L`espace blogue qui y est consacré fait maintenant partie du phénomene annuel. Le Bye Bye c`est aussi indissociable que la dinde et les canneberges et 99.999999% des participants à ce blogue ne manqueront pas le prochain rendez vous pour tout l`or au monde.

      C`est vraiment le seul phénomene à part le Canadien de Montréal qui est un trait identitaire de notre peuple .C`est comme un jallon dans le temps et une tradition qui se perpétue à l`exemple. Qu`on aime ou non dépendant de notre âge un jour ou l`autre ca revient.

      Pour qu`on se regroupe par dizaine pour écouter la télé ca sort de l`ordinaire. Bon ,mauvais ca importe peu mais ca ne pourra jamais être le meilleur bye bye de tout les temps parce que c`est connu que la nostalgie n`est plus ce qu`elle était hein ?

      C`est la tradition et là c`est le temps de se dire…: Pis toi t`as tu aimé le bye bye ?

    • À tous ceux qui, année après année, s’entêtent à regarder le Bye Bye pour ensuite cracher dessus et le démolir, SVP faites-vous soigner.
      Comme dirait Régis Labeaume: «Get a life!»

    • Il y avait beaucoup trop de sketches basés sur des émissions de TV ou des clips vidéo que tout le monde ne connait pas.
      Celui de 2012 avait beaucoup plus de contenu basé sur l’actualité, je me suis ennuyé de GND et du Printemps Érable.

    • OK, je veux d’emblée dire que je suis un fan de l’équipe original des trois dernières années. Pour moi les Bye Bye 2010-2011-2012 étaient tous excellent, particulièrement celui de l’année dernière. Ceci dit, le Bye Bye d’hier était vraiment mauvais et moi qui est pourtant ”bon public” n’ai pas ri beaucoup.

      Il y avait beaucoup trop de remplissage, un manque de punchs, les sujets étaient souvent mal choisis, redondants et surtout repris de précédents Bye Bye.

      Combien de fois a-t-on imité Claude Poirier dans un Bye Bye? Lorsque RBO l’avait fait il y a déjà plusieurs années, c’était drôle, maintenant c’est du réchauffé. Même chose pour les gags sur TVHABS SPOW où l’on reprend une série de gags usés sur l’empire Québécor. Occupation double, combien de fois ça a été fait? Aussi 3 sketches sur le hockey? Vraiment? Les faux bulletins de nouvelles sont à chaque fois les maillons faibles des Bye Bye qui en on fait et ils reviennent encore cette année avec cette formule réchauffée et sans trop de mordant. Aussi, encore un sketche sur Labeaume… Finalement on nous révèle LA grande surprise et qu’est-ce qu’on a? Un monologue de Louis-José Houde qui sent le remplissage à plein nez.

      J’ai cependant aimé les sketches de la Woua, de Vincent Vallière et des FEMENS.

      Mais définitivement plus de contre que de plus et ça vient comme je l’ai dit de quelqu’un qui a vraiment aimé les 3 derniers Bye Bye de Morissette.

    • J’ai beaucoup ri, Laurent Paquin était très drôle. J’ai aimé beaucoup plus que les dernières années, il était temps de renouveller l’équipe et de tasser Véronique Cloutier, qui se pense bien drôle mais ne l’est pas. Le meilleur byebye depuis RBO. Je pense que beaucoup de gens plus agés, comme ma mère, n’ont pas compris certains gags par contre ( ex chest-bras, hilarant!). Une édition plus jeune, plus dynamique. Bref, j’ai adoré.

    • ..Dans mon commantaire de 9h00, le nom de …FRancine Beauchemin… ne devrait pas y figurer…c’Est un copier/coller résultant d’une mauvaise manipulation, cette dame n’a rien a voir avec mon commentaire que aurait du etre remplacé par le commantaire de 9h02….

      Priere de bien vouloir concrétiser la corrction …..
      Merci

    • Un orgasme annoncé qui s’est évanoui en cours de route.

      Le partenaire avait beau avoir le body rêvé, l’esprit s’est fait rare.
      La chair est triste quand elle se frotte à une coquille vide.

      P.S. Les comédiens ne sont pas en cause.

    • Le bye bye sous sa forme actuelle est chose désuète. Toujours la même gang d’humoriste qu’on a vu des centaines de fois. Y faut aller chercher du nouveau sang dans le style de Jonathan Roberge (Fiston). Les prises “live” n’ont pas du tout fonctionner et de voir du monde rire de blagues pas drôles ça l’air faux et c’est très malaisant. Y a personne qui a pensé à toucher à Denis Lévesque? Si y a qqun qui a atteint un summum de ridicule au niveau télévisuel… C’est dommage d’avoir autant de budget et de têtes autour de cette production pour finir avec un tel navet et j’ai même pas parlé de la pire perfo de LJ Houde et du documentaire (On s’excuse à l’avance pour que vous compreniez que c’est pas facile de faire un show de télé bla bla bla…).

    • Comme j’ai trouvé l’émission de l’an dernier plate, je n’ai pas écouté celle de cette année et à la lecture diagonale des commentaires, je pense que c’était le bon choix. Morrissette est trop occupé pour prendre des notes durant l’année, il essaie de tout faire à la dernière minute dans un style redondant et bon marché. C’est ce que j’avais constaté l’an dernier et les commentaires de ce blogue me confirment que rien n’a changé.

      Certains suggère Guy Nantel, est-ce que le pot a été légalisé en 2013 sans que je m’en rende compte? Ce gars-là est aussi drôle qu’un poteau de téléphone et la prétendue intelligence de son humour est largement surévaluée.

      Bonne année 2014 à tout le monde!

    • Si on lit les commentaires jusqu’à présent, la colonne des “Contre” domine largement celle des “Pour” et elle ne cesse de s’allonger…

    • Les commentaires des blogueurs sont plutôt négatif même caustiques …

      Est ce que l’intervention de Louis Morrissette à vraiment sauvé le Bye-Bye 2013 ?

      Il faut se rendre à l’évidence que la formule bye-bye à fait son temps et n’est plus un happening.

      Infoman et la troupe à la semaine prochaine (À l’année prochaine ) font tout autant rire avec des budgets de moins d’envergure.

      Je donne quand même mes trois meilleurs et moins bons;

      Dans les meilleurs;

      1. Martin Petit ** En chaloupe avec Denise et une fille voilée
      2. M. Courtemanche ** Parodie de Rob Ford
      3. Commission Charbonneau ** Divers clichés sur Blurred line de R. Thicke

      Les moins bons; (relatifs)

      1. Antoine Bertrand ** Parodie « Wrecking ball » (M.Cyrus)
      2. J-F Mercier ** Colère sur divers sujets
      3. L-J Houde ** « Out of game » [?]

      Une chose est sûre, les « Clou-ssette » ne reviendront pas l’an prochain, pourquoi ne pas en profiter pour revoir la formule de fin d’année, de fond en comble, évoluons …

      Frank

      *

    • Je ne suis pas la carrière de Valérie Carpentier, mais je n’ai pas aimé qu’on s’en prenne à elle de cette façon. C’était très simpliste et surtout très méchant. Désolé, pas mon genre d’humour !

    • Je trouve les critiques trop élogieuses. Aucune cohésion mais vraiment aucune entre les sketchs. Faire faire du prime time a André Sauvé, aux Denis Drolets et a Laurent Paquin avec l’argent de nos taxes…… discutable.

      Morisette aurait du laisser le paquebot couler au lieu d’essayer de le sauver. Dommage car les 10 premières minutes étaient savoureuses, le reste, un flop.

      Seul infoman a livré la marchandise.

    • Le monde qui commente le blog de Richard Therrien sont vraiment attardés. À chaque fois ça m’épate. Pas capable de faire une critique constructive, non. Juste vomir «pas drôle» «c’est plate» «j’ai pas ri» «bouuu les Morissette» «ça fait 35 ans que j’ai pas fait l’amour» et moi et moi et moi. Vous vous trouvez pas plate ? Toujours les même en plus. On a écouté ça hier en gang jusqu’au décompte, le party a levé après et tout le monde s’est couché dans la bonne humeur, et non pas dans l’amertume et le mépris comme vous semblez l’avoir fait.

      Pour ma part, j’ai bien aimé, le sketch de la Voix, et celui de La Presse +. Les Denis Drolet qui ressorte la toune de Tim Hortons, c’était très fort aussi ! Celui d’OD était de trop, mais jumelé à Gabrielle qui comprend pas la télé-poubelle et qui dit «ça doit être parce qu’on est pas assez intelligent» était brillant ! Sommes toute, ça été divertissant et c’est en masse comme ça.

    • Habitant dans l’Ouest du Canada depuis une vingtaine d’années, pour moi, le Bye Bye ne me dit rien. car a moins de connaitre l’actualité du Québec, on ne comprend rien aux gags, allusions et sketchs. J’ai de loin préférer regarder le show sur TV5 “Le plus grand cabaret du monde”.

    • @Arnpit: il y a une reprise ce soir, t’aurais intérêt à la regarder car tu as perdu des gros bouts.

    • Je trouve que l’accent a été mis sur les décors, les costumes, les belles perruques, les prothèses faciales, la technologie mais que le contenu était très mince. Pourtant ce ne sont pas les idées qui manquaient en 2013. Il y a a eu de la matière à rigolade ! Ce qui me déplait un peu dans le genre d’humour que considère drôle les scripteurs du Bye-Bye, c’est qu’ils s’attaquent directement aux gens plutôt qu’aux situations. Je ne connais pas beaucoup Valérie Carpentier mais de la faire passer pour une nouille, je trouve ça un peu trop facile. J’ai cependant beaucoup aimé le sketch sur Vincent Vallières et j’ai trouvé la présence de Laurent Paquin très rafraichissante. Malgré le manque de contenu de ses interventions, son plaisir d’être de cet événement était évident dans ses yeux et dans sa voix. Je félicite quand même tous ceux qui étaient impliqués de près ou de loin dans le Bye-Bye 2013. J’espère qu’on reviendra à du vrai contenu bientôt plutôt que de s’attarder au contenant. Bravo à Infoman qui remporte tous les honneurs de la programmation de Radio-Canada de la veille du jour de l’an.

    • @ Mildioune qui a parlé de:

      textes simplistes
      sketches qui tombent à plat
      contenant très réussi : jeu des comédiens, maquillage etc…
      contenu qui révèle le manque de connaissances générales des scripteurs
      scketches pour la plupart tombé à plat.
      côté “événements internationaux” passé sous silence.
      ===============

      Cette description rejoint exactement ce que chez moi nous avons pensé de ce Bye Bye. Je rajouterais: beaucoup de talent gaspillé, finalement.

    • “À la semaine prochaine” à Radio-Canada, ce matin, (radio) m’a fait rire dix fois plus que ce fameux Bye Bye encore raté.

    • Aaah… Il faut évaluer à chaque année.

      J’ai regardé. Pas antipathique mais pas beaucoup de chose drôle pour moi.

      Ce qui m.a fait sourire ? C’est pendant le sketch sur Rob Ford la citation du docteur Gaétan Barrette disant : ”je trouve qu’il a un poids santé.” Patrice Lemieux aussi m’a fait sourire.

      Le sketch avec Femen m’a aussi divertit.

      Pour les autres numéros… Bien, chacun ses goûts et ses angles face à l’actualité.

      Oui, je trouve Antoine Bertrand courageux de se mettre en petite tenue sur une boule mais l’angle éditorial envers Miley Cyrus est plus que convenu.

      Selon mon souvenir celui de l’an passé était un peu meilleur. Je vais aussi dire que je préfère celui de cette année à celui de l’année précédente mais oui c,est vrai qu’au départ je ne suis pas un fan du couple Morissette-Cloutier. Avec le temps je dirais quand même que j’aime une partie de leur oeuvre à chacun d’entre eux.

    • Pour le reprise du Bye Bye sur leur site web on a pu la voir assez rapidement. La nuit dernière pour ma part. On avait pas à attendre à aujourd’hui dans la journée ou pire demain.

    • Partons du principe que l’humour est et restera toujours une affaire personnelle. Ce qui fait rire “A” est insipide pour “B” et vice-versa. Bon.

      En regardant ce “Bye Bye” et en me rappelant les commentaires de Louis Morissette sur les raisons de son “come back” avec l’équipe des dernières années, j’ai eu l’impression que malheureusement, il était arrivé trop tard avec ses comparses pour sauver un navire qui voguait droit vers un iceberg.

      C’est sûr que nous ne l’entendrons pas dénigrer le travail des autres scripteurs mais un fait demeure: s’il y avait une faiblesse majeure dans plusieurs sketches hier, c’est au niveau des textes. Un exemple? le (trop) long “19-2″ des Denis Drolet. C’est parti de rien, ça n’allait nulle part … Un hommage au plan séquence de Podz???? Quant à moi, c’est tombé à plat.

      Gregory qui transpire à outrance sur un plateau disjoncté? Très bon flash, mais aurait peut-être dû être amputé de quelques secondes. Les meilleurs gags et les plus efficaces sont les plus courts.

      Même chose pour Rob Ford. Et les Femen.

      Moi, j’ECOUTE le Bye Bye. C’est pour ça que le numéro sur la charte, à mon point de vue, regorge de trouvailles dans le texte. Même chose pour “La Woua”. Mais voilà, dans un cas comme dans l’autre, le visuel spectaculaire et fort réussi en a peut-être noyé quelques-unes pour certains téléspectateurs. Ecoutez la reprise, vous verrez…

      Mention aux interventions de Laurent Paquin. Des phrases courtes, avec du punch. En revue de fin d’année, un “bulletin de nouvelles” humoristique (où on grince des dents en se remémorant l’actualité) fait toujours bon effet.

      Le “Bye Bye” c’est une affaire d’équipe. Pas de place pour les égos sensibles d’humoristes habitués à occuper seuls l’avant-scène. Pas de place pour leur gérant qui intervient à chaque étape (je ne ris pas, Louis Morissette a indiqué qu’à un certain moment, les gérants s’en sont mêlés à savoir si leur poulain ferait ou ne ferait pas tel ou tel sketch!!!). Visiblement, ça se sentait jusque dans nos salons, il y avait cette année beaucoup trop de monde à contenter sur ce plateau cette année. Ça fait bien du talent au pouce carré, mais honnêtement, c’est ingérable.

      La gang des dernières années (Morissette, Cloutier et cie), et avant eux RBO, Dodo et autres, voire même les Cyniques, à une certaine époque, de même que toutes les autres équipes qui ont travaillé à ce show de fin d’année, traversant l’actualité et les décennies, avaient à mon point de vue une chose en commun: l’esprit d’équipe. C’est ce qui manquait de toute évidence cette année et ça se sentait jusque dans nos salons.

      Un match d’étoiles, c’est ben beau. Mais c’est pas là que se construisent les plus beaux jeux. Et que se gagne la Coupe Stanley…

    • Bonjour!

      On ne peut pas dire que l’effort n’est pas là,mais dieu que ça manque de punch!!!
      J’ai regardé la majorité des programmes d’humour hier soir.
      La revue de Tva malgré des moyens BEAUCOUP plus modeste semblait plus réussit.
      L’imitation de Pauline Marois à Tva était un bijou ( chapeau Suzanne Champagne)!!!
      Presque pas de maquillage, mais même mimique, même rire niais, bref, perfection.

      Infoman…..bon, mais moins mordant que les autres années.
      Le bye bye….Paquin très drôle
      Mercier on commence à l’avoir assez vu le gars choqué
      Houde…..les gens dans la salle faisait tellement phoney….incroyable, il ne manquait que les pistes de rires en canne…..et pourtant j’iame bien Louis-Josée.
      Legendre en Filiatrault…plus vrai que nature

      Mais malheureusement, ils ont eu plus de fun à le faire que nous a le regarder, pour reprendre ma phrase du début…ça manquait de punch!!!

    • Pour ce qui est du reste de la programmation:

      Laflaque nous fait perdre notre temps depuis 2007, depuis qu’ils ont commencé à nous offrir un spectacle d’une heure. Celui de 2006, par contre, qui nous montrait un Gérard coincé dans une tempête de neige et qui se ramassait au bar de politiciens local, avait ce qui manquait aux autres, un sentiment humain. Après celui-là, tout était sans imagination, toute une série de clichés sans la moindre profondeur.

      Infoman commence à faire vieux jeu, lui et son ironisme m’a-tu-vu qui n’hésite pas à exhiber un côté grunge à haut budget (l’art de faire un topo sur la commission Charbonneau directement de Londres, par exemple).

      Et finalement le Bye Bye.

      Tout ceci indique une attitude radiocanadienne comme on se l’imagine, sans la moindre créativité, sans le moindre désir de savoir si ce que l’on produit est potable (sauf, bien sûr, pour ce qui relève du contentieux, alors là…); si ça marchait avant, ça doit encore marcher, l’auditoire est là, les annonceurs sont contents, alors on répète l’histoire à chaque année.

      Si vous, bon peuple moutonneux, cessiez tout simplement de syntoniser RadioCan le 31 au soir, vous verriez combien de temps les bureaucrates de la tour maintiendraient la programmation en place.

    • @sherwood

      «car a moins de connaitre l’actualité du Québec, on ne comprend rien aux gags, allusions et sketchs.»

      Euh.

      Duh.

    • André Sauvé pas costaud du tout cela fait aussi sourire en gymnase ou en lui mettant deux chiens minuscules à bout de bras. Un peu prévisible mais efficace.

    • P.S. J’aimerais Infoman si ce n’était de son animateur… (nininou)

      Heu… C’est l’animateur qui est le créateur de cette émission!!

      Au cas ou vous ne l’auriez pas encore remarqué,
      Jean-René Dufort est Infoman… (rires)

      “Un Bye-Bye complètement dans le champ…” (arnpit)

      L’endroit idéal pour un gros troupeau de téléphages… Non?

    • Je trouve les Québécois un brin masochistes de continuellement persister à visionner les Bye-Byes de Louis et Véro, année après année pour ensuite se plaindre de leurs platitudes amateures. De mon côté, il y a déjà quelques années que je m’évite cette “corvée”. Après avoir vu le premier Bye-Bye de ce “sympathique” tandem, j’avais déjà compris à quoi m’attendre pour les autres qui suivirent. Sur ce, Bonne et Heureuse Année à tous!!!

    • C’est chaque année la même chose… Je vous prierais de vous calmer, on parle d’une émission de télé et nous sommes le Jour de l’An je vous rappelle! Vous avez le droit d’être en désaccord, mais je vous demande de rester courtois dans vos commentaires. On respire par le nez et on se souhaite la bonne année, merci.

    • Oooh je viens de comprendre pourquoi l’imitation de Guy Jodoin m’a fait plus plus penser à Raymond Beaudoin qu’à Guy. Mais peu importe…

      Le problème du Bye, Bye pour moi pourrait être simplement d’être une émission s’adressant à un trop large public. Assez difficile de frapper un circuit avec cela. Oui, l’humour est asse grand public mais en même temps il y a plusieurs segments de marché pour ne pas dire des niches. Ce qui est drôle pour un ne l’est pas pour l’autre.

    • Cela fait maintenant deux années de suite que je boycotte le Bye-Bye puisque depuis qu’il est produit par l’équipe Morrisette-Cloutier il est d’un ennui mortel . Il est plus que temps qu’un compétitieur de R-C. se livre au même exercise d’une revue de l’année HUMORISTIQUE puisque le duo Morrisette-Cloutier me semble dépourvu de ce talent . D’ailleurs qu’elle est le talent caché de Louis Morrisette ? D’être le mari de Véronique Cloutier ? Je crois qu’il serait gagnant pour une chaîne comme TVA d’y aller de leur propre production avec une équipe plus talentueuse ( même les humoristes de la relève sont plus comiques que le duo de Radio-Canada ) .

    • En conclusion, le Bye Bye n’était pas mauvais, ce n’était pas la pire ordure en ondes à l’heure de diffision, un spécial de l’orchestre de la Gendarmerie royale n’aurait pas été mieux, il y avait du pour et du contre. Félicitations à toute l’équipe!

    • @ rtherrien…

      Respirer par le nez, c’est bien…

      Avoir le sens de l’humour, c’est encore mieux!

    • J’ai trouvé Morrissette excellent dans son imitation de J.-P. Ferland. J’avais beaucoup aimé Courtemanche l’an passé, moins cette année. La parodie de Blurred Lines de Robin Thicke avec Laurent Paquin, pas pire. André Sauvé, pas pire. J’ai aimé le sketch «Les pêcheuses» surtout à cause de l’excellent Joel Legendre dans son imitation à perfection de Denise Filliatrault.

      Le reste — Antoine Bertrand et le pastiche de Wrecking Ball de Miley Cyrus, le sketch sur Grégory Charles, l’autre sur Occupation Double, l’autre sur la charte qui traînait en longueur, etc., etc. — n’ont même pas réussi à me soutirer un sourire.

      Jean-François Mercier et ses montées de lait ridicules et hors proportion, à s’en péter une veine, et les Denis Drolet, «pu capab’» de voir ces trois nuls-là! Je n’ai jamais réussi à comprendre comment on pouvait les trouver drôles.

      Pratiquement tout au long, sketchs et blagues qui tombaient à plat. Les nouvelles avec Laurent Paquin, avec un public qu’on voyait rire aux mauvais endroits : pénible!

      Manque de punch, manque de cohésion, et une coupure incompréhensible entre la fin du Bye Bye comme tel et un stand-up de Louis-José Houde, que j’aime pourtant beaucoup, qui semblait malheureusement avoir été appelé à la dernière minute pour combler les dernières minutes du Bye Bye.

      Bye Bye 2013, 2.5 sur 10.

      Infoman était super! Drôle, inventif, couverture de l’actualité 2013 avec d’excellents clins d’oeils, très bonne «prises» et surprises, entre autres avec Rob Ford. 9 sur 10.

    • J’espère sincèrement que votre appel au calme sera entendu M. Therrien. C’est la même rengaine à chaque année.

      Cela dit, même si j’ai trouvé que ce Bye Bye servait un peu de réchauffé par rapport aux autres Bye-Bye de L. Morissette notamment avec le filon usé à la corde de la rivalité SRC-TVA, je l’ai tout de même trouvé intéressant. Et ce malgré des longueurs et le choix discutables de certains événements de 2013 un peu trop collés sur le monde culturel québécois plutôt que l’actualité.

      Mais bon, Infoman est dur à battre pour ça!

      J’ai particulièrement aimé le clin d’oeil à la controverse stupide créée par la mairesse de Fermont concernant la chanson de V. Vallières. Un des bons sketches de ce Bye Bye qui me rappellait les fameuses capsules Gammick International de RBO.

      À ceux qui critiquent ici de façon éhonté, vous devriez tout de même avouer que nous sommes à des années lumières du premier du tandem Morissette-Cloutier qui avait avec raison suscité tant de controverse… Avec ce dernier Bye Bye, ils peuvent selon moi passer à autre chose en 2014 et partir la tête haute. :)

    • @ rtherrien “Chaque année la même chose…”
      Sauf que cette année le Bye Bye était vraiment pourri, un insulte à l’intelligence des québécois.
      Est-ce vraiment nécessaire de faire une parodie de Rob Ford ? Il est déjà une parodie en lui même. Perte de temps et aucune imagination. Même chose pour la parodie de Miley Cyrus. Mon bilan de pour et contre serai plutôt :
      Infoman = Pour
      Bye Bye = Contre.

    • Moi j’ai bien ri, le seul sketch a jeter était celui de J-F Mercier, c’est tellement déjà vu, j’aurais adoré avoir le sketch d’André Sauvé à la place. 8/10

      Pour les masos qui se plaignent et ont écouté tout le show même si ils n’aimaient pas ça, il faut croire que l’offre aux autres postes ou les parties de cartes autour de la table étaient encore plus plate? ;)

    • Eh oui. À chaque 1er Janvier c’est la même maudite rengaine. Le peuple se livre à son sport favoris…
      Les attaques,les coups en bas de la ceinture etc.
      J’ai pas de famille près de moi alors j’ai écouté la télé à Radio-Can hier soir et…
      Gérard-D : J’ai bien aimé. J’aime l’humour de Chapleau !
      En direct de l’univers : Wow quel “Show”- J’ai particulièrement aimé le bout pour Gregory. Le mix du party entre les noirs et les blancs.Ça sonnait en svp ! Et bien sur Richard Séguin pour terminer avec Gabrielle. Le trio des Lapointe. Jamais j’aurais cru possible de voir ces trois la ensemble. Pour ceux qui hier chialait contre l’animatrice avant de voir l’émission… Bein disons que vous avez parlé avant de voir. Elle n’était presque pas la. De la musique presque mur à mur.
      Infoman: Égal à lui même. Toujours aussi bon.

      Bye Bye: Je ne souviens pas d’avoir rigolé autant pendant un Bye Bye. Comme quoi hein?!?!

      Ah oui. Manquez pas pendant la rediffusion à 18h 30 d’en direct de l’univers les pianistes avec le petit Daniel Clarke Bouchard et Daniel Lavoie.

      Bonne année à tous même les chialeux viscéral. ;-)

    • Une critique Ostentatoire qui démontre bien les liens serrés entre des clans d’intérêt commun. La qualité des Bye Bye c’est que l’engouement ne dure que 48 heures. Le défaut des Bye Bye c’est notre engouement pour le ridiculement médiocre ! Je vous souhaite donc une année 2014 meilleure et cela sera facilement meilleur!!!

    • Assez amusant de voir tant de gens se plaindre de l’existence du ByeBye… mais qui évidemment continuent de le regarder année après année. Toujours aussi cohérente, notre belle société québécoise…

      Bien d’accord avec Kavernn, nous avons regardé l’émission en famille (soit un public de 10 à 60 ans) et nous avons tous rigolé à plusieurs reprises et fini la soirée avec le sourire. Peu de longueurs, beaucoup de clins d’œil amusants à divers faits de l’actualité. Évidemment, encore beaucoup de références aux émissions de TV québécoises, mais c’est ce qui fait le plus jaser les gens, alors… Ma seule vraie critique : la présence de LJ Houde en fin de soirée. Ça sentait le remplissage et l’improvisation, ça en était gênant. Le plus drôle, c’était de voir les gens de l’assistance rire aux éclats à propos d’une histoire d’éternuement sous l’eau et d’amitié Facebook avec des pistaches… visiblement, le vin était bon!

      Bref, le ByeBye, en tant qu’émission de divertissement léger qui doit plaire à un très (trop?) large public, a visé juste dans l’ensemble. Un bon complément à toutes les autres revues de l’année qui s’offrent à nous.

    • Pourquoi toujours descendre au niveau du québécois le plus niais.
      Non seulement pas comique mais triste a mourir de voir un tel show de si basse qualité.

    • Bravo à M. Therrien pour une critique juste et respectueuse. On peut avoir une opinion sur le Bye Bye sans être vulgaire et méprisant. Bravo surtout au Duo Morissette/Cloutier qui ont le courage de relever ce défi malgré les vomissures du petit peuple québécois né pour un petit pain. Allo, c’est pas l’argent de nos taxes qui paie ça c’est les pubs. Un bye bye juste assez trash et drôle. La politique est un incontournable et de toutes les manières qu’on le prend ça demeure toujours les moments longs.

      Difficile de défendre un peuple qui a de la difficulté d’être fier de lui-même. Vomir sur Morissette juste pour vomir c’est trop facile. Donnons le crédit aux artisans qui se sont donnés à fond pour nous livrer un bon show de télé. C’est tout. C’est pas une émission pour régler tous vos problèmes, juste pour divertir.

      Bravo à Louis pour avoir réussi à ficeler tout ce beau monde. Pas sûr que les humoristes à eux seuls pourraient réussir à envelopper aussi bien que lui toutes leurs idées. Faut rendre à César la salade qui lui revient…

      J’ai hâte de voir le jour où nos québécois seront fiers du succès des autres et peut-être qu’à ce moment ils auront du succès aussi.

    • Excellent bye bye 2013. Franchement une belle couverture de fait marquant de l année.

      Mais il faut être au fait de l actualité pour bien saisir les subtilités de cette excellente parodie de l actualité quebeccoise ou de celles qui est proche de nous

    • @rtherrien

      Vous avez raison que c’est pareil à chaque année, mais comme je l’ai dit dans mon précédent commentaire cette année la critique acerbe est amplement justifié, je ne conçois même pas comment vous avez plus compter plus de pour que de contre.

      Enfin, ce sur quoi j’acquiesce, c’est qu’on peut se passer des commentaires du genre ”dire que je paie ça avec mes taxes” ou ”il est temps de mettre fin une fois pour toute aux Bye Bye”. C’est juste un mauvais Bye Bye, point. En espérant que ce soit mieux l’année prochaine, avec moins de réchauffé, moins de reprises de sketches des précédents Bye Bye (on donne un break à OD, Labeaume, Claude Poirier et Québécor svp) et sans remplissage comme avec L-J Houde.

      En faisant des vraies bonnes critiques, vous contribuerez à mettre la barre plus haute pour que l’année prochaine il y ait autant de gens satisfaits que pour le Bye Bye 2012.

    • Laflaque et Infoman étaient absolument géniaux. En troisième position derrière, on retrouve le bye bye. Je serais curieux de voir le budget qui est alloué pour ça, j’espère que c’est moins que Laflaque et Infoman, mais ce serait surprenant. Malgré de bon flash, comme un repas au resto qui laisse sur notre faim lorsque le dessert est infecte, je dois dire que Louis-José Houde a terminé le bye bye sur une note tellement plate que ça l’a abîmé le bye bye tant qu’à moi, c’est le seul moment que j’ai même pas été capable d’afficher un demi-sourire. Si ce n’était pas de cette fin médiocre, j’aurais fini ce bye bye sur une note positive plutôt qu’un FA DIÈSE mettons ;)

    • Un grand nombre – le plus grand nombre – de commentaires m’a… m’a… m’a estomaquée.
      Merci à madmaf, marcandredespres, mathieu hétu, g1000001, claudius58, st-henri, kavernn, daffy_duck75, mantiss, loup2, LibelluleB et… Bob_Inette – et peut-être quelques autres – pour avoir tenté de rétablir un certain équilibre de gens qui ont le sens de l’humour contre tous les autres!

      Y’en a parmi les gens qui sont seuls à la maison à regarder le Bye-Bye et les autres émissions d’humour de fin d’année qui n’ont pas de famille ou pas assez de santé ou autre chose pour pouvoir fêter en grand mais qui réussissent quand même à rire, pis y’a les pisse-vinaigre, mais ces derniers les regardent quand même, mais sans y prendre plaisir! Du masochisme!

      Du côté des émissions CiBiCistes, il y avait des sketches plus drôles que d’autres, mais faut dire que j’ai ri de 18h30 à minuit passé, en buvant un mousseux sans alcool et en me payant une petite traite et j’ai eu les côtes décollées de plaisir à rire!

      À tous, une bonne et heureuse année, et à ceux qui ont le Bye-Bye triste, pas besoin de santé, pas besoin de prospérité, mais une bonne grosse dose d’humour pour les années à venir!

      Pis je signe…
      Josette Lincourt

    • Le meilleur de tout les bye bye . Félicitations a toute l’équipe .Je me suis bien amuser .Franchement un 9 /10 .La production tout était parfait.
      André Papillon

    • si ca n’avait été des Denis Drolet j’aurais apprécié l’émission en général mais pouvez vous me dire ce que vous trouver à ces 2 supposés droles de gars, il faut vraiment se poser des questions comme culture, sommes nous tellement en manque de talent pour devoir écouter deux personnes aussi absurbes, bravo à l’équipe pour le travail qui demande tant d’effort costumes, maquillage, idées recherchés beaucoup beaucoup de préparatif

    • Très dégradant: si la fameuse Charte cherchait à promouvoir l’égalité homme-femme, le Bye-Bye s’est chargé de repousser l’image de la femme a un objet de sexe, sans dignité ni respect. L’événement de Femen, pourtant peu médiatisé, s’est mérité trois places au Bye-Bye 2013, dont un sketch complet avec 6-7 femmes dasant nues ou presque.

    • Ne pas avoir aimé ou apprécié le Bye Bye est une chose, mais dénigré ce blogue de M. Therrien et le traiter de niaiseux en est une autre. M. Therrien a droit a son opinion comme n’importe quelle personne ici et il serait convenable que tout le monde se parle et débatte respectueusement.

      Comme M. Therrien le dit si bien en fin de blogue, c’est juste de la TV, il ne faut pas virer fou avec ça! D’un avis personnel sur le Bye Bye, j’ai apprécié sans plus. La revue d’Infoman étai selon moi bien meilleure. L’absence des Satiruqes aux effets spéciaux étaient malheureusement notable. Plusieurs bons gags cependant du côté de “2013 revue et corrigée” à TVA malgré un montage plutôt étrange.

      Pas un Bye Bye mémorable, mais pas un navet non plus. Bonne année M. Therrien!

    • Rob Ford’s Blurred Lines (AIR FARCE New Year’s Eve party)
      Variation sur un même thème, pour ceux qui aimeraient comparer.

      Voir 2e photo (vidéo 2:10).

      http://www.airfarce.com/

    • @ M.Therrien
      Je crois que tu devrai changer le titre car ça ne correspond pas à ce que l’on dénombre !

    • Je crois que peu importe qui le ferait, les critiqueux critiqueraient. Il y en a qui sont nés dans le négativisme.

      Certe, les numéros ne m’ont pas tous accrochés (je ne peux pas blairer les Denis Drolets, alors j’ai été un peu déçu de 19-2), mais de manière générale, j’ai trouvé que c’était du bien bon travail. J’ai beaucoup aimé regarder le making of, on comprenait mieux tout ce qui s’est passé. Et tout le travail aussi. C’est collossal comme production, et on dira ce qu’on voudra, ce n’est pas n’importe qui qui peut diriger un bye-bye. Morissette est un artiste très sous-estimé.

      Pour le show lui-même, j’ai particulièrement aimé la parodie de Miley Cyrus. Un véritable bonbon. Fermont aussi m’a beaucoup fait rire, ça me rappelle les vieux RBO.

      Il faut connaitre GTA pour que le gag de Rob Ford fasse du sens, ce que certains baby-boomer ne comprendront probablement pas.

      Et j’ai aimé le respect envers la mairesse de Lac-Mégantic. On ne peut pas faire de l’humour là-dessus, mais on ne pouvait passer sous silence. On voyait que les deux comédiens étaient eux-même émus pendant l’hommage, c’était très touchant.

      On ne peut pas faire le même humour qu’il y a 25 ans. Beaucoup, beaucoup trop de contraintes. Mais avec les moyens du bord, je trouve qu’ils se débrouille vraiment très bien.

    • La critique est aisée mais l’art est difficile.

      On ne peut plaire à tout le monde et à son père.

      Ces deux proverbes s’appliquent bien au Bye Bye.

      Ce n’était pas le meilleur, mais il a bien rempli son rôle, soit de faire un clin d’oeil aux événements marquants de 2013.

      Qui a dit qu’il fallait que ce soit drôle ?

      Ce qui fait rire une personne ne fait pas nécessairement rire son voisin.

      Par exemple, Gilles Latulippe qui se fait entarter, c’est drôle mais ça ne me fait pas rire. Par contre, Stéphane Dion qui se fait entarter, ce n’est pas drôle mais ça me fait rire.

      Je n’ai pas ri à me rouler par terre en regardant ce Bye Bye, mais j’ai souri à plusieurs reprises et j’ai trouvé qu’il y a eu de très bonnes idées.

      Même chose pour Infoman.

      P.Bédard
      Mtl

    • Mis a part la fin du Bye Bye ( Laurent Paquin), c’est la première fois que je trouve les pubs meilleures que le show. Il y a du progrès: Bravo aux annonceurs ainsi qu’aux grimeurs.

    • Jolico.

      Permettez que les pisse-vinaigre aient des goûts différents des vôtres?

      Je vous fais tout de suite l’aveu: après avoir écouté cette absurdité année après année et ne croyant pas aux miracles, je n’ai pas regardé le bye-bye cette année. Comme d’autres, sans vouloir dénigrer le travail de deux humoristes appréciés de certains, les Denis Drolet, je ne les comprends pas. Je ne saisis pas le petit cri de fillette de Vincent Léonard, je ne comprends pas les habits bruns, je ne vois rien de drôle à leur “humour”. C’est mon goût.

      Je ne saisis pas non plus l’humour juvénile des scripteurs que je trouve facile, cheap et pas drôle pantoute. C’est aussi mon opinion qui n’engage que moi. Quand je regarde ça, j’ai honte d’être Québécoise et de n’avoir que “ça” comme show de fin d’année à me mettre sous la dent et j’ai encore plus honte quand je pense aux touristes qui se tapent ça dans leur chambre d’hôtel et qui doivent penser qu’on est une joyeuse bande de péquenots mal dégrossis.

      Parce que voyez-vous, on a des points de comparaisons aux USA, sur les postes anglophones du Canada et en Europe avec le toujours délicieux Plus Grand Cabaret du Monde. On fait pipique par comparaison et ça aussi c’est mon opinion.

      Si on a que ça pour s’extasier et être fiers, on se contente de vraiment peu. Véro et Antoine Bertrand sont plus drôles aux “enfants de la télé”. Pourquoi cet humour ne transparaît-il pas au bye-bye?

      Il y a quelqu’un à Radio-Can qui ne comprend pas vite et qui devrait être remplacé ou affecté à d’autres tâches. Me semble que collectivement, on mérite mieux que ça.

      Ne pas trouver drôle la médiocrité, ce n’est pas être pisse-vinaigre madame, mais faire preuve de discernement que je vous souhaite à mon tour en contre-partie pour votre souhait d’humour. Je vous assure que quand c’est drôle et bien léché, je ris de bon cœur.

      Prompt rétablissement à vos fragiles côtes.

      Je signe à mon tour,

      Dominique Lavoie

    • dcsavard.

      Guy Nantel a un humour intelligent, creusé, songé, fin, subtil.

      Pas donné à tous de le comprendre….On préfère les jokes pipi-caca grosses comme un camion, plus faciles à comprendre sans besoin de s’y attarder et sans faire un petit effort intellectuel. Même pas drôles.

      Je joins la longue liste des gens qui aimeraient finir l’année avec lui.

    • @loubia

      Un bon moyen de faire du cash, c’est d’acheter Nantel au prix qu’il vaut vraiment et de le revendre au prix qu’il croit valoir.

    • Merci a Loubia pour ce commentaire. Moi ausi j’ai plus qu’une petite gêne quand j’ai regardé l’enregistrement du Bye Bye 2014. Si on enleve Laurent Paquin et les vaches de IOGO et Phamiliprix et IGA il reste l’école de l’humour.
      Francois Maillet.

    • Un petit détail à observer et qui a passé inaperçu:

      VIDETRON (prononcer vide étron) a lieu de vidéotron dans le sketch sur TVA.

      Il devait y avoir du François Avard derrière celle-là.

    • Air Farce New Year’s Eve 2013 au complet. Jy reviens car la comparaison est intéressante. Avec un minimum d’anglais peut être facilement compris. Durant le 45 minutes on y voit:

      Ô Canada et Margaret Atwood

      Poutine, Sotchi et les gays

      Google glass

      La NSA, Snowden et Poutine

      Bill Blair, chef de police de Toronto

      William, Kate et le bébé ainsi qu’une étonnante personne qui veut être la nanny

      Measha Brueggergosman, la vraie, (opéra) et Miley Cyrus chez George Stroumboulopoulos

      Harper, Brazeau et Duffy dans Hunger games

      BONJOUR MONTRÉAL avec Gilles Cloutier, GSP, Pauline, la charte et une parade de mode

      Raonic et Mulcair

      Justin dans sa boutique de pot

      Une DÉSOPILANTE revue de l’année 2013 mois par mois

      L’expérience scientifique. Une tradition dans Air Farce (qu’on dirait en partie plagiée dans le Bye Bye au tout début).

      http://www.cbc.ca/player/News/ID/2427774634/

    • Je ne sais pas si c est parce que j ecoute le bye bye le lendemain matin (en robe de chambre vers 11ham) puisque je soupe entre amis le 31 au soir sans regarder la tele, mais je m attends pas a ce que ce show soit le clou de rien alors je me divertis. Cette annee, j ai bien aime la subtilite de certains sketchs, le bon jeu de plusieurs, les differents types d humour (Andre Sauve, je commence a vraiment l aimer), le call de Gabrielle sur les emissions insignifiantes millionnaires (bon flash celui-la et tellement sympatique), mais franchement, j ai apprecie ce bye bye. les Denis Drolet dans 19-2, c etait la partie la plus faible a mon avis, sinon, plusieurs idees interessantes, assez pour m empecher de chialer. Chialer fait mal digerer. Je n ecoute pas et ne commente pas les emissions que je n aime pas. Je ne comprends pas le chialage collectif le lendemain d un effort collectif aussi intense que le bye bye. C’est comme cela chaque annee, les gens salivent a l idee de chialer. Je suggere a tous ceux qui ont hai cela, de ne pas l’ecouter et de s’amuser autrement avec leurs amis le 31 au soir l an prochain. J’habite a l exterieur du Quebec et c’est cool que le Quebec ait cela et aussi la fete sur la Grande-Allee. Il y a du bon, faut juste arreter de chialer pour chialer.

    • @Bob_Inette, puisqu’il faut tout vous expliquer, j’aime le style d’Infoman, mais Dufort m’énerve peu importe qu’il en soit le créateur… J’ai le droit de le dire non?

    • Vous avez le droit de pas avoir aimé ça, c’que j’ai du mal à comprendre de la plupart des intervenants ici, c’est que vous n’êtes pas capable de dire «Ce n’était pas à mon goût/J’ai un peu plus de mal avec ce genre d’humour/J’ai malheureusement pas assez bien compris les références pour comprendre certains gags» etc. Il faut ABSOLUMENT que vous nous fassiez part de à quel point vous avez trouvé ça dégueulasse, que c’était pourri, de l’humour de pré-ados ….

      Faut comprendre que vous n’étiez peut-être pas le public cible de cette édition du bye bye, c’est tout. C’pas parce que ça joue à la télé que ça vous est destiné. De mon vivant, il va surement y en avoir des Bye Bye qui me rejoindront moins en tant que personne. À ce moment là, je ferai d’autres choses pis j’échoeurerai pas les autres avec ça.

    • @kavernn 19h42

      Eh bien au moins, on ne traite pas les autres d’attardés comme une seule personne ici s’est abaissée à le faire à 13h15….

    • @loubia

      Quand je chialerai sans cesse sur des choses que j’aime pas, que je sais que j’aime pas, mais que je regarde quand même juste dans le but d’aller me plaindre sur les internets après, vous me traiterez, vous aussi, d’attardés.

      En attendant, j’assume mon commentaire à 100%.

    • À mon humble avis, le Bye Bye est une revue satirique des évènements de l’année qui s’achève; en regardant le dernier, et même en reprise, nous étions assez loin merci de l’objectif. Désolée, monsieur Morissette on ne peut pas être bon en tout: Acteur, scripteur, humoriste, metteur en scène, producteur etc…c’est trop de chapeaux en même temps et ça donne le résultat du Bye Bye 2013. En entrevue avec Paul Arcand le 18 décembre dernier, monsieur Morissette parle de son retour au Bye Bye comme si c’était une obligation sinon c’eut été un flop: http://www.985fm.ca/em/puisqu-il-faut-se-lever-391.html (Sélectionner l’entrevue) On nous fout un scketch sur Occupation Double qui a 10 ans. Des scketchs trop, trop, trop longs qui tombent souvent à plat. Le gars des nouvelles rien de neuf mais j’avoue que Laurent Paquin était bon. J’ai préféré l’après Bye Bye où on nous a enlevé un monologue d’André Sauvé; il s’adressait aux immigrants et ç’eut été de mise avec la Chartre. Heureusement que les maquillages et coiffures sont là pour sauver l’affaire…Le monologue de L-J Houde à la fin était de trop et hors contexte pour “patcher” un trou sûrement…Antoine Bertrand très bon en imitant Miley Cyrus. J’ai beaucoup apprécié Infoman qui avait sûrement de moins grands moyens financiers que le Bye Bye; a plus que livré la marchandise. Sûrement qu’il y a trop de monde au Bye Bye; je ne parle pas du nombre de comédiens mais de scripteurs; ça va dans tous les sens et pourtant il y a eu pleins d’évènements en 2013 sur lesquels on aurait pu se pencher de façon humoristique. Le quatuor Morissette-Cloutier-Avard-Richer et leurs ptits amis ont fait leur temps; leurs blagues sont éculées depuis fort longtemps. Hier soir je regardais l’heure me demandant quand j’étais pour rire??
      Marthe Bégin

    • LES deux meilleurs shows de fin d’annee: En direct de l’univers et Infoman. POINT!

      Peut-etre un petit peu pour Laflaque…

    • @kavernn 19h42

      Excellent commentaire de votre part, en plein dans le mille.

      Comme on ne dit pas : “la soupe n’est pas bonne”, mais “je n’aime pas la soupe”.

      P.Bédard
      Mtl

    • Ils n’ont même pas osés parodier le président de la MMA, personnage marquant de 2013.

      J’ai de loin préféré Infoman, la preuve que la réalité est souvent plus drôle que la fiction.

    • Bonne Année! Plus de pour que de contre dans les circonstances… Je suis d’accord. J’ai lu les reportages et le “making off! et il y a de plus en plus de pression.

      Je trouve ça correct que tout le monde s’en mêle comme ici. Chacun a droit à son opinion! Mais avant ça il y a les avocats… et les humoristes qui veulent avoir leur mot à dire comme le révélait Louis Morrisette.

      C’est un engrenage qui nous amène à un milieu de plus en plus sclérosé où il est difficile de se renouveler. Les meilleures “jokes” on les retrouve maintenant sur les réseaux sociaux… et pas longtemps après l’événement.

      L’idéal, mais il faut le faire, serait de faire fi du “bien faire” et d’oser. En tout cas on espère que quelqu’un va le faire, pour renouveler le genre.

      Finalement comme un restant de Juste pour rire en ce nouvel An! Ça marche leurs affaires à l’année, peut-être penser à laisser de la place, un peu, pour la fin de l’année?

    • Donc, si je me fis aux commentaires, il y a une majorité qui n’a pas aimé et une minorité qui affirme que ceux qui n’ont pas aimé sont des attardés (merci Kavernn pour l’édifiant commentaire)?

      Si tant de gens regardent pour ensuite chialer, c’est que le Bye Bye est une tradition québecoise qui nous tient à coeur et qu’à chaque année on espère qu’il soit drôle. Alors quand on ne l’aime pas on est évidemment déçu et on ressent le besoin de l’exprimer. Ça n’a rien à voir avec du masochisme ou autre supposée nature chialeuse du québecois moyen.

      @madmaf (10h37)

      99% des gens ne seraient pas capables de faire le huitième de ce que fait mon dentiste et pourtant s’il me “scrap” une dent il va en entendre parler. Et pourquoi ça? Bien parce que c’est sa job! Le jour où on ne pourra plus critiquer que ce que l’on maîtrise parfaitement ce sera sans doute le début de la fin pour l’humanité.

    • Bien d’accord avec vous , m. Therrien. Nous avons bien aimé et à d’autres moments moins.

      Et comme chaque année, les québécois deviennent toujours chialeurs…..c’est le sport favori des québécois le 1er janvier de chaque année.

      Nous sommes des millions de personnes et on ne peux pas satisfaire tout le monde et surtout pas les québécois chialeurs !!!!

    • Je viens de finir de regarder le Bye Bye et je suis déçu. Le plus drôle a été l’annonce de familiprix avec Jérémie qui avait une gueule de bois.

      Pour le reste, il y a-t-il quelqu’un qui pourrait m’expliquer pour quoi les Denis Drolet sont invités dans ce genre d’émission. Je trouve ces deux personnages tellement insignifiant, pas drôle du tout et complètement ridicule.

    • Il y a des Québécois qui payent pour aller voir les Denis Drolet ???

      Eh ben ! Faut croire qu’on n’est pas au bout de nos surprises au Québec !

    • J’ai enregistré mes trois choix et j’ai revu une seconde fois avant de me prononcer très franchement.

      Pour l’excellence en tout: performance; invités; performance, animation; ambiance (atmosphère) ; réalisation;
      1- EN DIRECT DE L,UNIVERS. On se sentait véritablement dans le Temps des Fëtes. Bravo. C’était très très agréable à voir et écouter.

      2- Pour la pertinence et la variété de ses sujets pris presque sur le vif.
      2- INFAMAN – Il nous étonnera toujours ce monsieur Dufort. Continuez à nous déjouer.

      3-Le Bye-Bye était loin d’être une réussite totale mais plusieurs performances étaient très bien. J’ai aimé Paquin; Filiatrault particulièrement, ce qui n’enlève rien aux autres. Je crois sincèrement que la formule est usée. Jean-René Dufort m’a fait rire sans perruque ni masque.Il Faudrait sans doute trouver d’autres scripteurs. Et nous en avons trois ou quatre excellents sous le nez….

    • Le Bye Bye ce fut une déception. A notre surprise et grand malheur ce fut encore Véronique Cloutier et sa gang qui étaient là. Pourtant on s’attendait à une équipe différente malheureusement les cinq anciens étaient encore là et leurs performances furent médiocre. On est-tu tanné de voir Joel Legendre faire ses émitations de femme surtout de Celine, plate a mort! Une chance qu’il y avait des invités car cela a aider (un peu) mais celui qui a sauvé la farce est Louis-Josée Houde. Les deux bozos Drolet vraiment il y a des gens qui les trouvent droles!

    • J’ai fermé la télé après 10-15 minutes, après le sketch de Rob Ford. C’est la première fois que je n’écoute pas un Bye-Bye au complet. Pourtant j’ai 33 ans, je suis le public cible, mais il n’y avait rien de bon là dedans. Vite qu’on donne le Bye-Bye à quelqu’un d’autre. Pourquoi pas les vrais RBO au lieu d’une copie hystérique et pas drôle ?

    • Le Bye Bye ce fut une déception. A notre surprise et grand malheur ce fut encore Véronique Cloutier et sa gang qui étaient là. Pourtant on s’attendait à une équipe différente malheureusement les cinq anciens étaient encore là et leurs performances furent médiocre. On est-tu tanné de voir Joel Legendre faire ses émitations de femme surtout de Celine, plate a mort! Une chance qu’il y avait des invités car cela a aider (un peu) mais celui qui a sauvé la farce est Louis-Josée Houde. Les deux bozos Drolet vraiment il y a des gens qui les trouvent droles!?

    • @jaylowblow

      Ce qui est attardé, c’est pas de pas avoir aimé ça. J’ai même aucun problème avec ceux qui ont pas aimé ça, tant mieux, y’ont entièrement le droit. Même moi, j’aurais pu ne pas aimé ça.

      Ce qui est attardé, c’est de vomir que c’était pas bon, de brailler à qui veut l’entendre qu’on a pas aimé ça. À lire certains, on croirait que ce Bye Bye a littéralement gâché leur Nouvel An. ÇA, c’est attardé.

    • Si le Bye Bye est une démonstration des artistes qui sortent de l’École de l’Humour, il ne reste qu’à fermer ce lieu d’enseignement. Déjà que le Bye Bye de 2006 avait coûté 1.4 millions à produire, pas besoin de subventionner une école en plus.
      Les Bye Bye n’ont plus la finesse de ceux d’autrefois. Si la vulgarité vous fait rire, mois elle me désole. Antoine Bertrand en sous-vêtements n’a rien pour séduire un public. Le “situation comedy” où l’on utilise les contrastes pour mieux faire rire n’avait pas sa place ici surtout que l’impact de cette vidéo de Miley Cyrus n’a pas vraiment marqué l’année au Québec.
      Pourquoi utiliser un produit culturel américain quand on sait que tous ces artistes de la SRC s’opposeraient à une réduction du contenu francophone obligatoire à 65% dans les stations de radio au Québec?

    • Une abomination que ce Bye Bye : humour plate, maquillages amateurs pires que ce qu’on faisait au secondaire, langage grossier, nombrilisme sans borne, petite vision d’esprit presque essentiellement sur le Québec Et tous ces sketchs sur des émissions de télé, vraiment, sans envergure comme sujet. Il y a tellement de sujets autres dans notre société qu’on peut exploiter pour faire rire. Vraiment, le genre de truc qui ne serait jamais exportable. On est loin de RBO, Monty Python, Daniel Lemire, et autres qui savent manier le verbe et la finesse, sur des sujets pas mal plus édifiants que Fort Boyard. Non mais, vraiment, on s’en fout de cette émission comme sujet humoristique caractéristique de l’année 2013. Cette émission est sensée avoir été produite par une société d’état… Mon oeil… Des finissants du secondaire feraient mieux! Et puis, les gens hors province qui regardent ça en ont rien à cirer d’Unité 9, Fort Boyard et autres programmes de télé du Québec. Une honte que nos impôts servent à financer pareil gâchis. Et pourquoi ENCORE parler avec un langage si ordurier??? On se rabaisse comme peuple à produire des flops de ce genre. J’ai honte d’être Québécoise ce soir, surtout avec tant de touristes en ville qui ont vu cette horreur.

    • Le commentaire de ClaudeMArchambault valide à 100% ce que je dis depuis ce matin.

    • Faire entrer l’actualité dans la case émission télé ou publicité est passé dû et édulcolore les gags. Ex: imiter supposément Denise Filiatrault (avec une ressemblance râtée) dans une chaloupe “pour faire comme l’émission de pêche”, c non seulement mauvais, c bébé. La télévision n’est pas le monde. Dire adieu à l’année 2013 ce n’est pas s’amuser pcq on imite notre téléroman québécois préféré. Il faut dire que la formule du bye bye est complètement éculée depuis longtemps. Finir en robe à paillette-habit de soirée-champagne, c du déjà vu de mononcle, et penser que le sketche va faire rire pcq le comédien est bon c se regarder le nombril pas à peu près. Trop longs les sketches et les chansons; pas besoin de les chanter au complet pour qu’on comprenne, pas besoin d’étirer la sauce en demandant au comédien de crier et se rouler par terre. Faire venir 10 humoristes c vraiment savoir qu’on ne sera pas drôle et alors pourquoi faire un Bye bye? Est-on obligé de prendre des gens issus de l’école de l’humour tous faits en série pour écrire, produire, faire supposément de l’humour? Même si c techniquement bien fait, qui est intéressé de voir un semblant de Grégory Charles au masque râté pisser de l’eau? Quand Morissette dit manquer de temps, a-t-il déjà pensé qu’il pouvait couper? Quand il ns fait croire que c à cause des avocats qu’il a mis des sujets de côté a-t-il déjà pensé qu’il y avait moyen de traiter un sujet (les journalistes y parviennent) sans dire n’importe quoi? La générationartistique de Morissette (mettez-en un autre à sa place et vs aurez le même résultat) c celle de la culture télé seulement qui pense poursuivre la tradition des Cyniques avec de longs sketches; eux au moins étaient adaptés à leur temps. C la génération artistique convaincue d’être d’une finesse intellectuelle sans borne pcq elle prend son information dans les bulletins de nouvelles en répétant des lieux communs sans pouvoir les analyser. Deux fois qu’on a fait chanter la même chanson aux Denis Drolet parodiant une émission de télé pour terminer l’an 2013. Une 1/2 hre en plus pour montrer un Morrisette en profond penseur qui fait un retour sur “les choses”. Gagne de mononcles, ça ne vous tente pas des fois de révolutionner l’art? Etes-vous déjà si vieux? Et si vous n’êtes plus là l’an prochain, R-C va vous remplacer par un autre de culture télé issu de l’école de l’humour qui va se trouver intelligent et drôle pcq qu’il écoute les nouvelles? Et le budget ressemblera encore à un bar open pcq les décors vont compenser le manque d’imagination? Non, les véritables artistes, humoristes ou scripteurs, ne sont pas formatés à l’école de l’humour.

    • Moi aussi j’avais peur avec le nombre d’humoristes que je trouvais trop grand, car les meilleurs Bye Bye ont été faits avec de très petites équipes, en général de 4-5 comédiens maximum, avec un nombre limité d’invités surprise (genre 1 ou 2).
      J’ai trouvé ce Bye Bye moins bon que celui de 2012 (le meilleur de l’équipe Morissette je trouve), mais pas le pire non plus (dans cette catégorie celui de 2008 est dur à battre). Il y avait de bon flashs. Les Pêcheurs avec Denise Filiatrault (j’ai pas dit “folle!”) et une excellente imitation de la musulmane voilée très “à la mode” qui a passé dans toutes les émissions cet automne, “La Woua”, plusieurs des bulletins de nouvelle de Laurent Paquin quoiqu’on ait abusé de la formule, il en aurait fallu 1 ou 2 de moins, le sketch de la Charte moi j’ai aimé, avec la situation qui échappe complètement à Marois et Drainville avec l’apparition de Lisée et son “ton dédaigneux naturel”, et sa remarque que pendant que le Québec se déchire sur la charte ils ne parlent pas de l’économie qui va mal etc., était juste et reflète d’ailleurs bien des commentaires lus sur le sujet cet automne. La parodie d’Astérix, avec Régix et Coderrix, un concept usé s’il en est parodier Astérix mais c’était bien fait.
      Je n’ai pas spécialement ri de la parodie de Myley Cyrus d’Antoine Bertrand mais câline que le gars n’a aucune limite. Y’a rien qui l’arrête celui-là. J-F Mercier c’est vrai qu’on a beaucoup trop vu son personnage de gars en colère. Faudrait qu’il se renouvelle. Et pour les Denis Drolet, je me joins au choeur – non mais en quoi sont-ils supposés être drôles? Pas capable! Et on les voit beaucoup trop.
      Encore une fois, finalement, je dois dire que j’ai plus ri durant Infoman. Bravo Jean-René.
      Petite remarque à la SRC: deux fois Karim Ouellet, si talentueux soit-il, c’était un peu trop. Y’en a plein, des chanteurs.
      En terminant “bonne 14″ (je partage le questionnement de L-J Houde – jusqu’à quand on continue d’utiliser le millénaire?) à tous et à toutes.

    • @kavernn

      ”Quand je chialerai sans cesse sur des choses que j’aime pas, que je sais que j’aime pas, mais que je regarde quand même juste dans le but d’aller me plaindre sur les internets après, vous me traiterez, vous aussi, d’attardés.”

      Parlant d’attardé, comment pouvez-vous savoir que c’est bon ou mauvais avant d’avoir vu l’émission? Comme je l’ai dit plus tôt, j’ai aimé les trois derniers Bye Bye, mais celui là n’était tout simplement pas à la hauteur, pour les raisons précédemment énumérées.

      Alors on se calme un peu avec vos insultes.

    • En considérant la richesse des évènements qui se sont produits en 2013, je donnerai un généreux 4 sur 10 à cette équipe qui a fait son temps depuis leur tout premier bye bye.

      En fait, moi et ma femme rions beaucoup plus en ré-écoutant les reprises de la petite vie de Claude Meunier, c’est peu dire……

    • J’ai écouté le Bye Bye hier au cours de la journée parce qu’il y a de manière certaine de meilleure façon de faire le saut dans une nouvelle année même si l’on est célibataire et que notre parenté ne soit pas avec nous durant ce moment. Il y a plein de fête d’organisé en ville pour les célibataires ou pour toutes autres personnes. En tout cas, J’aime bien regarder le Bye Bye et je crois qu’il faut une émission de ce genre pour conclure l’année. J’ai vraiment senti que les années qu’il y en avaient pas, il manquait quelque chose. Donc, bravo au duo Morissette-Cloutier pour toutes ces années à l’exception de 2008 même si vous n’êtes pas les meilleurs.

      Pour conclure voici mon palmarès des meilleurs gags:

      3) Vincent Vallières

      Cette chanson de Fermont de Vincent Vallières est ridicule. Je me demande si c’était vraiment le but de Vincent Vallières de choquer les gens de Fermont.

      2) La Charte

      On peut se demander en effet qu’est-ce qui sortira de cette fameuse charte et qui empêche de parler de choses plus sérieuses telles l’économie.

      3) Les pêcheuses

      Bonne imitation de Denise Filiatreault et de ses propos, sketch original.

    • un Bye Bye très décevant.
      Mais c’est pas compliqué à comprendre, depuis quelques années le budget va sur le contenant et non sur le contenu.
      Arrêtez de focuser sur les effets spéciaux etc, mais plutôt sur les textes.

    • Je n’ai pas écouté le Bye-bye en direct, mais seulement hier soir. Je ne m’attendais pas à rire aux larmes mais à un honnête divertissement, et c’est ce que j’ai eu. Avoir détesté Morrissette et Cloutier, je n’aurais pas regardé du tout.

      Question de goût, mais je trouve que les Bye-Bye sont toujours trop axés sur ce qui se passe à la télévision et sur Facebook/Twitter. J’aurais aimé un plus d’actualité internationale ou un clin d’oeil à des sportifs remarquable comme Mylène Paquette

      Honnête, divertissant et bien exécuté.

    • Que d’attentes pour un Bye Bye et surtout, que de sévérité! pour ma part, je n’ai pas aimé le sketch sur la charte et j’ai trouvé certains “maquillage” completement ratés. MAIS de façon général, j’ai souri et ri. Cela m’a amusé. Et c’est ce à quoi je m’attendais! Le Bye bye de 2011 a été celui que j’ai le moins aimé de cette équipe.

    • @Meatboy

      “Sauf que cette année le Bye Bye était vraiment pourri, un insulte à l’intelligence des québécois.”

      Et dire que 2 millions de personnes écoutent Occupation Double!

    • Donnons au moins le mérite à Louis Morissette d’avoir “sauvé” le Bye Bye. On oublie qu’il a fait une Dodo de lui parce qu’il a su appréhender la catastrophe qui se préparait. Imaginez ce que ça aurait été sans sa bande habituelle. Le résultat final est faible mais ça a dû être extrêmement difficile pour lui de réajuster le tir. Quand je pense au nombre d’énormes égos avec lesquels il a dû se frotter, ça a dû brasser pas à peu près pendant plusieurs réunions de travail.

    • “Et dire que 2 millions de personnes écoutent Occupation Double!”

      Mais voyez le ptit couple à la fin du sketch qui se dit: “Peut-être qu’on n’est pas assez intelligent pour regarder ça!”. Il faut plutôt lire ici que les “artisans” du Bye Bye nous disent avec fierté “nous on est au dessus de tout ça”. Mais l’art, l’art véritable, d’être au-dessus de quelque chose, c’est de l’ignorer si c’est insignifiant, de le dénoncer si c’est dangereux. Mais bien sûr ils ne font rien de tout cela, parce que cela reviendrait à attaquer le médium de la télévision lui-même, gagne-pain et source de popularité pour nombre d’entre eux.

      Or, n’était-ce pas précisément ce que Trow (que j’ai cité dans un de mes commentaires précédents) disait, que la télévision finit toujours par ne référer qu’à elle-même? Tout le reste est éliminé. Lui traçait l’évolution sur plusieurs générations (il disait, par exemple, que le “mensonge” de la télévision ne durait jamais plus qu’une génération, alors qu’il fallait le renouveler — mais voyez donc toutes ces comparaisons avec les Bye Bye à Dodo et même celui de Guimond); mais ici nous avons droit à la forme condensée, à une revue de l’année télévisée dans laquelle tout ce qui importe, c’est la télévision.

      Mais dites-moi, vous trouvez pas ça un peu vide, des fois?

    • Ceux qui disent que Joel Legendre a raté son imitation de Denise Filiatrault devraient faire comme premier achat en 2014 une paire de lunettes.

    • Ouais, pas facile de plaire à tout le monde. Malheureusement je fais partie de ceux et celles à qui ce Bye Bye n’a pas plu autant qu’on aurait voulu.

      J’ai accroché sur trois sketches que je considère réussis:

      1) Rob Ford: l’adaptation de la figurine “bobblehead” en pipe à crack était hilarante! Commenmt l’équipe a-t-elle pu mettre la main sur une figurine alors qu’elles ont toutes été vendues à l’hôtel de ville de Toronto?

      2) La tournée de Vincent Vallières: j’en ai vraiment ri un coup!

      3) Les FEMEN sur fond de “Blurred Lines”.

      4) Mentions spéciales à André Sauvé au clin d’oeil fait à La Presse + et à Patrice Lemieux. :)

      Malheureusement, tout les autres sketches ont tombé à plat pour moi. :(

      Infoman demeure un incontournable et j’ai bien aimé la revue de 2013, comme celles des années antérieures. Je vais me faire un devoir de regarder les revues humoristiques de la CBC en ligne car je les ai toutes manquées!

      Bonne Année 2014 à tous!

    • Je lis plusieurs commentaires de gens qui disent avoir honte d’être Québécois après avoir vu le Bye Bye.
      Ayoye!!!
      Faut vraiment pas être fort dans son identité pour affirmer une telle chose.
      Moi aussi il m’arrive d’avoir honte d’être Québécois, mais c’est plutôt quand on accorde à Jean Charest la possibilité d’avoir les deux mains sur le volant pendant si longtemps; quand j’écoute la Commission Charbonneau; quand je constate la grande malhonnêteté intellectuelle de plusieurs de nos journalistes; quand je lis les commentaires de plusieurs lecteurs, comme par exemple ceux qui traitent le gouvernement du PQ de Nazi avec son projet de Charte.
      Voilà des exemples de ce qui me fait avoir honte d’être Québécois parfois. Mais le Bye Bye???
      Wow!!!

      J’aimerais ajouter que signal11, 2 janvier 2014 09h49, souligne un point intéressant. Certains de nos humoristes se prennent trop au sérieux et ont un ego sur-développé. Il faudrait leur dire: «Hey! T’es juste un humoriste, chose!»

    • Bravo à toute l’équipe du Bye Bye. J’ai bien aimé l’émission, mais on aurait pu nous épargner de la présence de Louis-José Houde,Jean-François Mercier, André Sauvé et des insignifiants Denis Drolets.

    • C’est quoi la 14? Une nouvelle marque de bière, peut-être? À noter que deux auditeurs ont aimé le Bye Bye selon le téléjournal d’hier soir. Pas mal, NON?

    • Oh la la !

      Mais y a du monde terriblement malheureux sur ce blogue…

      On pourrait faire un copier-coller de tous les commentaires reçus à la même date sur ce sujet l’an dernier que ça ne changerait pas d’un iota…

    • @st-henri
      On parle d’un spectacle de fin d’année et non pas de politiciens bien que ces derniers se prennent parfois pour de grands acteurs. Nous n’avions pas besoin de votre discours laissant sous-entendre que tout est tellement plus propre au PQ. Vous aurez probablement la chance d’aller voter cette année pour Pauline et son mari avec sa cheveux teints en “blond parachute doré”. Seul son coiffeur le sait.

    • Encore cetee année, beucoup de moyens, peu d’idées.
      Ma devise pour 2014. Si c’est nul, je change de poste. Ce sera le cas pour tout ce que touche le duo Morissette – Cloutier!
      Bonne Année
      GTremblay
      Montréal

    • Je n’ai pas regardé le Bye-Bye, mais je dois dire que les commentaires sur ce blogue sont assez divertissants merci! Ça fait toujours bien ça de gagné.

      B. Boyer

    • Ne pas oublier Laflaque en grande reprise ce soir à 19 h. pour vous consoler. Du grand Gérard D. à son meilleur. Bravo! Bravo! Et trois Encore!

    • J’ai regardé le Bye Bye hier, j’ai trouvé ça bon. J’ai trouvé les textes plus forts que les années précédentes.

      Par contre j’ai trouvé le sketch d’Antoine Bertrand assez ordinaire. Parce qu’on a déjà vue plusieurs pastiches de Wrecking Ball mais également parce que je commence à être tanné de voir Antoine Bertrand en bobette.

      C’est correct, on le sait que tu es l’aise dans ton corps malgré ton surplus de poids, maintenant va t’habiller. Le pire c’est qu’il est un bon acteur, il n’a pas besoin de se déshabiller pour aller chercher des rires faciles.

    • En général j’ai bien aimé. Les points faibles : les DD et la fin en queue de poisson avec L-J Houde.

      Je crois que les attentes sont toujours trop élevées pour le bye-bye. Même les meilleurs avec RBO ont été vertement critiqués le lendemain…
      Celui-ci était dans la bonne moyenne.

    • Antoine Bertrand en Wrecking Ball c’etait tordant, mais a part ca,pe Laurent Paquin et ses nouvelles cetait un peu drole, le reste cetait tres minable. Comme bien du monde, je n’ai pas ri du tout, comparer a lannee derniere. Non, un gros 2 sur 10, pas plus. Quasiment eu limpression davoir perdu 1h30 de ma vie. On nous a presenter loufoquement les evenements de lannee avec des deguisement, plutot que dessayer den rire.

      Bof en generale, ce fut une annee assez deprimente avec tout ces scandales, pe que ou voulait simplement pas en rire tellement on en a ete ecoeurer.

    • En effet, à chaque 2 janvier de la nouvelle année, la critique est un copié collé de l’année d’avant. Il faut prendre ce spectacle pour ce que c’est et en profiter. Pour ma part, l’année 2011, 1985, 1987 ont été de vraies mauvaises années. Autrement, j’ai été capable d’y voir du drôle et du amusant dans tous les autres depuis celui de 1983.

    • “En effet, à chaque 2 janvier de la nouvelle année, la critique est un copié collé de l’année d’avant.”

      Peut-être est-ce parce que le Bye Bye lui-même est un copié collé de l’année d’avant?

      Et par ailleurs, regardez. Les commentaires se font rares. Déjà, le Bye Bye 2013, c’est fini, passé, trop vieux. Alors on s’esclaffe devant la nouvelle médiocrité du jour et on oublie le reste. Jusqu’à l’année prochaine. C’est écrit dans le ciel. L’éternel retour, l’éternelle hantise, l’éternelle honte. Par tradition, en plus.

      Comme disait Louis Hémon, au pays de Québec rien ne doit mourir et rien ne doit changer.

    • @Jolico
      Merci. Je ne comprends pas les gens qui n’aiment pas un genre d’humour mais qui ne sont pas capable de le dire sans la rabaisser.
      C’est comme dire que Flaubert est pourri comme écrivain parce que je n’aime pas ses romans. C’est tout-à-fait saugrenu.

      @loubia
      Honte d’être québécoise ? Comme St-Henri plus haut, je me demande quelle est votre réaction face à la Commission Charbonneau ? Ne vous immolez pas par le feu. Ca n’en vaut pas la peine.

    • J’ai regardé Roger d laflaque suberbe émission imaginative et bien faite bravo

    • Je lis les critiques du Bye Bye! de mardi soir. Personnellement, je crois que c’est le genre d’émission qu’il ne faut pas regarder avec un oeil et une oreille critiques. Il faut simplement regarder et rire, sourire ou ne pas réagir selon le sketch montré… sans plus. Un divertissement, c’est tout. Et il y a toujours cette merveille qu’est la télécommande… tu n’aimes pas, tu vas regarder ailleurs en espérant trouver mieux… ce qui n’est pas toujours le cas.

    • On nous invite à grands coups de publicité à regarder le show de l’année pendant plus d’un mois. Puis arrive le grand moment… C’est plate à mort. C’est niaiseux. Que voulez-vous que je dise d’autre. J’ai cent fois aimé mieux “A l’année prochaine” diffusé la veille. On y a fait un excellent sketch sur Rob Ford qui a démontré beaucoup de créativité. Même chose pour la charte. Mais il n’y avait RIEN de semblable au BYEBYE.

    • Dire qu’on a honte d’être québécois est aussi insignifiant
      que de dire qu’on est fier de l’être!

      Vous pouvez être fier d’un accomplissement personnel
      ou avoir honte d’avoir dit ou fait quelque chose de déplorable
      mais prendre sur soi les agissements d’un autre individu
      ou d’un groupe de personnes est d’un ridicule consommé!

    • Et bien pour avoir suivi les Bye bye depuis 1983, je peux vous dire que le taux de chialage et de critiques tranchantes et acharnées sont au rendez-vous a chaque année, tout comme les phrases comme “avant, c’était donc meilleur”.

      On a le droit de ne pas aimé mais pourquoi s’acharner en affirmant que c’était ultra mauvais? Ce Bye bye était loin d’être mon préféré mais j’ai été capable de me détendre et de prendre cela comme un moment agréable. Et je suis bien contente qu’il y a des dévoués pour cette job m’a foi très ingrate.

    • Lorsque j’ai de sérieux doute que je n’aimerais pas telle émission, je ne regarde pas. Je peux jeter un simple coup d’œil pour voir si je me trompe, mais sans plus.
      Au lieu d’haîr ou critiquer, je préfère ignorer.
      Ainsi, je n’encourage pas ce qui me semble ennuyeux (pour moi) en espérant qu’un jour il y aura des changements dans la programmation.
      Bref, les regarder, c’est les encourager.

    • Bravo pour le Bye-Bye, peu de gens pourraient assurer un tel défi. J’ai beaucoup aimé Laurent Paquin (nouvelles), Jean-François Mercier (oh que oui!), Les Femen (et André Sauvé), Les Denis Drolet et André Sauvé (LaPresse+) ainsi que bien sûr, Louis-José Houde, qui nous propose de tutoyer 2014, de voler des cônes oranges et d’uriner sur une moufette, histoire d’inverser les rôles “va t’acheter du jus d’tomate la grosse!”. À propos d’Antoine Bertrand, je n’ai pas adoré, ni ri de la vidéo satirique mais j’espère que plusieurs femmes comprendront le message. Bonne année à tous, Patricia Guilbeault

    • À kiroulbien, 2 janvier 2014
      11h45:

      «Nous n’avions pas besoin de votre discours…»

      Parce que vous pensez que quelqu’un avait besoin du vôtre, votre discours?
      Personne ne devrait avoir ”besoin” des discours (incluant les miens) qu’on retrouve sur les blogues.
      Si quelqu’un pense que d’autres ont vraiment besoin de son discours sur un blogue, il fait plutôt pitié.
      Par contre, écrire sur un blogue, en respectant un minimum de règles, est une activité de ”loisir” qui illustre une valeur fondamentale: la liberté d’opinion et d’expression, toujours en vigueur ici, aux dernières nouvelles.

    • Votre article est aussi décevant que l’émission elle-même. Êtes-vous trop près des familles Morissette et Cloutier pour pouvoir juger correctement cet échec lamentable, un des pires Bye-Bye que j’aie jamais vu!

    • E C H E C

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2013
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité