Richard Therrien

Archive du 5 septembre 2011

Lundi 5 septembre 2011 | Mise en ligne à 22h29 | Commenter Commentaires (116)

Guillaume l’emporte sur Laurence

chefsgagnants
Émilie C. Brochu et Laurence Frenette entourent le gagnant des Chefs!, Guillaume St-Pierre
Photo Le Soleil, Yan Doublet

Il faut croire que ce prénom porte chance: après Guillaume Cantin l’an dernier, Guillaume St-Pierre de Québec a remporté la finale de l’émission Les chefs!, présentée en direct de l’Impérial à Radio-Canada. Une victoire qu’il n’aura pas volée, offrant un repas pratiquement sans fautes à des juges pourtant fort pointilleux, au terme de 11 semaines de compétition.

«Ce soir, le service a été digne d’un grand restaurant», a dit Daniel Vézina, au terme de ce duel épique et rempli de suspense.

Guillaume St-Pierre avait une concurrente de taille, Laurence Frenette de Montréal, deuxième de la compétition, qui est tout de même repartie avec le prix Coup de coeur attribué par les téléspectateurs. L’aspirante chef qui avait connu le meilleur progrès, Émilie C. Brochu de Rougemont, n’a hélas pas fait le poids soir, décevant les juges du début à la fin du repas. Elle a fini troisième.

Les trois finalistes devaient composer un repas complet de type gastronomique avec des produits de leur choix. Guillaume était particulièrement fier de son entrée, des pétoncles fumés accompagnés d’une rémoulade de crevettes, d’une crème de laitue au yogourt et d’une purée de poires. «Très rafraîchissant», ont trouvé les juges. Il a enchaîné avec un contre-filet de boeuf comme plat principal, puis le dessert, la panna cotta à la vanille. Seul le cake au citron qui l’accompagnait, trop sec, a fait sourciller les juges.

Laurence, qui ne portait pas son habituel bandeau noir et arborait une chevelure plus courte, a connu son lot d’embûches, y perdant même quelques cheveux, brûlés par accident, et oubliant une tuile avec son dessert, un croustillant de cerises de terre et pêches blanches. Le propriétaire du Saint-Amour, Jean-Luc Boulay, l’a néanmoins louangée en ces termes: «Laurence est un diamant brut, il faut la polir. Surveillez-là, ça va devenir une très grande chef dans le futur.» Normand Laprise, du Toqué!, a été moins tendre envers la chef de 21 ans: «Ton jeune âge a failli te perdre un peu.»

Guillaume St-Pierre, qui oeuvre présentement au Panache à Québec, ignore encore ce qu’il fera des 30 000$ en argent qu’il a remportés. «On va le placer dans un compte pour deux ans. Je veux réfléchir avant de l’utiliser à bon escient», a-t-il confié au Soleil quelques minutes après sa victoire. «Je vais relaxer, respirer un peu. Il y aura certainement des opportunités qui vont se présenter à moi et on fera des choix.» D’une valeur totale de 50 000$, le grand prix comprend aussi un voyage gastronomique dans les Relais & Châteaux en France et au Québec.

Le chef de 26 ans n’était pas si confiant de le remporter, lui qui n’a pu penser à autre chose de l’été, puisque le duel a été tourné en mai dernier. «On se remet toujours en question, on n’est jamais sûr de soi. J’aimais mieux partir avec l’idée que je ne gagnais pas et avoir une belle surprise à la fin.»

Moins précipitée que l’an dernier, la portion en direct ne manquait pas moins de lustre: un son déficient et caverneux, un écran aux couleurs fades sur la scène, et des entrevues avec les proches des aspirants chefs qui manquaient de substance. En fin d’émission, on a fait patienter le public comme au Banquier en annonçant le nom du gagnant… «après la pause!»

Mais dans l’ensemble, cette deuxième saison des Chefs! aura été nettement plus réussie que la première, avec moins de temps mort, et un suspense plus soutenu.

Lire les commentaires (116)  |  Commenter cet article






Lundi 5 septembre 2011 | Mise en ligne à 9h50 | Commenter Commentaires (15)

Julie aux Kiwis

J’ai cru avoir la berlue, mais non: Julie Snyder était bien l’invitée de l’émission Des kiwis et des hommes ce matin à Radio-Canada.

On compte sur les doigts d’une seule main les passages de l’ex-démone de L’enfer chez son ancien diffuseur depuis l’achat de TVA par Quebecor. Julie a notamment participé à une entrevue très drôle avec Marc Labrèche à 3600 secondes d’extase au printemps dernier.

Aux Kiwis, Julie a parlé de sa bataille des dernières années pour les couples infertiles, a avoué qu’elle songeait à ne plus cacher ses enfants du grand public, et s’est même prononcée sur le cas Éric et Lola. Elle a aussi proposé quelques plats de fast food végétarien: des hot-dogs au tofu santé, des tacos végétariens et des croque-monsieur.

L’émission sera rediffusée ce soir (lundi) à 23h05.

Verra-t-on bientôt Julie à Tout le monde en parle?

Lire les commentaires (15)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2014
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité