Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 2 décembre 2012 | Mise en ligne à 23h14 | Commenter Commentaires (66)

    L’étoile du match à Karim Ouellet

    kouellet
    Karim Ouellet à Tout le monde en parle
    Photo Radio-Canada

    La ville de Québec était à l’honneur dimanche soir à Tout le monde en parle, avec deux joueurs du Rouge et Or, et l’homme orchestre Karim Ouellet, artiste de la relève plein de talents, notre étoile du match.

    Je serais curieux de connaître les chiffres de ventes de son dernier opus après son passage à l’émission de Guy A. Lepage. J’ai eu un coup de coeur pour ce jeune homme qui joue de (presque) tous les instruments – il fait même les choeurs – sur son album intitulé Fox, avec son collègue Claude Bégin. Sur disque, ils sont deux, mais sur scène, cinq.

    Ce fils de diplomate est né en 1984 au Sénégal avant d’être adopté par des parents québécois.

    C’est après avoir vécu une grosse peine d’amour – un classique – que Ouellet a écrit son premier album solo, Plume. Avant, il avait formé un groupe, Movèzerbe, avec des camarades de la scène de Québec, et avec qui il a enregistré un album dans un chalet des Cantons de l’Est.

    Nommé une des Révélations 2012-13 de Radio-Canada, il préfère cet honneur à la visibilité que lui aurait fourni Star Académie. «Ça a l’air exigeant tout ça», a-t-il dit en parlant des premières pages de magazines dont bénéficient les académiciens.

    Pour l’instant, il ne compte pas chanter en anglais pour rejoindre de plus vastes publics. Son saumon aux agrumes, qui conquiert toutes les filles, serait irrésistible.

    Maraudeur des Argonauts de Toronto, le footballeur Étienne Boulay profitera-t-il de cette troisième coupe Grey à son actif pour prendre sa retraite? «J’y songe, je ne peux pas mentir», a-t-il répondu.

    L’ailier défensif Arnaud Gascon-Nadon et le receveur de passes et capitaine Mathieu Bouvette représentaient le Rouge et Or de l’Université Laval, détenteur d’une septième coupe Vanier en 14 ans.

    Alors que le football est probablement terminé pour Bouvette, Gascon-Nadon compte joindre le camp d’entraînement des Tigers Cats de Hamilton dès juin prochain.

    À propos de la brutalité du football, Boulay compare les chocs reçus à ceux que peuvent causer un accident de voiture… «chaque semaine».

    «C’est une bête, pis je plains le gars qui l’a devant lui», avait dit Guy Nadon de son fils Arnaud sur le même plateau l’an dernier. Celui-ci, qui portait la traditionnelle tonsure, a confié qu’il chaussait toujours les mêmes bas de Noël «même dans ses gougounes» avant les matchs, par superstition.

    En visite pour la cinquième fois, Pauline Marois ne l’a pas eue facile, devant expliquer les nombreuses bourdes de son parti depuis son arrivée au pouvoir, que Guy A. a qualifié de «début de mandat un peu pouet pouet».

    Elle savait que son ministre Daniel Breton avait connu des problèmes avec l’assurance-chômage il y a près de 25 ans mais ignorait ses loyers non payés. «C’est un homme entier, de conviction, qui a défendu le dossier de l’environnement avec beaucoup de talent», a-t-elle dit, ajoutant du même souffle qu’il avait pris la bonne décision en démissionnant de son poste de ministre. «Ça n’a pas pris un an et demi, ni six mois, ça a pris une journée.»

    Si elle est revenue sur scène le fameux soir de l’attentat au Métropolis, contre l’avis de ses gardes du corps, c’était pour rassurer la foule de peur qu’elle panique. Pour elle, il n’y a pas de doute: cet attentat était bel et bien politique et non l’oeuvre isolée d’un fou.

    Pauline Marois ne considère pas avoir trahi ses électeurs en maintenant la taxe santé après avoir promis de l’abolir. «On a fait au moins la moitié du chemin en la réduisant de moitié», a-t-elle expliqué.

    Elle défend sa décision de fermer la centrale Gentilly-2, affirmant que les libéraux connaissaient le rapport d’Hydro-Québec qui recommandait cette fermeture. «On a dégagé un fonds de 200 millions pour moderniser les entreprises et en développer de nouvelles. On n’a pas abandonné la région du Centre-du-Québec.»

    Des évaluations environnementales seront tenues avant toute exploitation de gaz de schiste et de pétrole au Québec. «Vous n’êtes pas plus curieuse que ça?» lui a demandé Dany Turcotte, au sujet de l’entente secrète entre Hydro-Québec et Pétrolia sur le cas de l’île d’Anticosti, dont elle n’a pas encore pris connaissance.

    Enfin, elle a eu ces mots au sujet de Line Beauchamp et de son déjeuner avec un membre de la mafia: «Elle a peut-être manqué de prudence…»

    Venus promouvoir leur nouveau spectacle intitulé Comme du monde, Les Denis Drolet étaient égaux à eux-mêmes, absurdes au max, le Denis à palettes se décrivant comme «un mix entre Johnny Depp et Nana Mouskouri».

    «Le prochain projet des Denis Drolet ne sera pas nécessairement sur scène», a-t-il annoncé plus tard. Hélas, Guy A. ne l’a pas relancé sur celle-là.

    «Votre deuxième partie est une des meilleures performances que j’ai vues de ma vie», leur a tout de même dit l’animateur.

    Il fallait voir le courant passer à moitié entre eux et Pauline Marois, qui a fini par être conquise par leur humour particulier.

    C’est en voulant séduire un garçon au secondaire que Stéphanie Harvey s’est initiée aux jeux vidéo. Elle est devenue depuis conceptrice de jeux chez Ubisoft et joueuse de jeux vidéo professionnelle.

    Quadruple championne du monde, âgée de 26 ans et diplômée de l’Université Laval elle aussi, elle joue 40 heures par semaine, rien de moins. En compétition, elle peut perdre 10 livres en une semaine tant ce «sport» est exigeant. On la reconnaît dans la rue dans certains pays d’Europe et d’Asie, mais pas ici. Peut-être plus maintenant.

    Le Québec s’illustre bien dans le monde des jeux vidéo, plus de la moitié de l’industrie canadienne ayant élu domicile au Québec.

    À propos de la surenchère de la violence dans les jeux vidéo réservés aux plus de 18 ans, Stéphanie Harvey responsabilise les parents, qui devraient superviser davantage leurs enfants, même si elle, a transgressé les règles, adolescente.

    «C’est un gros système d’aide sociale», a dit du Québec l’un des intervenants du documentaire Les États-Désunis du Canada de la réalisatrice Guylaine Maroist.

    «Ils pensent peut-être avec raison que le pays a été mené par le centre du Canada, l’Ontario et le Québec, depuis la Confédération», affirme la réalisatrice à propos de ces séparatistes canadiens, outrés que l’Alberta verse autant d’argent au Québec et ses politiques socialistes.

    Guylaine Maroist croit qu’avec ses lois conservatrices, à l’image des valeurs de l’Ouest, Stephen Harper a sauvé le Canada, lui en qui les séparatistes canadiens ne croyaient pourtant pas au départ.

    La semaine prochaine, on présentera un montage des meilleurs moments de l’automne à Tout le monde en parle. L’émission régulière sera de retour le 27 janvier prochain.


    • Certainement pas à Pauline qui dit qu’en fusionnant les ministères tout en gardant le même nombre de fonctionnaires on va être capable de vivre sans péréquation.

    • Exit la clique du plateau? Je suis sceptique! S’agit-il d’un complot orchestré par Guy A et ses fidèles comparses pour mieux nous endormir? Je blague… Enfin on souligne la dynastie du Rouge et Or et quel personnalité ce Karim. Je le vois à l’ONU, rien de moins.

      Il ne manquait que vous, M. Therrien, le soleil de Québec!

    • Je ne suis pas péquiste, mais je dis bravo à madame Pauline Marois pour sa franchise et son honnêteté sur le début difficile de son gouvernement.
      Je lui décerne ma première étoile.

      André Belpulzo

    • Quel complaisance envers Pauline. Que des questions pour la faire bien paraitre. Même les questions qui à prime abord semblaient embarrassantes avaient été répétées avant l’entrevue. Même le fou du roi l’a épargnée.Et que dire de sa déclaration de l’attentat politique du 4 septembre…Pathétique…! Guerre aux méchants anglais.

    • Vous écrivez: “cet attentat était bel et bien politique et non l’oeuvre isolée d’un fou.” Mais l’un n’exclut pas l’autre, un attentat politique peut très bien être l’oeuvre isolée d’un fou, et ça me semble le cas!

    • Karim Ouellet est effectivement très sympathique et son talent de musicien est indéniable. Je lui souhaite la meilleure des chances pour sa carrière.

    • L’équipe de la joueuse Stéphanie aurait empoché 25 000$ de plus si elles avaient été des gars!

      J’aurais aimé en savoir plus sur cette absurdité. Ce n’est pas à proprement parler un “travail”, mais c’est insultant pour les filles.

    • Assez rigolo de voir Boulay presque s endormir a TLMP,on le voyait tourner de l oeil lorsque Pauline Marois parlait.

    • L’entrevue avec les footballeurs était particulièrement nulle.
      Pauline n’a pas tout dit, seulement ce qui faisait son affaire: elle a “oublié” certains éléments par rapport au placement dans la construction, Daniel Breton (elle a au moins dit qu’il est carré, ce qui est un euphémisme)…

    • Ah oui, j’oubliais: elle a aussi “oublié” de dire qu’elle avait baissé les bras devant les étudiants: en annulant les hausses de frais, elle n’a pas dit (et Lepage ne l’a pas relevé) qu’elle avait laissé les augmentations de bourses mises là pour compenser les augmentations de frais. J’espère que ça ne rebondira pas en pleine face…

    • Karim

      En tout cas, sa musique s’écoute bien et il a une personnalité attachante. Je lui souhaite beaucoup de succès. Inch Allah. Un bon achat que son CD “Fox” afin d’écouter de belles ballades durant les balades de l’hiver qui vient. Djeredjef, Karim, l’étoile de Dakar*. Oups, de Québec :)

      * Étoile de Dakar: en référence au groupe de musiciens de Youssou N’Dour, le Super Étoile de Dakar

    • Pas la meilleure émission, me suis surprise à pitonner toute la soirée! Les recherchistes s’essouflent ou je rêve?

    • Pour qui lit les journaux et regarde le TJ, tout ce qu’à dit Pauline Marois était connu: donc, rien de nouveau.

      Effectivement, beaucoup de gens de Québec (de qualité) sur le plateau: ne manquait qu’un animateur de la radio-poubelle pour ternir le tout et faire dire aux mange-canayens que Québec est un trou.

    • artiste de la relève , vous avez pas idée combien ce titre fait chier ces artistes toutes disciplines confondues

    • plus que d.accord avec letoile¡

      jaimerais pouvoir masquer les coms de respectable. me plus voir
      ses japememts pas rapport. sur chaque blogue. peu importe le sujet
      il radotte. bla bla bla.

      azem papazian

    • Que faisait la première ministre du Québec à écouter les niaiseries des Denis Drolet?
      Mais qui conseille cette dame en communication?

    • C’est bien certain que c’est pas un gars de la Presse qui va dire que Pauline Marois s’est démarquée à tout le monde en parle par sa simplicité,qu’elle aime les gens,elle était à l’aise avec tout le monde et heureuse d’être là.

      @respectable je dirai qu’elle n’a jamais dit qu’elle FUSIONNERAIS les ministères.Au contraire avec l’indépendance elle a dit que ce serait FINI de payer pour les doubles ministères avec le

      fédéral.
      Deux ministstères des finances,deux ministères des transports,deux ministères de la culture c’est comme ça que ça nous coûte très cher et nous on paye bande caves.C’est souvent la raison des mésententes entre le deux paliers de gouvernementsElle n’a même pas prononcée le mot fonctionnaire.
      Vous faites de la démagogie.

    • Au sujet de la soirée électorale, Mme Marois a été plus nuancée que ce vous écrivez dans votre résumé. Bien que la personne qui a posé ce geste avait des problèmes psychologiques, il s’agit d’un attentat avec un élément politique.

    • ..Totalement d’accord avec votre choix d’étoile. Et, comme aurait pu dire le lieutenant Columbo: «Ma femme aussi l’a trouvé excellent». Son intelligence, sa subtilité et son élocution nous ont rappelé un grand ami de notre fils, lui aussi (l’ami) d’origine africaine.

      Quant à celle qui personnifie la quintessence de l’inutile avec ses 40 heures de jeu vidéo par semaine, c’est Guy A. qui a eu la meilleure réplique à son endroit avec quelque chose comme: «Si vous étiez un petit gros à boutons, vous ne seriez pas ici».

      Non mais qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre. Affirmer que les relation cybernétiques, c’est exactement pareil aux vraies relations interpersonnelles. Elle m’a fait penser à ce personnage des Bodin’s (Deux humoristes français, sur You Tube) qui explique «Face de bouc» (Facebook) à un dadais. Et personne pour lui demander le dernier livre qu’elle a lu ou la dernière pièce de théâtre qu’elle est allée voir.

      Quant aux trois joueurs de football, on a appris, pour ceux qui ne le savaient pas déjà, que le football, contrairement au hockey junior majeur, privilégie les études. Mais personne pour demander en quoi ces trois jeunes sportifs ont étudié ni aller plus loin en demandant à M. Boulay dans quoi il se dirigera une fois la carrière terminée, ce qui semble être tout près. Au moins, et un peu par accident à la toute fin, on a appris que Mathieu Bouvette est comptable.

      Pour le reste, R À S , sinon que les deux DD me tombent toujours autant sur les nerfs. Ces deux-là, ça n’est pas demain la veille que je vais leur acheter des billets. Mais s’il y en a qui aiment, je ne vais pas leur en faire le reproche.

      Et mes meilleurs voeux de succès à Karim Ouellet que l’on m’a fait découvrir et dont je vais certainement me procurer les CD.

    • Ceux et celles qui critiquent Guy A. pour ne pas avoir été plus méchant avec Mme. Marois devraient se rappeler que lors du passage de M. Charest à cette émission, Guy A. et surtout Dany ont dû se retenir pour ne pas l’embrasser. De toute façon, pour les anti-PQ, leur frustration de voir Mme. Marois au pouvoir affecte dangereusement leur jugement.

      Quant aux choix de l’étoile du match c’est selon l’évaluation de chacun. Pour moi,l’entrevue avec les Denis Drolet était le plus ennuyant.

    • “Et que dire de sa déclaration de l’attentat politique du 4 septembre…” michel1943

      ===

      Que dire ? On peut dire qu’elle a raison.

      Si un coucou québécois avait fait un attentat à Harper en criant “réveillez-vous les Québécois” on décrirait ça, avec raison, comme un attentat politique.

      Jean Émard

    • Faut interviewer les joueurs de football avant que la sénilité s’installe. Je sais que c’est méchant de dire ça, mais il y a un fond de vérité.

      Jean Émard

    • Excellente entrevue de Mme Marois, je lui décerne mon étoile du match!

    • Une mention toute spéciale pour le dynamisme et l’enthousiasme de Stéphanie Harvey.
      Cette jeune femme, intelligente, passionnée, pétillante et rafraîchissante, se donne à fond dans le domaine des jeux vidéos ! Elle est un exemple à suivre pour toutes ces jeunes filles qui hésitent à se lancer dans un domaine de travail habituellement occupé par les hommes !

      André Félix Delisle

    • @nunu – Ca doit etre pour cela que Parizeau avait ete a Gatineau (un jour avant le referendum de 95) pour dire aux fonctionnaires federaux que PERSONNE ne perderaient son emploi si le Quebec devenait un pays….. Ou sont les economies d’echelles que devait nous apporter la fusion des municapilites du PQ? Vous faites de la démagogie.

    • @respectable,

      Tu n’as absolument RIEN compris des propos de Mme Marois sur les ministères qui sont DOUBLÉS INUTILEMENT parce qu’ils existent tant au provincial qu’au fédéral.
      Tu devrais enregistrer les émissions et les réécouter avant de commenter…

    • Marois n’a fait que répéter sa rhétorique de séparatiste de gauche.

      Non mais c’était de voir la complaisance des animateurs envers Pauline Marois. Ces animateurs qui ont fait venir Guylaine Maroist pour déblatérer sur le Canada. Encore la fameuse histoire des dédoublements, histoire usée à la corde…Il n’y a pas de dédoublement, chaque niveau de gouvernement exerce son pouvoir dans sa propre juridiction…Comme cela se fait dans toutes les fédérations de la planète. Cette maudite manie de faire accroire aux Québécois qu’ils paient en double. Pourquoi est-ce que Guy A n’a pas mentionné à Pauline Marois toutes ses nombreuses contradictions et retour en arrière durant la campagne électorale et depuis lors (Abandon des référendums d’initiatives populaires, par exemple, la rétroactivité des impôts, toutes les promesses qu’elle a faite et qu’elle ne tiendra pas…etc?)

      Pauline est venue là pour redorer son image…Elle était au courant des questions qui lui seraient posées et répondait en conséquence.

      Mais j’accorde quand même à madame Marois la première étoile en raison de la faiblesse des autres…Comme d’habitude celle-ci a très bien manœuvré…Il faut lui donner crédit pour cela!

      Mais les Denis Drolet…Quels insipides pas drôle du tout!

      P.S: Lorsque des gens de l’Ouest Canadien disent qu’ils paient pour le Québec, qui se paie des programmes sociaux qu’eux même n’ont pas les moyens de s’offrir…Ils ont absolument raison!

    • J’ai skippé les joueurs de foot et les Denis Drolet.

      J’ai écouté Marois mais avec ennui, comme quelqu’un l’a dit plus haut, si on suit l’actualité politique on a rien appris à TLMEP hier soir.

      J’ai adoré l’entrevue de Stéphanie Harvey. Il faut dire que je ne déteste pas les jeux vidéos…Je l’ai trouvée pétillante, articulée, très à l’aise. Bravo!

      Karim Ouellet est charmant et plein de talent, à découvrir…

    • azem

      Pas d’accord du tout avec vous pour les propos de respectable.

      D’abord à chaque jour il nous rap pèle combien depuis l’antiquité les humains n’ont pas beaucoup changé. Et que les pires d’entre eux s’interpellaient en utilisant le vocable RESPECTABLE. Bien sur, au fédéral on a l’honorable et les très honorable, mais parlant de sénat, on est encore dans l’antiquité.

      Donnons donc à César ce qui revient au respectable. Encourageons les Brutus….

    • @respectable

      Ok. Au lieu d’affirmer des âneries, dis moi en quoi ne plus payer pour les doublons de ministères, la bureaucratie hyper-lourde du système fédéral (on l’oublie souvent celle-là, trop occupés à railler notre administration provinciale) faire un seul rapport d’impot (économies de 700 millions), garder les 50 milliards qu’on envoit à Ottawa bon an mal an, investir dans nos secteurs stratégiques, ne plus payer des milliards pour des F35 qu’on a pas besoin ne va pas nous rendre plus riche?

      Comme disait Legault, “je préfère avoir 100% des actions pour décider de ma compagnie que 50%”.

    • “Ces animateurs qui ont fait venir Guylaine Maroist pour déblatérer sur le Canada.” pager

      ===

      On entend dans ce reportage des gens vomir sur le Québec et toi tu retiens que c’est du “déblatérage” sur le Canada. T’es toujours aussi déconnecté. MDR

      Jean Émard

    • “Que faisait la première ministre du Québec à écouter les niaiseries des Denis Drolet?
      Mais qui conseille cette dame en communication?” nousnoune

      ===

      Je suis d’accord que personne ne peut gagner quoique ce soit à partager un plateau de télé avec ces *?&$%% sans substance.

      Jean Émard

    • Arnaud Gascon-Nadon, il y a de la brillance dans l’oeil de ce gars-là. Il aurait mérité qu’on l’invite seul,(dans son segment de l’émission, je veux dire) et qu’on lui pose plus que quelques questions insignifiantes. Je suis à peu près sûr qu’il possède une culture un peu plus grande que celle des joueurs de football moyens.

    • Quelle belle propagande séparatiste concocté par notre télévision. Un montage extraordinaire, ou tout concordait avec Pauline Marois. Excepté évidement Karim, qui était invité pour amoindrir le contenu séparatiste. Tant qu’à notre Première Ministre, c’était pathétique de la voir s’introduire dans à peu près tous les sujets sans raisons…..Encore une fois, bravo Radio-Canada.

    • @respectable

      Non, les provinces de l’Ouest ne paient pas pour nos programmes sociaux. Nous les payons nous-meme avec nos impots. Et s’ils n’ont pas de garderie à 7$, c’est parce que pour eux, c’est plus important d’avoir un taux d’imposition famélique que de proposer de pays ça via les impots. Autre culture, autres moeurs. C’est ça l’ouest. Et comme la documentariste l’a dit: qu’ils se séparent. Le Canada n’est pas un pays, c’est un ramassis de communautés différentes qui n’ont meme pas eu le guts de faire sa propre indépendance, ce que les USA ont au moins eu le courage de faire. Voilà pourquoi je n’ai pas d’adhésion ni d’admiration pour se pays qui n’en a rien à cirer de nous. Le rêve de Trudeau est un chimère, quittons ce pays au plus vite et partons à notre compte. Tiens, partir à son compte, c’est plutot a droite ça hein? T’as meme pas le courage de tes convictions. En as-tu au moins?

    • D’accord avec l’étoile
      Le problème du discours séparatiste: il n’y a aucun calcul des coûts de la souveraineté, aucun concept des structures (passeport, défence, monnaie, science, relations internationales, pêches et océans, surveillance des glaces, transfer de responsabilités des routes/ponts/édifices présentement sous jurisdiction fédérale, etc, etc, etc) et autres fonctions nécessaire dans un contexte de pays souverain. Le discours fait uniquement appel aux dimensions émotives “maitre chez nous, plus d’ingérence, en français, bla, bla”. Sauf qu’il y a une limite a vendre sa salade sans aucun cadre de référence. Oui, il y aurait un niveau éliminé, mais un coût énorme pour créer et gérer les nouvelles structures. On ne peut pas nier le coût, sinon on doit vivre avec les conséquences, et on voit en ce moment qu’il n’y a aucun désir d’en avoir moins. Alors on doit avoir les moyens de ses ambitions, ce qui est loins d’avoir été démontré.

    • Ca aura appris l’arrivée de la documentaliste pour qu’on parle de séparation parce que Pauline est incapable d’en parler!
      Ca doit quoi voter pour le PQ lorsque ce parti refuse de parler de souveraineté?

    • Mon étoile à Mme Marois. Elle a dit qu’elle avait réalisé que c’était elle qui était visée, et c’est ça la vérité que beaucoup ont très très vite balayée sous le tapis. Elle a raison, et elle a raison de le dire.

    • @mlektra – On envoie notre 50 milliards mais on en recoit bien plus en retour. Les autres provinces n’ont qu’un rapport d’impot, nou, on en fait un au Quebec pour avoir plus de jobs syndiques a vie!!!

    • @jeanfrancoiscouture
      “Et personne pour lui demander le dernier livre qu’elle a lu ou la dernière pièce de théâtre qu’elle est allée voir.”

      Éclairez un peu le pauvre ignorant que je suis : en quoi un livre ou une pièce de théâtre me permet de vivre une relation interpersonnelle plus “vraie” le jeux vidéo ?

    • madame Marois qui dit que le gouvernement précédent a divisé les québecois avec la crise étudiante. Le PQ divise les québecois avec la séparation depuis près de 40 ans… Voir la paille dans l”oeil de l’autre on dit?!?!

    • Ma foi du bon Dieu, Pauline a pas grand chose à faire. Elle est restée collée sur le plateau pour se faire voir et écouter les deux tatais à Denis. Franchement, c’est décourageant de la voir. Elle aurait pu et du faire comme tous les politiciens et se retirer dès son interview plate terminée. De toute facon, elle répète toujours la meme chose. Pas une maudite question sur son futur condo dans le Vieux à 3 M$, rien sur son chateau, rien sur ce qui est intéressant, mais la maudite séparation, ca c’est fort…

      Lepage fait dur et son mouton également.

      Pauline qui parle d’économie. M’excuse mais si c’est vrai qu’elle a un MBA, elle a dû passer sur la fesse. Ses calculs fittent pas. Ben oui, on paye à deux places, mais ca veut pas dire que payer juste au Québec ce serait mieux. Quand on voit comment elle gère la province de Québec, on n’y croit plus pas plus qu’on a cru à son lapsus quand elle a dit pays du Québec.

      Perds pas ton temps sur le Plateau de TLMP ma belle, tu te fais niaiser et tu le sais que les Denis sont insignifiants au cube.

    • “Le problème du discours séparatiste: il n’y a aucun calcul des coûts de la souveraineté, aucun concept des structures (passeport, défence, monnaie, science, relations internationales, pêches et océans, surveillance des glaces, transfer de responsabilités des routes/ponts/édifices présentement sous jurisdiction fédérale, etc, etc, etc)”

      Tout ceci oui a deja été calculé. Vous ne le saviez pas?

    • @johnlatou

      Pour 700 millions de plus dans mes coffres, je n’en ferais qu’un seul. C’est ce qu’Option Nationale défend comme position.

    • @johnlatou

      “On envoie notre 50 milliards mais on en recoit bien plus en retour. ”

      La péréquation mon ami c’est une illusion de dépendance. Je vais te dire c’est quoi la péréquation canadienne.

      Imagine que tu as 50$ pour t’acheter de la musique. Ton grand frère arrive et te dis, “regarde, donne moi ton 50$ et je vais t’en acheter pour 60$”. Ce qu’il ne te dis pas, c’est qu’il t’achete pour 40$ de musique que tu n’aimes pas (ou peu) et il se garde 20$ en “frais d’administrations”.

      C’est ce que représente la péréquation canadienne pour le Québec.

      Moi je garde le 50$ et je le dépense pour des trucs qui m’intéresse. Basta.

    • francouest

      Vous oubliez nos rocheuses, et notre participation à défrayer les coûts pour développer un concurrant
      en électricité, au coût de 7,6 milliards(pour l’instant).

      Les bâtiments des autres provinces aussi ont été payés en partie par notre argent, environ 25%.
      Ah notre baux canadien… C’est tellement rationnel.

    • @mlektra Le Québec reçoit 7,5 milliards de plus d’Ottawa que l’on verse d’impôt fédéral. $7,5 milliards qui vont à payer nos programme sociaux.

    • @simon

      Pour réfuter votre solide argumentaire (!) concernant le fait que nous nous payons des services sociaux grace à l’aide de la péréquation (donc des autres canadiens), voici une explication venant de l’IRIS disponibles ici :

      http://www.iris-recherche.qc.ca/blogue/la-perequation-un-hold-up-quebecois

      “Une bonne partie de la péréquation de 7,6 milliards versée au Québec ne représente donc qu’un retour des taxes et impôts prélevés au Québec même.

      Il faut aussi considérer que les transferts financiers reçus dans une province servent à acheter des produits dans d’autres provinces. Au chapitre du commerce interprovincial, le Québec enregistre un déficit annuel d’environ 2 milliards, si bien qu’une autre partie des transferts reçus retourne d’où elle provient.

      En ce qui a trait aux soi-disant « programmes sociaux trop généreux que le Québec s’offre aux frais des Albertains », une réfutation intéressante a été présentée par le gouvernement du Québec dans un fascicule accompagnant le budget de 2011-2012. D’après les calculs de péréquation, le Québec dispose d’une capacité fiscale de 6 088 $ par habitant avant péréquation et de 7 072 $ après péréquation, soit 984 $ de plus. Ce niveau ne reflète pas entièrement la capacité fiscale moyenne des provinces car seulement la moitié des revenus tirés des ressources naturelles sont pris en considération dans la formule. La capacité fiscale réelle des provinces se situe plutôt à 7 436 $. Le Québec doit donc taxer 364 $ de plus par habitant pour offrir des services à la hauteur de la moyenne canadienne. Mais en fait, les revenus effectivement perçus par le Québec totalisent 8 520 $ par habitant, soit 1 084 $ de plus que la moyenne canadienne. Ce supplément d’impôt reflète le choix d’offrir davantage de services publics. Il est donc faux de prétendre que le Québec s’offre des services publics plus étendus financés par les autres Canadiens. Ces services publics plus étendus sont financés par des prélèvements fiscaux plus élevés qu’ailleurs.”

    • ..@ubo76,3 décembre 2012,13h58: «Éclairez un peu le pauvre ignorant que je suis, en quoi un livre ou une pièce de théâtre …..»

      Oh! Boy! Mais cette remarque de ma part n’était pas en lien avec cet aspect des choses. C’était juste une question sur le niveau de culture générale de la dame, étant donné qu’elle s’était vantée de donner dans la «monoculture» à raison de 40H semaine. C’est avec une question de cette nature que Katie Couric a déjà égratigné un certain vernis.

    • @mlektra

      3 décembre 2012
      14h17

      “Tout ceci oui a deja été calculé. Vous ne le saviez pas?”

      Ah oui…Et combien ça coute?

      P.S: Et “francouest” en a oublié un maudit paquet!

    • @nousnoune

      “Ca aura appris l’arrivée de la documentaliste pour qu’on parle de séparation parce que Pauline est incapable d’en parler!
      Ca doit quoi voter pour le PQ lorsque ce parti refuse de parler de souveraineté?”

      Est-ce que vous pseudonyme est un nom-concept pour faire dans le sarcasme ou vous êtes sérieuse?

      J’espère que vous n’êtes pas assez nousnoune pour ne pas savoir que TLMEP n’est pas diffusé en direct et qu’il y a un montage et un concept.

      Pensez-vous vraiment que Guy A. Lepage aurait insérer le thème de la souveraineté dans l’entrevue de Pauline Marois tout en sachant que le débat reviendrait plus tard avec la documentariste Guylaine Maroist.

      Quand on fait un talk-show, ou n’importe quel autre type d’émission, on évite de faire dans la redondance pour ne pas ennuyer le téléspectateur.

      Le déroulement de l’entrevue avec Marois était planifié pour éviter d’aborder la souveraineté pour reprendre le thème plus tard dans la soirée. Et remarquer que l’entrevue avec Guylaine Maroist a pris le bord pendant un temps au profit de Pauline Marois. Ce n’est pas un hasard!

      À bon entendeur.

    • @mlektra – C’est evident que nous allons faire des surplus dans un Quebec souverain… On a vu ca dans les municipalites!!!! Basta!

    • Pierre Beaulne est un économiste à l’emploi de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ, anciennement CEQ) et conseiller sur les questions de rémunération dans les négociations collectives du secteur public. C’est lui qui nous a pondu le lien cite par @mlektra. Un militant de gauche qui prone l’etatisation de tout ce qui fait un profit.

      Je le cite: (…) C’est d’ailleurs grâce à l’importance du secteur public que le Québec a mieux résisté à la récession. (…)

      Alors, pensez-vous vraiment que si on annule un pseudo-dedoublement que Pierre Beaulne accepterait que l’on mette au chomage 103,387 fonctionnaires federaux qui travaillent au Quebec? Car, quand on parle de dedoublement, on parle bien d’emplois. Bien sur que non. Beaulne et @mlektra militeraient pour une assimilation de ces fonctionnaires pour renforcir le pouvoir de negocitation du secteur public vis-a-vis un gouvernement.

      Lors de la fusion des villes, est-ce qu’un employe a perdu son emploi ou meme vu son salaire diminue? Au contraire, les salaires ont ete rehausser vers les mieux payes et resultat, ZERO economie d’echelle!

      Basta!!!

    • Je cite @mlektra : T’as meme pas le courage de tes convictions. En as-tu au moins?

      Alors, que fais-tu encore au Canada? Pourquoi ne quittes-tu pas pour les USA? Pour citer @mlektra: qui n’ont meme pas eu le guts de faire sa propre indépendance, ce que les USA ont au moins eu le courage de faire. Voilà!

      Donc, je me propose d’aller te reconduire aux Douanes de Lacolle, car toi, contrairement a nous, tu as du guts et des convictions et tu dois aller dans un pays qui a eu le courage de faire son independance. Je te ramasse le 10 decembre?

      Basta!

    • @johnlatou

      Ce message à propos des convictions ne t’était pas destiné soi dit en passant, mais si tu veux le faire tiens, libre à toi. Cela dit, je ne vois pas en quoi tu veux aller me ramasser pour aller aux USA, je retourne à NYC bientot. J’aime bien NYC. Cela dit, tout ce que je dis est vrai, et j’imagine que si ça te chauffe les oreilles, c’est parce que tu ne supportes pas qu’on dise des vérités. De mon coté je suis très actif sur la promotion de la souveraineté et des avantages découlant de celle-ci. J’y travaille fort et je travaille dans un parti qui n’a de mission que d’en faire la promotion.

      Voilà, rien ne sert de me déporter puisque je suis Québécois et ma nation est ici. Mais quand on se dit fier de ce qu’on est, on assume cette responsabilité. Nous sommes responsable de nous-meme et nous n’avons pas à demander à un autre palier gouvernemental la permission de savoir vers quelle direction marcher. Si tous les Québécois marcheraient ensemble vers un nouveau pays, ils auraient au moins la fierté d’être finalement. Ça serait leur première vrai et finale victoire. Peut-etre est-ce justement un amoncellement de défaites qui vous rende las au point de dénigrer tous ceux qui veulent “partir à leur compte”.

      Je n’ai pas de leçons de recevoir de la part de ceux qui restent les bras croisés à attendre des jours meilleurs dans une fédération de groupes disparates liés par pas grand chose à part le territoire. Duquel ils n’ont jamais eu l’audace et le courage de faire leur propre indépendance, gardant toujours vivant des reliques de leur dépendance coloniale britannique. Jusqu’à glorifier le visage d’une reine qui n’a jamais rien signifié pour nous.

      Je n’ai absolument rien contre les canadiens anglais ni les britanniques, ce sont de braves gens, mais ce n’est pas mon peuple, ce n’est pas ma langue. Et une nation doit au moins reposer sur la meme langue, sur les memes valeurs et la même histoire pour etre cohérent et avancer en meme temps.

      @page

      La Commission Bélanger-Campeau avait fait le premier travail. La révision en 2005 par ce cher François Legault est disponible ici :

      https://docs.google.com/open?id=0B6allA-t3FDfZEVxTS03WWNtOUE

      SVP, avant d’affubler de tous les quolibets cette étude, veuillez au moins la lire. Même si elle a été conçue par de méchants “séparatissses” elle ne représente pas un travail baclé et contient une certaine rigueur puisqu’elle s’appuie sur les Comptes Publics du Canada 2004 et les Comptes Éconimiques Provinciaux 2003.

    • “Beaulne et @mlektra militeraient pour une assimilation de ces fonctionnaires pour renforcir le pouvoir de negocitation du secteur public vis-a-vis un gouvernement.”

      Vous me (et lui) prêtez des intentions et c’est très mal me connaitre. Voilà encore des hypothèses, comme si c’était un agenda caché. Évidemment la question se pose et elle nécessite des réponse. Mais je vous répondrai, vous triste personnage, par la bouche de Toqueville :

      « Qui cherche dans la liberté autre chose qu’elle-même est fait pour servir »

    • “Un militant de gauche qui prone l’etatisation de tout ce qui fait un profit.”

      Je ne me considère pas à gauche, mais dans des secteurs comme les ressources naturelles et l’énergie, je prone une étatisation à la norvégienne avec participation de minimum 51% dans les projets d’exploitation. Évidemment nous travaillerons avec le privé et il sera rénuméré pour ses risques, son innovation et son travail. Mais il est inconcevable que des compagnies viennent piller notre sous-sol, des ressources qui appartiennent aux Québécois.

      Qu’une compagnie fasse sa fortune en inventant de nouveaux outils, de nouvelles application, de nouvelles inventions, je suis tout à fait daccord, c’est ça l’innovation et ca doit etre récompensé. Qu’elle le fasse sur le dos des citoyens en pillant le sous-sol (qu’elle n’a pas inventé), je suis contre. Le sous-sol appartient aux Québécois, pas à des compagnies (d’état!) chinoises ou autres. Nous devons prendre possessions des ressources (pétrolières, minièrs, etc) et travailler avec le privé pour l’exploitation. Mais l’État dicte les règles du jeu. Les compagnies, ceux qui veulent travailler de cette façon, accepterons bien la part que nous voulons bien leur donner.

      Ca marche ainsi en Norvège et ils ont accumulé depuis 30 ans un fond générationnel de 500 miiliards (2 fois la CDPQ) auquel ils n’ont JAMAIS TOUCHÉ. Ils ne touchent que les intérets sur le capital.

      Alors, à quand un pareil scénario dans un Canada uni?

      Désolé, mais moi je veux garder mes billes pour moi.

    • Mon problème avec les sépar… pardons, les indépendantistes, c’est que personne ne veut nous dire combien couterais l’accession à l’indépendance. Aussi, pour ceux qui parlent de leurs billes, quelle devise devrions-nous avoir ? Utiliser le dollar Canadien ? Ben si vous faites ça, vous ne les aurez jamais vos billes puisque vous seriez incapable de contrôler votre économie. En utilisant le dollar Canadien, vous laisseriez Ottawa contrôler votre devise. À moins que le but soit, une fois l’indépendance faite, de dire encore que si tout va mal au Québec, c’est encore la faute d’Ottawa ?

      Bonne reflexion.

    • @paquin

      Court terme, dollar canadien. Vu que notre économie est semblable les contrecouts seront minimes. Exactement ce qui se passe en ce moment. Est-ce que tu te plains en ce moment? Non? bein ca va etre pareil. Coté politique monétaire.

      A long terme, oui, notre devise. Si il n’y a pas eu de projet de monnaie panaméricaine d’ici là.

    • @mlektra – La raison pour faire l’independance est d’economiser 700 millions que l’on paie en trop pour un rapport d’impot…. (selon toi). Pour se faire, le nouveau quebec devra mettre a la porte plus de 1500 employes (Finance, Federal). Est-ce que Aussant va faire comme Parizeau et garantir un job a vie a tout employe federal (comme ce dernier avait fait a la veille du referendum de 95)? Comme le passe est garant de l’avenir, c’est ce que Aussant va faire et que l’economie d’echelle n’aura jamais lieu. Il est donc faux de pretendre que nous allons sauver de l’argent en etant independant.

      Les quebecois ont deja dit NON deux fois au projet de pays…. Pas pire, hein! C’est sur que pour un pleurnichard, c’est dur a accepter, mais bon, tu peux aller aux USA car eux, contrairement aux autres quebecois qui ont vote NON, ont eu du guts. Ca me fera plaisir d’aller te reconduire aux lignes et de te voir utiliser ton passeport CANADIEN!!!!! (trop drole).

      Je te cite: Et une nation doit au moins reposer sur la meme langue, sur les memes valeurs et la même histoire pour etre cohérent et avancer en meme temps.

      Tu vas donc foutre dehors le 1 million d’anglos que le Quebec compte? Aussant sera fier de lire ca!!!

      Bonne journee mon petit Paquette et n’oublies pas ton passeport CANADIEN.
      Allez

    • @mlektra
      Le PQ ne pouvais meme pas predire leur budget 2012 meme si ils etait dans l’opposion a epier tous les gestes du gouvernement precedent pendant 9 ans, alors pour determiner les couts de la souverainete, on repassera. Dans votre playdoyer pour un pays une langue, etc, le Quebec d’aujourd’hui contient, a mon humble avis, plus de difference entre les les groupes et les individus qu’avec le reste du pays et c’est ce qui semble etre le plus grand probleme et non le reste du Canada ou le systeme federal. Ayant vecu hors Quebec pendant pres de 15 ans, j’ai vu des gens de langue francaise partout au pays qui avait une bien plus grande homogenie et une plus grande passion pour leur culture que le Quebec, sans meme penser un instant qu’une forme de separation ou souverainete etait une solution. Leur solution est bien plus simple et fonctionne assez bien, considerant qu’ils sont bien plus a risque que les Quebecois de perdre leur identite: solidarite, celebration de leur racines et de leur culture, et dialogue. En un mot: s’epanouir et accepter les difference, et meme en tirer un avantage.

    • @johnlatou

      Triste personnage que vous êtes. C’est votre seule réplique ça? C’est tout ce que vous nous avez trouvez? Bien sur que le Québec compte aussi son 20% d’anglophones. As-t-on idée de ne pas les considérer commes des Québécois à part entière? Non. En fait, des ponts sont deja en constructions entre ON et certains leaders de la communauté anglophone. Vous déformez mes propos par pur mauvaise foi et malhonnêteté. C’est un point majeur chez ON de se rapprocher des communautés moins encline à la souveraineté pour leur expliqué le bien-fondé de l’idée.

      En fait c’aurait du etre le travail du Parti Québécois, mais il semble qu’ils étaient occupés à faire d’autre chose comme tenter de détruire le gouvernement au pouvoir.

      Que les francophones forment la majorité est quelque chose comme un détail pour vous je semble capté. Les apotres du dénigrement font bien leur oeuvre. Et vos mesquineries de m’emeuvent point, surtout votre petite envolée sur le passeport. Que voulez-vous que ça me fasse de savoir que c’est un passeport canadien, que je suis pas capable de lire?

      Je me désole que des gens comme vous puissent manquer autant de respect pour les autres. Nous voulons faire la souveraineté du Québec pour les Québécois, pas contre qui que ce soit.

      Concernant l’organisation des postes fédéraux au Québec, oui une partie devra réassigner à de nouveaux ministères c’est absolument certain. Il y aura une période de transition. Mais dire qu’il n’y aura aucune économie c’est faux. Les employés fédéraux devront être réassignés à de nouveaux ministères ou de nouvelles ressources. N’oubliez pas, une partie du 50 milliards sert justement à payer ces fonctionnaires.

      Je fermerai donc cette discussion avec vous qui ne semble mener nulle part (ne réduire l’idée de souveraineté qu’à une économie de 700 millions $ est la preuve de votre malhonnêté intellectuelle). Vous tentez plus à nous détruire qu’à comprendre, alors à quoi bon continuer à tenter de discuter? Je parlerais à ma cafétière que ça serait un échange plus respectueux.

      @francouest. Évidemment que quand tu es une communauté de 200 francophones au Manitoba, il est plus facile d’avoir une homogénéité dans la communauté que dans une population de 8 millions. Et je trouve ça fort le café d’admettre qu’il n’y a pas de ciment qui nous unit. Je préfère encore le croire et en faire la promotion, car baisser les bras, comme vous semblez le faire, ne mènera qu’à notre lent et inéluctable déclin.

    • @john.

      À ce que je sache nous n’avons pas élever les cochones ensemble?
      Gardez vous donc une petite gêne avant de me tutoyer.

      Mais c’est assez révélateur de la hauteur de votre personne. Ça ne trompe personne.

    • Les cochones? Ahaha. Les cochons oui !

    • @mlektra
      facheuse habitude de faire des commentaires inexactes (un Lisée en puissance?): il y a 48,000 franco-manitobains, defini comme ayant le français comme première langue, sans compter les gens ayant le français comme langue maternelle mais qui ne la considère pas comme première langue (et oui, c’est une réelle menace dans certaines régions). Situation bien plus précaire que le Québec. Il y a aussi les Acadiens, les franc-saskois, les franco-ontariens… Et finalement,vous accusé les autres de mal interpréter vos propos: je ne baisse aucunement les bras, je ne fait que signaler il y a des alternatives rassembleuses à la souveraineté basé sur une expérience hors-Québec très valorisante et qui est à des année-lumière de la perception que les souverainiste essaient de propager à propos du reste du Canada. Votre manière de tout retourner et fausser cadre bien avec l’incohérence dont le PQ fait preuve depuis qu’il est au pouvoir et empêche un dialogue constructif.

    • @mlektra – Les apotres du dénigrement font bien leur oeuvre… la preuve, tu denigres tout ce qui est canadien et qui n’est pas quebecois de souche. En attendant, je t’attend encore Samedi pour te reconduire dans ton pays, les USA? Allez mon ti-paquette, good riddance!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité