Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 18 novembre 2012 | Mise en ligne à 23h15 | Commenter Commentaires (46)

    L’étoile du match à Marie-Chantal Perron

    mcperron
    Marie-Chantal Perron et Fred Pellerin à Tout le monde en parle
    Photo Radio-Canada

    Marie-Chantal Perron a volé le show dimanche soir à Tout le monde en parle. Pas toujours pour les bonnes raisons, mais on ne peut pas dire qu’elle était ennuyante!

    «Ça va être toute coupé au montage!» a-t-elle souhaité… en vain.

    De tout l’automne, l’émission d’hier a assurément été celle où on a le plus jasé en profondeur des «choses de la vie»: bonheur, argent, célébrité, simplicité… Faut dire qu’il y avait deux romanciers sur le plateau, dont le distrayant Grégoire Delacourt, qui n’a cessé de draguer la pauvre Marie-Chantal Perron, aussi rouge que sa coupe de vin, en toute fin d’émission.

    L’émission a commencé avec les gars de Simple Plan, venus promouvoir le livre de ma collègue Kathleen Lavoie, L’histoire officielle, paru aux Éditions La Presse. «On ne voulait pas faire une brochure de publicité», a prévenu Chuck Comeau, même si le groupe a donné son accord à cette biographie.

    Les gars auraient pu se défouler contre les critiques, qui ne les ont jamais pris pour chouchous, surtout à leurs débuts. «Il y a une sorte de respect qui s’instaure avec les années», a dit Jeff Stinco.

    Qui sont leurs fans les plus hystériques? Ceux d’Amérique du Sud. Trop sages, les Simple Plan? Ça n’a pas toujours été le cas si l’on en croit cet extrait de Pubic Mushrooms (Champignons pubiens), une chanson de Pierre et Chuck, écrite avant même la formation du groupe.

    On a aussi appris qu’aux débuts de Simple Plan, Jeff a quitté le groupe une bonne dizaine de fois, ce dont ses collègues ont bien ri. «J’voulais être sûr que les gars soient prêts», a-t-il offert comme défense.

    Leur plus grosse foule: 150 000 spectateurs sur les Plaines. Leur plus petite: 12 personnes en Allemagne!

    Luc Picard, Fred Pellerin et Marie-Chantal Perron étaient là pour parler du film Ésimésac, mais il en a été très peu question. La discussion a vite bifurqué vers le débat entourant les subventions aux films d’auteur.

    Une citation de Vincent Guzzo, sur la trop petite part accordée aux films populaires, a fait sursauter Marie-Chantal Perron. «C’est de juste réduire la culture à une seule chose, une seule couleur», s’est-elle indignée avant d’ajouter: «C’est un piège dangereux de penser juste aux sous.»

    Jeff de Simple Plan l’a appuyée: «C’est un choix de société, on a décidé de subventionner les arts.»

    À propos de son duo avec Céline Dion, Fred Pellerin a dit avoir eu peur de l’ampleur qu’allait prendre l’affaire, et s’est assuré qu’il n’y ait ni feux d’artifices, ni chorégraphies, seulement quatre chaises pour un numéro sobre.

    Il a eu du mal à y croire quand René Angélil lui a téléphoné. «Moi, j’fais des cabanes à moineaux dans ma shed!» a-t-il blagué.

    Justin Trudeau était en mission séduction hier soir. Il avait dit sur le même plateau en mars dernier qu’il préférait se consacrer à sa famille plutôt que de se lancer dans la course à la direction du Parti libéral du Canada. Mais c’est pour offrir «un monde meilleur» à ses enfants qu’il a finalement changé d’idée.

    Il n’a pas été blessé par un papier de mon collègue Gilbert Lavoie, qui remettait en doutes ses compétences comme futur chef. «Les gens vont réellement me juger sur mon contenu, parce que j’en ai du contenu.»

    Il s’oppose au renforcement de la loi 101, et pense plutôt pouvoir soutenir la langue française «en la célébrant, en la partageant». Même Luc Picard, pour le moins discret hier, ne l’a pas confronté là-dessus.

    Justin Trudeau votera pour Denis Coderre, «s’il se présente» à la mairie de Montréal. Trudeau, Pearson, St-Laurent, James Sinclair et Laurier l’ont tous inspiré, mais aussi René Lévesque, qui «a su avoir une rigueur dans ses convictions et une passion pour sa vision extrêmement inspirante, même pour un jeune fédéraliste».

    L’erreur que son père a commise et qu’il ne veut pas répéter: «il n’a pas su garder sa famille unie», a-t-il déploré.

    La carte du fou du roi: «Le fils de PET qui nous annonce un vent de changement: ça sent pas bon!»

    Le romancier américain Douglas Kennedy a appris le français en 2000, d’un professeur suisse. L’homme qui a épousé une Canadienne possède une maison dans le Maine, et un pied-à-terre à Montréal.

    Son dernier livre, Combien?, s’attarde à l’importance que l’argent a pris dans nos vies. «Les Américains sont obsédés par l’argent», dit-il, rappelant que le quartier où il a grandi à Manhattan, jadis de classe moyenne, s’est transformé en un véritable Monaco depuis.

    L’écrivain croit qu’on ne doit pas confondre succès et célébrité. Il possède une carte OPUS, prend le métro et ne conduit pas de Jaguar, mais jouit d’une certaine liberté.

    Inspiré par l’écrivain britannique Graham Greene, son modèle, il s’impose la discipline d’écrire 500 mots par jour, quoi qu’il arrive.

    «J’pensais jamais un jour tuer du monde en écoutant Angèle Dubeau», a dit Dany Turcotte, en parlant du nouvel album de la musicienne, qui reprend au violon des thèmes musicaux de jeux vidéo.

    Les extraits entendus, tirés des jeux Assassin’s Creed, Angry Birds et Tetris entre autres, ont de quoi surprendre, et agréablement.

    À propos de son Stradivarius, elle a raconté comment le célèbre luthier (Stradivari) choisissait ses arbres, sur lesquels il frappait pour en connaître la sonorité.

    Il a encore été question d’argent avec le Français Grégoire Delacourt, dont le livre La liste de mes envies risque de se retrouver sous plusieurs sapins québécois à Noël. Quelle étrange entrevue avec cet homme qui dit attraper des extraits de Tout le monde en parle sur YouTube.

    Cette histoire de vendeuse de matériel de couture qui remporte 18 millions d’euros à la loto, et qui dresse une liste de ses besoins et envies, a fait fureur à sa publication. «J’avais envie le temps d’un livre d’être une femme», a-t-il confié.

    En marge de son métier de romancier, il oeuvre encore en publicité, et a raconté avoir fondé sa propre boîte, Quelle belle journée, après avoir été viré sauvagement. Se qualifiant lui-même de «plouc de province», il fait aujourd’hui l’apologie du bien et des bonheurs simples.

    Regards et dialogues sulfureux entre Marie-Chantal Perron et lui ont ponctué l’entrevue, multipliant les malaises, le bon vin aidant…


    • Belle émission. J’ai bien aimé l’entrevue avec Simple Plan dont un des membres a du sang juif. Dommage que Guy A. Lepage n’ait pas posé de questions sur sa judaïcité. Fred Pellerin a été intéressant et vivant.

      Moshé Levy

    • Le rôle du vin sur le plateau a été expliqué ce soir. Certains ne savent pas boire ni bien se comporter sous l’effet du vin.

    • Elle m’est apparue comme un phraseuse sans plus.

    • Qu’on aime ou non Justin Trudeau, en lui donnant cette carte d’un humour plus que douteux, Dany Turcotte a encore une fois fait la preuve de son manque de classe.

    • Ce soir 18 nov. TLMP est magnifique.
      Superbe contenu artistique en tout genre et quelle harmonie de Tous.
      Et quelle bonne idée d’Angèle d’avoir fait ce disque sur la musique de jeux vidéo,bravo!
      Marie Chantal quel sourire.
      Merveilleux,plusieurs étoiles.
      Gilles Ménard

    • La citation de Turcotte mérite de passer dans les annales pour sa vulgarité.

    • J,aimerais que l’actrice qui a joué le rôle de Margaret Tatcher puisse être invité à TLMEP.

    • ..Mon coup de coeur: Douglas Kennedy, ne serait-ce que pour ses explications de sa décision d’apprendre le français. À faire entendre à n’importe quel résident du Québec qui «boque» et refuse d’apprendre ne serait-ce que trois mots de français. Mais en plus, il écrit bien.

      Mon prix citron: La «petite» très petite carte que Dany Turcotte a infligée à Justin Trudeau.
      Jeu de mots «cheap», bas de gamme. Sait-il que le «middle name» de Justin Trudeau c’est Pierre? Probablement pas car il aurait alors ajouté «JPT» dont l’onomatopée serait allée dans le sens de son jeu de mots douteux. Misère. Et pourtant, il lui arrive de me faire bien rire avec certaines de ses interventions.

      Oh! Et n’allez pas croire que je suis un fan du fils Trudeau. C’est juste que les malpolis, je ne suis pas capable, peu importe la cible. Par exemple, je n’avais pas aimé que Chapleau, homme dont je
      j’admire le grand talent, tire le chignon de Raël, un type pour lequel je n’éprouve aucune, mais aucune sympathie.

      Quant aux échanges entre Delacourt et Perron, c’était sympa et drôle mais il était temps que ça finisse. Ça commençait à devenir «pesant». Le sirop, il ne faut pas en abuser sinon……

    • Suis-je le seul à m’être étouffé dans mon thé en entendant les invités dire du disque d’Angèle Dubeau “wow, c’est une bonne idée la musique de jeu vidéo, ça ne s’est jamais fait auparavant, c’est une première”???? Les covers de musique de jeu vidéo sont un très gros style. Cette musique est reprise par des orchestres classiques, des groupe rock, punk, metal, jazz, des solistes…

      Où est-ce que Mme Dubeau a pris ses partitions? Je doute qu’elle jouait à Crono Trigger ou Secret of Mana et qu’elle s’est dit “aye, c’est bon cette musique là, je vais l’orchestrer pour la Pièta!”.

      C’est comment le jeu vidéo est une industrie de plusieurs milliards de dollars dans le monde, et de centaines de millions au Québec (c’est plus gros que notre industrie du film), mais les médias s’y connaissent très peu. C’est encore du pitonage pour les enfants dans la tête de ce monde là…

    • Mon prix citron va à Luc Picard, ce grand défenseur de la langue française, qui nous a lâché en onde un “ça ne faisait pas de sens”. Justin, toujours aussi imbu de lui-même.

    • @Johanne Marcotte: Meryl Streep est Master of Fine Arts de YALE. Très peu d’artistes ont le talent et l’Intelligence pour passer par là. Elle trouverait le temps long avec les bouffons et les pseudos artistes de TLMEP.

    • Très bons échanges entre les participants mais Luc Picard semblait s’ennuyer (jetlag!) et Marie-Chantale en mettait un peu trop comme d’habitude. La musique de Simple Plan m’était presqu’inconnue, on la passe sur quelle chaîne? La carte de Dany à Justin Trudeau était irrespectueuse et le jeu de mots trop facile. J’ai adoré Angèle Dubeau.

    • Monsieur Therrien;

      Pas d’accord avec vous en ce qui concerne Marie-Chantal Perron…Celle-ci semblait sous le charme de Delacourt et Trudeau (Un bel homme ce Trudeau) et frétillait constamment.
      La mienne, c’est Angèle Dubeau…Quel talent!

      Danny Turcotte me décourage…D’une fois à l’autre je me dis “Quelqu’un va finir par lui suggérer des chôses, comment écrire ses cartes entre autre”!

    • C’est drôle, personnellement, je trouvais Marie-Chantal Perron abolsument insuportable, toujours trop “over the top“.

    • Justin Trudeau du contenu? Le mot va rester. Surtout si le ByeBye prend le mot à la lettre

    • Marie-Chantale Perron n’est pas ma première étoile….elle est vraiment trop exaltée ! Elle en devient énervante !!!

      Je ne suis pas dutout fédéraliste mais mon étoile va à Justin Trudeau. Il est resté digne malgré les remarques parfois acidulées…! Il me paraìt intègre…on verra !

    • Moi j’ai toujours l’impression que Marie-Chantal Perron est restée accrochée à son Kinden Garden de son quartier et qu’elle n’est pas encore parvenue au monde des adultes. Vous aurez compris qu’elle me tombe sur tout mon système glandulaire et que je m’applique à ne pas acheter de «sens bon» pour la maison de peur de devoir penser à elle. Justin Trudeau s’est montré digne lors de son passage et je crois qu’il sait que Rome ne s’est pas construit en un jour, c’est un type réaliste. Il a exprimé une erreur de son père de ne pas avoir su garder l’unité dans sa famille, mais que dire aussi de l’unité qu’il n’a pas su magnifier à l’égard du Canada, sans compter qu’il aura été parfait pour désunir les Québécois? Cette phrase est loin d’une BANALITÉ de signification dans un talk show, ne trouvez-vous pas?
      Gilles Pelletier, Québec

    • je comprends pas la réaction du monde face à la carte de Dany Turcotte,
      je crois qu’une des premières exigence outre la compétence pour être politicien c’est l’autodérision
      je ne vois pas ce qu’il y avait de bien méchant à cette carte,

    • Je ne suis pas un fan de la Trudeaumanie arrogante, mais j’ai trouvé que Danny aurait dû rester dans l’humour plutôt que de lancer une vulgarité malsaine.

    • Est-ce que Luc Picard s’habille au Village des Valeurs? Je trouve qu’il se donne un faux style prolétaire mais sans contenu réel.

    • Moi, c’est Douglas Kennedy que j’ai aime le plus hier. Un homme qui ne parle pas simplement pour dire des niaiseries……

      Dany Turcotte, ses p’tites cartes, chu pu capable!

      Quand Radio-Canada va enfin se decider de changer les 2 animateurs de cette emission?

      Et que dire de Marie-Chantal Perron, coudon, fait-elle expres pour etre niaiseuse? Si elle n’a rien a dire, qu’elle reste chez-elle! Franchement hier, c’etait “ben ordinaire” son affaire!

    • Je m’explique mal cet acharnement de certains sur Justin Trudeau alors qu’ils n’ont pas l’intention de voter pour les Libéraux, même sans Justin Trudeau à la tête du parti. Alors, c’est quoi votre problème?

      Je comprendrais que si vous êtiez des Libéraux vous puissiez penser que Justin Trudeau n’est pas le chef qu’il faut au parti et que vous militiez pour ne pas qu’il soit élu chef du parti. Mais, sinon? C’est de la petite vengeance cheap pour blessures de guerre passées?

    • allonsvoyons : content de voir que je ne suis pas le seul à réagir. Effectivement, ça fait un bout de temps que des musiciens reprennent des succès de jeux vidéo. Certaines pièces sont des véritables chefs d’oeuvre. Mais les journalistes traditionnels ne s’intéressent peu ou pas aux jeux vidéo. Quand jje vois la quantité de journalistes d’arts et spectacles au Québec par rapport au nombre de journalistes “professionnels” couvrant les jeux vidéo, il y a une différence indéniable.

    • @ J.F. Couture

      Entièrement d’accord avec vos commentaires relatifs à l’indélicatesse de Turcotte et à la friponnerie de Chapleau. Voilà deux personnages qui manquent parfois de finesse.

    • allonsvoyons

      19 novembre 2012
      09h56
      Suis-je le seul à m’être étouffé dans mon thé

      Vous êtes seulement le seul à boire du thé à cette heure là. Mais comme vous l’idée de faire un disque avec cette musique là…

    • M.Thérrien, vous dites:… dont le distrayant Grégoire Delacourt, qui n’a cessé de draguer la pauvre Marie-Chantal Perron, aussi rouge que sa coupe de vin, en toute fin d’émission.

      Si ce genre de chose vous intéresse tant vous n’avez qu’à écouter OD. Des soirées entières, et même pendant la semaine!!!

    • Madame Perron s`est couverte de ridicule. Elle n`avait rien à dire et s`est contenté d`interrompre les dialogues intéressants entre les deux auteurs. Ses mimiques insipides avait pour but d`attirer la camera. Et le cameraman et la monteur n`ont pas été plus intelligent.
      Pour ce qui est du Fou du Roi il a été égal à lui-même.

    • Bien daccord que Marie-Chantale Perron a fait une folle d’elle, faut croire que le vin n’est pas fait pour tout le monde. Aussi , pas capable d’entendre le prétentieux Justin Trudeau , un personnage tellement imbue de lui-même que l’on croirait entendre parlé son autant prétentieux paternel .
      Morale -Justin Trudeau devrait s’écrire =Just’un de trop.

    • @Jean-François Couture: J’aurais pu écrire votre commentaire particulièrement en ce qui concerne Douglas Kennedy. Et quel écrivain en plus ! Avez-vous lu son dernier livre “cet instant-là ?”

    • JustOne Trudeau nous annonce:
      [Les gens vont réellement me juger sur mon contenu, parce que j’en ai du contenu.]

      Oh Boy!!!!!
      Pour qui était présent le dimanche 29 avril 2007 au Collège André-Grasset….
      Le contenu…… de Trudeau n’était pas tellement apparent.
      Le contenu était pour moi d’un vide profond.

      Trop de références à son père, il se cache souvent derrière l’histoire de son père.

      De toute façon, il est passé au premier tour avec seulement 54% des suffrages….
      et ce, grâce à plusieurs dinosaures du parti…..dinosaures du père.

      Pas fort le jeune JustOne, son frère Sacha par contre, lui est de beaucoup
      supérieur.
      Sacha, a un contenu et beaucoup de contenu par lui-même, de par sa propre
      personnalité.

      JustOne Trudeau rien de vraiment nouveau pour le PLC.
      Louise April(Laloue)

    • J’ai skippé M-Chantale Perron. Ses mimiques m’agaçaient royalement, surtout pendant l’entrevue avec Justin où elle le dévisageait avec ses gros yeux.

      Parfaitement d’accord avec M.Couture au sujet de la petite carte du Fou du Roi. Aucune finesse.

    • M. Therrien,

      Ne serait-t-il pas temps que vous passiez à autre chose que l’émission TLMEP ???
      Comme si c ‘était la seule émission existante à la télévision !
      Il y a tellement des émissions plus intéressantes sur Canal D, Historia, CBCNN, des médias où l’on présente des émissions intelligentes.
      Et je m’abstiens d’émettre des commentaires sur les deux bouffons qui animent cette émission …

    • @latesha
      Mon blogue sur Tout le monde en parle est le plus lu de la semaine, et de loin. Par ailleurs, je traite des chaînes spécialisées régulièrement dans mes chroniques au Soleil de même que sur le blogue. En ce qui concerne Tout le monde en parle, l’émission a remporté le Gémeaux de l’émission préférée des Québécois en septembre, et son animateur Guy A. Lepage a remporté deux trophées Artis au printemps, ceux de l’animateur de talk-show et de la personnalité masculine de l’année. Enfin, l’émission a dépassé Occupation double à trois reprises cette saison, ce qui n’était pas le cas les années précédentes.

    • ..@tbelanger007:«….je comprends pas la réaction du monde face à la carte de Dany Turcotte,
      (…..) je ne vois pas ce qu’il y avait de bien méchant à cette carte,»

      Vous avez raison de dire que ce ça n’était pas «bien méchant». C’était juste de fort mauvais goût; pour moi, le mauvais goût c’est souvent encore plus rédhibitoire que la méchanceté qui est parfois méritée.

      @coccinelle: Merci. Et non, je n’ai pas encore lu ce livre mais ça viendra dans pas longtemps. Il me reste un Stiglitz et un Duhamel à finir. Pas du tout dans le même registre, mais bon, personne n’est parfait. :-)

    • La carte de Dany était à propos et bien pensée.
      Quand on pense à Pierre-Elliott Trudeau, son père, qui a traité Bourassa de Mangeur de hotdogs, à l’entrevue avec Madeleine Poulin où il a été insolent, a la nuit des longs couteaux,
      a sa promesse de refaire le fédéralisme en tenant compte du Québec, à l’enfant de Terre-Neuve et on pourrait allonger la liste, la carte de Dany ne peut être considéré comme une insulte au fils Justin. Bravo Dany!

    • ..@courjac,16h47: «Quand on pense à Pierre-Elliott Trudeau, son père, qui a traité Bourassa de Mangeur de hotdogs, à l’entrevue avec Madeleine Poulin où il a été insolent, a la nuit des longs couteaux..»
      +

      Allons-y point par point:

      D’abord les «hot dogs»: Je vous inviterais à revopir cette séquence qui a été dûment filmée car elle s’est déroulée à Québec lors d’une rencontre entre les deux hommes. Lors d’une entrevue pour un magazine, Robert Bourassa avait avoué qu’il était amateur de hot-dogs et s’était fait photographier devant un plateau contenant justement son mets préféré, photo parue peu avant la venue de Trudeau, justement dans le magazine en question. Cela avait alimenté les manchettes.
      Trudeau à qui on demandait s’il avait apporté un chèque pour les Olympiques de 1976 a répliqué qu’il avait apporté son lunch car «il parait qu’il mange rien que des hot-dogs, celui-là». O.K. mettons que c’était une blague un peu carrée mais elle était de circonstance.

      J’ai vu cette entrevue avec Mme Poulin et là, je suis to-ta-le-ment d’accord avec vous. Trudeau avait été imbuvable, apostrophant l’intervieweuse avec un «Madeleine, je ne vous trouve pas très subtile». Une goujaterie de première.

      Quant à la fameuse nuit des longs machins, elle a été le fait de quelques premiers-ministres provinciaux qui se sont négocié une entente à l’amiable. Trudeau fut bien content de «planter» René Lévesque. On vit encore avec les séquelles de cela.

      Le fils Trudeau n’a pas, et de loin, la même attitude que son père. Je ne dis pas que je suis un de ses admirateurs. J’ai juste de la misère avec certaines grossièretés de Dany Turcotte. Et j’ai aussi un problème avec la culpabilité par association.

    • Un TLMP intéressant et divertissant. Malaise face au comportment histrionique de Madame Perron. Justin Trudeau plus mature, posé, réponses pertinentes et intelligentes. Très grossier personnage que ce Dany Turcotte. Totalement inapproprié, indécent et embarrassant. Les musiciens et les écrivains, un pur ravissement!

    • Une excellente émission d’un bout à l’autre. Tous les invités étaient intéressants et je m’explique vraiment mal toutes les critiques négatives qui me précèdent. Et si vous cessiez de déblatérer sur Dany? Après tout, il ne fait que faire son métier de fou du roi.

      @ courjac

      Ce que vous dites est vrai. Mais peut-on tenir Justin de toutes les gaffes de son père? Moi je pense qu’il est vraiment trop jeune pour devenir premier ministre du Canada.

    • lire: peut-on tenir Justin responsable

    • Dany,bravo pour la carte,super!
      Gilles Ménard

    • @courjac: Le fils n’est pas responsable des agissements de son père et ne mérite pas cette carte irrespectueuse

    • “Belle émission. J’ai bien aimé l’entrevue avec Simple Plan dont un des membres a du sang juif.” moshe_levy

      ===

      Il est quelle couleur le “sang juif” ? :)

      Jean Émard

    • M. Therrien je m’excuse mais votre réponse à Latesha pas trop fort. Guy A n’est pas le seul à avoir reçu un Gémeaux ou un Artis dans sa carrière alors je ne vois pas le rapport étant donné que ça fait quelques années que vous donnez beaucoup de place à TLMP et de mentionner que l’émission a battu OD n’a pas sa place ici. Vous avez le droit de préférer la SRC mais de grâce apportez-nous de meilleurs arguments

    • @lou2007
      Quelle est votre question? Dois-je justifier que l’entrée de blogue sur Tout le monde en parle est la plus lue de la semaine?

    • Il n’y a pas de question c’était juste une opnion sur votre réponse @Latesha un peu plus haut. Je sais que l’entrée de blogue sur TLMP est le plus lu pour le lire moi même ce sont pour les raisons énumérées à “Letesha” ou justement vous sembliez essayer de vous justifier et c’est sur ces raisons que je n’étais pas d’accord. Ce n’est qu’une opinion comme tout le monde sur ce blogue.

    • Cette émission gagnerait énormément à trouver quelqu’un à l’esprit vif et avec de la répartie, pour prendre la place de Dany Turcotte.

      Jean Émard

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2009
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives

  • publicité