Richard Therrien

Archive du 18 septembre 2011

Dimanche 18 septembre 2011 | Mise en ligne à 22h42 | Commenter Commentaires (28)

19-2 triomphe!

verogemo
Véronique Cloutier dans l’ouverture des Gémeaux
Photo La Presse, Hugo-Sébastien Aubert

«On a buché en tabarnak pour le faire, ça n’a pas été un projet facile.»

C’était comme un cri du coeur de la part de Podz, réalisateur de 19-2, qui a reçu hier soir l’un des 13 trophées Gémeaux décernés à l’extraordinaire série. Il ne pouvait en être autrement pour cette oeuvre, qui a aussi remporté le prix de la meilleure série et le prix du public.

Néanmoins, tant dans l’Avant-première que dans le gala du soir, on percevait le malaise autour de la production chaotique de 19-2. Le producteur Pierre Beaudry, écarté de l’équipe depuis, a tenu à raconter que Claude Legault et Réal Bossé étaient allé le voir, lui, dans son bureau pour lui proposer la série, et personne d’autre. Une façon claire pour l’homme de montrer son importance dans le projet.

Beaucoup de belles robes hier, en commençant par celles de l’animatrice, Véronique Cloutier, radieuse dans ce décor flamboyant. Hélas, pas de grands moments au cours de cette soirée de près de trois heures. Absent, Claude Legault a néanmoins pris part au sketch d’ouverture, très réussi, du moins avant que les artistes se mettent à chanter en lipsync.

Claude Legault formait cette fois le duo de policiers de 19-2 avec Véro, et arrêtant une vedette après l’autre, notamment Christian Bégin sur son plateau, pour «animation avec facultés affaiblies.» «Si ça continue, on vous envoie à TVA Sports!», ont-ils lancé au moment d’appréhender trois animateurs de RDS.

«On ne peut pas rendre hommage et le faire du bout des lèvres», a lancé Stéphan Bureau, se disant «parfaitement solidaire» avec Victor-Lévy Beaulieu en montant chercher son trophée pour ses Grandes entrevues à ARTV. Un bel acte courageux, et fait avec classe.

Rarement vu un hommage aussi garroché que celui rendu à VLB, insulté qu’on ait déplacé la remise du Grand prix de l’Académie en après-midi. L’auteur a bien fait de rester chez lui, l’hommage ne comportait même pas de témoignages de proches et de comédiens qui ont travaillé avec lui, que des images d’archives de l’homme et de ses oeuvres.

Bonne idée que ce sketch réunissant les deux fous du roi, Antoine Bertrand et Dany Turcotte, en couple, se retrouvant le soir chez eux pour manger du chef Boyardee et se défouler sur leurs tortionnaires, Véronique Cloutier et Guy A. Lepage. «Sa p’tite crisse de fausse bonne humeur», lance Antoine à propos de Véro. Ou encore: «Depuis qu’a fait Lady Gaga au Bye Bye, a se prend pour un sex symbol.» Et Dany sur Guy A.: «Il sait pas chanter, il sait pas acter. Il sait me faire chier par exemple.» Et: «Demain faut que j’aille encore vider sa crisse de fosse septique de chalet.»

Les auteurs Anne Boyer et Michel d’Astous avaient de quoi fêter hier soir: proclamé meilleur téléroman, Yamaska a aussi reçu les Gémeaux de la meilleure réalisation et des meilleurs textes. Normand D’Amour a été récompensé comme acteur.

Louis Morissette et Véronique Cloutier ne pouvaient espérer meilleure reconnaissance: après l’échec de 2008, leur Bye bye 2010 a été proclamé Meilleur spécial humoristique. «Je me sens bien loin de janvier 2009», a dit Louis Morissette, la voix chevrotante. Sur la signification de cette remise: «c’est qu’on n’est pas un imbécile sans talent comme certains ont pu l’écrire et le dire.»

Après un troisième trophée Gémeaux pour la meilleure comédie, Les Parent devient Immortel de la télévision. L’ex-producteur de La Presse Télé, André Provencher, a fait une sorte de testament télévisuel. Ni Anne Dorval, ni Daniel Brière n’ont été récompensés, coiffés par Anne Casabonne et Éric Bernier pour La galère et Tout sur moi. Bernier a embrassé son amoureux avant de monter chercher son prix, une scène trop rare dans nos galas.

Plusieurs sketchs laissaient une impression de bonne idée sur papier mais de résultat incongru. Comme ce duo Michel Rivard-Véro, se bitchant. On aurait aimé rire davantage en voyant Paul Houde faire passer des auditions pour le film de sa vie. Gros, gros malaise quand Catherine Pogonat et Denis Talbot sont venus présenter le trophée du meilleur spécial humoristique.

À l’Avant-première en après-midi, l’émission Les chefs! a été récompensée deux fois, entre autres comme meilleure télé-réalité. Surprise que ce trophée du meilleur texte à Isabelle Langlois pour Mauvais karma, dont les dialogues manquent pourtant de punch.

Lire les commentaires (28)  |  Commenter cet article






Dimanche 18 septembre 2011 | Mise en ligne à 12h49 | Commenter Commentaires (56)

VLB a raison

vlb

Comme l’explique mon collègue Marc Larouche aujourd’hui, Victor-Lévy Beaulieu n’ira pas chercher le Grand prix de l’Académie qui lui sera décerné aux Gémeaux.

Alors que cette distinction a toujours été remise au gala du soir, l’Académie a choisi cette année de la reléguer à L’avant première, qui a lieu en après-midi, et qui n’est diffusée que sur Internet.

À mon avis, VLB a parfaitement raison d’être insulté. Quelle idée saugrenue, qui manque franchement de délicatesse! VLB représente à lui seul tout un pan de l’histoire de notre télévision, et on décide que c’est au moment où on souhaite l’honorer qu’on déplace le prix en après-midi. C’est franchement stupide.

C’est quand il n’y a pas de controverse que l’organisation des Gémeaux s’organise pour en créer une. Misère…

Lire les commentaires (56)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives

  • publicité