Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 25 novembre 2012 | Mise en ligne à 23h03 | Commenter Commentaires (56)

    Cherchez l’étoile…

    loco
    Biz, Batlam et Chafik de Loco Locass
    Photo Radio-Canada

    Il a été beaucoup question de politique à Tout le monde en parle dimanche. Avec Loco Locass et Michael Applebaum sur le plateau, il fallait s’y attendre. Malgré quelques déclarations étonnantes, l’émission sera pour ma part vite oubliée: questions banales, réponses banales…

    Aurais-je pu décerner l’étoile du match à André Sauvé? «Je trouve plus utile de poser des questions que de porter des jugements», a lancé l’humoriste à la veille de présenter son nouveau spectacle, Être.

    Même s’il n’irait jamais en politique, il pense qu’on en fait tous sans le savoir. «On a un parlement, on a des débats, on se passe des enveloppes brunes en dedans de nous autres.»

    Au cours d’une entrevue “Être ou ne pas être”, on a appris qu’il a détesté son adolescence, qu’il ne deviendrait jamais entrepreneur en construction – «Être dans le béton? Non!» – et qu’il ne planifie pas avoir d’enfants. «Si la réincarnation existe, je me mets comme défi que je travaille comme un acharné pour que ce soit ma dernière shot icitte!»

    André Sauvé animera cet hiver une nouvelle série documentaire à RDI, Cas de conscience, émission de caméra cachée sur l’étude des comportements humains. Était-ce bien nécessaire de diffuser ses deux pubs de Liberté 55 et de Telus?

    Ou alors, aurais-je pu la donner au trio de Loco Lacass, qui a offert une bien étrange entrevue? Un peu plus et ils annonçaient leur séparation en direct.

    Biz et Batlam ont pourtant réaffirmé leur besoin de créer en groupe, en reconnaissant que les dernières années avaient été difficiles, et que le courant entre eux a mis du temps à revenir.

    Le groupe a vécu un grand moment en spectacle aux FrancoFolies, en plein printemps érable, la meilleure ambiance de leur carrière. Par ailleurs, Batlam s’est indigné qu’on n’ait pas invité Loco Locass au spectacle hommage à Denis Blanchette, le technicien assassiné au Métropolis, et qu’on ait évacué tout caractère politique de cette soirée. Pour lui, même si le geste est l’oeuvre d’un désaxé, il n’en demeure pas moins politique.

    Biz a refusé par conviction un prix de littérature qui devait lui être remis par le représentant de la Reine. Il ne se sent pas embarrassé de fréquenter le couple Péladeau-Snyder, même s’il était en désaccord avec le lock-out au Journal de Montréal.

    «Pierre Karl Péladeau, y sait ce que je pense. J’vais pas le faire changer d’idée, et lui ne va pas me faire changer d’idée non plus.»

    Rappelant que M. Péladeau «est quelqu’un qui est très nationaliste», il a fait cette déclaration surprenante, faisant un parallèle avec les Desmarais: «Dans le réseau Québecor-TVA-LCN, y a des entreprises de démolition systématique et de démonisation systématique de l’État québécois qui sont faites. Moi si j’avais un empire médiatique, je le mettrais au service de mes valeurs.»

    «Passer de Pan Am à 30 vies, as-tu l’impression de revenir à Air Canada Jazz?» a demandé à la blague Dany Turcotte à Karine Vanasse, la nouvelle prof du téléroman de Fabienne Larouche.

    Celle que le magazine Backstage a placée en tête de la liste des 30 vedettes montantes avec Marc-André Grondin, a confié avoir été très embarrassée par le fameux «tweet erroné» sur la fin de Pan Am, publié sans l’autorisation du réseau ABC.

    Les gars de Loco Locass n’avaient d’yeux que pour les photos coquines de l’actrice dans le magazine Esquire. On a appris par ailleurs que Karine Vanasse ne détesterait pas tourner avec Matt Damon ou Mark Ruffalo.

    J’aurais aussi bien pu remettre l’étoile à Marie-Claire Blais, venue promouvoir son plus récent essai, Passages américains. L’écrivaine couverte de prix a confié que celui qui l’avait le plus émue était la médaille de l’Académie française pour son premier livre à 20 ans. «Je ne croyais pas qu’on puisse, à une petite fille ignorante, donner une médaille.»

    Elle pensait que sa suite romanesque Soifs allait se résumer à trois romans mais en est au sixième, et prévoit en écrire trois de plus. Elle a raconté que son roman Une saison dans la vie d’Emmanuel, qui lui a valu le prix Médicis en 1966, avait été refusé par quatre maisons d’édition, qui craignaient le scandale. L’oeuvre a jadis été portée à l’écran par un jeune cinéaste audacieux, Claude Weisz.

    Le maire intérimaire de Montréal Michael Applebaum a trouvé Biz sur son chemin. «Vous devriez nous remettre 30%», a envoyé celui-ci au maire, indigné par la hausse de taxes imposée aux Montréalais.

    M. Applebaum, qui ne méritait certainement pas d’étoile dimanche, n’a pas dit grand-chose, répétant que la ville n’accorderait aucun nouveau contrat tant que la loi ne serait pas modifiée par le gouvernement du Québec.

    Il ne se présentera pas aux prochaines élections: «C’est garanti», a-t-il dit. Il «ne pense rien» de la possible candidature de Denis Coderre, et considère que Gérald Tremblay «a pris une bonne décision de quitter la politique».

    Michael Applebaum a été applaudi pour la qualité de son français, qu’il devrait améliorer selon Biz.

    En guise de carte, le fou du roi lui a suggéré ce slogan: «Mon nom est Baum, Applebaum.»

    Portant des lunettes de soleil pour cacher ses blessures, Georges St-Pierre paraissait en pleine forme après sa victoire du week-end dernier au centre Bell. Il a reçu les félicitations de nul autre qu’Arnold Schwarzenegger après le combat, en plus d’avoir soupé récemment chez Sylvester Stallone.

    «Georges St-Pierre est un gentleman, mais il peut tuer avec son pouce», a dit Guy A. sur son ami.

    Avant de devenir champion UFC, St-Pierre a été victime d’intimidation à l’école. «J’étais pas un gars cool», a-t-il admis.

    Ses revenus ont presque quadruplé — il rapporte 15 millions $ par année — depuis qu’il a remis ses affaires entre les mains de partenaires québécois, après s’être fait avoir par des Américains.

    Affrontera-t-il Anderson Silva, qui le défie de le combattre dans l’arène? St-Pierre ne dit pas non, mais ce sera quand lui le voudra. «J’ai pas peur de ce gars-là», a-t-il dit de Silva, qui pèse tout de même 234 livres, alors que lui est à 188.

    Et alors, si on passait un tour pour l’étoile du match cette semaine? Sûr que vous aurez bien une petite idée là-dessus…


    • Prix citron: Biz le pitt-bull. On se souviendra de sa participation au Combat des livres de Radio-Canada où il avait eu la même attitude arrogante avec les autres concurrents. Il se prend pour qui? Dégage, malappris.

      Mon étoile: Marie-Claire Blais.

    • Guy A. Lepage aurait pu être un peu plus combatif dans ses questions à Applebaum. Le pharisien ne peut se laver les mains de son passé à Vision Montréal aussi rapidement.

      Mon étoile ? GSP, all the way. Un vrai gentleman.

      Joachim Peiper, Québec

    • Le peu que j’ai écouté, pour moi Biz, c’est lui qui faisait passer l’émotion, qui posait les vraies questions. Oui, Biz.

    • Bien d’accord, une petite pause d’étoile tomberait bien cette semaine.

      @Peiper87

      C’est vrai qu’il aurait pu être plus combatif, mais Applebaum était à Union et non Vision…

    • L’étoile va à GSP. Cet homme a un magnétisme extraordinaire, même si je ne suis vraiment pas un partisan de son sport. Mention honorable à Marie-Claire Blais. Loco Locass sont tout simplement insupportable, sérieusement messieurs pour qui vous prenez-vous?

    • Bien aimé André Sauvé, qui normalement ne me plait pas et Georges St-Pierre. Par contre pour Biz, je ne suis tout simplement plus capable de supporter ses interventions. Quelle condescendance et quel mépris senti envers Applebaum! On pouvait apprécier le malaise de Biz quand il fut question de la maitrise du français du maire et décida tout de même d’en rajouter et de se creuser un trou. Certes, Guy A aurait être plus pointu dans ses questions à Applebaum et je considère que les participants peuvent poser les questions qui méritent d’être posées mais insulter quelqu’un qui fait clairement un effort pour maîtriser une deuxième langue est d’une bassesse incommensurable.

      Roger Fox

    • Tout à fait d’accord avec vous, past2904, les Loco Locass, et ce Biz en particulier, sont tout simplement insupportables. Étoile à GSP aussi pour les mêmes raisons que les vôtres.

      Quant à Marie-Claire Blais, elle a été intéressante, mais après son entrevue, on avait l’impression qu’elle était complètement sur une autre planète pendant que les autres discouraient.

      Les pontes de Radio-Can devraient sérieusement plancher sur une alternative à cette grand-messe devenue ennuyeuse et répétitive. On n’y apprend plus rien de neuf et le tout se résume à du rabâchage de ce qu’on a vu et entendu durant la semaine et à des plogues pures et simples. On a fait cent fois le tour du petit milieu artistique, branché ou humanitaire de Montréal et une émission une fois par mois serait amplement suffisante.

    • GSP n’a pas eu à les cherchez les étoiles lui, pendant le combat!
      Il en voyait parfois partout!

      Assez articulé pour un tapocheux!
      La philo de l’adversité est quand même un message constructif.

    • Je suis tout à fait d’accord avec MONTREALAISE . Ce gars là se prend pour un autre.
      SVP Monsieur Lepage , ne le ré-inviter pas!

    • Mon étoile à moi va à Biz, qui a posé les questions embarrasantes et qui a brassé un peu la cage de “Baum, Aplebaum”, contrairement à Guy A. Biz est vif, intelligent… et en plus il semble beaucoup plus heureux qu’avant et ça fait plaisir à voir. J’aurais aimé en savoir plus sur son amitié avec PKP, mais bon, ça reste sa vie privée… c’est un homme brillant, et vive le choc des idées!

      J’ai trouvé intéressante mais troublante l’ambiance au sein de Loco Locass. Comme un vieux couple, la tectonique des plaques a fait son oeuvre, ils se retrouvent à bien longue distance des uns des autres.

      Marie-Claire Blais est une grande artiste, ça faisait du bien de l’entendre sur sa vision du monde.

      GSP est charmant, et il a un très beau sourire… qu’est-ce que c’est que cette histoire de pouce?

    • Moi je suis très heureux de l’intervention de BIZZ face à ce Applebaum gangrené politiquement. Quels sont les actions qu’il allait prendre contre la corruption? On va attendre la loi 1 du gouvernement… Kou donc c’est le gouvernement du Québec qui va faire toutes les actions et lui s’y attribue le mérite… Il ne s’est jamais mouillé sur l’anglicisation de Montréal et ne s’est jamais senti imputable de ses actions dans Union Montréal.

      Certains politiciens ont besoin de se faire brasser le cocotier sinon ils restent dans leurs discours appris d’avance. Bizz a fait une excellente intervention.

    • Bien d’accord, un TLEP bien ordinaire hier soir. Biz m’a drôlement tapé sur les nerfs, qu’il se lance en politique ou en animation d’un show politique s’il veut planter les gens en entrevue, vraiment hors sujet le plus souvent. Son amitié avec PKP est indéfendable pour un gars qui se dit tellement plein de “belles valeurs” nationalistes. Les lunettes de GSP ont aussi détournées mon attention, je ne peux pas écouter un gars caché. Était-ce si terrible de montrer les conséquences de son “sport”?

    • Biz n’a pas peur des mots, ni des idées, Un phare dans un rassemblement de pochette 5W. ;)

      GSP a bien paru lui aussi.

      Jean Émard

    • Le prix citron de la semaine revient à Biz :

      «Dans le réseau Québecor-TVA-LCN, y a des entreprises de démolition systématique et de démonisation systématique de l’État québécois qui sont faites. Moi si j’avais un empire médiatique, je le mettrais au service de mes valeurs.»

      OUCH!

    • ..@RT:« Malgré quelques déclarations étonnantes, l’émission sera pour ma part vite oubliée: questions banales, réponses banales…»
      +++

      Ben cou’don. C’est exactement ce que ma femme et moi nous sommes dit à la fin de l’émission. alors que je m’interrogeais à voix haute sur votre éventuel choix d’étoile. «Il va avoir de la misère à placer quelqu’un sur le podium» que je lui ai dit.

      Donc, comme aurait pu le dire Jacques Brel:«Au suivant». Mais, pour faire plus «nous autres», restons avec les humoristes et disons: «À la semaine prochaine». Ou bien comme un certain éditeur de magazine: «Bonne zemaine»

    • J’ai bien aimé l’entrevue de GSP mais pourquoi ne lui a-t-on pas posé de questions sur la violence de son sport. Je ne comprendrai jamais ce sport. Pourquoi interdit-on les combats de taureaux, les combats de coqs et de chiens et permet-on les combats extrêmes entre humains? C’est tout simplement du barbarisme.

      Mon étoile va à K. Vanasse pour sa fraîcheur spontanée.

    • Georges St-Pierre. Aussi humble sur un plateau de télé que dominant dans un octogone. Ce n’est pas peu dire….
      .
      Marie-Claire Blais, j’avais de la difficulté à suivre.
      .
      Applebaum : Politicien jusqu’au bout des doigts.
      .
      Loco Locass : Chaffik a l’air malheureux comme les pierres. Pas certain qu’ils vont créer un nouvel album, ces trois-là.
      .
      Karine Vanasse : J’ai plus aimé ses questions à Ge-orges St-Pierre que ses réponses à sa propre entrevue
      .
      André Sauvé : Ça prend un talent fou pour être drôle quand on a l’air tortué par en-dedans comme ça….

    • Locolocass change selon le vent,,ou selon l,odeur du pognon, non ?

    • Pour qui il se prend le Bitz? Mal élevé. Applebaum parle un très beau francais. Au lieu de l’accabler, il faut le féliciter, mais c’est le genre de gens, comme Bitz qui ne feront jamais ca. Vous voulez savoir pourquoi les anglosphones n’osent pas parler francais? Vous avez eu la réponse hier soir. Pour ne pas faire rire d’eux.

      Franchement Bizz, c’est une vraie honte nationale. Qui ferme sa yeule, il sera un peu plus supportable et arretez de l’inviter sur toutes les tribunes, il n’est pas drole ni intéressant. Si il se pense si bon q

      Mon étoile va à St Pierre. Un vrai gentleman.

    • Si on a de la difficulté à trouver une étoile de la soirée, moi je n’ai pas de problème à décerner mon « étoile éteinte » à Guy A., qui n’est pas entré dans la porte de garage qu’André SAUVÉ lui a ouvert lorsqu’il disait qu’il ne retournerait jamais à son époque d’adolescent. Il n’a pas entré, aussi dans celle, de BATLAM lorsqu’il a abordé la même étape de sa vie.

      GSP est pour moi la naissance d’une future étoile.

    • Désolée, mais Applebaum ne parle pas “très bien français”. Il le parle, mais fait une faute toutes les trois phrases. Faut pas charrier quand même.

    • Emission plate…….

      Ce “Biz”, quel etre insignifiant et impoli.

      Mon etoile va a Applebaum juste pour etre assis a cote de ce “Biz” et lui repondre poliment, ca vaut la premiere etoile!

    • ”Dans le réseau Québecor-TVA-LCN, y a des entreprises de démolition systématique et de démonisation systématique de l’État québécois qui sont faites. Moi si j’avais un empire médiatique, je le mettrais au service de mes valeurs” -biz

      vraiment de la graine de dictateur, pis ca vient faire la morale!!!

      toujours le même double discours de l’extrême-gauche séparatiste.

    • Le Français à Applebaum est 100 fois meilleur que l’anglais des péquistes. Si j’étais péquistes j’aurais honte.

    • @ tous ceux qui critiquent la qualité du français de Applebaum, j’aimerais bien entendre la qualité de votre anglais…

    • Le non verbal de Biz quand Applebaum parlait était dégeulasse.

      Du raciste à plein nez. Anglophobie 101

      Peu importe ce qu’il aurait pu dire, Appebaum était cuit, Biz le déteste pcq c’est un Anglais.

      Biz est un homme intelligent et articulé mais hier il m’a dégouté.

    • Mon etoile ex-aquo a montrealaise et past2904..!! ;)

    • Je lis vos commentaires et je suis bien content de n’avoir pas investi une seule seconde de mon existence pour écouter l’émission. Comme disait quelqu’un plus haut, peut-être bien qu’il faudrait espacer les émissions, nous avons fait le tour et il n’y a plus matière à une émission hebdomadaire. Une mensuelle serait suffisant. Allez, on ramène les Beaux dimanches? :-)

    • Ces 3 zozos de Loco Locass, plus particulièrement Biz, qui se permettent de jouer les fanfarons et de sermonner un peu tout le monde à propos de la langue française sont tellement gênés de leurs noms francophones qu’ils les ont changés pour des noms à consonance ”très francophone” tels : Biz, Batlam et Chafik… Faites ce que l’on dit et non ce qwe l’on fait, n’est-ce-pas ?

      Libérez-nous de ces COCOS !

    • Biz: arrogant, suffisant, impoli et insupportable. Et contrairement à ce qu’il peut penser lui et ses Loco Locass sont loin de représenter la jeunesse québécoise qui est beaucoup plus ouverte sur le monde et ne s’offusque aucunement qu’un anglophone parle français avec un accent. Si ce beau Biz se retrouve à Paris et qu’il se fait ch.. dessus à cause de son accent québécois il réagit comment ? Sûrement pas avec la même classe que l’a fait hier monsieur Applebaum ! Les Loco Locass: à ne plus inviter, ils sont de véritables has been !

    • Faudra expliquer à Biz qu’un budget municipal n’est pas composé à 100% de dépenses en infrastructure.

      Ce Biz n’a pas été tellement élégant en affichant son ignorance et son arrogance.

    • Au sujet du français d’Applebaum, si j’avais été à la place de Biz, je me serait gardé une petite gêne, sachant que la plupart des québécois, surtout parmi les jeunes, ne savent même plus parler en français.

    • Pardon, dans le message précédent, il fallait lire : “je me serais…”

    • Entre le côté baveux des premières années (on avait l’impression qu’il y avait un con invité à chaque semaine pour se faire taper sur la tête), et la complaisance des dernières, TLMEP n’a pas su trouver son juste milieu.
      Hier, comme à toutes les semaines depuis 3 ans, je n’ai pas écouté la moitié de l’émission. Quelle platitude.
      Mais tant que les cotes d’écoutes y sont, je suppose qu’on ne doit pas trop se poser de questions sur la qualité…

    • Je n’ai pas compris la plupart des paroles des chansons du nouvel album de LOCO LOCASS. Alors avant de donner des leçons de français aux autres !!! Ils pourraient chanter en anglais ça ne ferait pas une grande différence.

    • Karine Vanasse était intéressante en entrevue et réussit remarquablement bien en tant qu’actrice un peu partout dans le monde, et elle est capable de rire d’elle-même. Pour ma part elle m’a bien plu.

      alkborg: J’aime pas tellement Loco Locass non plus, mais faut savoir que Biz et Batlam c’est des surnoms, Batlam s’appelle Sébastien Ricard et Biz je l’ai déjà su mais je ne m’en souviens plus. Un Fréchette je pense. Pour Chafik c’est évident qu’il est d’origine étrangère.

    • J’ai regardé 2 minutes:

      Guy A Lepage incapable de prononcer correctement Burkina Faso….
      les pays d’Afrique, la géographie, la géopolitique, la politique il a un niveau de culture quand même très très très faible. On a l’impression qu’il découvre le pays en le lisant, et c’est à chaque fois comme ça.

    • M. Therrien, je ne regarde plus TLMEP depuis plusieurs années. Bien écrite et éclairante, votre rubrique du lundi matin me prouve que j’ai raison de ne plus suivre ce navrant show de chaises que nous payons avec nos taxes. Le duo d’animateurs démontre un flagrant manque de culture et d’ouverture d’esprit. Quant aux recherchistes, ils manquent d’audace et de créativité en invitant à peu près toujours les mêmes personnalités.

    • J’arrive à donner une étoile, moins brillante qu’à l’habitude il est vrai, en me disant qu’une étoile n’est pas un coup de coeur. J’en ai pas eu de coups de coeur à cette émission. Il serait inimaginable de ne pas donner d’étoile à un match d’hockey, je la donne donc à Georges St-Pierre. Je ne connais pas du tout ce sport, je le connaissais de nom seulement, mais il brillait de satisfaction de s’être dépassé. Il a parlé du dépassement, de l’évolution, ses valeurs de respect vis à vis de l’adversaire. Il a des valeurs. Il fait bien comprendre que ce n’est pas de la bataille de ruelle mais un sport à part entière. En plus, tu sens qu’il ne s’est pas enflé la tête … l’oeil seulement après le retrait des points de suture !

      Bref, c’est durant cette entrevue que j’ai vu les énergies canalisées et des sourires sur les visages.

    • Je ne comprend vraiment pas pourquoi Biz a dit que le Français de monsieur Applebaum n’est pas bon (Qu’il a comparé avec le Français de Jim Corcoran et même celui de Harper qu’il a dit que eux parlent vraiment Français)…Moi je le trouve excellent le Français de Applebaum!

      Je pense que Biz fait parti de ces gens qui pensent que si tu n’est pas séparatiste-écologiste de gauche…Tu est un T.C

      Je trouve que les invités de Guy A commencent à sérieusement diminuer en qualité. Cette diminution est probablement due à leur attitude qui consiste a toujours encenser ceux qui sont de leur bord et rejeter les autres!

    • André Sauvé égale à lui-même, c’est-à-dire très songé et introverti, qu’il faut écouter attentivement parce qu’il a du bagage ce gars-là comme on dit.

      Des Loco Locass tourmentés hier soir mais intéressants quand même. Biz a brassé pas mal la cage sur le plateau, normal au fond car les invités doivent interagir dans ce genre d’émission, sinon c’est ennuyant. Biz a bien fait de mentionner que la langue officielle de la ville de Montréal est le français (au Québec également), mais n’avait pas a s’interroger sur le français d’Applebaum qui est très bien selon moi. Biz a bien répondu aussi à Lepage sur la question de Québécor. En effet, pourquoi les médias de P.K. Péladeau sont aussi négatifs au sujet du Québec en général, alors que lui-même est aussi nationaliste. Il pourrait au moins suggérer ses valeurs à la partie éditoriale. Il est le grand boss non?

      Une Karine Vanasse très éveillée hier soir mais son seul défaut: elle parle trop vite.

      Dommage que les grands comme Marie-Claire Blais ne reviennent au Québec que pour présenter leur dernière oeuvre.

      Mon étoile à George St-Pierre, un modèle à suivre pour tous les sportifs québécois.

      Laurier Boivin,
      Longueuil

    • La preuve que des politiciens, ça dit n’importe quoi quand Applebaum a déclaré avant d’aller à TLP qu’il voulait TOTALEMENT éliminer la corruption! Commence par la faire diminuer de 75% pis après on n’en reparlera!

      De plus je suis toujours étonné de la facilité avec laquelle on fait dévier l’attention quand on aurait du lui poser une tonne de questions embarrassantes sur ses anciens liens et ce que ça implique le mot responsable mais au lieu de ça, c’est la qualité de son français qui est quand même pas si mal qui prend toute la place. Si les gens se laisse aussi facilement manipuler par ces discussions vides et le nombre de commentaires sur son français le confirme, ben je me dis que quelque part, ils méritent de se faire f….rer!

    • Après le Kim Jong-Deux de TVA, on a eu droit au Burkina Fazo à R-C.

      L’animateur devrait p-e passé un peu moins de temps à jouer au poker avec les stars et préparer les entrevues……

    • Permettez-moi d’apporter une correction M. Therrien. Georges St-Pierre se bat dans la catégorie des 170 lbs, et Anderson Silva dans la catégorie des 185 lbs. Ça rend le combat bien plus plausible que s’ils étaient à 185 et 234 lbs…

    • @mailman2121
      Dans l’émission d’hier, Georges St-Pierre a bel et bien mentionné qu’il pesait 188 livres alors que Silva est à 234.

    • @re_re

      Et vous auriez pensé quoi d’un politicien qui aurait promis d’éliminer 75% de la corruption? Qu’il veut en garder 25% pour ses amis, sans doute…

      Éliminer la corruption totalement, c’est un voeu pieux, certes, mais il ne pouvait quand même pas dire autre chose.

    • @Mailman2121

      GSP et Silva se battent à 170 et 185 lbs mais, leur poid normal est de 188 et de 234 lbs, c’est ce que GSP a dit. Ils descendent donc leur poid pour les combats… Vous aurez compris la nuance.

    • LOCO LOCASS: un discours décousu…
      En début d’entrevue Chafik se déclare nationaliste INCLUSIF. Bravo
      Par contre, Bizzz dit, verbalement et par son langage corporel, qu’il est non inclusif, raciste.
      De plus son intervention des 30% en remboursement de taxe était inutile et démontrait qu’il est soit baveux ou qu’il ne sait pas compter.
      Je suis surpris qu’il n’ait pas critiqué l’accent de Marie-Claire Blais
      Étoile à Marie-Claire Blais.

    • On aurais dû demander aux gars de Loco Locass pourquoi ils avaient choisi de dire “libérez-nous des libéraux” plutôt que “libérons-nous des libéraux”. Ils ne voulaient pas le faire eux-mêmes? Ils attendaient que quelqu’un le fasse pour eux?

    • @M. Therrien
      Je n’ai pas écouté l’émission, je ne voulais pas faire mon déplaisant, mais seulement vous apporter une précision sur le poids réel des deux hommes. Si Georges St-Pierre a bien dit ça, alors le coup de pied de Condit l’a sonné plus que je pensais.

    • Un homme (Biz) et ses péchés

      1. Un pitt-bull (sans Prozac) a meilleur caractère que lui.

      2. Aimerait manipuler l’information et l’opinion publique en négligeant l’actualité qui ne sert pas ses intérêts et en orientant les nouvelles dans le sens de ses même intérêtes. «Moi si j’avais un empire médiatique, je le mettrais au service de mes valeurs.» Dixit Chose Fréchette, alias Biz.

    • On dirait que les gens sont entrain de voir (enfin!) la vraie face de Biz ! Pourtant, ça fait plusieurs années qu’il est aussi baveux et moron !

    • Un maire et son “Broken French”

      1. Il a appris dans la rue comme on dit. En fait, il a appris sur le tas, auprès des clients francophones dans le magasin de son père quand il était adolescent puis dans son propre magasin, une fois devenu jeune adulte. C’est sûrement là qu’il a appris -comme les Québécois des classes populaires- à dire “bouête” au lieu de “boîte”. Je l’ai entendu il y a 2 semaines parler de “bouêtes” à la télé. J’ai souri car mon chum dont la langue maternelle n’est pas le français et qui l’a appris entre autres à l’usine dit lui aussi une “bouête”. Personnellement, je trouve ça cute un gars qui dit “bouête”. Une grande partie de sa vie se réflète dans ce seul mot.

      Fred Pellerin aussi dit “bouête”. Lui, c’est du fake.
      Le maire de Montréal dit “bouête”!!! C’est cute!

      2. Il dit “mon table”, “mon chance” et probablement “mon femme”. C’est du “Broken French” que seuls les gens issus des milieux populaires parlent. J’aime. J’aime l’idée qu’un gars probablement moins instruit, entrepreneur, vite sur ses patins et self-made man dirige la ville.

      Sur ce, je farme ma bouête et je boé mon tisane.

    • Il est bien gentil et sympathique M. Applebaum, mais effectivement son français est très laborieux. En tant que maire Il pourrait commencer par apprendre à prononcer “Montréal”.

      “Si j’étais péquistes j’aurais honte.” respectable

      ===

      Si tu étais péquiste, moi aussi j’aurais honte. :)

      Jean Émard

    • Le “Broken French” ça autant de valeur que le “l’Anglais Massacré”

      Jean Émard

    • “mon table”, “mon chance” et “mon femme” d’un anglo parlant français

      est-il aussi grave que

      une grosse avion, une belle autobus, une grande escalier et une hôpital neuve de quantité de Québécois francophones de souche?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « août    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité