Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 6 septembre 2013 | Mise en ligne à 16h45 | Commenter Commentaires (5)

    Souvenir de Télé Presse: Jean-Pierre Coallier

    coalliertelepresse

    Jean-Pierre Coallier mena longuement une carrière en parallèle à la télé et à la radio. Dans le Télé Presse de la semaine du 15 au 22 février 1969, il affirmait que son travail à la télé lui permettait de financer sa station de radio de l’époque, CFGL.

    Même si la guerre des réseaux n’était pas ce qu’elle est devenue, il était plutôt rare de voir un artiste jouer chez deux concurrents en même temps. Cette année-là, Coallier anime pourtant Métro-matin tous les jours à Télé-Métropole (TVA), suivi alors dans 130 000 foyers, en plus de piloter le quiz Oui ou non, trois après-midi par semaine à Radio-Canada.

    «Je ne me fais pas d’illusions. Je ne suis pas le seul à qui l’on a proposé d’animer Oui ou non. Mais moi j’ai accepté parce que j’avais besoin d’argent», avoue-t-il candidement à la journaliste Ingrid Saumart après avoir dessiné un gros «signe de piastre» sur le napperon du restaurant. «Il a fallu deux mois aux cameramen pour s’habituer à mon style. On me surnomme le Jacques Plante de la télévision. Je suis toujours en dehors du champ de la caméra!»

    Toujours dans cet article intitulé Jean-Pierre Coallier: il faut le prendre au sérieux… malgré lui!, le jeune animateur pense déjà à ses vieux jours: «En prévision du moment où rien ne marchera plus pour lui, Jean-Pierre Coallier a prévu: son poste de radio et des investissements commerciaux qui lui assureront sans doute une vieillesse tranquille et gaie! “À ce moment-là, je pourrai toujours continuer à faire des caricatures pour Montréal-Matin. Dans tout ce que je fais, c’est ce que je trouve le plus agréable.”»

    Coallier animera par la suite À la seconde, Jeux d’hommes et Oh! la la! à Radio-Canada, Ad lib, Bon dimanche et Les amuse-gueules à TVA, et Le mec à dames à TQS. Retiré de la télé, il possède aujourd’hui deux stations Radio-Classique à Montréal et à Québec, en plus d’animer les matinées de la station de Montréal.

      Je publie chaque vendredi une première page du défunt guide horaire de La Presse. L’idée est de revenir sur des moments marquants de l’histoire de notre télévision, des succès et des flops, ou alors de ressortir des boules à mites un nom ou un titre qui avaient disparu de notre mémoire et de constater à quel point notre télé a changé. Ces couvertures souvenirs sont pigées dans les années 60, 70, 80 ou 90, à des époques où l’horaire des différentes chaînes n’apparaissait pas encore sur nos téléviseurs, et que le télé-horaire sur papier faisait figure de bible dans nos salons.

    Rejoignez-moi sur Twitter.


    • Je l’ai déjà mis en lien il y a quelques jours, mais pour ceux qui veulent réentendre l’indicatif musical de Métro-matin: https://www.youtube.com/watch?v=T1mUMbhZ8Go

    • Coudonc Monsieur Therrien: avez-vous déménagé cet été? Avez-vous vidé votre grenier? Sorti tous vos dossiers?

    • Moi je parlerais à mon patron.
      On vous a mis en punition, aux archives?

    • “le Jacques Plante de la télévision” !!!!

      J’aime vos chroniques M. Therrien.

    • Un bon gars de radio comme il s’en fait plus, la semaine j’écoute radio classique.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité