Richard Therrien

Archive du 4 février 2013

Lundi 4 février 2013 | Mise en ligne à 12h22 | Commenter Commentaires (65)

Patrick Lagacé quitte Les francs-tireurs

lagacemartin
Le duo des Francs-tireurs, Patrick Lagacé et Richard Martineau
Photo Télé-Québec

C’est officiel: après huit ans à la coanimation, Patrick Lagacé ne reviendra pas aux Francs-tireurs la saison prochaine.

Comme je vous l’avais annoncé en primeur en novembre dernier, il prépare avec Jean-Philippe Wauthier un nouveau talk-show d’actualité intitulé Deux hommes en or à Télé-Québec.

Le diffuseur refuse pour l’instant de confirmer que le projet figure bel et bien dans sa grille d’automne. On ignore aussi ce qu’il adviendra des Francs-tireurs et de Richard Martineau, seul coanimateur présent depuis les débuts de l’émission en 1998.

On nous assure que cette décision n’a rien à voir avec la querelle qui a éclaté au sein de l’équipe en octobre quand Martineau a tenu à CHOI Radio X Montréal des propos qui ont vexé ses collaborateurs.

(AJOUT)
Voici ce que Lagacé en dit sur sa page Facebook:

C’est le coeur gros que je le dis : ma participation aux Francs tireurs prendra fin avec la saison 2012-2013. J’y ai vécu huit saisons de bonheur et d’extase professionnelles, dans des conditions télévisuelles fantastiques.

Le coeur gros parce que, comme le dit si bien Richard Martineau, mon estimé co-animateur, « Les Francs tireurs, c’est un maudit beau Tonka ». Je l’ai souvent dit, je le répète, les Francs tireurs c’est l’affaire d’une équipe, une équipe qui pue le talent et la curiosité, autant à la réalisation et à la recherche que dans les postes techniques. Pendant huit ans, j’ai vécu ce wet dream : travailler dans la bonne humeur sur des sujets pertinents et fascinants, avec du monde de qualité, dans une émission qui jouit d’un succès d’estime auprès de passionnés d’actualité et d’affaires publiques.

J’ai posé des questions heavy metal à des ministres, j’ai confessé des artistes, j’ai montré des protagonistes de l’actualité sous un jour inédit.J’ai fait des topos sur des sujets qui ne font pas souvent l’objet de topos. Je me suis déguisé en femme et j’ai invité Justin Trudeau à débouler les escaliers de notre studio de Verdun…

Je dis « j’ai » et « je », mais je le répète : ce fut un travail d’équipe et cette équipe m’a souvent passé pour deux fois plus brillant/pertinent/allumé que je ne le suis en réalité. Les deux animateurs des Francs tireurs sont la pointe du légendaire iceberg.

J’étais on ne peut plus nul, au début. Je ne savais pas comment me coiffer pour la télévision et encore moins comment poser une question dans une entrevue télé, moi le gars de l’écrit. Disons que 2005-2006, j’étais content que Twitter n’existe pas encore, disons. Puis, j’ai pris du coffre et j’ai cassé mes souliers, « faire de la tivi » m’est devenu plus naturel. Je suis à l’aise dans mes pantoufles, désormais. C’est aussi pourquoi je quitte, un peu.

J’ai vu du pays — Haïti, Belgique, Liban, France, sans oublier plusieurs coins du Québec — et je me suis fait des amis pour la vie, un peu comme les soldats qui sont allés au feu : j’ai vécu avec l’équipe des Francs tireurs des moments d’une intensité rare.

Je profite des ces adieux écrits sur le coin de la table virtuelle — j’en ferai de façon plus structurée, plus tard — pour saluer mon célèbre coanimateur. Richard Martineau a cru en moi dès le début et fut un coéquipier agréable à côtoyer, de A à Y. Je ne dis pas de A à Z parce qu’il n’y a pas de relation parfaite et que comme dans tout couple, nous avons eu nos différends. Oui, à l’automne, l’équipe a vécu une houle médiatique après une sortie de Richard. Mon départ n’a aucun rapport avec cet épisode, qui s’est réglé en famille et qui n’a pas entamé le souffle du show.

Dans le grand totem de la coanimation télévisuelles, totem parsemé d’un million de cicatrices qui saignent encore, travailler avec Richard fut formidable. Mes excuses aux Martineau-bashers : je travaillerais avec lui n’importe quand !

Un merci spécial à Jean-Pierre Paiement, le producteur de l’émission, notre boss, notre capitaine. J’ai été chanceux de faire mes premières armes avec ce passionné de contenu, qui est en plus un être humain chaleureux et attachant. Merci Jipi.

Merci à Zone 3, la boîte de prod, qui a pris le risque un peu fêlé de choisir un illustre inconnu pour devenir copilote de ce Tonka merveilleux. Des gens honnêtes, classy et qui croient au contenu.

Voilà.

Lire les commentaires (65)  |  Commenter cet article






Lundi 4 février 2013 | Mise en ligne à 11h26 | Commenter Commentaires (15)

Beyoncé, encore, encore!

Si vous l’avez ratée hier, voici la prestation époustouflante de Beyoncé (qui retrouvait Destiny’s Child) à la mi-temps du Super Bowl.

Ne manquait que la cravache…

Lire les commentaires (15)  |  Commenter cet article






Lundi 4 février 2013 | Mise en ligne à 10h55 | Commenter Un commentaire

Mario Jean revient aux Olivier

mjean
Mario Jean
Photo Charles Laberge, La Presse

Après Rémy Girard aux Jutra, Mario Jean effectuera un retour à l’animation du Gala Les Olivier, le dimanche 12 mai prochain à Radio-Canada.

L’humoriste avait déjà animé la soirée alors qu’elle était encore diffusée à TVA, en 2001 (avec Claudine Mercier) et en 2002 (seul).

Comme les Jutra, les Olivier fêteront leurs 15 ans. Le comédien Pierre-François Legendre, notre Carlos des Invincibles, signera la direction artistique et la mise en scène de la soirée. Il a notamment mis en scène le nouveau spectacle des Denis Drolet, Comme du monde.

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2008
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité