Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 30 juillet 2012 | Mise en ligne à 11h56 | Commenter Commentaires (26)

    Mes Chefs! à moi

    chefs
    Julie Bélanger et Daniel Vézina animent Les chefs!
    Photo Radio-Canada

    La question qu’on me pose le plus durant l’été: que regarde un chroniqueur télé en vacances?

    Pour tout vous dire, ma télé n’a pas été allumée souvent durant le dernier mois. Je n’ai quand même pu m’empêcher de suivre Les chefs!, mon rendez-vous estival favori. Et j’avoue avoir été dévasté (bon, le mot est fort) par l’élimination de Fabrizia lundi dernier. Passer de si haut à si bas en une semaine, on n’a pas vu ça souvent aux Chefs! Il faut dire que la brigade 2012 est particulièrement relevée. Pas de Mme Je-sais-tout comme l’an dernier, et les rares indésirables ont été éliminés assez tôt dans la compétition.

    Contrairement au public friand de télé-réalité, je déteste le temps perdu avec les rivalités et le crêpage de chignon. Or, on en a eu très peu cet été, ce qui me ravit au plus haut point. On fait toute la place à la compétition, aux épreuves, au savoir-faire des aspirants-chefs.

    Vous remarquerez qu’on a fait très peu de cas de la façon dont on a achevé l’anguille grouillante, probablement pour ne pas déplaire aux âmes sensibles. Radio-Canada a déjà eu son lot de plaintes avec le fameux furet des Bougon.

    Certains ont déploré le niveau de difficulté des défis de cette saison, mais je trouve au contraire que ça ajoute au suspense, bien plus que n’importe quelle chicane puérile.

    Alors, quel est le vôtre? Moi, je crois qu’Émilie et Dominic sont les plus à craindre. Hakim pourrait aussi nous surprendre…


    • Hakim et Emilie sont les favoris assurément.
      Hakim est dominant, presque toujours dans les gagnants et aide beaucoup les autres membres de la Brigade.

      La qualité des invités cette année est assez faible par contre.
      Yves Desgagnés, pas très fort en poisson malgré qu’il dit qu’il ait grandit sur un bateau.
      Bruni Surin était une bonne idée, mais le défi Haitien était un peu trop pointu pour pouvoir mettre en valeur tout le talent des Chefs. J’aimerais avoir un grand chef international comme invité.. Un top des top… (francais, américains, italients, etc) on verait la qualité de la cuisine qu’on y prépare.

    • Hakim et Émilie. Ils ont l’étoffe des tops de haut calibre!

    • Émilie est certes, comme tous les autres très bonnes. Cependant c’est sa personnalité qui transcende sur celles des autres, ce qui fait qu’elle jouit d’une trop grande visibilité de la part du monteur de l’émission. Je ne crois pas que la visibilité télévisuelle est équitable pour les autres. Ma boule de Crystal clignote Hakim.

    • Peut-être est-ce votre mémoire qui fait défaut, mais je trouve que vous donner une fausse impression des deux premières saisons.

      Je viens de finir de les regarder sur Tou.tv et je dois admettre que je ne sais pas à qui (ou à quoi) vous faites référence. Il n’y a JAMAIS eu de crêpage de chignon ou même de rivalités évidentes aux Chefs. Contrairement à ce que vous dites, c’est toujours beau de les voir aller, car à chaque saison on les voit s’entraider et se souder en dépit du fait qu’ils sont en compétition les uns contre les autres.

      Pour la saison 2, à laquelle vous faites plus particulièrement référence, j’avais l’impression de voir une brigade très soudée. Le seul moment ou il y a eu un peu de tensions, c’est lors du défi en équipe (léger manque de communication sur le plan de travail, dans un cas, et il y a un truc qui a brûlé en raison d’un oubli… des déceptions, mais vraiment pas de chicanes).

      Pour avoir travailler dans une cuisine, je dois admettre qu’il n’y avait rien de très grave là-dedans. Personne n’a jamais crié. Après les déceptions initiales, les encouragements sont revenus tout de suite.

      Sur Mme Je-Sais-Tout. Encore là, à qui faites-vous référence? C’est assez négatif comme expression. Tous les candidats m’ont semblé très sympathiques.

      La jeune Laurence (le “diamant brut”, selon le Juge Jean-Luc Boulay) donnait beaucoup d’information lorsqu’elle regardait les duels , mais c’était toujours de bon ton, très informatif et jamais fait de manière à se montrer supérieure. On la sentait stressé pour ses collègues. Ce n’est pas pour rien qu’elle a obtenu le prix coup de coeur du public. C’est la personalité qui est ressortie le plus de l’émission, même si elle n’a pas gagné. Elle a dominé un peu au début, mais Guillaume s’est assez rapidement imposé comme un concurrent de taille.
      L’animatrice a même remercié Laurence pour ses commentaires, car ils aidaient les téléspectateurs à comprendre les difficultés du défi.

      Enfin, je trouve déplorable votre utilisation du m!t “indésirable” pour qualifier les premiers candidats qui ont été exclus. Cela ne cadre pas très bien avec l’aspect très positifs de cette émission. Il ne faut pas oublier que même les premiers éléminés sont parmi les meilleurs cuisiniers de la relève. Il y a un processus de sélection pour accéder à cette émission.

      Vincent Bélanger

    • Excellente émission. Avec une aue anomatrice, ce serait meilleur…

      Mon choix dans les concurrents: Hakim
      GTremblay
      Montréal

    • C’est drôle, j’accroche moins aux Chefs cette saison….pourtant, je ne suis pas un fan de télé-réalité style crêpage de chignon. Peut-être que c’est dû à l’effet de surprise qui n’y est plus, ou peut-être la redondance qui s’installe, car on est tout de même la 3e saison.

      À vrai dire, je trouve le montage trop serré. On s’était plein par le passé que certains segments étaient lents, mais j’aimerais quand même voir les participants cuisiner un peu. Avec ce montage nerveux, on ne distingue pas grand chose car les plans durent rarement plus de 3 ou 4 secondes.

      Akim ou Émilie semblent des valeurs sûres pour l’emporter….

    • Sur les défis trop difficiles de la troisième saison, je suis d’accord avec le constat de Daigneau pour le défi haïtien. Certains défis ne permettent pas aux candidats de se mettre en valeur. Avec les surprise de mi-défi en plus, ça devient trop un peut trop un jeu de hasard.

      Le résultat est que ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne.

      Souvent c’est celui ou celle qui a la chance de ne pas être trop affecté par la “surprise” annoncée en cours de défi qui arrive à s’en tirer. Ça devient un peu trop une question de hasard, selon moi.

      Ces “coups d’éclat” deviennent un peu frustrant après un certain temps. Je partage les frustrations d’Émilie, qui n’aime visiblement pas à ce genre de surprise purement télévisuelle. Ça enlève du sérieur à l’aspect compétition culinaire.

      Qu’on les laisse donc cuisiner un peu plus selon leur style!

      C’est d’ailleurs cet aspect de l’émission qui a contribué à expulser Fabrizia.
      Fabrizia est supérieure à certains des candidats toujours en lices. Par contre, elle a eu le malheur de “figer” sur un défi particulièrement “random” et elle ne s’en ait jamais remise.

      Dans une vrai compétition culinaire, elle serait probablement toujours dans la compétition.
      Triste.

      Ça reste une bonne émission, mais la deuxième saison était vraiment meilleure.

      Je suis aussi d’accord avec theblob sur les montages trop serrés et avec Daigneau sur les mauvais invités (on veut des chefs reconnus, pas des vedettes et surtout pas Yves Desgagnés!)

    • Je n’ai pas été capable de suivre Les Chefs! cette saison. J’ai décroché après le deuxième épisode. Pas assez de personalité sur la brigade. Pourtant, c’est une émission que je veux aimer.

    • @unspoken_request
      la surprise permet de recréer ce qui arrive très souvent dans une vrai cuisine, cela oblige les chefs a démontrer leurs capacités à réagir et leur gestion de stresse qui est une des qualités primordiale en cuisine, un chef qui panique ne peut dirigé des cuisiniers, et pour oranges, ce n’est pas une compétition de personnalité, c’est une compétition de chef, de leader dans une cuisine.

    • Les 3 derniers seront Hakim, Jonathan et Émilie. Contrairement à vous, je ne crois pas que Dominic fasse long feu…comme Doria d’ailleurs, qui ne devrait pas rester encore très longtemps selon moi…

      Je donne la victoire à Hakim au final. Jonathan 2e, Émilie 3e.

    • Paranthèse : j’étais heureux de ne pas voir de “vedette” la semaine dernière. Tant qu’à voir Bruny Surin ou Yves Desgagné s’exprimer sur la cuisine, des domaines qu’ils ne connaissent pas vraiment davantage que M. ou Mme Tout-le-Monde, je préfère encore entre + de commentaires de Boulay et compagnie…

    • “et les rares indésirables ont été éliminés assez tôt dans la compétition.” R.T.

      ===

      Ouch des “indésirables” ? J’ai manqué ça.

      Jean Émard

    • @jeanhudon

      Qu’on mette à l’épreuve leur gestion du stress, je n’ai pas de problème, mais qu’on le fasse de manière intelligente! J’ai travaillé dans une cuisine et je suis désolé, mais la plupart des surprises qu’on y montre n’ont rien à voir avec la réalité.

      Ex : qu’on simule une panne de courant ou qu’on enlève du temps au compteur (client pressé), ça me va, car ça peut arriver. Par contre, qu’on impose un nouvel ingrédient ou même un service supplémentaire improvisé à mi-chemin dans la préparation d’un plat, je trouve que ça ne correspond pas à la réalité d’une cuisine.

      À titre d’exemple, je n’ai jamais vu un client demander qu’on ajoute du chocolat dans son plat de pâtes ou réclamer un ketchup de fruits exotiques 30 minutes avant de recevoir son plat principal… C’est n’importe quoi ces coups d’éclat. Ça ne teste aucune aptitude réelle et ça diminue l’aspect compétition culinaire de l’émission. C’est uniquement pour la TV. Lors d’une compétition sportive, est-ce qu’on change les règles en plein milieu de la partie?

      Le problème aussi, c’est qu’il y a trop de surprises. Oui, il y a des imprévus en cuisine: ingrédient pas frais, des outils qui lâchent au mauvais moment, un cuisinier qui échappe une sauce etc.

      Par contre, il faut reconnaître que la grande majorité du temps les choses fonctionnent plutôt comme prévu et la brigade est à l’aise avec le menu et avec les ingrédients qu’elle a à utiliser, etc..

      Je considère qu’il est important de voir les candidats performer à l’intérieur de leur zone de confort à l’occasion, car c’est probablement ce qu’ils vont vivre 90% du temps durant leur carrière. Si ces jeunes deviennent un jour des chefs, il auront le loisir de choisir leurs ingrédient, de choisir le thème de leurs menus, etc. Même à des niveaux inférieurs, ce ne sera jamais aussi chaotique et “random” que ce que tente de faire cette troisième saison.

      Jamais il vont se présenter au travail un matin en ayant l’obligation de transformer en 1 heures et demie (!!!) leur resto d’inspiration française en resto haïtien.

      Si à chaque semaine on leur demande des trucs sortant du champ gauche et qu’on les bombardes de surprises en plus, ça donne beaucoup trop de place à mon goût au hasard dans le choix du gagnant. Deux facteurs deviennent alors primordiaux :

      1. qui a eu la chance de travailler un produit inconnu de la majorité?
      2. qui a pensé au plat pour laquelle la surprise aura peu d’effet?

      Personnellement, je veux voir qui est le meilleur, pas qui est le plus chanceux.

    • La compétition est réelle mais un tant soit peu organisée. Le casting des participants est fait en fonction de quelques candidats plus faibles afin de s’assurer qu’un candidat sérieux pour la victoire ne se fasse pas éliminer après 2 ou 3 épisodes sur un coup de malchance.

      Cela n’empêche pas ces candidats moins talentueux de créer des surprises, comme Fabrizia qui a réussi à survivre jusqu’à la semaine dernière, mais qu’on a finalement réussi à éliminer grâce à un duel spécialement conçu à cet effet !

      La vraie compétition commence ce soir !

    • @alphaville

      Si c’est arrangé à ce point, je trouve ça assez triste que les travers de la téléréalité aient contaminé à ce point ce qui devrait être une réelle compétition culinaire entre cuisiniers.

      Pour le casting, à moins que ça ait changé par rapport à la première saison, il voulait clairement donner l’impression que c’était un processus de sélection basé uniquement sur le talent…

      J’admets tout de même que les rognons c’était louche comme duel. Fabrizia avait clairement énoncé qu’elle n’en avait jamais cuisiné. Par contre, je crois qu’elle est meilleure cuisinière que Doria.

    • Julie Bélanger commence à m’agacer sérieusement comme animatrice surtout à la fin quand elle s’adresse au gagnant avec beaucoup trop d’exubérance ,qand on voit sa réaction, on dirait que c’est un enfant de 5 ans qui a gagné et quand elle s’adresse au chef au début de l’émission et qu’il lui réponde ca fait trop penser au banquier avec l’autre Julie encore plus énervante

    • “Rares indésirables”…c’est pas un peu excessif? Je trouve ça pas mal rude…

      Je préférerais une saison sans éliminations, où tous les candidats participeraient à tous les défis, avec un système de pointage. Il me semble que ça donnerait un portrait plus global et que ce serait plus représentatif, voire plus juste.

    • Une des rares émissions que j’écoute.

      Mes reproches :

      1- Mise en scène identique à celle de l’an dernier, avec les mêmes commentaires au mêmes moments et les mêmes prises de vue. C’était bien l’an dernier, maintenant je commence à trouver cela répétitif.

      2- Pas de chef invité. Dommage.

      3- J’aurais aimé un défi incluant des restrictions pour une personne ayant des défis alimentaires spéciaux, comme une allergie ou une intolérance à un aliment quelconque.

      Ça reste très intéressant.

    • Bon retour Richard
      Hakim va gagner. Mais je sais pas pourquoi on aime pas Julie, je la trouve sympathique dans l’émission et je me demande qui était Madame je sais tout et qui s’est crepé le chignon.

      Je déplore une chose, les chefs font des plats que personne sait faire à la maison à moins d’être un grand chef. Et c’est la même chose dans tous les shows de cuisine. Les chefs font des recettes que le public ne fera jamais.

      Même à V, le chef du matin cuisine des plats beaucoup trop dispendieux pour monsieur et madame tout le modne qui éleve des enfants. Trop dispendieux et trop fancy. Revenons aux choses simples, à ce que tout le monde cuisine tous les jours. Comme c’est là, tout le monde donne l’impression de passer à Josée DiStasio.

    • Totalement d’accord avec unspoken_request.

      C’est plus du random qu’une compétition de talent. Dans un restaurant les plats sur le menu sont connus des chefs et des sous-chefs. Ils ne se font jamais mettre dans la figure des ingrédients exotiques au hasard dans le but de les déstabiliser (à moins que le proprio veuille absolument faire fermer son restaurant).

      Et moi aussi j’ai trouvé très louche l’histoire des rognons mais c’était peut-être juste une coïncidence. Je leur laisse le bénéfice du doute. Mais personnellement, je prend pour Doria et pour une seule raison, c’est parce qu’elle est la plus belle. Tant qu’à prendre pour un participant d’une émission de télé-réalité qui détermine le rejeté de manière random, autant prendre pour la plus charmante de la gagne. Ça fait mononcle je sais, mais j’ai au moins un critère objectif qui ne risque pas de changer selon les divers défis stupides qui leur sont imposés).

    • Hakim survole cette saison…Je ne vois pas comment il peut ne pas gagner. Il a été en “danger” une seule fois et jamais il n’a remis une assiette hors-sujet.
      Emilie est bonne et sera probablement de la finale mais mon vote est clair.

    • Je dois admettre que j’ai syntonisé cette émission hier pour la première fois seulement. J’ai été impressionné par le travail des candidats, mais aussi des animateurs. Les juges sont ok, bien que trop verbeux.
      Bref, un bon show, qui nous permet de connaitre la future génération des chefs québécois. Bravo!
      R Deschambault

    • L’élément indésirable, ça doit être le gars qui tournait en rond au début avec l’air faché lorsqu’il était pris au dépourvu et qui a répondu “oui” à la question “êtes-vous surpris de vous retrouver en danger?”. Bref, une personnalité un peu bizzare, c’est à se demander s’il n’avait pas été payé pour être éliminé en début de compétition.

      Sinon, parfois, comme pour l’épisode de l’anguille, j’ai l’impression que c’est arrangé avec le gars des vues pour que la plupart des candidats aient l’air ridicule “t’as jamais cuisiné une anguille de A à Z?? Aahaha! Débrouille-toi.”. Ensuite: “Maintenant que vous avez tous eu l’air cons devant des milliers de télespectateurs, voici comment on cuisine une anguille”.

      Bref, j’aime bien l’émission, mais si le but c’est de donner envie de travailler dans une cuisine, on repassera :).

    • Cette année je trouve cette émission plutôt désagréable à regarder: montage hyperactif, caméra menée comme si le gars(ou la fille) se tenait sur le pont d’un bateau, ça part de tout bord tout côté, musique de film où le héros n’a que 30 sec. pour éviter que la terre explose; en somme énArvant. On voit les images quelques secondes, pas le temps de regarder travailler.

    • ahhh, les yeux de Fabrizia…

      C’est Hakim qui va l’emporter cette année, il n’est pas un spécialiste mais il connait un peu de tout, il ne pourra pas se faire prendre avec un défi qu’il ne maitrisse pas.

    • C’est point culminant télévisuel de l’été. Je suis très embarquée, je suis les ateliers sur le site, je mise, j’accumule des points, j’étudie les recettes.

      J’ai lu les commentaires ci-dessus, les critiques sur la vitesse un peu stressante de la caméra, c’est bien vrai, mais j’aime ça, ça donne du “thrill”. La musique est peut-être un peu cinématographique et m’a fait décroché quelques secondes à certains moments. Mais ça ne gâte pas mon grand plaisir.

      C’est vrai qu’un autre chef cuisinier comme invité casserait la dynamique du trio, ça mettrait du piquant.

      Mes prédictions : Hakim ou Dominic.

      J’espère gagner une table à Québec pour la finale !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2014
    L Ma Me J V S D
    « juil    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité