Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 13 septembre 2013 | Mise en ligne à 15h00 | Commenter Commentaires (4)

    Souvenir de Télé +: les Gémeaux

    89gemeaux

    Retour dans le temps, à la veille de la présentation des 28es prix Gémeaux dimanche soir. En 1989, Marcel Leboeuf anime le quatrième gala, tel qu’en fait foi cette couverture de Télé +, semaine du 9 au 15 décembre.

    Cette année-là, Rock et Belles oreilles et Lance et compte III dominent en remportant chacun huit trophées. Marc Messier et Sylvie Léonard décrochent les prix d’interprétation pour leurs rôles respectifs de Marc Gagnon dans Lance et compte et de Julie Galarneau dans L’héritage.

    Déjà à l’époque, le gala crée des dissensions, de sorte que TVA boude la soirée. «Mais ce sera sûrement appelé à changer, écrit alors Danielle Bonneau. En janvier, un comité formé par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision, qui donne les prix Gémeaux, devrait se réunir et réviser les critères de mises en nomination.»

    Or, l’organisation ne réussira jamais complètement à sortir de la controverse. Fâchés de ne rien gagner, les réseaux TVA et TQS reviendront dans la compétition durant de courtes périodes, avant d’abandonner définitivement la course en 2005.

    Le gala a survécu à de nombreuses crises, dont la pire survient en 2002, alors que six maisons de production décident en bloc de bouder la compétition. Nommé à la direction de l’Académie, l’auteur Guy Fournier parvient à rallier les dissidents, mais ce sera de courte durée. En 2005, Radio-Canada largue le gala, qui se retrouve à Canal D, puis à ARTV l’année suivante. Encore aujourd’hui, les productrices Fabienne Larouche et Julie Snyder, l’auteure Renée-Claude Brazeau et TVA Productions boycottent la soirée.

    Dimanche, René Simard anime les 28e prix Gémeaux dès 19h30 à Radio-Canada, précédé en après-midi par L’avant-première des Gémeaux, présentée par Jean-Philippe Wauthier dès 15h, et retransmise sur 13 sites Internet dont lapresse.ca.

      Je publie chaque vendredi une première page du défunt guide horaire de La Presse. L’idée est de revenir sur des moments marquants de l’histoire de notre télévision, des succès et des flops, ou alors de ressortir des boules à mites un nom ou un titre qui avaient disparu de notre mémoire et de constater à quel point notre télé a changé. Ces couvertures souvenirs sont pigées dans les années 60, 70, 80 ou 90, à des époques où l’horaire des différentes chaînes n’apparaissait pas encore sur nos téléviseurs, et que le télé-horaire sur papier faisait figure de bible dans nos salons.

    Rejoignez-moi sur Twitter.


    • Plus çhange… Déjà en 1989, il y avait de la chicane!

      Je pense que je vais bouder cette année. Chacun son tour!

      Mais, au moins aujourd’hui, le collier de pur cocotier de Marcel Leboeuf fait l’unanimité. D’un côté comme de l’autre…

    • @bimboom correction c’est un collier de noisettes et non de cocotier.

    • 1989 c’était l’année où Lise Payette produisait son film choc sur l’immigration.
      Mme Payette nous annonçait tout ce qu’on vit présentement. Les turbans, les voiles, les ghettos. Tout ca elle le prédisait.
      Pourriez-vous demander à Radio-Canada de rediffuser le documentaire M. Therrien?

    • @nousnoune Le documentaire s’appelait Disparaitre si je me souviens bien.

      http://www.pressegauche.org/spip.php?article1244

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité