Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 18 février 2013 | Mise en ligne à 15h16 | Commenter Commentaires (17)

    Julie Snyder se défend: «Je sais rire de moi»

    jsnyder
    Julie Snyder
    Photothèque Gesca

    Visiblement ébranlée par la salve de critiques au sujet du retrait d’une parodie des Satiriques hier soir, Julie Snyder a répliqué sur sa page Facebook qu’elle n’est pas à l’origine de cette décision. Elle parle d’une malencontreuse erreur de la part de TVA et insiste pour dire qu’elle a toujours su rire d’elle-même.

    Voici l’intégrale de ses explications:

    Hier soir TVA a malencontreusement donné la directive à un de mes collègues en poste au bureau de Productions J de faire retirer un clip des Satiriques.

    Je jure solennellement que je n’avais même pas vu le clip et que je n’ai pas été consultée ni même mise au courant de cette décision. En fait j’ai été mise devant le fait accompli et appris la chose en regardant Twitter pendant Accès illimité que je regardais à la télé tout en suivant les réactions sur cette nouvelle émission sur les réseaux sociaux.
    Malheureusement c’est moi qui en paie le prix et on m’a accusée de tous les torts. On a même dit que je manquais d’autodérision alors que ce n’est même pas de moi que l’on se moque dans le clip.

    Ça fait 30 ans que je fais carrière en télévision et je n’ai plus besoin de prouver que je sais rire de moi.

    Avec Marc Labrèche qui m’imitait et qui m’interviewait en “moi-même” pour son émission 3 600 secondes d’extase,

    En chantant avec RBO,
    En produisant la captation de Revue et Corrigée 2012 au théâtre du Rideau Vert où je ne suis pas épargnée

    En participant à la capsule web Projet 14 février

    Et enfin, comme éditrice au Québec de la chanson
    Toi + Moi pour laquelle j’ai travaillé à faire libérer les droits afin de permettre à Louis Morrissette, Véronique Cloutier et leur équipe d’utiliser la chanson pour une parodie au Bye Bye 2012.

    J’ai donc démontré comme je l’ai déjà écrit récemment sur cette page Facebook que “quand tu ne vaux pas un rire, tu ne vaux pas grand-chose”.

    J’ai aussi appris à posteriori qu’une demande de retrait d’un clip de La Clique du Plateau avait été faite. Ce n’était pas ma décision et je m’en excuse auprès de La Clique du Plateau, comme je l’ai déjà écrit sur Twitter l’an dernier bien que je sois une tête de Turc de La Clique ils me font bien rire car ils se moquent de tout ce qui bouge.

    Merci de m’avoir lue.


    • Il est un peu normal que elle a été visé directement, lorsque Production J a bloqué les vidéos.
      Il aurais fallu que TVA se manifeste et disent que c’est eux qui a pris cette décision de bloqué cette ou les vidéos en questions

    • Maintenant ont sait que Les ProdJ ont de l’humour et que les satiriques ont un show à télé-Québec, mais saviez-vous qu’Annie Chartrand est-disponible sur itune https://itunes.apple.com/ca/album/annie/id602723989?i=602724195

    • Bienvenue en 2013! TVA est toujours aussi en retard en ce qui a trait aux “nouvelles” (presque normales maintenant) technologies.
      Devant les phénomènes de réseaux sociaux et de vidéos viraux, TVA fait les mêmes erreurs que leurs concurrent il y a 10 ans.
      C’est pas le droit d’auteur qui est bafoué, c’est le droit d’auteur qui doit changer de définition!

    • «Je n’ai plus besoin de prouver que je sais rire de moi», écrit-elle, avant de défiler une série d’exemples pour se donner bonne conscience et avoir l’air d’une matante cool.

      Décidément, cette pauvre Snyder démontre en quelque lignes toute son insécurité. Gênant, très gênant.

    • « Et enfin, comme éditrice au Québec de la chanson Toi + Moi pour laquelle j’ai travaillé à faire libérer les droits afin de permettre à Louis Morrissette, Véronique Cloutier et leur équipe d’utiliser la chanson pour une parodie au Bye Bye 2012. »

      Toute exploitation d’œuvres sans l’autorisation de son auteur constitue un acte de contrefaçon, engageant la responsabilité civile et/ou pénale de l’auteur de l’exploitation et/ou éventuellement de ses partenaires.

      Toutefois, l’article L 122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle aménage certaines exceptions à ce droit exclusif de l’auteur. Il en est ainsi notamment de la parodie, la pastiche ou la caricature, le but poursuivi doit, en principe, être de faire sourire ou rire, sans pour autant chercher à nuire à l’auteur.

      En conclusion, pour bénéficier de cette exception, il est nécessaire de veiller à ce qu’en aucun cas il n’y ait confusion avec les œuvres originales, et qu’il existe une réelle intention humoristique ne comportant aucune intention de nuire aux œuvres originales.

      http://www.jurisexpert.net/la-parodie-exception-au-droit-dauteur/

    • Oups… c’était pour la France…

      Alors que la parodie fait l’objet d’une mention explicite dans la loi française ou belge, la loi canadienne est muette sur le sujet… Par conséquent, au Canada, toute parodie peut être considérée comme une violation du droit d’auteur.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisation_équitable_au_Canada#La_parodie

    • Comme dirait Shakespeare: Much ado about nothing!

    • Bonne décision. La censure pue.

    • @Porsche

      Mieux encore: c’est le Messie tant attendu et annoncé.

      Répandez la nouvelle.

    • @verret
      LOL!

    • Elle a un dentier.

    • effectivement gilles, encore une fois, vous êtes définitivement totalement …dans le champ …gauche, comme d’habitude, lâchez pas, vous faites ça superbement, vous ne seriez pas là, qu’il faudrait absolument vous inventer, genre, comme.

    • @imoi
      En effet c’est en définitive la totale.Sur un territoire donné je suis à gauche,comme c’est toujours le cas,je persiste,je fait cela très bien,et si j’étais absent vous vous ennuieriez de toute façon.
      Gilles Ménard

    • @gillesmenard

      Vous n’êtes pas à gauche. Vous êtes dessous.

    • @verret
      Vous avez raison je suis sous le seuil de pauvreté mais en même temps à gauche.

    • @verret
      J’oubliais,en dessous je porte à gauche n’étant pas d’une gauche caviar.

    • C’est incroyable comment certaines personnes perdent leur temps à écrire des choses qui n’ont rien à voir avec le sujet…

      Pour ce qui est du sujet justement, je trouve qu’elle a bien fait de clarifier la situation et il est juste qu’elle n’a amais eu de problèmes en ce qui a trait à l’autodérision.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2013
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité