Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 31 janvier 2012 | Mise en ligne à 14h59 | Commenter Commentaires (42)

    Le président du syndicat de TVA suspendu

    Nouveau chapitre dans l’affaire Mélissa François: le président du syndicat des employés de TVA, Réjean Beaudet, vient d’être suspendu pour trois mois par le diffuseur.

    TVA lui reproche ses «récentes initiatives reliées au dossier de Mme Mélissa François», dont une «sortie publique d’envergure», explique dans un communiqué le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

    On se souvient qu’après avoir dit Kim Jong Deux au lieu de Kim Jong-Il à LCN, Mélissa François a été rétrogradée et qu’elle ne lit plus les nouvelles à l’antenne. Elle est depuis en arrêt de travail pour des raisons de santé.

    Mme François aurait refusé une invitation à l’émission Tout le monde en parle la semaine dernière.

    Selon le même communiqué, TVA affirme que M. Beaudet ne pourra s’adonner à des pratiques syndicales durant sa suspension.

    Le syndicat des employés de TVA a récemment fait une sortie pour défendre Mélissa François et réclamer son retour en ondes. Non seulement TVA n’a-t-il pas répondu favorablement à cette demande, mais le diffuseur répond aujourd’hui par une initiative sans précédent, qui n’aura certainement rien pour apaiser les esprits.

    Dans un communiqué envoyé en fin d’après-midi, le président et chef de la direction de Groupe TVA, Pierre Dion, a reproché à Réjean Beaudet d’avoir «lancé nombre d’affirmations fausses et malhonnêtes au sujet du dossier en cause, en plus de laisser planer d’injustifiables allégations de racisme à l’égard de Groupe TVA».

    L’affirmation de trop, selon TVA: «Ces événements s’inscrivent dans une incapacité chronique de TVA Nouvelles à donner une juste part de temps d’antenne à des journalistes issus de minorités visibles ou culturelles. À cet égard, le traitement plus que douteux réservé à Mme François envoie un bien mauvais signal».


    • De la part de la direction de TVA, un seul mot: Taxage.

    • Et si Sophie Thibault ou Pierre Bruneau avait fait LA gaffe…

    • L’empereur Péladeau aurait-il été a ce point contrarié ? Si jamais il devenait propriétaire d’un club de hockey.. est-ce que c’est LUI qui déciderait qui joue ce soir ?

      Ave Peladeau ! :-)

    • Oups ! Un seul mot, ‘deux’ au lieux de ‘il’, et voilà des répercussions extraordinaires sur la vie professionnelle de deux personnes. C’est incroyable !

      Les américains feraient de cette situation une ‘comédie satirique’ mais TVA préfère faire d’un banal événement un ‘drame social’ !

      TVA commence à faire peur avec ses dérapages successifs concernant ses employés des bulletins de nouvelles ! Euh ! C’est quoi le nom du ‘boss’ qui prend des décisions aussi sinistres ? Dr Frankenstein ?

    • Les lisseux de nouvelles sont rendus de stars????Wow!!!!

    • Génial.

    • Selon le même communiqué, TVA affirme que M. Beaudet ne pourra s’adonner à des pratiques syndicales durant sa suspension.

      Comment un employeur peut empêcher cela. Le président du syndicat demeure le président. Naturellement s’il y a rencontre avec la partie patronale, il ne pourra s’y présenter, mais il peut continuer à occuper sa fonction de président.

      Ca joue rough à TiViA :)

    • Une job de bras pour intimider la partie adverse?

      C’est la manière de faire de Quebecor qui s’inspire de la FTQ-Construction dans ses relations de travail.

      Pas de quoi rehausser la cote de PKP, ce dinosaure du monde des affaires.

    • J’aimerais bien me débarrasser de vidéotron en raison des pratiques anti-syndicales de PKP. Quelqu’un aurait-il une suggestion à part Bell (service exécrable) ? Vivement le libre-marché tant prôné par nos libertariens !!!

    • On aura beau reprocher tous les pêchés du monde aux syndicats mais PKP est juste un TDC pour qui seule sa vérité compte. Je crois que les opinions dans ce dossier ont étés assez unanimes face à la clémence habituelle dont n`a pas bénéficié Mme Francois. Au lieu de ca PKP préfere nous offrir encore plus de Claude Poirier . Attaboy mon champion !

    • Wow. Quelle arrogance.

    • Ridicule!!

      Ceux qui l’on entendu savent qu’elle a d’abord dit IL pour ensuite dire II 5 minutes plus tard.
      Clairement on l’a corrigé.
      De plus c’est marqué KIM JONG II tout en lettre majuscule, et non “Kim Jong Il” en gros titre en bas de l’écran.

    • Pauvre elle ! Elle est en arrêt de travail pour des raisons de santé !

      Quand je pense à tous ces gens qui s’arrachent le coeur au travail dans des conditions extrêmement difficiles. Sûrement pas aussi difficiles que lectrice de nouvelles sans culture et sans talent, c’est vrai que c’est dur pour le mental !

    • Cette nouvelle devrait demeurer à l’interne. C’est impossible de se faire une idée de l’ampleur du “châtiment” recu par le chef syndicale si on ne sait pas ce qu’il a fait pour mériter une suspension de trois mois…
      La lectrice de nouvelle Mme Francois a réellement fait preuve d’incompétence. Réellement.

    • Le plus drole la dedans, cest que le Quebec est un des Etats les plus syndiques au monde, et on encourage allegrement une entreprise des plus anti-droit des travailleurs ! Jusque notre Bizz national qui vend son ame a l’Academie ! Ce qu’on ferait pas pour eviter de manger dans les poubelles….

      Ah le pouvoir d’attraction de Celine et Julie sur les matantes et leurs suiveux de maris …

    • On peut lire au texte…:
      [Elle est depuis en arrêt de travail pour des raisons de santé.]

      Si, je répète si… ses problèmes de santé sont liés à l’épisode…..
      Kim Jong-Il à LCN….

      Pas très solide la petite demoiselle….!!!!

      Il y a bien pire dans la vie.
      Présentement plusieurs travailleurs ne sont pas que rétrogradés,
      ils perdent leurs jobs définitivement…..chômage ma belle.

      Alors Mlle François s’il vous plait un peu d’humilité….
      Vous avez fait une bourde, assumez très chère.

      Se tromper est humain.
      Se relever est divin.

      Si vous demeurez entre les deux ce sera votre choix.
      Louise April(Laloue)

    • Ça joue dur à TVA….

    • Écoutez LCN pendant une heure et vous entendrez bien d’autres erreurs de la part des employés de LCN. Je me souviens d’avoir entendu lors d’un reportage sur une cause aux États-Unis le reporter parler du “procureur de la couronne”. Un autre reporter a parlé d’une prévenue qui était en libération conditionnelle (alors qu’elle était libre après le paiement d’un cautionnement). Et je ne parle pas du niveau souvent assez pauvre du français, pas seulement de la part du “vrai négociateur”.

      C’est à se demander pourquoi ils tapent sur une personne qui a fait une erreur.

    • C’est triste… J’ai trouvé ca plutot drole cet épisode. L’erreur est humaine et on devrait laisser la chance au coureur. Il faut savoir capitaliser de ses erreurs comme le gars de mon pere est riche. Il faut assumer le ridicule de temps en temps et non le condamner. Mais il est vrai qu’à TVA c’est RIGUEUR RIGUEUR RIGUEUR… ca c’est un autre genre de ridicule.

    • La partie syndicale a manquer de jugement en commentant publiquement ce dossier. Il ne faut pas confondre les affaires publiques et les dossiers de régie interne en matière de gestion du personnel qui demandent du jugement, du doigté et une certaine discrétion.

    • Une maudite bonne affaire. Ca va le faire réfléchir et Melissa Francois a eu raison de refuser d’aller chez Guy A. Tout va se régler pour elle sans avoir à aller laver le linge sale sur la place publique.

      C’était une erreur et l’erreur est humaine, elle a payé assez cher, qu’on lui redonne son poste.

    • Avec Martineau, Duhaime, Nathalie Elgrably-Lévy etc. qui polluent leurs pages. C’est drôle, je pensais justement aux employés lockoutés de Québecor qui ont été réintégrés par dépit et qu’on oblige à travailler à travers toute cette faune anti-syndicale, ça doit être assez spécial comme ambiance de travail.

      Québecor, c’est de plus en plus évident, est en train de se positionner libertarien. Moi j’ai cessé de les lire définitivement. Dommage!

    • Vous devenez chroniqueur syndical ou quoi ?

      Le président du syndicat malgré son statut demeure un employé avec les obligations prévus au Code civil en matière de loyauté. Il n’est pas en situation de whistle blower mais de représentation dans la procédure interne de règlement de griefs.

      Pour le reste avez-vous des choses à dire sur la télé et son contenu?

      Marcel Lapierre

    • On peut deviner que le torchon brule à TVA. D’abord, les profits générés ont été plus faibles cette année. Plusieurs émissions genre “price leading” font de moins en moins les cotes et TVA commence à avoir des maux de tête pour les remplacer. Pensons à Mongrain, Poirier et tutti quanti qu’il va falloir remercier prochainement et des pleureuses se préparent déjà à donner le spectacle qu’il faudra en temps et lieu.

      Que penser d’un Claude Poirier qui engueule les techniciens lors de son émission parce que ceux-ci n’arrivent pas à lui donner une communication ou lui passer un photo. Souvent, ça devient gênant. Il doit y avoir dans le studio de bizarres de silences qui n’ont rien pour annoncer la joie de vivre en travaillant pour les Péladeau.
      Gilles Pelletier, Québec

    • Je travaille a TVA, je ne peux commenter je risque d’être suspendue….

    • Et pendant ce temps Claude Poirier continue a radoter ( entre 2 cigarettes) avec le mince filet de voix qui lui reste

    • Je n’ai jamais été syndiqué. Et je ne connais rien des procédures et des conventions collectives. D’aller jusqu’à suspendre le président du syndicat pour 3 mois parce qu’il conteste la façon qu’une lectrice de nouvelle a été remplace de son poste. Et que l’erreur repose – non pas une faute professionnelle – mais d’une erreur de prononciation !

      En québécois courant, cela se traduit par « C’est moé le boss et c’est moé qui décide qui va être sur la chaise devant le Kodak ! De l’autoritariste avec une légère penchant pour l’intimidation

    • Un autre “cheap shot” de l’Empire. Le comportement de voyou continue…

    • Il faut que ça arrête cette histoire…
      Mélissa François a subi les foudres insensés de ses poltrons et voilà que le président du syndicat est dans la même situation. Jusqu’où iront les sbires de TVA pour défendre l’indéfendable ? TVA est vraiment pitoyable dans ses agissements. Méchante ambiance de travail dans ce foutoir!

    • Absurde! J’oserai jamais travailler a TVA. Je plains les employes qui travaillent là. Je souhaite que ca leurs arrivent à tout ceux et celles qui ont retrogradés cette journaliste professionnelle ainsi que le syndicat. Quelle déception.

    • Beaudet a eu ce qu’il méritait..bravo..

    • @lalouapril.

      Je vous souhaite exactement ce qui est arrivé à Mme Francois. C’est à ce moment là que vous aller comprendre. Je plains votre entourage d’avoir une personne si méprisante comme vous dans leur vie. Un peu d’empathie parfois ca fait du bien. Votre coeur de pierre doit parfois vous faire mal.

    • Bien content qu’il soit réprimandé, après avoir dit des faussetés dans les média pour faire mal paraître son employeur. Ce n’est pas parce qu’il est président d’un syndicat qu’il a le droit de se comporter de cette façon face à son employeur.

      Mais malheureusement, c’est facile avoir l’opinion du public de son côté avec des mensonges lorsqu’on accuse Quebecor. Le principale, c’est que les journalistes rapportent bien les deux côtés d’une histoire, ce qui n’est pas toujours le cas quand ça concerne Quebecor.

    • @ Laloue

      J’appuie le commentaire d’abanana. Mais pour qui vous prenez-vous pour juger de l’effet d’une telle polémique sur quelqu’un?

    • @easyrider + monteregie

      Bien d’accord avec vous. Tu ne commentes pas sur la place publique un dossier semblable -et, surtout, pas en accusant ton boss de discrimination de façon pas même voilée- c’est assez évident que tu t’exposes à des mesures disciplinaires si tu vas de l’avant avec ça.

      TVA est cotée en bourse; laisser ainsi planer un doute sur sa saine gestion n’était pas l’idée du siècle vu l’impact possible sur les investisseurs (et aussi sur les instances réglementaires assez chatouilleuses en fait de reflet de la diversité culturelle).

      La durée de la suspension est néanmoins étonnante à première vue, mais j’imagine qu’on ne voit que la pointe de l’iceberg; vu l’obligation de gradation des sanctions faite aux patrons, ça pourrait indiquer que le gars n’en est pas à sa première incartade du point de vue de l’employeur. Bref, ça peut sembler musclé, mais il nous manque une certaine perspective historique.

      Il ne serait pas le premier à avoir investi un exécutif syndical pour se protéger parce que son dossier sent le roussi. TVA sera peut-être forcé de reculer par la CRT ou quelque autre arbitre, mais il reste qu’ils n’ont sans doute pas posé ce geste impulsivement.

      J’ignore s’il en est de même dans le privé, mais dans le public, c’est pratique courante pour les syndicats de monnayer l’abandon de griefs contre des concessions patronales. Peut-être l’employeur a-t-il décidé de jouer ce même jeu en échangeant la réintégration du larron contre l’élimination de quelques centaines de griefs toujours pendants. Ce serait suave.

    • Avec des commentaires comme ceux de Laloue, on aura beau faire toutes les pubs pour expliquer les problèmes de dépression, Bell aura beau faire plein de journées parlottes au profit de la santé mentale, on n’est pas sortis de l’auberge.

      Non madame April, ce n’est pas une question d’être solide, ni une question de se donner un bon coup de pied dans l’c** pour continuer.

      Je ne serai pas assez méchante pour vous souhaiter d’être dans les bottes de Mme François. Par contre, il n’y a pas si longtemps, vous vous êtes exprimé en long, en large et en travers sur le bullying.

      Votre commentaire méprisant EST du bullying.

      Mme François n’est pas une mauviette incapable d’accepter les coups durs, mais une femme fière qui a été humiliée. Parce que vous saviez que la dépression touche surtout les gens bûcheurs et perfectionnistes au travail n’est-ce pas?

      Shame on you et encore pire à PKP.

      J’ai hâte que Québécor ait une concurrence décente moi aussi.

    • @abanana, @joaquim…….
      Relisez bien mon commentaire.

      J’ai pris la peine de préciser…SI… les problèmes de santé de Mme François
      sont reliés à l’épisode LCN…….

      Elle n’a pas perdu sont emploi.
      Elle a été rétrogradée.

      Si elle veut que les choses changent, il faut se tenir debout.

      Si ça peut vous aider à comprendre ma réaction, voici ce que
      mon coeur de pierre a vécu, durant 27 ans 4 mois de vie professionnelle…

      Griefs, suspension de trois jours, menaces de congédiement, farces plates
      de consoeurs(c’était les pires), agressions physiques par deux adolescents.

      Alors, pour le manque d’empathie vous repasserez……
      Si j’ai subit toute cette gadoue c’est au contraire pour ma grande sympathie
      et empathie pour les jeunes… avec qui et pour qui je travaillais.
      Les jeunes étaient ma priorité….le reste je faisais avec.

      Et en terminant…..une telle polémique…..!!!!!
      Elle est où la vive controverse publique?

      Il faudrait que Mme François revienne vite en poste, pour
      botter le cul de cet employeur……jouer Sa game….

      D’autant que la faute est minime.
      Louise April(Laloue)

    • Nonobstant la médiocrité du poste, la décision est parfaitement juste. Beaudet a complètement dérapé lorsqu’il s’est avancé sur le terrain des minorités visibles.

    • Entièrement d’accord pour condamner le commentaire de Laloue April qui est non seulement méprisant mais condescendant

      Le “ma belle” et le “très chère” m’ont littéralement fait bondir. C’est incroyable. Ça me fait penser aux vieilles bigotes et aux grenouilles de bénitier qui cancanaient à qui mieux mieux à peine sorties de l’église.

      Pour qui vous prenez-vous donc pour juger du traumatisme vécu par cette dame? Des propos aussi mesquins que les vôtres ont de quoi réconforter. Je déteste qu’on appelle les dames “petites madames” mais dans ce cas, vous avez agi petitement, très chère petite madame et vous méritez bien l’épithète.

    • Dans le communiqué de TVA il est écrit :
      «C’est de notre devoir, au nom de tous les bâtisseurs et artisans de TVA, de ne jamais laisser personne toucher à la crédibilité et à l’intégrité que TVA a bâties depuis 50 ans»

      TVA : Crédibilité ! ? Intégrité ! ? Y’a en a dans cette entreprise qui se racontent des histoires et qui les croient !

    • Je suis abonnée à Videotron depuis plusieurs années et je félicite les employés pour le service exemplaire qu’ils me donnent… et c’est tout ce que j’achète du Groupe Quebecor. Comment est l’atmosphère à TVA? Je l’ignore, mais la décision de l’administration envers l’erreur tout à fait humaine de Mme François en dit long. Ce n’est pas la première compagnie à qui j’enverrais mon CV…
      Je félicite Mme François de ne pas tomber dans le placotage de TLMP; elle fait preuve d’une grande maturité!

    • laloueapril, votre commentaire est, comment dire…CHEAP.

      shame on you laloue!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « août    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité