Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 16 avril 2012 | Mise en ligne à 21h02 | Commenter Commentaires (47)

    La chicane est pognée

    franchmartineau

    À ne pas inviter au même party même s’ils sont tous deux chez Quebecor: Richard Martineau et Émilie Dubreuil, qui a quitté Radio-Canada pour aller au Journal de Montréal.

    L’objet du différend: une série d’articles d’Émilie Dubreuil sur la façon de vivre des juifs hassidiques. Martineau trouve ça scandaleux alors que Dubreuil se montre compréhensive à leurs préoccupations.

    Jusque là, que de l’anecdote. Mais, invitée à commenter son reportage à l’émission Franchement Martineau à LCN, Émilie Dubreuil a traité Richard Martineau de «raciste» et de «xénophobe».

    Furax, Martineau a répliqué sur son blogue par un texte intitulé Quelle mouche a piqué Émilie Dubreuil?, aux multiples points d’exclamation et mots en majuscules. Il va même jusqu’à écrire: «Émilie Dubreuil vient de Radio-Canada. Elle a bien intégré la vulgate multiculturelle qui a cours dans la tour du boulevard René-Lévesque…»

    Imaginez, quelqu’un qui arrive de Radio-Canada – le démon – ne trouve pas grâce à ses yeux. Sa propre femme vient de là pourtant.

    Puis il conclut par: «C’EST CORRECT, ÇA, MADAME DUBREUIL? C’EST RACISTE DE DIRE QUE ÇA N’A AUCUN SENS?»

    Deux autres du même empire à ne pas mettre ensemble: Jean Barbe et Éric Duhaime. Depuis quelques jours, le débat sur la hausse des droits de scolarité a exacerbé les esprits les plus bouillants.

    Blogueur sur le site du Journal de Montréal, Jean Barbe pourfend jour après jour les opposants à la grève étudiante. Il s’en est pris plus particulièrement au chroniqueur Éric Duhaime, qu’il a qualifié de «clown dangereux» sur sa page Facebook.

    À propos d’une chronique de Duhaime dans Le Journal de Québec intitulée Carré blanc, il écrivait aujourd’hui: «Un des textes les plus ridicules, les plus mensongers, les plus biaisés, les plus bêtes que j’ai jamais lus. Quand la vérité des faits n’est en aucun cas un obstacle au discours, quand tout est tordu à ce point, il faut renoncer à dénoncer. Eric Duhaime est un humoriste. Un mauvais humoriste. Un clown dangereux.»

    C’est à se demander si cette chicane interne finira sur un ring. Deux shows pour le prix d’un.


    • Jean Barbe a perdu le peu de crédibilité qu’il lui restait ces dernières semaines, il est assez agressif et démagogique…

    • M Therrien, vous avez mentionné La Durocher! Attendez vous à la foudre de Martineau!!

    • J’appuie Dany Laférrière;

      “Richard Martineau vit au-dessus de ses moyens intellectuels”

    • C’est généralement ce qui arrive lorsque tout le monde donne dans l’argumentaire de style logique primaire. A coup de phrases punchs (”les étudiants ont juste à pas boire de bière”, “tout le monde doit faire sa part”) on se retrouve devant une argumentation qui n’est basée que sur la phrase assassine. Et après trois chroniques, on se retrouve à dire des âneries et se mettre les pieds dans la bouche car on perd tout sens de la nuance.

      C’est ce qui est arrivé à Vic Toews et sa loi sur la surveillance sur internet qui a traité ceux qui n’étaient pas d’accord avec lui d’être de mèche avec les pédophiles. Le lendemain, il ne pouvait plus argumenter car pris dans sa logique primaire.

      C’est ce qui arrive avec Martineau (je n’ai pas lu J. Barbe): A tout définir à partir d’une logique primaire, on n’en vient à n’avoir aucune nuance.

      Mais ça fait des chroniques faciles à lire, facile à comprendre, facile à réciter…

    • Critiquer les Juifs hassidiques est-ce criminel ? Antisémite, xénophobe ? Sûrement pas. Ne pas être du côté des étudiants est stupide ? Monsieur Barbe est bien prétentieux de croire qu’il est en possession de la vérité, toute la vérité. Il doit se prendre pour le plus grand intellectuel de notre époque. Il se trompe.

    • Pour l’aider à résoudre ses différends avec Madame Émilie Dubreuil, et à amorcer avec elle une relation plus harmonieuse inspirée de l’idéal de la charité chrétienne, je crois que Monsieur Martineau devrait demander avec humilité l’aide de l’archevêque de Montréal, Monseigneur Christian Lépine, avec qui il a si intelligemment dialogué il y a quelques semaines à l’émission Tout le monde en parle…

      Et comme disaient les Anciens :

      « A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto. »

      (Traduction : « Prends garde au bœuf par devant, à l’âne par derrière, à l’imbécile par tous les côtés. »)

    • Même si Martineau a raison de dénoncer le multiculturalisme, les textes de M. Bock-Côté sont beaucoup plus intelligents.

    • Je ne connais pas Jean Barbe, mais je partage entièrement son point de vue à propose d’Éric Duhaime.
      Ce dernier déforme la réalité pour tenter d’imposer ses vues. Il manque sérieusement de rigueur et essaie de nous vendre ses idées commanditées par les Conservateurs qu’il défend les yeux fermés.
      Dangereux? Peut-être pas autant que ceux qui achètent ses idées aveuglément.

    • Je ne vois pas le mal. À moins que ce ne soit mal d’avoir une diversité d’opinions à l’intérieur d’un même service de presse. Est-ce ce que vous sous-entendez, M. Therrien?

      On a bien vu Foglia tailler en pièces l’argumentaire de Rima Elkouri ici à La Presse, dernièrement, pourquoi ce ne serait pas correct chez la compétition? Êtez-vous en mission commandé pour chercher la bibitte chez Québécor/TVA? À quand une critique digne de ce nom du pathétique TLMEP?

    • @imoi
      Euh… j’ai écrit que c’était mal moi? Relisez, votre paranoïa vous aveugle…

    • … Deux, trois, quatre gros égos ayant un accès illimité à la parole publique qui s’affrontent. Comme c’est divertissant.

      Et la pluie d’injures qui s’ensuit. On se croirait sur un blogue dont le modérateur se serait absenté pour aller satisfaire un besoin urgent tout en oubliant d’activer le coupe feu.

      Hé! Vous autres, modérez vos transports. Il y a des enfants qui ne sont pas couchés. :-) :-)

    • bof une autre guéguerre de journaleux par blogues interposés , ça qui arrive quand il faut nourrir la BÊTE

    • Quelqu’un peut-il rappeler à Pleurnichard Martineau qu’il est payé avec nos taxes, autant avec Télé-Québec que par l’entremise de la Caisse de Dépôt chez Quebecor, SVP?

      Merci.

    • Eric Duhaime est un clown dangereux! Il s’est investie tel une mission divine pour en finir avec la gauche. Il fait constamment des amalgames de chiffres histoire d’attirer de manière falacieuse quelques brebis égarés.

      Quand a Martineau et Dubreuil, bien je leur donne raison aux deux!

    • M. Therrien,

      Si j’ai bien suivi votre narration, Martineau n’a même pas été en mesure de lui répliquer de vive voix? Je n’ai pas cet homme en haute estime (ni son alter ego qui sévit maintenant chez vous) mais j’ignorais qu’il était également un pleutre…

      Martin Côté
      Aylmer

    • Pour cette affaire avec Émilie Dubreuil, je suis d’accord avec Martineau! Expliquer le comportement xénophobe des hassidiques par la shoah est tout bonnement ridicule. Ces articles sont un ramassis de clichés naifs et complaisants!
      Il est bien évident que c’est beaucoup plus facile de critiquer Martineau. Néamoins, il incarne mieux le “core business” de la station qu’elle. Émilie Dubreuil n’est tout simplement pas a sa place chez Québecor! Si elle veut continuer faire du radio-canada….elle aurait du y demeurer!
      Quant a Jean Barbe, il tente de nous convaincre, depuis quelques semaines, qu’il est un parfait imbécile….et ben, ça marche!?!?

    • Les syndicats, les musulmans, les féministes, les étudiants, et quoi encore? Chaque jour, Pleurnichard Martineau (merci Robitquebeccity!) déverse son fiel sur tout ce qui bouge à gauche de lui. Son acharnement sur les étudiants, par exemple, devient franchement malsain, voire pathologique. Comment se montrer aussi agressif à chaque jour sans être un peu dérangé? Il n’y a plus d’analyse dans ses textes, plus d’arguments, plus de raisonnements, seulement des insultes et des invectives. Ce type est devenu complètement hors de contrôle.

      Au début de la grève étudiante, Pleurnichard Martineau montrait une certaine sympathie envers les étudiants. Mais tout a changé le jour où il est allé profiter des chauds rayons du soleil sur une terrasse à Outremont. Soudainement, les étudiants étaient devenus les ennemis #1 de la société. Les enjeux du débats, les mises en perspective des positions, tout ça foutait le camp parce que de jeunes grévistes s’étaient montrés «pas fins» avec lui. Du même coup, la vraie nature de Martineau se révélait une fois de plus au grand jour, celle d’un type profondément immature, puéril, revanchard, bref un homme mesquin, sans envergure, un petit homme.

    • On voit facilement votre biais anti-Martineau. En lisant votre billet, je me suis d’abord dit que M.Martineau avait dérapé comme souvent. Mais en allant lire son billet à lui, même s’il utilise les majuscules souvent, je ne peux pas m’empêcher d’être d’accord avec lui.

      Je ne partage pas sa paranoïa et sa guerre envers Radio-Canada, mais sur les Juifs hassidiques il a parfaitement raison. Et défendre les comportements de cette communauté ghettoïsée sous prétexte qu’ils ont vécu l’holocauste et autre blabla du genre, c’est un sophisme indécent et vulgaire.

      Malgré que vous n’aimiez visiblement pas Martineau, ça aurait été bien que vous ne démontriez ne serait-ce qu’un peu d’ouverture face à son point de vue, au lieu de bêtement critiquer la forme de son billet (qui est effectivement criticable).

    • Euh ! Les propos de Martineau étaient un tantinet ‘xénophobe’ lorsqu’il a raconté son histoire (probablement inventée) du ‘courtier immobilier’ qui lui aurait dit ”que ses voisins juifs, à Outremont, ne s’installeront pas dans le logement qu’ils viennent d’acheter à côté de chez lui parce qu’il n’y a pas assez de juifs sur sa rue”. D’abord, c’est INVRAISEMBLABLE cette histoire ridicule qu’il a pourtant répétée à chaque fois qu’il a été question des juifs hassidiques à son émission. Ensuite, Martineau est ’soupe au lait’ depuis que les étudiants l’ont pris à partie lors de certaines de leurs manifestations. Finalement, il a un ‘tit-peu’ de misère avec les gens qui ne pensent pas comme lui depuis quelque temps. Ça fait d’ailleurs plutôt prétentieux, comme attitude.

      Ressaisis toi Richard ! Descends de tes grands chevaux ! Émilie Dubreuil essayait seulement de t’expliquer tout le contexte qui entoure la façon de vivre des juifs hassidiques… mais tu ne l’écoutais pas !!! On a tous deux oreilles et une bouche ! Sers toi aussi de tes oreilles !

      Ceci dit, je suis un fan fini de Franchement Martineau. J’aime en particulier la démagogie insoutenable d’Éric Duhaime. J’aime ça l’haïr !

    • Martineau sait-il faire autre chose que se chicaner? Ça fait 25 ans que je le connais ça fait 25 ans qu’il est contre.

    • @conscience01, Sur le coup, Martineau semblait très surpris et décontenancé quand Émilie Dubreuil a dit que l’histoire qu’il venait de lui raconter était empreinte de racisme et de xénophobie. Mais, elle ne l’a pas traité LUI de raciste et de xénophobe, il me semble. Il a dit : ”Hein ! Quoi ?! C’est moi qui est xénophobe ?”. En fait, l’histoire qu’il venait de raconter (voir mon commentaire précédent) était plutôt destinée à démontrer qu’à son avis ce sont les juifs hassidiques qui sont racistes et xénophobes. Le problème c’est que son histoire est RIDICULE en soi et qu’il a mal choisi la personne à laquelle il pouvait la raconter. Ce n’est qu’immédiatement après l’entrevue, alors qu’Émilie Dubreuil n’était plus en onde, que Martineau a répliqué plus vivement. Il n’en revenait pas de s’être fait ramasser par la journaliste. Il avait perdu la face.

      Il faut ici noter que Martineau obtient plus de respect des étudiants qu’il pourfend à son émission que d’une de ses collègues du journal de Montréal ! Ça, c’est très drôle !

      C’est de la bonne TiVi ! J’ai bien ri. LOL

    • Je serais pas surpris que cela soit arrangé avec le gars des vues… Ici PKP… Bien oui, c’est encore plus payant avec de la chicane à l’interne que juste celle à l’externe avec Radio-Canada…

      Léo-Paul Lauzon est aussi blogueur au Journal de Montréal à quand une lutte dans le Jello entre lui et Gilles Proulx ?

    • Gageons que Martineau va se faire taper sur les doigts par le B’nai Brit et qu’il va garder silence pour toujours

    • Heureusement qu’il y a des blogueurs comme Jean Barbe et Léo-Paul Lauzon et une journaliste comme Émilie Dubreuil pour élever un peu le niveau du JdeM.

    • @robitquebeccity : elle est bonne !

    • C `est du gaspillage. En plus de parler du salaire de ces acteurs…de l`actualité c`est de gaspiller une plateforme peu importe laquelle pour aborder un sujet dont on peut discuter pour en finir avec une bataille d`arrachage de bigoudis. C`est souvent la recette PKP. La forme plutôt que le contenu.

      Pourtant s`il y a nécéssité de donner de la place à des polémistes ou des pamphlétaires,c`est bien dans l`époque actuelle sans quoi les convergents vont manipuler l`information et cacher les petits namis. Si un sujet mérite d`être débatu c`est le sujet qui doit primer et non pas les débatteurs.

      Je crois que l`informartion enquête a fait beaucoup plus ses preuves que l`information spectacle.

    • Martineau il y as tu quelqu’un avec qui il sait jamais pogné?

      Il est en beau cali…….. à l’année longue

    • @ benb
      J’appuie totalement ce qui suit

      “Émilie Dubreuil n’est tout simplement pas a sa place chez Québecor! Si elle veut continuer faire du radio-canada….elle aurait du y demeurer!
      Quant a Jean Barbe, il tente de nous convaincre, depuis quelques semaines, qu’il est un parfait imbécile….et ben, ça marche!?!?”

    • M.Therrien, une excellente idée:
      [C’est à se demander si cette chicane interne finira sur un ring]

      Voici ma suggestion:
      Martineau-Dubreuil avec les gants dans le ring.
      Gants bleus pour l’un et roses pour l’autre(clichés quand tu nous tiens)

      Duhaime et son intégrité comme arbitre.
      Claude Poirier et Mongrain comme analystes.
      Boite voca..ble de Poirier au soutien technique.
      Durocher criant et déchirant sa robe dans la salle.

      Imaginez le show…wow……:-)
      Super débile écoeurant comme auraient dit mes jeunes!!!
      Juste ça coche!

      Vous inscrivez ce show au Festival juste pour rire……
      Avec le non moins démagogue Rozon:-(

      J’ai juste une question……:
      La cause…..Just One Trudeau avait Sa cause pour monter dans le ring.
      Qu’elle serait celle de ces humoristes amateurs, même pas dignes de
      l’École de l’Humour?

      Avez-vous des suggestions blogueurs…… juste pour rire?
      Louise April(Laloue)

    • @astyanax

      16 avril 2012
      23h11

      Vous avez la peau bien mince…Quand on sait que presque toute la presse au Québec est à gauche!

    • Personnellement je n’ai pas de parti pris. Je trouve qu’ils sont tous aussi insignifiants les uns que les autres. Des petits chroniqueux du quotidien sans idée et sans envergure dont le seul but est d’attirer l’attention.

      Ils se complaisent dans leurs petites chicanes, les gens parlent d’eux, ils sont au coeur de l’action.

      C’est eux qui font descendre le niveau de débat au Québec.

    • Ces médias utilisent des clown pour vendre leur produit, aussi simple que ça.

      Martineau, Duhaime, Jean Barbe, Léo Paul Lauzon… tous des extrémistes qui ne méritent pas autant d’attention.

      Jean Barbe qui traite Duhaime de Clown dangeureux… Est ce qu’il s’écoute parler desfois? Pour moi, c’est lui le pire.

    • Depuis quelques temps Martineau est devenu une caricature du vieux réac qui argumente à coup de phrases-chocs (mais creuses). Il n’a pas toujours tord, évidemment, même s’il tombe régulièrement dans la surenchère argumentative et l’exagération grossière (mais bon, c’est ça le style du JdM). Toutefois, dans cette mini-polémique, il a raison : il n’y a rien de raciste ou xénophobe au fait critiquer des sectes hassidiques. Et il n’y a rien de mal à établir le fait connu qu’il existe (ou du moins existait), un préjugé favorable à l’idéologie du multiculturalisme chez Radio-Canada. Cela peut-il, par contre, être utilisé pour discréditer quelqu’un? Pas vraiment.

      Reste que le débat de part et d’autre (Duhaime-Barbe, Dubreuil-Martineau) est sain dans la mesure ou il est bon de voir que des gens d’opinions ne se cantonnent pas dans le sacro-saint consensus québécois. Reste que leur argumentaire à tous est généralement pauvre, mal organisé et manque cruellement de profondeur.

    • Comme la gauche québécoise est prétentieuse! Voici leurs arguements: si vous ne pensez pas comme nous, vous êtes ignorant. Disons que c’est beaucoup plus une question de perception des faits que des faits eux-mêmes.

    • “C’est à se demander si cette chicane interne finira sur un ring. Deux shows pour le prix d’un.”

      Celà ferait de la télé-réalité intéressante, plutôt que les niaiseries habituelles de Star Académie, Loft Story, ou autre machin.

      On pourrait suivre Martineau et Duhaime dans leur préparation hebdomadaire pour un match de lutte en duo contre Barbe et Dubreuil. Un 2 de 3, genre.

    • @lecteur_curieux: hum, je le verrais plus contre Nathalie Elgrably-Lévy, ça serait passionant.

      G. Roy

    • @laloueapril et à la fin M. Martineau crie Adrieeeeennnne! euh non Soooooophie!

      G.Roy

    • Pas surprenant car avec M. Martineau tout ce qui est basé sur le religieux est hallucinant, pas d’allure etc. En réalité, les Amish, Sikhs etc sont dans le même bateau. Il a beau se prétendre laïc mais ses écrits transpirent l’anti religion.

      G. Roy

    • @ pager

      «Quand on sait que PRESQUE TOUTE la presse au Québec est à gauche!»

      Dekecé?

      La Presse, à gauche? André Pratte, Mario Roy, Alain Dubuc, Lysianne Gagnon et Yves Boisvert seraient des maoïstes que je n’en aurait jamais été informé? Devrait-on enquêter sur les véritables accointances politiques du groupe Gesca? À moins que vous voulez parler du Journal de Montréal et du Journal de Québec? Martineau, Duhaime, Facal, Elgrably-Levy, Samson et les autres seraient-ils des agents-doubles du Parti Communiste Canadien? (Remarquez, leurs textes sont de telles inepties et servent tellement mal la droite que je suis parfois tenté de le penser…)

      Je crois que vous devriez lire autre chose que le Devoir Pager, ça vous donnerait une vision plus globale de «presque toute la presse au Québec» et ça vous éviterait d’écrire des sottises.

    • La chicane est pognée……expression québécoise consacrée. Ce qui fait qu’un titre accrocheur, on puisse y se questionner “qu’est-ce qui se passe” mais la photo qui fait la moitié du texte identifie “le” belligérant et quoique non surpris que cet individu ne dort pas avant TLMEP puisse avoir des troubles de l’humeur on se demande s’il a récupéré.
      Les autres acteurs à part Duhaime je ne les connais pas. Mais déjà à travers votre blogue je m’intéresserai à Jean Barbe mais pas à Duhaime.
      D’autre part on a tous une opinion sur les hassidiques, sur les juifs et sur les sionistes (ne pas confondre les 3 catégories alors ce que peut dire la Dubreuil n’influence pas.
      Mais une chose à considéré c’est que c’est animé sur les blogues de canoé beaucoup plus que ceux de cyberpresse ou la rectitude politique est la règle, la censure omniprésente bref des blogues de plus en plus ….plate. Merci de m’avoir fait redécouvrir d’autre blogues.

    • @alcatraz

      C’est des gens d’opinions ! Qui se base sur des perceptions et non sur une recherche qui est pourtant disponible. Cela demande de la contre-vérification pour valider l’information et du temps et une éthique journalistique de base en répondant à des questions aussi simples : qui, quand, comment, ou, et pourquoi.

      On vous offre de l’opinion, le ratio coût/bénéfice est plus rentable. Le débat sur la gratuité /hausse ses frais scolaire est tellement réduit à une logique monétaire qu’on ne parle jamais des enjeux de plus en plus critiques est l’accessibilité des savoirs quand ces mêmes savoirs construisent les décisions de nos leaders politiques? Il y a plus de 98 % des thèses dans les universités ne seront jamais lu mais des savoirs que nous avons financés.

    • @ imoi
      “On a bien vu Foglia tailler en pièces l’argumentaire de Rima Elkouri ”
      _______________________

      De grâce, ne mettez pas Foglia et Elkouri dans le même bateau que Martineau! Les deux premiers raisonnent.

    • @ fabtone

      «Comme la gauche québécoise est prétentieuse! Voici leurs arguements: si vous ne pensez pas comme nous, vous êtes ignorant. (sic)»

      C’est parce que vous êtes de droite que vous écrivez cela. Vous remplacez «gauche» par «droite» dans votre phrase et elle se tient toujours. Comme vous le dites si bien: «Disons que c’est beaucoup plus une question de perception des faits que des faits eux-mêmes»…

    • Bof! M. Therrien.Y a rien là.Au Soleil vous n’aimez sûrement pas tout le monde et certain de vos collègues ne vous aiment pas,C’est la vie.

      J-Yves Lavoie

    • “…Quand on sait que presque toute la presse au Québec est à gauche!” pager

      ===

      À gauche de vous ? Ça c’est sûr. :)

      Jean Émard

    • Jean Barbe voit clair, la montée du fascisme au Québec dans les médias, particulièrement ceux de Québec, est visible à l’oeil nu.

    • Je ne trouve pas particulièrement malsain que deux gros noms de l’information puissent se crêper publiquement le chignon au sein d’un même groupe de presse.

      J’ai trouvé les reportages de Dubreuil fort bien faits. Je l’ai aussi entendue avec Dutrizac au 98,5 et elle semble d’une sérénité qui est l’antithèse du Martineau sanguin et impulsif qui croit toujours avoir raison. Pas étonné, donc, de la réaction de Dubreuil aux sparages de Martineau (je n’ai pas vu l’entrevue à LCN, cela dit, mais j’imagine que l’entrée de blogue de Martineau est un bon indicateur du ton adopté à la télé).

      C’est vrai qu’on sentait une empathie certaine dans les articles de Dubreuil pour les “victimes” du carcan hassidique, mais rien qui s’apparente à un endossement pur et simple des pratiques exposées. Elle relatait sans condamner, ce qui est assez conforme à son rôle de journaliste (elle n’a pas à poser de jugement moral sur un état de fait, mais elle peut certes critiquer en direct une prise de position qu’elle estime nuisible à la compréhension d’un phénomène réel sur lequel elle apportait un éclairage neuf).

      Martineau fait de l’opinion et de l’humeur; il se définit par les controverses qu’il provoque, ce qui n’est évidemment pas le rôle d’une journaliste de métier, qui a selon moi par ailleurs tout à fait le droit de prendre haut et fort ses distances face au millage qu’un chroniqueur -de plus en plus populiste et caricatural- tente de faire à partir de sa série d’articles à elle.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité