Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 3 février 2013 | Mise en ligne à 23h04 | Commenter Commentaires (22)

    L’étoile du match à Mado Lamotte

    mlamotte
    Mado Lamotte à Tout le monde en parle
    Photo Radio-Canada

    J’ai toujours pensé que Mado Lamotte devrait avoir son propre talk-show. Pas l’insignifiante téléréalité Des gens pas ordinaires à feu TQS, mais un show bien à elle, 100% irrévérencieux. Parce qu’elle est l’une des personnes les plus drôles (et les plus bitchs!) au monde.

    Dimanche soir, Tout le monde en parle nous en a donné un bref mais intense aperçu à l’occasion de ses 25 ans de carrière, à un point tel que je lui décerne l’étoile du match.

    Mado, qui entrera au nouveau Musée Grévin de Montréal, célébrera cet anniversaire au Métropolis, le soir de la Saint-Valentin, «avec les célibataires qui s’ennuient et haïssent ça la Saint-Valentin».

    La reine des drag queens ne pouvait s’empêcher quelques vulgarités bien envoyées. Quand Guy A. la cite disant: «Un homme en bas de 6 pouces, ça vaut pas la peine», elle ajoute: «J’aurais dû dire 8 pouces, 6 pouces c’est ben trop petit!»

    Vous ne verrez pas de sitôt Luc Provost, celui qui se cache sous sa personnalité. «Tant que je serai là, Luc Provost, tu n’es rien!»

    Accrochant au passage Nicki Minaj, «l’espèce de Jabba the Hutt – ça paraît-tu que je l’haïs?», elle a raconté qu’une douanière l’a «reconnue» en sortant un talon haut de sa valise.

    La carte du fou du roi: «Le maquillage de Mado Lamotte: l’heureux mélange d’une toile de Modigliani, d’un dripping de Pollock et d’un coup de poing dans une pizza all dressed».

    Si j’avais une deuxième étoile à décerner, je la donnerais à Michel Therrien. Plus loquace qu’à l’habitude, l’entraîneur du Canadien n’avait pas l’air de vouloir être ailleurs, ce qui était déjà un bon point pour lui. Humble mais confiant, il n’invoquera aucune excuse pour justifier un faux pas de son équipe cette saison. «On veut changer la mentalité, on veut être des gagnants», a-t-il martelé. Ça tombe bien, le Tricolore ne fait que gagner… pour l’instant.

    Concernant la série-réalité 24CH, diffusée à RDS, il admet avoir demandé à un caméraman de sortir de la chambre des joueurs alors qu’il s’apprêtait à leur adresser un commentaire qui «devait rester dans la chambre». Imaginez quand ça ira plus mal.

    Guy A. lui a demandé de livrer le premier mot lui venant à l’esprit en parlant de ses joueurs: Carey Price («maturité»), Max Pacioretty («puissance»), Lars Eller («besoin d’encadrement»), Brian Gionta («un leader»), Francis Bouillon («un gars de coeur»), Raphael Diaz («surpris»), David Desharnais («un joueur important»), Brendan Gallagher («un petit guerrier»), Tomas Plekanek («intelligent»), Tomas Kaberle («profondeur…»), Brandon Prust («un guerrier»), PK Subban («challenge»), Andrei Markov («général»), Alex Galchenyuk («avenir»), Josh Gorges (encore un «leader»), avant d’en faire autant avec son patron Marc Bergevin («la droiture») et pour lui-même, Michel Therrien («compétiteur»).

    La chose dont il est le plus fier: avoir été capable d’exercer son métier tout en jouant son rôle de père de famille.

    Comme Mado, Lise Dion fête 25 ans de carrière, avec plus d’un million de billets vendus. Elle a aussi écoulé 75 000 copies de son livre Le secret du coffre bleu, qui a été traduit en anglais et en polonais.

    Porte-parole de la semaine nationale de la prévention du suicide, Lise Dion admet avoir déjà voulu en finir. Elle se dit convaincue qu’il faut savoir dédramatiser le suicide pour mieux en parler, particulièrement chez les hommes.

    «Si j’avais été critiquée, si on m’avait lapidée, je ne serais même plus ici pour en parler», croit-elle, se disant choyée par la vie.

    La pire décision dans sa carrière: avoir accepté de remplacer Roméo Pérusse dans un bar de danseuses. Elle a vu les filles se poudrer avant d’entrer en scène.

    Le cas de Priyanka Chopra, reine de Bollywood, est absolument fascinant. Le hall d’entrée de Radio-Canada a d’ailleurs été assiégé par les fans en liesse de cette mégastar du cinéma indien, un accueil auquel n’ont même pas eu droit Kiss et Enrique Iglesias.

    Vedette de plus d’une quarantaine de films et maintenant chanteuse, elle a été élue Miss Monde à 17 ans en 2000, un concours qui préfère plutôt «la femme de tête à la fille la plus mince ou la plus belle», selon ses dires. Mettons.

    Elle milite pour une meilleure situation des femmes dans son pays, confiante que sa génération y parviendra. Disons que Michel Therrien, qui a attendu son passage avant de quitter le plateau, semblait hypnotisée par sa beauté.

    La ministre des Ressources naturelles du Québec, Martine Ouellet, était venue défendre les positions de son gouvernement en matière d’exploitation pétrolière, entre autres.

    À Françoise David, qui accuse l’écologiste de «ramollir», elle rétorque que son gouvernement n’a jamais été opposé à l’exploitation du pétrole, en autant «qu’elle ne se fasse pas n’importe comment».

    Martine Ouellet dit avoir pris connaissance de l’entente secrète entre Hydro-Québec et Pétrolia sur les permis d’exploitation d’Anticosti, et se dit confiance de pouvoir la rendre publique, l’entreprise privée «montrant beaucoup d’ouverture». Six projets d’exploitation sont toujours à l’étude, bien que la province soit en surplus de production actuellement.

    À propos des gaz de schiste, elle maintient sa position: «Je pense toujours que dans les zones habitées, les risques sont beaucoup trop grands.»

    Originaire du quartier Saint-Roch à Québec, le fort sympathique Martin Léon a bien conclu l’émission, avec le récit épique de sa rencontre avec Ennio Morricone, dont il admirait le travail. Après avoir obtenu le numéro de son fils à Rome, qui l’a redirigé à Sienne, il a fini par étudier avec lui en Italie, au terme d’une quête acharnée. L’artiste a dû ajouter une quarantaine de supplémentaires à son spectacle Carte blanche à Martin Léon.

    Mon compte-rendu de Tout le monde en parle fera relâche dimanche prochain, de retour le 17 février.


    • Ça fait un bout de temps que TLMEP n’avait pas présenté des invités qui étaient tous intéressants, même madame la Ministre, même si elle fait du patinage de fantaisie, surtout autour de Thierry Vandal (impossible d’en tirer une opinion pas digérée d’avance par le parti).
      J’adorrrrrrre Lise Dion: elle est du bonbon. Même pas férue en sports, j’ai fort bien apprécié Michel Therrien, un homme intéressant et bien articulé (ce qui n’est pas toujours le cas dans le domaine). Surprenante, la petite reine de Bollywood. Martin Léon peut être un exemple pour bien des gens qui se demandent comment atteindre un but. Et le dessert, avec cerises, pépites de chocolat et crème fouettée en sus, Mado Lamotte! Quelle belle palette d’invités!

    • Je ne connaissais pas beaucoup Martine Ouellet
      Je l’ai trouvée solide.
      Elle répondait clairement aux questions
      Pas de langue de bois.

      Martin Leon s’est fait payer un voyage à Sienne avec sa blonde par le gouvernement! Évidemment, personne sur le plateau l’a souligné

    • Mado Lamotte, on devrait la voir plus souvent a la tele. Elle ferait une excellente folle du roi..!

    • Si j’avais une étoile à décerner, je la donnerais respectueusement à tous ces vaillants secouristes qui ont travaillé d’arrache-pied, dans des conditions morales et physiques éprouvantes, pour récupérer les dépouilles des deux malheureux camionneurs.

    • Je m’ennuie encore des chroniques non politically correct de Mado dans le Voir. Elle (Il) a une plume incisive et tellement humoristique. J’aimerais la-le lire à nouveau.

    • Toujours la même info-pub tous les lundis matin, M. Therrien.
      Toujours au même poste, vous avez perdu votre télécommande ?

    • Un show télé pour Mado? Pourquoi pas? Mado, c’est du Jean-François Mercier à la puissance 1000.
      .
      Chopra. Sûrement la plus belle femme à être allé sur ce plateau. 30 ans. Vraiment? Je serais curieux de savoir à quoi ressemble celui qu’elle a choisi.

    • Pathétique

    • Les gens se battent pour aller voir Martin Léon zzzzzz? Ben coudonc.

    • Je dois avouer que je suis surpris que Radio-Canada ait diffusé TLMEP le soir du Super Bowl. Ça doit être beaucoup moins payant que les autres dimanches.

    • L’étoile du Match c’est un peu comme La Semaine au Maxi.

      Même pas besoin de regarder une émission de wanna be bobos pour connaitre l’étoile du match, la bande annonce suffit.

      Il ya 3 jours j’avais prédit l’étoile à Mado pour l’extrait choisi du bitchage de frAOnçais, ça c’est un gros bonus pour une étoile.

      Après Mailloux et le Q.I des “noirs”, Djemila Benhabib (très appréciée par le F.N qui adore aussi le P.Q) et ses stéréotypes qui lui tiennent sa carrière, et j’en passe et des meilleurs on aura tout vu, tout entendu.

      Nelly Arcand avait bien, bien raison. Cette réincarnation de l’église québecoise est subventionnée, la messe n’est pas finie.

      Parlez, confessez-vous et enfin buvez-ceci est le vin de la SAQ, Père guy A. vous pardonne écoutez sa conclusion, achetez ses recommandations.

    • @waddle

      “Parlez, confessez-vous et enfin buvez-ceci est le vin de la SAQ, Père guy A. vous pardonne écoutez sa conclusion, achetez ses recommandations.”

      Ouf. Quel commentaire puéril.

      Entre ça et Denis Lévesque, le choix est simple.

    • Mado l’étoile du Match???
      Je l’aurais plutôt donné à Martin Leon! Plusieurs anecdotes fort interessantes! Et il n’était pas là pour ploguer son show…

      Mais, je verrais bien notre Mado comme fou du roi pour quelques semaines… Je crois que ca redonnerait un petit coup de pep a ce show qui commence tranquillement à s’encrasser…

    • @waddle @mlektra
      waddle n’a pas tout à fait tort. Et qui vous a dit qu’il écoutait Denis Lévesque? Moi entre les 2, je choisis: RIEN. Si vous vous informez uniquement à un ou a l’autre, c’est là qu’il y a un problème.

      Je soupconne que vous écoutez beaucoup trop la télévision, au Québec les gens ont tendance à se fier à radio-canada ou à TVA, comme si c’était les seules sources d’informations possible et qu’un des deux détenait la vérité!

      Lorsque les Québécois délaisseront ces émissions, nous nous en porterons tous mieux collectivement.

      En passant, si vous défendez Radio-Canada contre TVA (Comme si la vie était une partie de hockey)., disons que coté crédibilité dans le cas de Guy Lepage, on repassera…

    • @vene777 – Toutes les chaînes ne peuvent pas diffuser le Super Bowl. Sans compter qu’il y a des gens qui ne sont pas du tout intéressés au football, alors pourquoi la SRC changerait-elle sa formule du dimanche soir pour cet événement?

    • imaginons une minute un Mado Lamotte français qui vient à montréal et se moque ouvertement de l’accent québecois et “bitch” les québecois puis rentre en france et s’en vante sur un plateau de télévision du service publique au milieu d’un public hilare,

      et lendemain dans un blogue du journal le plus consulté au pays, le “spécialiste” télévision décerne une étoile du match à ce gars là.

      Imaginez le taulé.

      Je pense que les attardés qui composent et regardent cette émission ont 30 ans de retard. Elle est impossible à regarder pour la moitier des habitants du québec.

    • jolico : $$$$

    • @waddle

      Bien dit.

    • Sans hésitations je donne l’étoile du match à Joe Fallco des Ravens de Baltimore… TLMP? Pus capable!!! La Grand’messe séparatiste du Dimanche avec L’Abbé Lepage et son vicaire Turcotte qui disent au bon petit peuple quoi penser et pour qui voter me donne la nausée!!!

    • @vene777

      Le téléspectateur moyen de tout le monde en parle ne “switch” pas au football de la NFL parce que c’est le Super Bowl.

    • Moi mon étoile va à Martine Ouellet,toute une femme et pas à niaisé .

    • L’étoile du match est plutôt Annie Chartrand …

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité