Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 19 juin 2012 | Mise en ligne à 14h31 | Commenter Commentaires (24)

    Arthur, le roi déchu

    arthur2
    André Arthur
    Photo Radio-Canada

    André Arthur a régné sur les ondes radiophoniques de Québec durant près de 25 ans. Un règne ponctué de controverses et de poursuites judiciaires qui auront eu raison de sa carrière à la radio.

    Arthur est un de ces phénomènes rares d’animateurs tellement populaires et jouissant d’un ascendant tellement puissant qu’ils en viennent à se croire infaillibles et au-dessus de tout. Au nom de la liberté d’expression, on peut proférer les pires insanités, tant qu’elles plaisent à un auditoire captif et d’une loyauté inébranlable. J’y ai moi-même goûté, ayant été affublé par Arthur du titre de «la fillette du Soleil».

    L’émission Tout le monde en parlait de ce soir, 19h30, à Radio-Canada, s’intéresse aux limites de la radio d’opinion telle que l’a pratiquée André Arthur.

    Sans surprise, l’ex-député indépendant a refusé de témoigner dans ce reportage de Denis Roberge, intitulé Le discours du roi Arthur, mais d’autres ne s’en sont pas privés, comme Denis Boucher, fils de la défunte mairesse Andrée Boucher, Robert Normand, ex-éditeur du Soleil, et Johanne Mongeau, l’épouse de l’ex-maire Jean-Paul L’Allier, qui raconte que ses enfants avaient dû quitter le pays à l’époque où Arthur colportait des ragots au sujet de la vie de couple de leurs parents.

    À l’autre bout du spectre, l’animatrice Myriam Ségal vante les qualités de l’homme, qui lui a permis de connaître la carrière qu’elle continue de mener à la radio.


    • Tout comme vos commentaires, on imagine que l’émission sera très objective…

    • @dc0dr
      Depuis quand un chroniqueur doit-il être «objectif»? De toute façon, je ne serai jamais aussi peu objectif que M. Arthur a su l’être durant sa carrière…

    • Il ne faut pas brimer la liberté d’expression, tout le monde le répete récemment

    • @rtherrien
      Par curiosite, est-ce a cause de lui que la radio de Quebec porte le
      qualificatif de radio poubelle?

    • @dc0dr
      Ça commence vite le “trollage”…

      Dans ce département, Il y a un H de trop dans le mot déchu !

    • J’ai tellement souhaité qu’André Arthur goûte à sa propre médecine, lui qui, uniquement pour s’amuser, et au nom de la liberté d’expression, fessait indifféremment sur toutes les personnalités politiques et publiques, à coups d’insultes, de sous-entendus, de ragots, de mépris et d’injures. Il éprouvait visiblement un malin plaisir à vouloir détruire des carrières d’hommes politiques comme s’il allait récolter chaque fois un trophée.

      Mais, pour moi ce n’était pas le ‘roi’ Arthur mais le ‘bouffon du roi’ Arthur…

      Aujourd’hui, quand j’y pense, il me faisait PLUTÔT pitié !
      Pauvre type !

    • Vers 1991, alors qu’il animait à CKAC, je me souviens l’avoir entendu hurler à propos de R. Bourassa : “C’est juste un faible, un poltron, pis un ho-mo-sex-uel, arrrgggh!!!” Je n’avais que 17 ans et je n’en revenais pas. Quel dégoupillé celui-là, franchement.

      Le temps a passé et avec les années j’ai pu mieux observer le personnage. J’en suis venu à l’objective conclusion que M. Arthur est une vermine, une racaille, un déchet humain vivant.

    • Ses opinions et méthodes à Arthur, on pouvait être pour ou contre, cependant une chose qu’on ne peut nier: c’était tout une ” machine ” radiophonique. Jamais ennuyant ça c’est sur. Arthur était le contraire des petits animateurs sirupeux, flatteux, lécheux, qui n’ont rien de bon à dire et qui ne devraient pas avoir un micro. Il était la terreur des politiciens (toute tendance), ça aussi ça manque aujourd’hui.

    • Espérons le, André Arthur marque la naissance et la fin d’un style radiophonique. Il n’est pas très loin des “coquerelles” de la radio-télévision Libre Mille colines, à mon avis. Il est à peine pire que ses descendants spirituels, Gasse, Fillion et Bouchard.

      Ce genre radiophonique entretient l’image du gros-village, de Québec que l’on déteste, du Mob lynching. De la raison du 98 % de blancs francophones catholiques, malgré le 5 % de chomage …

      Un gros perron de l’église où celui qui beugle le plus fort et dit les plus grosses conneries, dit le mot “gros bon sens” le plus souvent réussit à dominer la place. Ça donne des politiciens comme Labeaume 1er … ou les conservateurs des années 2000.

      C’est, entre autres pour ça, que j’ai fui (et j’entretiens une relation amour/haine avec) Québec, même si je prononce mes poteaux, mes bas de soute, mes baleines et je roule mes r sans grasseyer.

    • Trash à mort. comprends même pas pourquoi on parle encore de lui.

    • Les auditeurs de ce genre d’animateurs sont captifs tellement ils boivent leur parole. de l’autre côté, j’ai jamias entendu personne être fanatique à ce point là d’une Catherine Perrin ou d’un René Homier-Roy.

      Arthur peut dire ce qu’il veut, mais l’effet qu’il a sur ses “fans” influence la société. Le caporal Lortie avait synchronisé son attaque du Parlement avec la fin de l’émission de Arthur.

    • Dans le fond, la recette d’Arthur était bien simple: se servir des tensions traditionnelles entre la basse-ville et la haute-ville de Québec pour s’en prendre à tout ce qui était élites culturelles et politiques… mais curieusement ilne s’en prenait bien peu aux patrons qui exploitaient le petit peuple. Est-ce que Arthur couchait avec les patrons?
      En tous cas, ces boss de radio étaient prêts à soutenir son show de radio, en autant que les poursuites se réglaient hors cours. Mais ça a pris 2-3 grains de sable comme Lucien Bouchard et Daniel Johnson fils pour aller jusqu’au bout et faire dérailler la machine. Même chose pour Fillion.
      @fleur de lyse76
      Parfaitement d’accord, c’est pas loin de radio-milles collines.

      Arthur, on ne le voit plus, bon débarras!!!

    • Cet individu était une vraie honte nationale. Tout ce qu’il a pu dire dans fondement, tous les ragots qu’il a colportés, toutes les calomnies qu’il a diffusées… Comme député, à part toucher son chèque de paie et être généralement un des plus absents de la Chambre des Communes, on ne peut pas dire qu’il fut transcendant.

      Sauf qu’il ne faut pas l’oublier sous peine qu’un nouvel homme comme lui sévisse à nouveau.

    • J’ai toujours trouvé cet homme pauvre intellectuellement usant d’un vocabulaire de niveau primaire pour vociférer ses ”opinions” sur n’importe qu’elle sujet ou n’importe qu’elle personnalité connue en les insultants ou carrément, en portant atteinte à leur intégrité.

      Lorsqu’il est devenu député fédéral indépendant dans le comté de Portneuf ; j’en étais sidérée tellement c’était d’un ridicule. Son passage aux Communes c’est d’ailleurs avéré ”une vrai joke” par son absentéisme lors des séances politiques. Après son mandat il s’est avéré être le député ayant accumulée les absences comme aucun autre député avant lui de toute l’histoire du Canada. Du jamais vu!!!

      Petite leçon de vie:
      L’autre jour, mon fils partait en voyage échange étudiant dans l’Ontario. Le trajet se faisait en autobus voyageur. Devinez donc qui était le chauffeur pour ce voyage aller-retour Ontario-Québec ? Je vous le donne en mille : André Arthur en personne !!! C’est à ce moment que je me suis dit que cet homme était bien loin des années de gloire radiophonique où on le titrait de Roi Arthur. Dans mon livre à moi il est aujourd’hui un roi déchu qui gagne sa vie comme tout le monde, à la sueur de son front.

      Marie-Hélène Drolet

    • «la fillette du Soleil». Il devait être en panne d’insultes ce jour-là.

    • Arthur est issu de cette élite sur laquelle il se complaisait à cracher, en opportuniste sans conscience et démagogue qu’il est.

    • Est-ce qu’il existe un équivalent au point Godwin pour ceux qui évoquent la radio des milles collines??

    • @ chatdechester.

      Arrivez en ville bon sang, ça fait des années que Arthur conduit des autobus, en plus de sa carrière à la radio (et de sa focntion de député fédéral de 2006 à 2011)!!!

      Pour ce qui est de ses absences au Parlement, je crois que vous devriez vous informer un peu plus à la source: http://lequebecdedemain.blogspot.ca/2011/04/la-verite-qui-nest-pas-dite-sur-andre.html

      En passant, ça ne veut pas dire que j’appuie le style radiophonique de André Arthur!!! C’est juste que j’ai une sainte horreur des demi-vérités, peu importe de quel camp elles viennent!!!

    • Je ne suis pas un «fané» d’André Arthur. Il n’en demeure pas moins qu’il a le talent de communicateur sinon personne ne l’aurait écouté. Il est vrai qu’il a été méchant avec les personnalités publiques et manquaient de respect envers eux…mais en lisant la plupart de vos commentaires (en parlant des lecteurs) vous faites comme lui…

    • J’ai demeuré dans la région de Québec plusieurs années, cette ville est tellement belle, tellement accueillante. Mais, j’ai toujours été surprise de l’engouement envers ce style de radio vomissant des termes agressifs, des termes irrespectueux sur les gens et surtout des faussetés ignobles. De la grande démagogie.
      André Arthur s’est toujours targué de connaître la vérité, toute la vérité de par ses paroles; le pire dans cette situation est que plusieurs personnes croyaient toutes les infamies qu’il vomissait. C’en est pathétique que Radio-Canada accorde du temps d’antenne pour ce style de radio et d’individu.

    • Ce que Arthur disait dans le temps, en comparaison avec aujourd’hui, c’était de la petite bière. Le gars frappait fort et ceci peu importe le statut de la personne, le parti politique ou encore les l’organisations et entreprises. Il savait qu’un jour il allait sauter comme chroniqueur, mais il préférait
      sortir la vérité plutôt que d’avoir le baillon. Naturellement qu’il a dépassé les bornes, mais il n’a jamais
      été aussi loin que ton Amir Khadir ou mordre la main de son patron comme le fait to Guy A. Lepage
      et combien d’autres. Il a toujours aimé le job de chauffeur d’autobus et il le fait bien. Il a été plus
      souvent au Sénat que ton Jean Lapointe. Arthur restera en mémoire pour plusieurs générations, la
      preuve, il fait l’objet de cette chronique, mais, pas certain que le nom de Therrien sera en évidence
      dans vingt ans.

    • @louise52:

      André Arthur n’a jamais été sénateur. Il n’a donc pas pu être au sénat plus longtemps que Jean Lapointe. Il était député. Un député, ça va à la chambre des communes. En fait, il n’était pas trop à la chambre des communes non plus. Il était le député avec le plus fort taux d’absentéisme. Si on veut se rappeler de lui dans 20 ans, faudrait commencer par savoir de toussuite qui on parle.
      Juste de même.

    • correction: “toussuite de qui on parle.”

    • @louise52,
      Wow ! Du vomi, pour toi, c’est ça que tu appelles ”la vérité ” ?!? WOW !
      Je crois qu’André Arthur t’as plus troublée que tu ne le penses !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2009
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité