Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 30 décembre 2013 | Mise en ligne à 8h29 | Commenter Commentaires (9)

    25 ans de Questions pour un champion

    Le jeu français Questions pour un champion célèbre cette semaine son 25e anniversaire sur France 3. La fête aura lieu le soir du 1er janvier lors d’un grand spécial réunissant huit vedettes françaises dont Laurent Ruquier, Anne Roumanoff, Thomas Hugues et Lorànt Deutsch, mais aussi huit champions emblématiques, dont le Québécois Jean-Éric Guindon, vainqueur de la plus récente finale de la langue française.

    Bien qu’il ne s’agisse pas d’un record de longévité – Des chiffres et des lettres cumule 42 saisons, 47 si on compte son ancienne version Le mot le plus long –, on peut tout de même parler d’un exploit en télévision. L’irremplaçable Julien Lepers anime l’émission depuis ses tout débuts, le 7 novembre 1988, ce qui représente en tout 7 659 quotidiennes et 149 spéciales en soirée.

    Chez nous, où le jeu est diffusé depuis 2006 sur TV5, la soirée des 25 ans est prévue le samedi 4 janvier à 12h30, une case horaire plutôt minable. Sachez que Questions pour un champion est une adaptation du jeu britannique Going for Gold.

    Plus haut, des bloopers, des réponses ridicules et des moments mémorables de l’émission. À voir à 4:46, la Québécoise Marie-Hélène Raymond faisant une démonstration de danse folklorique en 2012. Et plus bas, sans contredit l’extrait le plus célèbre du jeu, où un concurrent répond sans relâche «la mer noire» au jeu du 4 à la suite.

    Suivez-moi sur Twitter.


    • Le québécois Guindon rien d’exceptionnel, battre des allophones c’est plutôt l’absence de québécois dans 25 ans d’émission qui est un peu plus remarquable.

      Le point positif, garce à cette victoire de ce personnage “d’ici” le jeu qui était classé dans la catégorie “occupation de sonbinards de français” n’est finalement plus si mauvais, un peu tard.

    • @ waddle,

      Comment ça “snobinards de Français”? Je regarde avec plaisir cette émission, depuis des années, et je suis un Queb tout ce qu’il y a de classe moyenne.

    • Quel animateur rafraîchissant. Drôle, pas coincé pour 5 cennes. Je connais plusieurs animateurs de jeux québécois qui devraient prendre exemple sur lui. N’est-ce pas JF.

    • Une émission que j’aimerais bien, ne serait-ce la présence de Julien Lepers que je trouve chiant avec son air hautain et parfois moqueur envers les candidats qui ont des difficultés. En fait, ce n’est peut-être pas lui le coupable; il ne fait que faire comme plusieurs autres animateurs de la télé française. D’après ce que j’ai vu, ces animateurs de jeux télévisés français peinent à arriver pas à la cheville d’Alex Trebek de “Jeopardy”. Ils s’imaginent que pour animer un jeu un peu “intellectuel”, il faut être pédant.

    • Grande fan de cette émission depuis 2006! Nous l’écoutons à l’heure de l’apéro et chaque jour nous apprenons quelque chose. Les questions sont intelligentes et beaucoup de candidats démontrent une culture qui fait pâlir ceux qui peuplent les Classes de 5e et autres Union fait la force. Et Julien Lepers, avec son style faussement bon enfant, nous impressionne par l’énergie qu’il sait insuffler à une émission plutôt statique. Bravo!!!

    • Que font les chiffons rouges dans la foule pour saluer le set carré de l’ancienne journaliste de TQS?

    • Bonjour, merci d’avoir mis le lien de 14:20, j’ai bien rigolé. Je trouve que les concurrents font pitié dans cette émission car on voit qu’ils ont travaillé très très forts pour se préparer, qu’ils sont brillants pour arriver en final, mais qu’on les encourage à revenir au lieu de toucher leur prix, et au final, la plupart partent seulement avec des dictionnaires et des encyclopédies.

    • Je suis un grand fan de cette émission depuis 1996. Depuis 4 ans, retraité, je n’en manque que très peu. Entièrement d’accord avec @ racseau!

    • Beaucoup de participants reviennent car c’est pas très payant les premieres victoires, avec la cagnotte vient le prestige de décrocher 5 victoires, faut avoir une bonne culture générale pour gagner. Je trouve cette émission sympatique ainsi que son animateur, je l’écoute depuis 2007.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « nov    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité